Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 juin 2016 7 19 /06 /juin /2016 01:49

Articles sur la série ICI, ICI et ICI.

 

SPOILERS SUR LA SAISON.

The Vampire diaries a dû faire face à un challenge assez problématique cette année : le départ, à la fin de la saison dernière, de son actrice principale, Nina Dobrev (alias Elena Gilbert). Départ fait de telle façon qu'une porte lui permettant potentiellement de revenir dans la série est laissée ouverte, mais départ quand même, pour l'instant. Et même si Vampire diaries dispose de plein de personnages secondaires qu'elle a fait évoluer au fil du temps, qui ont leurs propres intrigues et leur intérêt, ce n'est quand même pas rien, de devoir oeuvrer pour la 7ème année, sans l'actrice principale.

Le bilan ? Pour ma part, la série s'en sort avec les honneurs. L'ombre d'Elena est présente en permanence, ce qui est bien car cela assure une cohérence (pas comme ces personnages de séries qui partent et dont d'un seul coup, on ne parle plus, comme s'ils n'avaient jamais existé). Mais à côté de cela, elle ne manque pas, je trouve. Qui plus est la série a fait le choix toujours sympathique, et ici bien géré, de nous distiller plusieurs fois par épisodes, des scènes qui se passent 3 ans plus tard et qui nous montrent des situations qu'évidemment on ne peut comprendre ou pleinement saisir, du moins, mais qui intriguent. Avec parfois des choses qui semblent ubuesques, mais qu'on comprend une fois qu'on arrive à ces fameux « 3 ans plus tard ».

La première partie de la saison se concentre sur le fait que les Hérétiques (avec Lily, la mère des frères Salvatore) s'installent à Mystic Falls et y font la loi. Tandis que la seconde, qui rejoint les trois ans plus tard, traite plus de la course entre Rayna, la chasseuse de vampires, et Stefan qui est sa cible, en premier lieu. Enfin je schématise énormément (en plus avec la fameuse pause hivernale, le début est un peu moins précis que le reste dans mon esprit...), mais tout cela pour dire qu'il se passe encore beaucoup de choses, cette année. Lily était un bon personnage par exemple, et son amour qu'elle ramène d'entre les morts, Julian, était un psychopathe de première, ce qui a bien pimenté les choses. Bon dans la troupe des Hérétiques, j'ai plus adhéré à Valérie qu'aux autres il faut dire, mais notamment parce qu'elle me semble avoir une histoire plus intéressante. Et qu'elle est plus présente, jusqu'au bout de la saison, aussi. Ce que j'ai bien aimé aussi, à partir de cette histoire, c'est de voir le point de vue de chacun, les camps en présence, en quelque sorte. Ceux, comme Stefan ou Matt par exemple, qui font évacuer la ville et signent un traité de non-agression en quelque sorte, avec les Hérétiques, et ceux comme Damon et Bonnie, qui veulent éliminer cette menace et récupérer leur ville.

Un mot sur la relation Bonnie/Damon, en passant. Si on m'avait dit où ils en seraient, quand j'ai commencé la série, je n'y aurais jamais cru ! Je trouve que leur amitié est vraiment quelque chose de super bien fait et de fort, et pourtant encore une fois, je n'aurais jamais pensé cela il y quelque temps encore ! La deuxième partie de la saison réserve notamment quelques beaux passages à ce sujet, avec Damon qui agit encore une fois comme il le veut, sans penser au mal qu'il cause autour de lui...

Avec les Hérétiques aussi, cela me fait penser, cela a permis d'amorcer une évolution très intéressante de Matt Donovan aussi, le fameux personnage indispensable de ce type de séries, le Xander de Buffy pour ainsi dire, j'ai nommé : le seul être humain normal, au milieu de tous ces personnages surnaturels ^^ ! Matt choisit son camp, et on peut ne pas être d'accord avec ses choix, mais en tous cas il y a quelque chose d'intéressant avec lui cette année, qui le place vraiment comme acteur des événements, et non plus comme celui qui se prend tout dans la face sans pouvoir rien faire...

Après, on a les valeurs sûres, comme Caroline (là-aussi, sacré chemin parcouru depuis les débuts de la série !), qui est un personnage que j'adore, et qui forme un beau tandem avec Alaric, autre personnage très sympa. La placer en tant que mère en devenir, puis mère tout court, donne une autre dimension à ce personnage déjà très chaleureux. Et puis Caroline (et Bonnie aussi d'ailleurs) me semblent prendre plus de place, forcément, depuis qu'Elena n'est plus là. Ce qui n'est pas plus mal. On a Damon aussi bien sûr, toujours coincé entre son amour pour Elena qui n'est plus là pour le moment, son amitié très forte envers Bonnie, sa fidélité envers son frère, mais qui ne sait pas comment rester quelqu'un de bien (ou tendant à l'être), sans Elena. C'est intéressant aussi, de le voir se débattre avec ses vieux démons, de le voir lutter pour ne pas retomber dans ses travers, et finalement agir toujours comme bon lui semble, et de façon radicale. Puisqu'il n'est pas quelqu'un de bien sans Elena, alors il va temporairement disparaître lui-aussi, jusqu'à ce qu'elle revienne. Il ne voit que cette solution. Damon est l'homme (enfin le vampire) de tous les extrêmes, de toute façon ! Alors que Stefan, lui, est obligé de fuir, poursuivi par Rayna, la tueuse de vampires qui a fait de lui sa cible. Il fuit pour ne pas mettre ne danger ceux qu'il aime, Caroline en tête. Un Stefan qui porte sa croix comme souvent dans la série, abandonné par son frère et éloigné de la personne qu'il aime... Ce n'est pas la première fois que le personnage se retrouve en mauvaise posture, et si cela n'a pas toujours été palpitant, là c'était encore assez bien fichu ! En plus, l'épisode où les frères Salvatore sont coincés dans la pierre du Phénix et subissent des choses pas franchement sympa, était intéressant.

Et puis on a, enfin, les surprises, au premier rang desquelles il y a quand même Enzo ! Je n'en dirai pas plus parce que franchement ça aussi, c'est impossible à deviner et cela fait partie des choses qui m'intriguaient dans les flashs sur les 3 ans plus tard, mais... Belle évolution aussi, pour Enzo ^^' ! Et qui passe assez bien, en plus !

La fin de la saison intrigue, parce qu'elle redistribue les cartes, par rapport au fragile équilibre qui venait tout juste de se créer, pour certains personnages... Je ne sais pas trop quoi en penser, parce qu'on nous a tout juste montré de quoi lancer la saison prochaine et donner envie d'y revenir, donc nous verrons bien. Avec 7 saisons, Vampire diaries est une série qui a connu des hauts et des bas, mais pour le coup je mettrai cette saison 7 sans les hauts. Surtout compte tenu du handicap de départ, qui était de repartir comme si de rien n'était, sans Elena. Espérons que la saison prochaine sera du même niveau.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

alex 22/06/2016 20:49

j'ai vraiment bien aimé cette saison.comme tu dis pas facile au départ de partir sans le perso principal mais ils s'en sont très bien sortis. les flash m 'intriguaient beaucoup et j'ai encore plus aimé la 2eme partie de la saison!

Marluuna 22/06/2016 22:03

Ben le souci c'est que la première partie commence à dater aussi... Mais quand même, je pense que j'ai aussi un faible pour la seconde.

Présentation

  • : Marluuna
  • Marluuna
  • : Un blog pour parler de tout et de rien : musique, ciné, animes, dramas, séries, BD, artistes, livres... Et sûrement d'autres catégories qui me viendront au fur et à mesure aussi...
  • Contact

Recherche