Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 mai 2016 1 30 /05 /mai /2016 23:27

Kamenashi “Kame” Kazuya : Yamaneko

Narimiya Hiroki : Katsumura Hideo

Hirose Suzu : Mao

Otsuka Nene : Rikako

Sasaki Kuranosuke : Sekimoto

 

10 épisodes

2016

 

15/20

Yamaneko est un voleur qui a pour cible des entreprises qui trempent dans des affaires louches. Ce faisant, il les dénonce. Il acquiert ainsi une réputation de Robin des Bois des temps modernes, alors que la police le pourchasse...

Katsumura Hideo est un journaliste qui enquête sur ce voleur, mais que le hasard amène finalement à travailler avec lui. Avec eux, se trouvent notamment Mao, une jeune hackeuse de génie et Rikako, qui tient un bar...

Kaito Yamaneko est un drama que je devais voir, non seulement parce que l'histoire me disait bien -un voleur justicier, je prends !-, mais en plus parce que Kamenashi “Kame” Kazuya tenait le rôle principal. Et j'aime beaucoup Kame. Il n'a pas toujours fait de bons dramas, c'est certain (Kami no Shizuku...) ni même d'excellentes prestations (Second love...), mais globalement il reste un acteur que je trouve bon, voire très bon, et dont j'apprécie la plupart des dramas. Et comme son dernier, Second love justement, m'avait un peu déçue, j'espérais fortement que celui-ci soit meilleur. Et il l'a été, c'est indéniable.

Parce qu'il était fun, barré même, mais qu'il savait aussi se faire sérieux, au besoin. Parce que le noyau de personnages qui gravitait autour de Yamaneko, était vraiment sympa. Et parce que rien que pour le retournement de situation dans les derniers épisodes (le genre qui vous fait ouvrir la bouche et les yeux bien ronds), cela valait le coup! Le drama avait ses défauts (une fin un peu trop rapide par exemple), mais rien de bien dramatique à mes yeux. Rien en tous cas, qui ne m'ait empêchée d'apprécier ce drama, devant lequel j'ai vraiment passé un chouette moment.

Yamaneko est un personnage auquel je ne m'attendais pas du tout. C'est-à-dire que vu le synopsis, je m'attendais à quelque chose d'assez précis, et très classique je l'avoue. Et le personnage est loin de ce que je m'imaginais, parce qu'il est complètement givré ! Il est donc très drôle, et on a l'impression qu'il n'a aucune limites. Alors bien sûr on apprend progressivement qu'il ne se résume pas à cela, on apprend son passé -sombre-, ce qui l'a amené à être celui qu'il est aujourd'hui... Et il y a des moments dans les épisodes, où il se fait sérieux voire grave. Mais la plupart du temps, il est juste frappadingue, et c'est assez génial. Kame se fait plaisir en jouant, ça se sent, et c'est super de le voir dans un tel rôle, j'ai vraiment aimé sa prestation (même si à quelques moments, il en fait un poil trop, mais bon c'est raccord avec le personnage). Le gag récurrent qui consiste à montrer que Yamaneko adore chanter à tout va mais qu'il chante hyper faux (et ne s'en rend pas compte, ou s'en fiche), m'a bien fait rire en plus. Belle auto-dérision ^^.

Autour de lui, il y a d'autres personnages qui forment une petite bande bien sympathique, ma foi : Rikako, qui tient le bar qui leur sert de QG, et dont j'ai aimé la relation mère-fille en quelque sorte, qu'elle développe avec Mao, la jeune hackeuse qui rejoint l'équipe au début du drama. Il y a aussi Sekimoto, qui est un personnage plein de surprises, et bien sûr le journaliste Katsumura, qui enquête sur Yamaneko et qui par un concours de circonstances, va se retrouver à travailler avec lui. Il est joué par Narimiya Hiroki, un acteur que je n'aimais guère quand j'ai commencé les dramas il y a quelques années. Mais avec le temps j'ai appris à l'aimer, et c'est vrai que dans ce drama, il est encore très bon, c'est incontestable. Et puis la dynamique fonctionne bien avec Kame je trouve. J'aime la façon dont leurs deux personnages vont se lier (très chouette scène, que celle où Katsumura regarde Yamaneko chanter, en pleurant...). En somme, ce petit groupe soudé ressemble ç une famille. Une famille un peu étrange, mais une famille quand même.

Finalement il n'y a guère que les flics, en particulier celle qui est amoureuse de Katsumura, qui ne m'ont pas laissée une forte impression. Oh elle n'était pas dérangeante du tout, pas énervante ni quoi que ce soit, mais juste un peu fade...

Je suis quelque peu frustrée de ne pas pouvoir parler d'un événement précis qui se déroule à quelques épisodes de la fin, mais pour le coup ce serait un fameux spoil donc bon... Mais du coup, je peux quand même dire que j'ai bien aimé l'histoire (que ce soit le fil rouge ou les histoires du jour) et qu'arrivée à un certain stade du drama, j'ai enchaîné les épisodes, parce que je voulais vraiment connaître la suite des événements. Et pour le coup, je ne m'attendais pas à être accrochée à ce point, lorsque j'ai commencé Kaito Yamaneko.

Oh, et je dois dire aussi que j'ai apprécié le petit clin d'oeil -explicite- à Nobuta wo Produce, le drama qui m'a fait connaître Kame ^^. Je ne m'y attendais pas, et c'était super sympa !

Kaito Yamaneko est donc une chouette surprise, en définitive. Un drama où l'on s'amuse bien, mais pas seulement. 

Partager cet article

Repost 0
Published by Marluuna - dans J-Dramas-J-movies
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Marluuna
  • Marluuna
  • : Un blog pour parler de tout et de rien : musique, ciné, animes, dramas, séries, BD, artistes, livres... Et sûrement d'autres catégories qui me viendront au fur et à mesure aussi...
  • Contact

Recherche