Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 septembre 2013 4 05 /09 /septembre /2013 00:07

Eun Ji : Sung Si Won

Seo In Gul : Yun Yun Jae

Hoya : Jun Hee

Eun Ji Won : Hak Chan

Sin so Yul : Yu Jeong

Song jong Ho : Yun Tae Wung

 

16 épisodes

2012

 

16/20

 

Si Won, scénariste de son métier, rejoint ses anciens camarades de lycée pour un repas. Durant ce dernier, deux personnages annoncent leur mariage, et deux autres, leur enfant à venir, mais on ne sait pas de qui il s'agit.

Ensemble, ils se souviennent du temps du lycée et des années 90...

Ils ont 18 ans en 1997, et Yun Yun Jae, le meilleur ami de Si Won depuis toujours, se rend compte qu'ils ne sont plus des enfants maintenant et ses sentiments pour elle commencent à changer... Si Won quant à elle, ne voit rien au-dessus de Tony, le chanteur du groupe H.O.T qu'elle idolâtre.

Reply 1997 nous parle donc d'un groupe d'amis à la fin des années 90...

 

Dans un premier temps, je suis passée à côté de Reply 1997 parce que sur le papier, cela ne me parlait pas. Et j'ai vu ça et là un engouement pas possible pour ce drama, à tel point que je me suis dit que je loupais certainement un truc. Donc je m'y suis mise, et évidemment j'ai apprécié.

La chose la plus étonnante, c'est la façon avec laquelle ce drama m'a parlé. Je me suis reconnue plus d'une fois dans les événements, dans les actions d'un personnage, les sentiments d'un autre... Pas forcément sur des points précis mais plus sur une ambiance, un état d'esprit. Ce drama est très nostalgique et il a provoqué ce sentiment chez moi : je me suis rappelée avec beaucoup de nostalgie mon adolescence. Certes elle n'est pas bien loin me direz-vous, on est d'accord, mais tant de choses se passent en peu de temps quand on commence à avoir une vingtaine d'années, que franchement j'ai l'impression que ça fait une éternité... Et si c'était une période assez pourrie sur pas mal de plans, j'avais au moins un petit groupe d'amis que je voyais pour les vacances et avec qui j'ai vécu les meilleurs moments. Reply 1997 m'a fait me souvenir de tout cela, et c'est pourquoi plus d'une fois j'ai eu la larme à l'oeil. Et je trouve assez fou qu'un drama coréen provoque cela chez moi (et je ne suis pas la seule manifestement, vues les réactions), alors qu'il ne s'agit pas de la même culture. Le mode de vie, les habitudes sont autres et pourtant, on se reconnaît dans certaines problématiques, certains questionnements. C'est la plus grande qualité de ce drama à mon sens : arriver à toucher le spectateur, à lui parler comme cela, l'air de rien. Comme quoi, il y a des choses universelles.

Mais outre cette nostalgie que le drama provoquait et ces problématiques bien montrées, il y avait aussi simplement le fait que les personnages sont désarmants de tendresse, de naïveté. Ils sont pétris de défauts, à commencer par Si Won elle-même, mais on les aime pourtant. Là aussi, on peut se reconnaître. Dans un trait de caractère ou une réaction. Et du coup, le moindre problème vécu m'a touchée. J'étais impliquée, c'est le mot. Je voulais évidemment avoir le fin mot (qui était ce couple marié des années après ?) ; je voulais savoir. Pourtant cela n'a rien d'une série policière pleine de suspens où on voudrait savoir qui est le coupable et pourquoi, ce n'est pas comparable. Je voulais juste savoir ce qui allait leur arriver, ce qu'allait devenir leur vie à tous, parce que le drama a réussi à me montrer que c'était important.

Car le drama met parfaitement en scène ce simple constat dont j'ai pu parler lors des autres articles (enfin sauf que je ne sais pas encore dans quel ordre je les publierai à l'heure où j'écris ces lignes donc vous n'avez peut-être pas encore l'impression que je me répète ^^') : quand on a 15 ans, tout est important, et la moindre chose peut sembler dramatique. Si Won illustre parfaitement cela, quand on voit l'état dans lequel elle se met parfois et la raison qui en est à l'origine. Et c'est quand même bien vrai, ou en tout cas ça l'était pour moi. Pas forcément à propos des mêmes choses, mais c'est l'idée.

Si Won est quelqu'un d'entier. Elle vit les choses à fond. J'avoue que j'ai eu du mal à la soutenir sur tout, mais j'ai réellement aimé ce personnage. Elle est une grande fan du groupe H.O.T, un célèbre groupe coréen et surtout d'un des membres, Tony. Mais son adoration pour lui la pousse a des extrémités pas possibles ! Et là je ne l'ai pas toujours suivie. Je suis moins même « fan » de certains groupes/artistes mais -peut-être que certaines personnes ne seraient pas d'accord- je pense que je reste raisonnable tout de même. Cela ne me viendrait pas à l'idée par exemple si j'habitais dans la même ville qu'un de mes artistes favoris, de faire le pied de grue devant sa porte. Je pense que ma fan-attitude a ses limites, et par ailleurs je me fous un peu de la vie personnelle des artistes, sauf si ça influe sur leur travail. Si Won elle, est très excessive là-dessus, à la limite du harcèlement et c'est vrai que là-dessus je ne la suis pas. Il y a même des passages où son attitude m'a dérangée car c'était trop. Mais sur le principe, j'ai aimé qu'elle assume ses choix,ce qu'elle pense etc. Je crois que j'ai apprécié ce côté très franc du personnage, avec ce petit caractère affirmé. Ce n'était pas exactement quelqu'un qui me ressemblait, mais c'était quelqu'un que je pouvais comprendre la plupart du temps, et qui était bigrement attachante.

Celui qui m'a brisée le cœur, c'était définitivement Jun Hee. J'ai aimé chaque membre du petit groupe d'amis de toute manière, mais Jun Hee, le pauvre... En gros Jun Hee c'est le meilleur ami qu'on voudrait tous avoir. Il est toujours présent, il fait passer les autres avant lui... Et le pauvre est amoureux de Yun Jae. Outre le fait que ce dernier soit aussi un homme, il est surtout amoureux de Si Won (vous suivez toujours ? ^^), donc de toute manière, Jun Hee finira le cœur brisé, on s'en doute. Et on se demande aussi s'il finira par se déclarer et si oui, comment le prendra Yun Jae. Il y a de superbes scènes entre eux, très bien écrites et bien jouées, qui sont à serrer le cœur... Le souci de ce personnage, c'est qu'on se demande bien comment il pourrait avoir une fin heureuse, puisqu'on sait que son amour n'aura jamais de retour... Hoya n'était pas mauvais du tout dans le rôle. Il a réussi à m'émouvoir et certes c'était parce que les scènes étaient bien écrites, mais c'est aussi qu'il jouaitn bien.

Enfin dans le trio de tête, Yun Jae a eu aussi son lot de scènes émouvantes. Il aime Si Won, il s'en rend vite compte. Ce sont les meilleurs amis du monde depuis l'enfance mais ils grandissent et leurs sentiments évoluent. Du moins les siens. Le souci, c'est que Si Won ne le voit absolument pas, elle continue de le traiter comme un ami et rien d'autre. Et le personnage de Yun Jae exprime bien ce moment où on grandit, on voit l'autre différemment et on ne sait pas forcément de quelle manière y faire face... D'un œil extérieur, on se dit qu'ils seraient parfaits ensemble, mais leur amitié est importante aussi, et quand le drama commence, Si Won ne semble tellement pas nourrir ce genre de sentiments pour lui qu'on se demande réellement si c'est bien eux, le fameux couple que l'on voit dans les scènes qui se passent à l'heure actuelle...

Sans cesse, le drama va jouer sur la nostalgie et l'amitié qui liait ce petit groupe. Mais il n'oubliera pas de faire évoluer les personnages. 1997 n'est pas la seule période représentée... on va les voir grandir, de l'école jusqu'aux débuts de leur vie d'adulte, ce qu'ils deviennent professionnellement et personnellement. Les derniers épisodes montrent cela et du coup ils jouent moins sur le côté adolescence, les premiers étant par le fait, plus nostalgiques. Mais c'est bien joué sur le principe, parce que c'est plaisant de suivre ces personnages sur des années, de les voir changer, mûrir, subir des épreuves et se soutenir... Le drama à ce sujet, bénéficie d'une réelle qualité d'écriture, nous offrant des scènes d'une grande justesse.

Côté personnages, j'ai aimé tout le groupe je l'ai dit. J'ai aimé également les parents de Si Won. Leurs engueulades à répétition m'agaçaient parfois un peu (c'est surtout que je les trouvais bruyants en fait ^^), mais c'était des gens bien, et le père de Si Won, cette famille en général, m'a beaucoup émue à un certain moment. J'ai eu moins d'affection pour le frère aîné de Yun Jae en fin de compte. C'était quelqu'un de très bien, là n'est pas la question, mais je ne sais pas, le personnage me parlait moins. Ou peut-être que c'est son attirance subite pour Si Won, que je trouvais un peu moyenne...

Reply 1997 a bien fonctionné parmi les amateurs de dramas. Sans doute parce qu'il parlait à beaucoup de monde, indépendamment de la culture dans laquelle il s'ancrait. J'en garde un très bon souvenir et une impression plutôt marquante. Il jouait sur l'émotion, mais il le faisait bien. A découvrir sans aucun doute, parce qu'il fait partie de ces dramas qu'il faut avoir vu.

Partager cet article

Repost 0
Published by Marluuna - dans K-dramas-K-movies
commenter cet article

commentaires

Bleue-Farandole 18/10/2013 12:28

Bonjour Reply! est-ce que c'est toi qui t'es abonné à mon blog? Avec la nouvelle version d'Over, je n'arrive pas à retrouver les nouveaux abonnés! En tout cas merci si c'est toi! Et jolie journée à toi! Bise de jour!

Marluuna 18/10/2013 14:10

Ah non ce n'est pas moi, je ne connais pas ton blog malheureusement ^^'

Présentation

  • : Marluuna
  • Marluuna
  • : Un blog pour parler de tout et de rien : musique, ciné, animes, dramas, séries, BD, artistes, livres... Et sûrement d'autres catégories qui me viendront au fur et à mesure aussi...
  • Contact

Recherche