Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
18 avril 2014 5 18 /04 /avril /2014 00:13

Aujourd'hui, causons un peu d'une chanteuse québécoise que j'aime particulièrement : Lynda Lemay. C'est une artiste à la carrière déjà bien fournie, que j'ai eu l'occasion de voir en concert il y a quelques années, pour mon plus grand plaisir. En effet elle est très chaleureuse et a beaucoup d'humour, et c'est vrai que ses concerts reposent sur cela et ses chansons à texte, plus que sur la mise en scène ou d'éventuels effets. Mais on y reviendra ^^.

Sa carrière débute concrètement en 1990, avec son premier album « Nos rêves ». Et jusqu'à présent, elle en a sorti une dizaine, chacun ayant ses titres cultes, pour tout fan de sa carrière. Ce qui l'aide aussi à décoller, c'est l'aide que va lui apporter Charles Aznavour en personne, alors qu'il la remarque au début de sa carrière. Elle lui dédiera d'ailleurs une chanson, plus tard ; elle s'intitule « Surtout vous ».

Elle a aussi fait en 2005 (déjà !) un opéra folk qu'elle a nommé « Un éternel hiver » et qui a tourné pendant pas mal de temps.

Mais revenons à ces fameux textes que j'évoquais au début. En effet Lynda Lemay est connue pour ses « chansons à histoires ». Ses chansons abordent des thèmes très variés (l'avortement, la solitude, la mort, la famille, etc...) mais plus que d'un thème, c'est vraiment l'histoire d'un personnage qu'elle raconte, de bout de bout. À tel point que c'est à croire qu'elle a vécu ce qu'elle raconte, tant les sentiments évoqués semblent si justes. Evidemment ce n'est pas possible, même si parfois peut-être y a-t-il des choses inspirées de ses expériences propres, ça ne peut pas être tout le temps le cas. C'est donc étonnant, de voir comme elle sait si bien trouver les mots justes. A ce sujet, la chanson « La Centenaire » est étonnante. Elle raconte comme le titre l'indique, une centenaire qui évoque tout ce qu'elle a vu et perdu, elle qui a survécu à tous ceux qu'elle aimait...

Ses chansons peuvent être émouvantes (à ce sujet je trouve « Ceux que l'on met au monde », magnifique ; elle y évoque en effet une mère qui parle de son enfant handicapé mental), il y a aussi « J'ai battu ma fille », « Le plus fort c'est mon père », etc...), mais elles peuvent aussi être amusantes, si l'on adhère à son humour bien sûr. Citons par exemple « Ma Chouette », qui parle de l'accouchement, ou la très fine « Les maudits français », dont le titre est assez éloquent ^^'. Quelle que soit la sensation provoquée, le but est atteint immanquablement. Ca fonctionne parce que même si le langage ne paye pas de mine (et est truffé d'expressions bien de chez elle, bien sûr), c'est simple et efficace. Et elle emploie aussi beaucoup de métaphores qui frappent, ça a un côté très visuel finalement.

Le langage, les expressions, la spontanéité et l'humanité... Tout cela transparaît dans les chansons de Lynda Lemay. Et si elle n'a pas une voix que je couvrirai d'éloges non plus, le charme et la sensibilité de ses textes font que cette artiste me touche à chaque fois et que je la suis toujours avec bonheur :).

Repost 0
Published by Marluuna - dans Musique occidentale
commenter cet article
17 février 2014 1 17 /02 /février /2014 00:06

30 Seconds to Mars est un groupe de rock américain qui est né en 1998. A l'heure actuelle, il est composé de trois membres : Jared Leto (chant et guitare), Shannon Leto (batterie) et Tomo Miličević (guitare). 4 albums sont également sortis : 30 seconds to mars, A beautiful lie, This is war, et Love Lust Faith + Dreams. Les fans du groupe sont appelés « Echelon » ou bien « Mars Army ».

Les frères Leto sont à l'origine du groupe, qui prend forme en 1998. Le groupe prend finalement le nom assez étrange de « 30 seconds to mars » et outre les deux membres « piliers », se voit complété par trois musiciens additionnels lors des lives : Solon Bixler et Kevin Drake à la guitare, et Matt Wachter à la basse.

Ce n'est pourtant qu'en 2002 que sortira le premier album éponyme du groupe, « 30 Seconds to mars ». Et dans l'intervalle, Kevin Drake est parti. On retient notamment les deux singles : Capricorn et Edge of the Earth. Depuis les débuts et avant même la sortie de cet album, 30 seconds to mars est un groupe qui fait beaucoup de lives, c'est ce qui lui a permis de se faire une petite renommée et c'est aussi ce qui suscite l'engouement des fans, qui sont particulièrement actifs pour faire connaître le groupe. Leur musique se définit comme étant du rock alternatif, et on reconnaît parfaitement bien leur style, à l'oreille. De toute évidence, 30 seconds to mars n'est pas juste un groupe de plus : il a son identité propre.

L'année suivante, donc en 2003, c'est au tour de Solon Bixler de partir ; c'est alors l'arrivée de Tomo Miličević qui le remplace -et qui est toujours présent-. « A beautiful lie », second album du groupe, voit le jour en 2005, avec les singles « Attack », « The Kill » -que j'adore-, « From Yesterday » et enfin « A beautiful lie ». C'est à partir de là que le groupe cesse de partager les concerts ou d'être en première partie, pour faire vraiment ses propres lives.

En 2007, Matt Wachter s'en va lui-aussi, et il est remplacé par Tim Kelleher. C'est en 2009 que sort le troisième album du groupe -et à mon sens le plus réussi à ce jour-, « This is war », avec les singles « Kings and Queens », « This is war » et « Closer to the edge » (la chanson avec laquelle 'ai connu le groupe, un peu plus tard). Une grande tournée s'ensuit (de 300 dates !), et en 2010 Tim Kelleher quitte à son tour le groupe, et Matt McJunkins arrive pour le remplacer.

Le dernier album en date est sorti l'an dernier ; il s'intitule « Love Lust Faith + Dreams ». Trois singles pour celui-là : « Up in the air », « Conquistador » et « The Race ».

A noter que Jared Leto, sous le pseudonyme de Bartholomew Cubbins, réalise les clips du groupe. Ces derniers ont la particularité de raconter une histoire et ressemblent souvent davantage à un court-métrage qu'à un simple clip. Ils sont aussi assez étrange, à l'image de l'esprit du groupe.

Il s'agit donc d'un groupe que j'aime beaucoup et que j'ai découvert plutôt récemment, je ne sais même plus trop comment. Je crois que c'est en découvrant la carrière d'acteur de Jared Leto, que j'ai bifurqué sur son groupe. Et pour avoir vu les bonshommes en live pas plus tard qu'il y a deux jours, je peux vous dire que ça envoie ! Je n'en dis pas plus car cela devrait normalement faire l'objet d'un article à part entière sur le live, mais voilà... J'aime beaucoup leur musique ! Comme pratiquement toujours avec moi, cela passe d'abord par la voix, qui m'a tout de suite tapée dans l'oeil. Mais ce n'est pas que cela bien sûr, car j'aime beaucoup leur style, ce qu'ils dégagent tous. La discographie n'est pas parfaite (mais qui peut s'en vanter ?) mais il y a peu de chansons qui ne me plaisent pas, au final. J'aime autant les chansons plus rock que les plus calmes, car il y a toujours un petit truc original ou accrocheur dedans. C'est clairement un groupe qui s'épanouit sur scène, et les chansons sont encore meilleures qu'en album. Je le savais déjà mais le live à Lyon me l'a confirmé. Le dernier album n'est pas bien vieux mais qu'importe, je suis déjà impatiente de voir le prochain, et j'espère que 30 seconds to mars a encore de beaux jours devant lui car c'est vraiment un groupe qui le mérite !

Repost 0
Published by Marluuna - dans Musique occidentale
commenter cet article
16 avril 2013 2 16 /04 /avril /2013 00:08

Texas est un groupe de rock (et pop aussi) britannique (écossais, plus précisément) qui porte ce nom en référence au film « Paris, Texas » (soit dit en passant, un film qu'on nous avait forcé à voir en anglais et que je n'ai pas aimé du tout ><).

 

groupe-texas-1991-08.jpg

 

Créé en 1985, le groupe est surtout connu par le biais de sa chanteuse, l'excellente Sharleen Spiteri. D'autres membres en ont fait partie au cours du temps (la composition du groupe a pas mal bougé), mais peu sont là depuis le tout début. Johnny McElhone (bassiste) est là depuis le début par exemple, d'ailleurs c'est même lui qui a fondé le groupe pour tout dire, avec la chanteuse.

Texas est tout de suite un groupe qui fait de la scène. Et bien que fondé en 1985, c'est seulement en 1989 qu'ils deviennent connus du grand public, avec le single « I don't want a lover », qui reste une de leurs plus célèbres chansons. Leur premier album se vend très bien, ce qui est un peu moins le cas du second et du troisième par contre... Depuis plus de 20 ans cependant, Texas est un groupe qui compte sur la scène musicale et dont les divers albums rencontrent toujours un certain succès. A l'heure actuelle ils comptent 8 albums à leur actif (le dernier est prévu pour le mois de mai 2013), et pas mal de singles.

Concrètement, (comme pour bien d'autres groupes d'ailleurs), c'est surtout le nom et le visage du chanteur que l'on retient. Ici c'est une chanteuse, et le principe est le même. Sharleen Spiteri est la voix, mais aussi le visage de Texas. Par ailleurs, elle a écrit mal des chansons du groupe. Le reste, si je ne m'abuse, est du fait de Johnny McElhone.

 

sharleen_spiteri.jpg

 

Il y a quelques années de cela, j'ai eu la chance de voir Texas en concert. J'ai toujours aimé le groupe, et sans suivre assidûment leurs sorties pour autant, je m'y intéresse quand même pas mal. Mon oncle m'avait offert une place et franchement, ça a été un super concert ! J'en garde le souvenir d'une prestation énergique de la part de tous les membres, avec une setlist classique qui regroupait tous leurs tubes, ce qui m'allait très bien (notamment « Summer Son », que j'adore ^^')... Et une Sharleen Spiteri géniale. J'adore la voix de cette chanteuse... Pour tout dire, moi qui suis difficile avec les voix de femmes, je n'en compte que 2-3 que j'apprécie particulièrement... Et elle en fait clairement partie.

J'aime le style pop-rock des chansons, qui ont toujours un bon rythme et de bons arrangements... Il y a vraiment de bonnes mélodies dans leur discographie ! Je n'ai jamais vraiment été déçue par le groupe, même si j'ai un faible pour leurs premiers albums je dois dire. En tout cas le prochain, annoncé pour ce mois de mai, est très attendu parce que celui d'avant commence à dater (8 ans, si je ne m'abuse... temps qui que chaque membre a pu consacrer à sa carrière solo)... alors c'est clair que je l'écouterai avec plaisir à sa sortie :). C'est un groupe que je reverrai bien en concert aussi, d'ailleurs ! ^^

Repost 0
Published by Marluuna - dans Musique occidentale
commenter cet article
17 novembre 2012 6 17 /11 /novembre /2012 15:56
Aujourd'hui, parlons un peu de Louise Attaque, un groupe français que j'aime particulièrement dont le style est qualifié de rock.
Pour ceux qui se poseraient la question (car je me la suis longtemps posée ^^'), le nom du groupe est en référence à Louise Michel, une célèbre anarchiste du XIXème siècle.
 
im01.jpg

Le groupe est né en 1994 et est actuellement toujours en activité. Il y a eu des pauses au fil des années et d'elles, sont nés d'autres groupes comportant deux ou trois membres de Louise Attaque à chaque fois. Cela ne signait pas la fin du groupe pour autant -comme l'ont cru les fans à ce moment-là-, c'était juste un projet en parallèle, qui d'ailleurs pouvait être sympa (j'aimais beaucoup Tarmac ou encore Ali Dragon, par exemple)... En attendant, Louise Attaque compte quatre membres, son chanteur étant évidemment le plus connu (il a d'ailleurs entamé une carrière en solo il y a quelque temps). Il y a donc Gaëtan Roussel (au chant mais aussi à la guitare), Arnaud Samuel (au violon), Robin Feix (à la basse) et Alexandre Margraff (à la batterie).
 
Finalement, ce n'est que trois ans après leur formation qu'ils sortent leur premier album éponyme, qui connaît un grand succès et propulse le groupe sur le devant de la scène (et qui reste mon préféré d'ailleurs ^^). Ce n'est pas que le groupe jouit d'une grande promotion en fin de compte... Louise Attaque est clairement un groupe qui a du sens sur scène, mais qui ne fait pas dans la publicité. Pourtant il connaît un grand succès dès le début.
 
Ils attendent ensuite trois ans avant de sortir un second album, « Comme on a dit » (mais dans l'intervalle il y a eu une grande tournée). Le succès est moindre et le groupe décide de marquer une pause. C'est donc de là que naissent Ali Dragon et Tarmac, deux autres groupes. Le premier comporte Robin et Alexandre (et d'autres) et le second est avec Gaëtan et et Arnaud. Cela n'atteint pas le succès de Louise Attaque, mais les deux formations fonctionnent et quelque temps après, Louise Attaque se retrouve pour un nouvel album, « A plus tard crocodile ». Juste après, ils reprennent une pause et ne se retrouvent qu'en 2011 pour un single. A l'heure actuelle, le groupe compte donc 3 albums et un best-of.
 
 8530.jpg
 
Je suppose qu'on a tous des choses comme cela, films ou autres, qui nous renvoient à une époque de notre vie. Louise Attaque représente cela pour moi. Quand je pense à toute ma période entre 15 et 18 ans, je pense à Louise Attaque. On était un petit groupe d'amis et quand on discutait ou jouait à la console, on se mettait toujours de la musique en même temps. Notamment Nirvana et Louise Attaque. Ce groupe est donc complètement lié à ces années-là pour moi et à chaque fois que je l'écoute, ça me renvoie à cette période. Surtout que pour une certaine raison, mon meilleur ami à l'époque s'est passé en boucle « Je t'emmène au vent » durant des jours, ce qui a bien failli nous rendre tous complètement dingues XD.
 
Mais même sans ce côté nostalgique que cela m'évoque, j'aime Louise Attaque. J'aime la façon de chanter de Gaëtan Roussel, les paroles (c'est à ce niveau que j'aime encore mieux leur premier album)... et j'adore leur musique ! Ca balance, c'est super rythmé et super entraînant. Et puis j'adore le violon. Pour moi c'est un magnifique instrument et il n'y a pas que pour la musique classique qu'il trouve son utilité. J'aime quand un groupe rock l'utilise (au Japon le violon de Sugizo fait des merveilles dans le groupe Luna Sea). Et pour moi si les mélodies de Louise Attaque sont aussi chouettes, c'est en partie grâce au talent d'Arnaud Samuel avec cet instrument !
 
En fait je n'ai qu'un regret en ce qui les concerne : ne pas encore les avoir vu sur scène !
 
Repost 0
Published by Marluuna - dans Musique occidentale
commenter cet article
11 juin 2012 1 11 /06 /juin /2012 00:05

Autre article à la demande de ma Didou :) ! Aujourd'hui, causons un peu de Damien Saez, un artiste (auteur/compositeur/interprète) peu médiatisé (par choix) et qui ne mâche pas ses mots.

 

Saez.jpg

 

Mais qui c'est donc que ce garçon là ? Alors c'est un chanteur français d'une trentaine d'années qui certes est né en Savoie mais qui a fait ses études à Dijon ! Oui, nous n'avons pas que Jamait et Thiefaine, dans notre bonne ville. Il y est diplômé du Conservatoire à 17 ans. Ayant appris tout seul la guitare, puis le fait d'écrire ses propres textes, il se lance dans tout cela de plus en plus sérieusement, alors qu'il n'est encore qu'adolescent.

A 18 ans, il se rend à Paris, bien décidé à en faire son métier. Il tape à plusieurs portes sans grand succès et vit de petits boulots durant un temps, quand enfin, quelqu'un est séduit par la qualité de ses compositions et par ses textes accrocheurs.

C'est en 1999 que Saez sort son premier album, Jours étranges. Il aura son succès, mélangeant habilement diverses sonorités, ainsi que bien sûr des textes à poigne tels que Saez sait les écrire. Le single « Jeune et con » sera un succès considérable durant des mois auprès de la jeunesse, public privilégié de l'artiste. Même aujourd'hui d'ailleurs, ceux qui n'ont pas suivi la suite de sa carrière se souviennent quand même de lui pour cette chanson...

Le second album, God blesse, sortira en 2002. on retrouve toujours ces sonorités différentes qui avaient fait le succès de l'album précédant. C'est aussi là que Saez commence à faire parler de lui en tant qu'artiste provoquant... Le titre « Sexe » en effet, contient des paroles crues, ce qui fait que la radio et la télé ne la diffusent pas. Toute sa carrière, Damien Saez aura de toute façon l'image (réelle) d'un artiste engagé, qui ne mâche pas ses mots. Cela ne l'empêche pas de nous offrir de superbes ballades et autres chansons touchantes par moments, mais ses chansons coups de gueule sont très marquantes, comme en témoigne le récent titre « J'accuse ». Et citons évidemment que le fameux 21 avril 2002 lui a, dès le lendemain, inspiré une chanson très forte appelée « Fils de France », qu'il a mis en ligne gratuitement sur Internet.

 

Saez-Paris.jpg

 

Deux ans plus tard, soit en 2004, c'est le troisième album, intitulé Debbie. Celui-là fait un peu plus rock, pour le coup. Le chanson qui porte le même nom que l'album notamment, est très entraînante !

L'élection présidentielle de 2007 lui inspire une nouvelle chanson « Jeunesse lève-toi ». Ce titre figurera sur son quatrième album, qui sortira en 2008.Il s'agit d'un album titre intitulé « Varsovie/L'Alhambra/Paris ». Ainsi que bien des textes le laissent deviner, Saez y évoque largement sa rupture douloureuse avec sa compagne... Les fans l'attendaient avec impatience et il s'est encore une fois bien vendu, malgré le fait que Saez ne fasse pas de promotion.

L'année suivante, sous le nom de « Yellow Tricycle », il sort un album en anglais intitulé « A Lovers Prayer », que j'avoue moins bien connaître dans la mesure où il ne m'a pas vraiment plu...

Enfin en 2012 sort le dernier album en date, J'accuse, qui est aussi le titre du single et qui fait évidemment penser à la célèbre lettre ouverte de Zola... L'affiche publicitaire de l'album, qui sera aussi la jaquette, montre une femme dénudée dans un chariot de supermarché, ce qui a valu à Saez bien des critiques. Saez a expliqué son choix (une dénonciation de la société de consommation notamment » et s'est défendu à ce sujet...

Maintenant, Saez va entamer une nouvelle tournée et un nouvel album est attendu à l'automne 2012 apparemment...

 

saez___j_accuse.jpg

 

Quand j'ai découvert Saez, ce fut avec Jeune et Con comme tout le monde je crois. C'était une chanson qui passait en boucle à la télé et à la radio à l'époque, et j'ai aimé l'engagement qu'on percevait dans cette chanson. Je ne dis même pas que j'adhère à ce que Saez dit, ce n'est même pas ça... C'est juste que j'aime ce côté engagé, le fait qu'il affirme des choses et sans prendre de gants. C'est quelque chose que j'aime chez Renaud, mon artiste favori, et que j'aime chez Saez (même si les deux artistes n'ont rien à voir). C'est au lycée que je m'y suis vraiment mise, car en plus j'avais une amie qui était très fan de ce qu'il faisait. Et depuis je n'ai jamais vraiment cessé. Je n'ai pas eu l'occasion de le voir en live mais j'espère qu'un jour je pourrai... J'aime vraiment son côté provocant, irrévérencieux et « sale gosse ». La politique et surtout la société de consommation sont deux choses sur lesquelles il tape volontiers et avec des arguments, c'est ce qui fait sa marque de fabrique.

Et puis j'aime aussi ses ballades. Il a vraiment de beaux textes, il ne faut pas croire qu'il ne sait que taper sur le système, ce serait vraiment réducteur... Quand on prend « so gorgeous » par exemple, c'est vraiment une belle chanson. Et il en plein, comme cela. Par exemple une que j'adore, c'est « Putains vous m'aurez plus ». Une chanson inspirée par sa rupture avec sa compagne. Loin d'être une chanson comme tant d'autres sur un amour terminé, c'est une chanson vindicative, pleine de colère et de tristesse, de rancune... très excessive aussi. Mais elle semble aussi très réaliste et non contente d'être joliment écrite, elle peut parler à bien des gens, je pense.

 

damien-saez-133.jpg

 

Ensuite, Saez n'a pas une voix très marquante. Je l'avoue, il ne fait pas partie des artistes que j'apprécie pour leurs performances vocales. C'est clairement pour les textes, qui valent toujours le coup soit parce qu'ils sont beaux, soit parce qu'ils frappent... et c'est aussi pour les compositions. Car on l'oublie trop souvent, mais Saez est un musicien, et de talent qui plus est. Les sonorités peuvent être pop, rock, jazz ou plus électro, il touche à pas mal de choses avec beaucoup de talent. Et franchement on a notamment des compositions au piano qui sont remarquables. Dans son triple album par exemple, j'adore la musique de la chanson « Le cavalier sans tête »...

Je ne suis pas de celles qui pensent qu'un artiste n'existe que s'il est engagé et livre ses opinions, pas du tout. Mais parfois, j'apprécie ceux qui le font. Après j'avoue que parfois Saez pousse un peu, mais j'aime son côté provoquant, surtout qu'il n'est pas idiot. C'est quelqu'un d'intelligent qui sait se défendre et expliquer les choses, avec des arguments développés. Il ne se contente pas de dire « j'emmerde la société » et basta, c'est plus intelligent que cela. C'est un personnage qu'on ne voit pratiquement jamais à la télé et c'est sympa aussi, de se dire qu'il est en accord avec ce qu'il soutient. Et puis vraiment, il faut écouter ses textes et ses musiques, parce que ce type sait vraiment écrire une chanson, au sens premier du terme.

Repost 0
Published by Marluuna - dans Musique occidentale
commenter cet article
21 avril 2012 6 21 /04 /avril /2012 15:00

Aujourd'hui, petit passage sur la musique occidentale (car la pauvre rubrique est quand même un peu vide, donc je tente d'y remédier), avec un petit groupe français que j'aime bien je dois dire : La Rue Kétanou ! :).

 

 

Qui c'est ? Et bien c'est un trio : Florent Vintrigner (au chant, accordéon, guitare, harmonica, etc etc....), Olivier Leite (guitare), et enfin Mourad Musset : (guitare). Tout droit sortis du théâtre, ils débutent avec des spectacles dans la rue et cette devise : « c'est pas nous qui sommes à la rue, c'est la rue Kétanou » ! C'est ainsi qu'ils passent pas mal de temps dans les bars, à jouer et à chanter afin de se faire la main. Et comme souvent, c'est aussi un peu la chance qui leur donnera le coup de pouce bienvenu : ici, c'est la rencontre avec les membres du célèbre groupe Tryo, qui vont produire leur premier album et les laisser assurer leurs premières parties pour leur tournée ! Le premier album, « En attendant les caravanes », sort donc en 2000. Le second (et mon préféré je l'avoue ! ^^), « Y'a des cigales dans la fourmilière » arrive en 2002. Ils font beaucoup de lives et de festivals, par ailleurs. Puis en 2004, c'est la sortie d'un album en public, « Ouvert à double tour ».

 

Après une absence de plus de deux ans je crois qui leur a permis de monter des projets de leurs côtés, la Rue Kétanou revient avec une nouvelle tournée. Il faudra cependant attendre 2009 pour avoir un nouvel album : « A contresens ». On sent une évolution dans le son, probablement parce que les membres ont évolué de leur côté également. En tout cas cela montre que le groupe est capable de se renouveler, ce qui est toujours une bonne chose. Il me semble qu'un nouvel album est sorti en 2011 aussi, mais j'avoue ne pas l'avoir écouté car j'ai laissé passer la sortie (je vais y remédier d'ailleurs). Voilà pour la petite présentation qui va bien ^^

 



C'est au lycée que j'ai découvert ce groupe, par une amie qui avait souvent les mêmes goûts que moi en matière de musique et qui m'avait certifié que cela me plairait (elle m'a d'ailleurs fait découvrir Saez, Têtes Raides, Debout sur le zinc, etc...). Et ce fut effectivement le cas. Il y a de bons petits groupes en France mine de rien, plus ou moins connus par contre (Têtes Raides, Matmatah, etc etc...). Celui-là je ne sais pas, je n'ai pas l'impression qu'il soit particulièrement connu par le grand public ? Cela dit je peux me tromper. Toujours est-il que ce qu'ils font est vraiment très sympa.

 

Concrètement, qu'est-ce que c'est comme genre ? Je dirai que c'est pop/folk. Ça a un petit côté « dansant », pour ainsi dire. Les paroles ne sont pas toujours gaies pourtant, mais la musique a quelque chose d'entraînant, comme par exemple la chanson « Les hommes que j'aime » ou encore « Almarita ». En parlant de cette chanson justement (qui parle de gitans, en gros), je dois dire que ce que j'aime tout spécialement chez ce groupe, c'est cette influence tzigane dans les mélodies. La musique tzigane est pleine de nostalgie je trouve. Il y a quelque chose d'entraînant voire de festif, et en même temps une vraie mélancolie qui s'en dégage... Et je dois avouer que j'aime retrouver cela dans ce groupe. Cela lui donne un cachet particulier.

 



Et puis leurs paroles sont plutôt bien écrites mine de rien. Quand on écoute la chanson « le Deuil », pour le coup c'est quand même très émouvant. Mais même « Les Cigales » ou « Les hommes que j'aime », comportent de beaux textes. J'aime bien car il faut souvent déchiffrer ce que cela veut réellement dire. Quant à la voix, c'est un peu comme Louise Attaque par exemple : en soi je ne suis pas fan des capacités vocales du chanteur, mais il faut avouer qu'il y a vraiment un truc spécial dans la voix, qui s'accorde à merveille avec l'univers en question, le style musical.

 

 

En bref, La Rue Kétanou c'est très sympa et à écouter si l'on est friands de ce genre de petits groupes 

Repost 0
Published by Marluuna - dans Musique occidentale
commenter cet article
1 avril 2012 7 01 /04 /avril /2012 12:00

Mika, de son vrai nom Michael Holbrook Penniman est un chanteur d'origine libanaise (par sa mère), et américain (par son père) qui approche de la trentaine. Très tôt, il (enfin sa famille) quitta le Liban pour la France, avant de partir en Angleterre.

 

mika with a piaget altiplano1

 

C'est encore enfant qu'il commence à jouer du piano et à chanter, ayant des difficultés à l'école. Il se découvre alors des capacités vocales pour le moins intéressantes... Ce n'est rien de le dire.

Auteur/compositeur/interprète, Mika a son style bien à lui et il est clair que lorsque l'on entend une de ses chansons, on sait que c'est de lui. Ne serait-ce déjà que par sa voix, claire et aiguë. Bien qu'il chante en anglais, il parle un français impeccable. Récemment il a d'ailleurs sorti un single en français, « Elle me dit », et ça fait bizarre d'ailleurs, de l'entendre chanter dans notre langue (enfin je trouve ^^).

Son style est pop. Ce que j'appelle la pop « sautillante » :D. Il est vrai que ses chansons me mettent toujours d'excellente humeur. Moi qui ne danse pas, j'aurais presque envie de m'y mettre quand je l'entends, tant cette énergie est contagieuse :D.

 

Au début, Mika a eu beaucoup de mal à percer. En effet, ce qu'il envoie aux maisons de disques semble trop différent et personne ne veut lui faire confiance. Sa manière de chanter notamment, est critiquée, bien que l'on reconnaisse qu'il y a du potentiel. Pendant quelques années, Mika n'avance pas vraiment.

C'est en 2006 qu'il a commencé véritablement, même si son premier album, « Life in cartoon motion » sort encore l'année suivante. 1 million de copies rien qu'en France, cela vous donne une idée de l'étendue de son succès (mérité)^^. Auparavant, il y a eu le fameux single « Relax, take it easy », titre désormais bien connu par le public, et qui avait pas mal ouvert la voie, puis le single « Grace Kelly » qui avait fait de même. Dans son premier album, les paroles ont pour beaucoup une thématique importante telle la discrimination sur les obèses, ou encore l'homosexualité par exemple... Le ton et le style de Mika sont déjà bien trouvés, dans le chant comme dans la mélodie. Plusieurs tournées européennes suivront, et les places se vendront comme des petits pains !

 

chanteur-mika-liberte-en-heritage

 

Le second album s'intitule « The Boy who knew too much ». Il sort en 2009, et la sortie est là encore suivie d'une tournée qui sera un franc succès. Plus tard (en 2010), Mika créé une chanson pour le film Kick-Ass.

Enfin, « Elle me dit » est le premier single issu de son troisième album (qui va bientôt sortir), « The Origin of love ».

Mika connaît un succès qui pour le moment ne se dément pas, et il vient à la fois du métier (il a été plusieurs fois récompensé) et bien entendu, du public. Un succès tout à fait mérité et que j'espère bien voir perdurer :).

 

Il s'agit là d'un artiste que j'apprécie beaucoup en effet !! Il a apporté une vraie fraîcheur sur la scène musicale, quelque chose de bien particulier. Je trouve qu'il a beaucoup de talent, car il est très créatif déjà (cela se voit rien que dans l'apparence, notamment de ses albums)... Et ce qui ne gâche rien, il est drôlement sympathique, je trouve ! En tout cas c'est toujours un plaisir de le voir à la télé car il s'exprime bien, il a de bonnes idées, il sourit tout le temps... Franchement c'est agréable. Moi qui ait du mal avec ce qui se fait aujourd'hui (sauf s'il s'agit des valeurs sûres style Muse, Coldplay, U2 etc...), j'ai apprécié découvrir un nouvel artiste bourré de talent comme cela.

Et puis bien entendu... quelle voix ! Je suis vraiment bluffée, d'autant plus qu'à la base, moi ce sont les voix graves qui m'attirent. Je me sens davantage charmée par une voix plus grave, mais bien sûr il y a des exceptions, et Mika en est un bon exemple. Quand on voit les notes qu'il est capable de sortir, les aigus qu'il va chercher... Honnêtement ça me laisse bouche bée ! On l'a comparé, pour cette capacité là justement, à Freddie Mercury (beau compliment, vous en conviendrez), mais personnellement c'est surtout à Jimmy Somerville (dont il faudra que je cause un de ces jours, tiens) qu'il me fait penser. En tout cas c'est vraiment impressionnant à entendre.

 

mika

 

Et puis j'aime ses chansons. Je sais bien que parfois sur ses albums, il y a des chansons plus tristes (« Any other world » par exemple, est une jolie ballade), mais pour moi Mika, c'est avant tout la joie, la bonne humeur communicative... Écouter ses chansons me donne le sourire, tant c'est entraînant. C'est vraiment de la pop comme je l'aime.

Repost 0
Published by Marluuna - dans Musique occidentale
commenter cet article
9 mars 2012 5 09 /03 /mars /2012 01:15

Hanson, cela vous dit quelque chose ? Souvenez-vous il y a quelques années, « Mmm Bop » chantée par une voix fluette inondait les stations de radio et le succès des frères Hanson avait explosé jusqu'à chez nous. Après, on n'a plus vraiment entendu parler d'eux (sauf évidemment, ceux qui ont dépassé le côté effet de mode pour être vraiment fans), mais ce n'est pas pour cela qu'ils n'ont plus rien fait par ailleurs. Au contraire, même, cela continue.

 

1-copie-4

 

Hanson, c'est donc un groupe pop/rock américain composé de 3 frères (d'où pourquoi je les ai choisi cette semaine ^^) : Isaac, Taylor et Zac. La famille Hanson est plus grande que cela en réalité, mais eux trois se sont entendus pour former le groupe. Ils sont respectivement à la guitare, au clavier et à la batterie ; Taylor chante (même si Zac interprétera une chanson une fois, 'Lucy'). Par ailleurs, ils écrivent et composent leurs propres chansons. Venant d'une famille de musiciens, apprendre à jouer d'un instrument n'est pas très difficile pour eux.

Ils se sont fait connaître en 1997 après leur premier album « Middle of Nowhere », dont les singles connaîtront un franc succès : 'Mmm Bop' notamment, mais aussi 'I will come to you' par exemple. Ils sont quand même très jeunes à l'époque, il faut le dire : respectivement 16, 14 et 11 ans ! Alors évidemment cela s'entend notamment dans la voix de Taylor, qui n'avait pas encore mué et qui chantait donc de manière très douce (vous me direz qu'elle n'est guère plus grave aujourd'hui, mais enfin...). Et puis il y avait beaucoup de groupes en vogue dans cette période, dont les membres n'étaient pas bien âgés, mais quand même...

 

2-copie-4

 

Ils continuent sur leur lancée avec une tournée mondiale en 1998, qui passera par Paris. Ce sont définitivement leurs deux meilleures années en terme de visibilité, de vente, de succès. Dans cette période où les boys band pullulent (2be3, Words Apart, Alliage & co...), les Hanson se font leur place au soleil, puisqu'à défaut de danser chemise ouverte, ils jouent de leurs instruments et se montrent comme un « vrai » groupe. Mais comme pour les autres, cela durera peu de temps en fin de compte, malgré l'intensité du phénomène. Peu de temps chez nous, et avec cette popularité. Car rien ne s'arrête pour les Hanson...

En 2000 en effet, sort leur second album « This time around », qui rencontre un succès moindre que le premier. Puis en 2003 sort « Underneath Acoustic », comme ils ont fondé leur propre label entre-temps, et « Underneath » en 2004, qui rencontre un bon succès malgré moins de promotion.

En 2007, sort un autre album, « The Walk », avec des chansons bonus selon les pays sortis (Japon, Etats-Unis, Angleterre, etc...). En 2010, c'est l'album « Shout it out » qui est dans les bacs.

Bien qu'ils semblent avoir fait leur temps chez nous, leurs DVD et albums continuent à sortir même en France et ils sont par exemple revenus au Bataclan en 2011 dans le cadre de leur tournée.

En 1997-98, j'avais une dizaine d'années et j'écoutais quelques boys band, mais pas vraiment Hanson. J'avais par contre une amie qui était très très fan et peu à peu je me suis laissée convaincre : ils avaient pratiquement nos âges (du moins pour Taylor et Zac), ils était mignons, sympathiques, j'aimais bien leurs musiques... Et puis on pouvait difficilement échapper à Mmm Bop (dont le clip a pris un monstrueux coup de vieux d'ailleurs!). J'étais finalement assez fan au bout du compte, de leur album Middle of nowhere. Et connement, au collège j'ai revendu ce dernier dans une période « nah mais oh maintenant j'écoute des trucs bien, c'est la honte ce truc » (ce qu'on peut être con quand on veut avoir l'air grand ><)...

 

3

 

Et voilà-t-y pas qu'il y a de ça... 3 ? 4 ans ? Je me pique un coup de nostalgie pas possible et passe en mode « que sont-ils devenus ? » pour deux-trois stars de l'époque... Et alors que pour moi les Hanson avaient totalement disparu de la circulation, je trouve quelques vidéos récentes sur youtube. Visiblement ils continuent toujours. Ah. Et mince, ils sont grands maintenant oO ! Surtout le petit ! Et puis j'ai passé la soirée comme ça à écouter notamment un live en acoustique qui reprenait leurs titres les plus connus, et j'ai trouvé cela super sympa. Depuis je me maudis d'avoir revendu mon album mais en attendant je suis leur actu de temps à autres, et c'est avec plaisir que j'écoute leurs chansons, anciennes ou récentes...

Franchement c'était super sympa. C'était différent de ceux qui chantaient et dansaient (pas toujours bien), au moins il y avait de la recherche, une fraîcheur, des morceaux... Je ne dis pas que c'est surpuissant ni génial mais ça s'écoute vraiment bien je trouve. Ça met de bonne humeur, c'est très joyeux comme musique et c'est sans doute lié à la bonne humeur que les trois frangins dégagent... Qui plus est la voix de Taylor me plaît bien (moi qui globalement n'aime que les voix graves habituellement...). J'ignore où se situe le côté subjectif et aveuglé dû à la nostalgie -toute ma jeunesse, toussa...-, mais honnêtement même sans ça cela me plairait. Et puis ça me change de ce que j'écoute le plus souvent, aussi.

 

Cela faisait longtemps que j'avais envie d'en parler, donc c'était l'occasion, même si évidemment il y a bien d'autres fratries célèbres dans l'univers de la musique ! Sur ce, je vais m'écouter deux-trois chansons moi ! :)

 

Repost 0
Published by Marluuna - dans Musique occidentale
commenter cet article
20 février 2012 1 20 /02 /février /2012 00:30

Nena, c'est à la fois le nom du groupe, et le nom de la chanteuse. C'est un groupe allemand, un des rares connus dans notre pays, particulièrement grâce à la chanson 99 Luftballons, qui a connu un franc succès dans les années 80. Mais en Allemagne, le succès de Nena ne se limite pas à cela et il perdure encore de nos jours d'ailleurs, après une période un peu plus creuse.

Nena%20presse%2018

 

Nena donc, c'est d'abord le nom de scène (et surnom depuis son enfance) de Gabriele Susanne Kerner, une chanteuse de l'Allemagne de l'Ouest née en 1960.

 

Elle se lance à la fin des années 70 dans la musique et notamment par le biais d'un groupe, The Stripes, dont elle est la chanteuse. Quelques singles sortent, mais le tout passe un peu inaperçu et le groupe finit par se séparer. L'année de la séparation, le groupe Nena verra le jour. Elle le monte avec Rolf, son compagnon et ils vont rencontrer les futurs membres du groupe. Le premier single, en 1982, sera un succès immédiat

Mais le plus gros succès du groupe, celui qui prend une ampleur significative, reste cette chanson : 99 Luftballons. C'est une chanson que ceux qui ont vécu les années 80 (1983 précisément pour celle-ci) connaissent bien, parce que son succès a donc dépassé le cadre de la seule Allemagne, comme je le disais, pour être mondial. En plus d'être une chanson avec une bonne intro et une mélodie entraînante, les paroles ne sont pas anodines, puisque Nena y évoque ces ballons qui volent dans le ciel et que l'on prend pour une attaque ennemie, ce qui va provoquer une guerre. Aujourd'hui encore, le morceau reste une référence dès lors que l'on parle de la musique rock allemande.

Mais en 1986, après quelques années plutôt florissantes, le groupe se sépare et Nena officie alors en solo. Cela ne sera pas forcément transcendant, mais par contre Nena se fera un nom dans d'autres domaines, en présentant notamment des émissions de télé ou encore en faisant des contes pour enfants.

 

Nena

 

Il faut attendre un moment, 2002 exactement, pour qu'elle retourne enfin à la musique. Avec des reprises, pour être exacte. Et puis un nouvel album sort, avec de nouvelles chansons cette fois. Un autre suivra en 2007, puis encore en 2009. Actuellement et sans atteindre les sommets qu'elle a connu à une époque, Nena reste pourtant une référence indéniable de la scène pop/rock allemande, dont les titres se vendent toujours bien.

Il faut ajouter également que la chanteuse a joué dans une comédie musicale et a fait plusieurs doublages pour divers films, notamment celui de la princesse Selena pour Arthur et les Minimoys.

Au final, on distingue mal, comme cela à vue d'oeil, la carrière de Nena en tant que groupe, ou vraiment ce qui concerne la chanteuse en solo. Mais les deux réunis, cela fait quand même un joli palmarès en termes d'albums et de reconnaissance de la part du public, pour le nom « Nena ».

 

En ce qui me concerne, j'aime beaucoup ce que fait Nena. Depuis toute petite j'écoute la chanson 99 Luftballons, que ma mère et mon oncle surtout, aiment beaucoup. Et puis comme dès le CM2 j'ai fait de l'allemand, ça m'amusait beaucoup de chanter une chanson dans cette langue, parce que ce n'était pas courant. En grandissant je me suis dit que peut-être ce groupe n'avait pas fait que cette chanson uniquement, et en effet quand j'ai vu la renommée du groupe en Allemagne, j'ai pris conscience que j'avais des choses à découvrir.

 

2

 

Et puis en gros, sortis de Rammstein et Tokio Hotel, rares sont les chansons allemandes qui arrivent jusqu'à nous, quand même. Et moi j'aime cette langue et je désespère de pouvoir écouter des chansons en allemand (vous me direz : je n'ai qu'à chercher. Ca fait des années que je dis que je vais voir ce qui s'écoute en Allemagne, il serait temps que je le fasse !). Parce que finalement, même des groupes tels que Scorpions chantent en anglais... Et du coup j'aime bien Nena rien que pour cela. Mais en plus le son pop/rock est très sympa, et généralement les textes sont intéressants aussi -et pas très compliqués à comprendre-. J'aime beaucoup la chanson « Irgendwie, irgendwo, irgendwann », par exemple...

J'écoute le groupe par périodes (en ce moment par exemple, c'est très souvent), mais c'est toujours un chouette moment.

 

Repost 0
Published by Marluuna - dans Musique occidentale
commenter cet article
18 décembre 2011 7 18 /12 /décembre /2011 12:00

   

 

Fabien Marsaud officie sous le pseudonyme de Grand Corps Malade, et on peut dire qu’il a rendu populaire ce genre musical qu’est le slam.

Particulièrement sportif, il cherche même à devenir professeur de sport puisqu’il est très doué. En 1997, un accident vient tout changer : d’abord paralysé, les médecins ne décèlent aucun espoir possible, mais deux ans plus tard après bien des efforts, il réapprend à marcher. Il en gardera tout de même des séquelles, d’où son nom de scène et la béquille qu’il a constamment afin de pouvoir marcher.

C’est après son accident qu’il découvrira le slam, un genre qu’il n’invente certes pas, mais qu’il va développer.

En 2006, sort son premier album, Midi 20, qui marche assez bien. La renommée suivra durant la tournée, et la médiatisation via la télévision et les récompenses. Le second album sortira deux ans plus tard, et le troisième, en 2010.

 

 

En cette nuit enneigée (oui parce que la programmation des articles aidant grâce à overblog, il est fréquent que lorsque j’écris et poste un article, vous le lisiez une semaine plus tard), j’écoute Grand Corps Malade et je me disais : tiens, si j’en faisais un article afin d’enrichir un peu ma rubrique sur la musique occidentale ! Voilà qui est fait donc.

En effet voilà un artiste que j’aime bien. Je fais la distinction, quand il le faut, entre un chanteur que j’écouterai notamment pour sa voix (style Balavoine) et un autre que j’écouterai pour les textes (typiquement : Renaud). Grand Corps Malade se situe dans cette seconde catégorie. Notez cependant que sa voix grave n’est pas nécessairement désagréable et j’ajouterai même qu’elle un certain impact à ce qu’il dit, finalement.

 

Mais évidemment je l’écoute pour ses textes, que je trouve remarquablement bien écris. On peut y déceler une certaine intelligence, une maîtrise de la langue française en plus des propos en tant que tels, qui personnellement me parlent. Pas tout évidemment, parce que je ne suis pas fan au point d’adorer toute sa discographie en bloc, mais enfin j’aime beaucoup. Par exemple il parle de son handicap, c’est quelque chose que je n’ai pas vécu donc qu’a priori, je ne peux comprendre. Pourtant cela me touche car il ne verse pas dans le pathos, et il me semble dire des choses justes. Sa chanson « Sixième sens » me fera toujours pleurer parce qu’on y décèle une telle force de caractère… J’aime beaucoup aussi »Avec eux », une très belle chanson sur l’amitié d’une bande de potes qui là me parle franchement. Et « Définitivement », sur son enfant à venir, est très belle  aussi.

Je le suis régulièrement, je me tiens au courant parce que sans être fan du slam entant que tel, je suis amoureuse de cette plume en tout cas.

Repost 0
Published by Marluuna - dans Musique occidentale
commenter cet article

Présentation

  • : Marluuna
  • Marluuna
  • : Un blog pour parler de tout et de rien : musique, ciné, animes, dramas, séries, BD, artistes, livres... Et sûrement d'autres catégories qui me viendront au fur et à mesure aussi...
  • Contact

Recherche