Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 août 2012 4 30 /08 /août /2012 00:04
 
Kokia est probablement une des artistes japonaises les plus connues en France. En effet elle a donné plusieurs concerts à Paris ces dernières années, et on en parle beaucoup dans des magazines consacrés aux mangas et à la culture japonaise, type Animeland par exemple… Il faut dire qu’à 35 ans, Kokia a déjà une solide carrière derrière elle en tant que chanteuse et auteur-compositeur.
 
De son vrai nom Akiko Yoshida, elle prend le pseudonyme de Kokia tout simplement en inversant les syllabes de son véritable prénom. Elle se situe dans un style de musique pop, et également de musique lyrique. Habillée de vêtements amples (des robes blanches), chantant pieds nus, c’est une personnalité simple, sympathique et douce, et c’est aussi ce qui fait que cette chanteuse suscite beaucoup d’affection de la part de son public.
Avec le piano et le violon, Kokia est très tôt initiée à la musique et elle intègre même une école aux Etats-Unis. Outre le perfectionnement de ces instruments, elle apprendra ainsi l’anglais. Elle termine ses études au conservatoire de musique de Tokyo dont elle ressort diplômée. Et pas de n’importe quelle section : la section opéra. On ne la place donc pas dans le registre lyrique pour rien : il suffit de l’entendre chanter pour en être persuadé ! Sa voix douce, cristalline même, charme aussitôt. J’ai le souvenir lors de la publicité dans un magazine français pour un de ses concerts à Paris il y a quelques années, qui la désignait « la voix la plus pure de la J-pop ». Je ne sais si elle mérite ce ‘titre’, mais pour la pureté, c’est tout à fait juste en revanche. Il y a quelque chose de très calme et doux qui se dégage de tout ce qui entoure Kokia : pas seulement sa voix, mes aussi ses musiques, et jusqu’à l’ambiance de ses concerts… En ce qui me concerne, il m’est presque impossible d’écouler sa chanson « I believe » sans verser une larme, tant la façon dont elle attaque notamment le dernier refrain prend aux tripes. Mais jugez plutôt :

« I believe » en 2007, live au Bataclan à Paris)
Concrètement, c’est en 1999 que débute sa carrière (avec la sortie d’un premier single « Aishiterukara », puis d’un premier album, « Songbird » la même année) et dès le début, tout est là : tout ce qui fait la particularité de l’artiste au niveau de ses paroles, ses compositions, sa façon d’être, son univers en somme… Autant pour certains artistes, quand on regarde les débuts on voit combien c’était différent de ce que l’on connaît actuellement, autant pour elle, tout était déjà bien présent. C’est assez frappant de le constater. Pour Kokia, la musique est quelque chose de finalement assez simple : peu importe le fait qu’on parle une langue différente, la musique nous touche tous de la même façon. Cette idée influencera beaucoup sa carrière.
Sa notoriété dépasse facilement les frontières du Japon pour atteindre l’Asie toute entière, où elle est même plus célèbre que dans son propre pays, dans un premier temps. Ce qui va y contribuer fut le single « Arigatou » qui reste aujourd’hui l’un des titres les plus célèbres de la chanteuse. Cette chanson repose sur une mélodie au piano, sur laquelle la voix délicate de Kokia se pose et ne peut que nous émouvoir par sa sensibilité…


 

(« Arigatou »)
Faute de promotion, finalement on la connaît assez peu au Japon, au début des années 2000, là où d’autres chanteuses pop (Ayumi Hamasaki par exemple) sont bien plus mises en avant… Mais elle sort son second album en 2002 et cela marque le début de sa collaboration avec celui qui deviendra son pianiste attitré, ce qui est n’est pas rien quand on sait combien cet instrument est particulièrement important pour l’artiste. L’année suivante, sort l’album « Remember », qui remporte un franc succès et en 2004 elle sort un autre album, « Uta ga chikara ». Le suivant arrive en 2008 et s’intitule « The Voice », et il s’agit d’un tournant dans sa carrière puisqu’on y trouve des chansons plus classiques (une superbe reprise de l’Ave Maria notamment) ; Kokia sortira par ailleurs un autre album cette même année, avec des chansons en anglais et en irlandais cette fois… Encore une étape dans sa carrière, encore quelque chose de différent.
En 2009 elle en sort de nouveau deux simultanément : « Kokia & Akiko~balance~ » et « Akiko & Kokia~balance~ » (c’est la première fois que son vrai prénom apparaît clairement). C’est aussi l’occasion cette année-là, de concerts dans plusieurs pays d’Europe, une fois de plus.
Kokia a par ailleurs interprété des génériques d’animes et certaines de ses chansons ont été utilisées dans des publicités, ce qui a fini par la rendre célèbre en Asie, en Europe, et enfin à armes égales, au Japon.
Elle est de petite taille, mais cela ne reflète en rien la puissance de ses capacités vocales… Elle a l’air toute simple, mais la richesse de son univers est inépuisable… Kokia fait partie de ces artistes qui vous transportent, vous inspirent et ont le don de vous émouvoir… Pour ma part cela fait des années que je suis sous le charme de ce petit bout de femme, et j’en suis ravie ! D’ailleurs pour la route, un dernier morceau :

 

(« Time to say goodbye »)

Partager cet article

Repost 0
Published by Marluuna - dans J-music (artistes)
commenter cet article

commentaires

Milady 30/08/2012 00:16

Oh Kokia ! Encore une fois tu me rappelles mes débuts Jpop!!!!! Je n'ai pas grand chose à ajouter à ce que tu dis ^^ En même temps mon cerveau est grillé, je réfléchis plus du tout, je régresse au
stade de légume. Donc article musical = parfait. Je vais profiter de la voix de Kokia un peu avant de me lancer Faith^^

Marluuna 30/08/2012 00:19



Et vi moi aussi, ça faisait partie des artistes que j'écoutasi à mes débuts (enfin je continue d'ailleurs). *nostalgie, nostalgie*
Y a pas... y faut vraiment pas que j'écoute I believe quand je suis déprimée, c'est un coup à me jeter par la fenêtre ><



Présentation

  • : Marluuna
  • Marluuna
  • : Un blog pour parler de tout et de rien : musique, ciné, animes, dramas, séries, BD, artistes, livres... Et sûrement d'autres catégories qui me viendront au fur et à mesure aussi...
  • Contact

Recherche