Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 avril 2013 5 19 /04 /avril /2013 00:28

Bakuman est un manga de Tsugumi Oba (scénario) et Takeshi Obata (dessin). Il compte 20 tomes et en France, c'est Kana qui publie ce manga.

En outre, un anime a vu le jour. A l'heure actuelle il comporte 3 saisons de 25 épisodes. La saison 3 s'est achevée fin mars 2013, mais j'ignore si c'est la fin de la série ou pas.

Mashiro, jeune collégien, est le neveu d'un mangaka qui a eu son heure de gloire il y a quelques années, mais qui a fini par mourir dans l'oubli du public... Mashiro est plutôt bon en dessin, mais lorsqu'un camarade, Takagi, lui propose de s'associer à lui pour créer un manga, Mashiro refuse dans un premier temps.

Par la suite, il apprend que Miho, la jeune fille dont il est amoureux, veut devenir comédienne de doublage. Ils se font alors cette promesse : s'ils arrivent chacun à réaliser leurs rêves, ils se marieront.

Takagi et Mashiro forment alors un duo de mangakas, l'un au scénario et l'autre au dessin et commencent à créer leur manga, dans le but de se faire publier...

 

Je vais spoiler un peu dans cet article. Enfin disons que si je veux causer de Bakuman de façon globale, il faut que je prenne la trame de la saison 2 et 3 en considération, donc ça risque de gâcher un peu le truc si vous n'en êtes pas rendus là ^^. Je préférais le dire, même si ce n'est pas grand chose.

J'ai regardé cet anime au départ, juste à cause des auteurs du manga dont il était issu. Je ne savais même pas de quoi cela allait parler, mais je me suis collée devant ! Pensez un peu : les auteurs qui nous avaient pondu Death Note quelques années plus tôt. Death Note, cette histoire géniale et prenante qui avait mis d'accord pas mal de monde ! En apprenant que Bakuman était à nouveau une création de ce duo de choc, je me suis dit que même si ça n'allait pas être aussi spectaculaire que leur précédent manga, ce serait sûrement bon ! Et effectivement, Bakuman, c'est bien bon. Il y a des hauts et des bas, le principal souci -pour moi- étant un manque de rythme, notamment au cours de la seconde saison... Mais les personnages sont sympa, ils sont motivés et ils ont une telle patate que ça vous donne de l'énergie rien qu'à les regarder ! ^^. Et puis c'est 'achement beau aussi... Tellement que maintenant que l'anime est fini (enfin du moins cette saison là), je me dis qu'il serait temps que j'investisse dans le manga...

 

 

Bakuman, c'est l'envers du décor. La création d'un manga vue d'un point de vue d'auteurs. L'un scénariste, l'autre dessinateur, même s'ils se fondent sous un pseudo unique, Ashirogi Muto. Et moi ce qui m'intéressait, c'était vraiment de voir cela : comment travaillent-ils ? L'histoire d'amour et la promesse de Mashiro et Miho, bon c'était très niais et ça ne me passionnait guère (même si dans la troisième saison c'était bien mieux). Mais voir le métier de mangaka débutant de l'intérieur, alors là oui !

Ensuite ils seront publiés, puis ils seront pro. L'histoire se déroule sur plusieurs années et divin miracle, on voit grandir nos héros ! Chose qui manque à bien des shônens. Ils sont à l'école quand l'histoire débute, et à l'issue de la saison 3, ils ont 24 ans et leurs vies amoureuse comme professionnelle ont bien évolué. Ca fait plaisir au moins ! Mais j'en reviens au métier de mangaka.

On va suivre Mashiro et Takagi à tous les stades de leur évolution, et tout ceci a l'air crédible (on imagine bien que les auteurs savent quand même de quoi ils causent), quoiqu'évidemment un peu idyllique. On les voit après les cours créer leurs trucs, s'harmoniser (parce que du coup cette collaboration est aussi une belle histoire d'amitié)... Plus tard quand ils seront publiés, on verra tous les échanges avec leur éditeur, les conseils de celui-ci pour qu'ils s'améliorent, les stratégies de vente, les choix à faire concernant l'histoire du manga... Franchement c'est assez génial, de voir tous ces aspects là successivement. On n'oubliera pas non plus le côté plus personnel là-dedans (Mashiro qui se surmène et finit à l'hôpital, Takagi qui doute du bien fondé de son manga, etc...).

Bakuman réunit des éléments typiques des shônens, tel que le dépassement de soi, la rivalité (ici, avec d'autres mangakas, notamment un qui est pour le moment le meilleur), etc... Mais c'est fait avec intelligence et finesse et c'est assez excellent. Et puis j'ai bien aimé l'amitié qui unit notre duo de choc. Ils se font mutuellement confiance, les yeux fermés, et plus l'histoire avance, plus cela se ressent. Ils respectent chacun les objectifs de l'autre et ne les perdent jamais de vue, aussi. Cela m'a davantage plu comme je l'ai dit, que la relation entre Mashiro et Miho. Certes leur soutien mutuel (elle le soutenant dans sa voie et lui faisant de même puisqu'elle souhaite devenir doubleuse d'animes) était chouette, mais les premiers temps c'était très niais. Plus platonique tu meurs, et certes ils sont jeunes au début de la série, mais bon y a des limites quoi. Sur la fin ça m'allait mieux. J'ai beaucoup aimé par contre la meilleur amie de Miho, Kaya, et le couple qu'elle format avec Takagi. Elle était la bouffée d'air frais, l'énergie dont manquaient parfois les épisodes. Et Bakuman a aussi un côté quelque peu barré (du moins énergique), avec des personnages comme Kaya justement, ou encore Nizuma, le mangaka qui est le principal rival de notre duo.

 

 

Mais vraiment, j'adore notre duo. Ils étaient vraiment faits pour se trouver et travailler ensemble, tant ils s'accordent bien personnellement et personnellement. Et puis mine de rien ce n'est pas évident, tout doué que l'on soit, de travailler avec quelqu'un comme cela. Les choses ne sont pas évidentes, et l'histoire le montre bien, que tout se fait à force de travailler. Et comme je l'ai mentionné, le fait que cela s'étale sur plusieurs années contribue aussi à donner de l'épaisseur à nos personnages et à les faire grandir. Et je pense que c'est un vrai atout.

C'est par ailleurs très soigné. L'animation, le chara-design, tout cela bénéficie d'un soin appréciable. Pour avoir suivi Death Note et avant cela, Hikaru no Go, je connais le coup de crayon de Takeshi Obata, et je l'apprécie pour sa finesse et également parce qu'il se démarque des autres dessins plus classiques dans le manga. J'ai retrouvé ici ce que j'appréciais : cet univers graphique riche de détails et de précision... Le tout servi par une belle animation et des couleurs assez pétantes. C'est vraiment chouette !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Marluuna
  • Marluuna
  • : Un blog pour parler de tout et de rien : musique, ciné, animes, dramas, séries, BD, artistes, livres... Et sûrement d'autres catégories qui me viendront au fur et à mesure aussi...
  • Contact

Recherche