Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 août 2012 7 26 /08 /août /2012 00:22

Une série créée par Rand Ravich, avec :

Damian Lewis : Charlie Crews

Sarah Shahi : Dani Reese

Adam Arkin : Ted

Brent Sexton : Bobby Stark

Donal Logue : Tidwell

Service terminée, 2 saisons.

      Audiences-TV-La-serie-policiere-Life-en-tete_portrait_w532.jpg

 

Après 12 années passées en prison pour le meurtre d'une famille, Charlie Crews a été innocenté et relâché grâce à la ténacité de son avocate. Le voilà riche grâce aux dédommagements, et réintégré dans son poste : inspecteur de police.

Marqué par cette expérience, Charlie doit faire avec les regards dubitatifs ou coupables de ceux qui par le passé, ont cru à sa culpabilité. Une nouvelle coéquipière lui est affecté : Dani Reese, qui elle-même a un passé chargé...

Et tandis qu'il résout les affaires dont il a la charge, il mène tout seul son enquête afin de trouver la personne qui l'a fait accuser à tort...

 

J'ai adoré cette série ! Je l'ai regardé rapidement, et encore j'essayais de me freiner pour ne pas la finir trop vite. Pourtant à bien y regarder, c'est une série policière comme il en existe des tonnes, mais je ne sais pas, celle-ci après quelque chose de plus.

life_wallpaper--1-.jpg

 

J'ai particulièrement aimé les personnages, en fait. Les deux principaux bien entendu, et puis le chef Tidwell en saison 2. Et les intrigues étaient très bien fichues. En saison 2 surtout, il doit y avoir vaguement un ou deux épisodes que j'ai trouvés un peu en-dessous des autres (sans que cela soit dramatique pour autant), mais hormis cela les autres étaient tous de grande qualité, à commencer par le premier d'ailleurs. Je trouvais cela particulièrement bien ficelé et addictif, bien plus d'ailleurs, que pour d'autres séries policières que pourtant j'apprécie (je pense par exemple à The Mentalist, où en soi les intrigues de chaque épisode ne sont pas toujours bien intéressantes). Et puis je ne sais pas, il y avait « le truc », vous savez ? Le petit truc en plus qui vient on ne sait trop d'où, et qui m'a fait adorer la série.

A noter que la série fut arrêtée au bout de deux saisons, mais il ne s'agit pas d'une fin à la Tru Calling par exemple : c'est moins frustrant. On a tout de même pas mal de réponses aux questions (notamment celles liées au fil rouge), ce qui est l'essentiel finalement. Je le précise afin que cela ne vous empêche pas de vous y mettre : c'est très très bon ^^.

Lorsque la série s'ouvre, on assiste à un procédé assez curieux, mais pas déplaisant : de courtes scènes sont tournées à la façon d'un documentaire, en quelque sorte. Puisque notre héros reprend du service après pas mal d'années passées derrière les barreaux, les protagonistes de cette histoire ont leur opinion là-dessus. Et parfois ils sont interrogés comme dans un reportage ; on n'entend pas les questions mais on les devine avec les réponses produites. On voit ainsi son avocate, son ancien partenaire, son ex-femme, etc... Il y a ceux qui regrettent amèrement de l'avoir cru coupable à l'époque, ceux qui se refusent à faire le moindre commentaire... Ca ne casse pas le rythme parce que ces scènes sont très brèves (à peine une minute) et elles se sont plus rares au fur et à mesure de la série, voire inexistantes dans de nombreux épisodes. C'est assez original comme apport, disons.

Homeland-la-nouvelle-serie-avec-Claire-Danes-met-de-la-vie-.jpg

 

Notre protagoniste, Charlie Crews, est quelqu'un que j'ai adoré de bout en bout. Il faut dire que la prestation de l'acteur (qui a cartonné depuis avec Homeland, que je n'ai toujours pas vu d'ailleurs) est absolument impeccable. Il nous intéresse à son personnage et avec le faciès très expressif qu'il a, il nous fait ressentir ses frustrations, ses petits délires quotidiens... tout ce que son personnage ressent, quoi. Il est vraiment bon.

Évidemment le fil rouge se devine rien qu'à la lecture du scénario : on se doute bien qu'il va vouloir retrouver la ou les personnes à cause de qui il est allé en prison pendant toutes ces années. S'il a été innocenté, il doit quand même trouver qui lui a fait cela, d'autant que le couple assassiné faisait partie de ses meilleurs amis. Cela ajoute un côté plus sombre, plus sérieux au personnage qui est bienvenu. Car c'est bien cela qui fait toute l'originalité de Charlie : son côté absurde. Voilà un homme qui plaisante sans cesse, qui a des réactions dignes d'un fantaisiste, et des lubies étonnantes. Il adore les fruits et en mange de toutes sortes, il n'a de cesse d'en parler, par exemple. Il a adopté une philosophie zen (à l'aide de cassettes qu'il écoute dans sa voiture notamment)... Bref, quand on fait sa connaissance, on est très loin de voir un personnage torturé et sombre. Moi je m'attendais à quelqu'un qui en voudrait à la terre entière, taciturne et tout... Et il est tout à fait l'opposé, il est très sympathique. Ça nous prend un peu au dépourvu, c'est pas mal ça.

Bon évidemment il y a plus que ce que l'on voit de prime abord, comme je l'ai dit il en a bavé et l'histoire n'est pas terminée pour lui. D'ailleurs on comprend vite qu'il ne veut pas trouver l'assassin pour le traduire en justice, mais bien pour l'éliminer, ça c'est assez net. Et puis il y a quelques scènes comme cela, qui sont très sobres d'ailleurs, où on entrevoit qui il est vraiment désormais, à quel point tout ceci l'a marqué. Comme au premier épisode, quand il fait l'imbécile et exaspère sa partenaire qui n'en peut plus, et à qui il finit par dire « c'est pour oublier où on va », en gros. En effet, il se trouve qu'ils vont devoir aller interroger quelqu'un en prison, et l'idée de remettre les pieds dans cet endroit ne le remplit pas de joie, forcément.

Une chose que j'ai trouvé pas mal faite également, c'est le fait qu'il soit totalement dérouté au niveau de la technologie et des avancées des dernières années. Forcément il a passé tellement d'années en prison qu'il a manqué des choses dans certains domaines. Ainsi son étonnement devant un téléphone portable, devant l’essor d'internet et plein de choses comme cela, est très compréhensible et bien trouvé. Et puis c'est souvent amusant, en plus.

173563-sarah-shani-de-la-serie-life-cette-637x0-2.jpg

 

Sa partenaire, Reese, je l'ai aimé assez vite également. C'est quelqu'un qui a un lourd passé (elle a eu des problèmes de drogue et doit se racheter une conduite, ce qui explique pourquoi elle a eu comme « punition » d'être la partenaire de Charlie) et qui est assez complexe. Elle parle peu et semble agacée par la personnalité exubérante de son partenaire (il faut dire qu'entre sa philosophie et ses phrases sibyllines, je la comprends un peu :D), mais les choses deviennent vite intéressantes entre eux. Intéressantes parce que pour une fois, à aucun moment on imagine qu'il pourrait se passer quelque chose entre eux. Ils sont collègues et amis ensuite, mais rien de plus. Il n'y a donc pas cette tension récurrente typique dans les séries télé, dès lors qu'un homme et une femme font équipe, et c'est aussi bien d'avoir cette relation là. J'aimais bien voir Reese exaspérée par lui au début... Et puis par la suite j'aimais la confiance qu'ils ont l'un en l'autre et l'affection qu'ils ont. Quand Charlie se prend une balle sous ses yeux, elle est choquée. Quand il semble réfléchir à toute vapeur, elle insiste pour connaître sa théorie car elle sait qu'il est un bon flic et qu'il va trouver... Cela ne se fait pas en deux épisodes, mais petit à petit un vrai partenariat et une vraie amitié se développent entre eux, et j'ai beaucoup aimé cela.

life.jpg

 

Mais même sans lui, Reese est un personnage fort, imposant presque (malgré sa petite corpulence) tant elle a l'air sûre d'elle. Elle a ses failles et on les connaît assez rapidement, ce qui la rend plus humaine malgré son apparente froideur. Elle a du courage, de la volonté et elle est loyale. Et j'ai bien aimé le fait que même si elle comprend qu'on l'a affecté avec Charlie pour la punir en quelque sorte, elle se fiche de ce qu'il a fait ou ne pas fait : elle est là pour faire son job. Alors qu'au commissariat tout le monde le regarde bizarrement, elle se comporte de façon normale avec lui, en se montrant sèche et peu bavarde, comme elle l'est avec tout le monde de toute façon. Elle n'est pas là pour juger et perdre son temps en paroles ne l'intéresse pas. C'est vraiment un bon personnage, et la dynamique fonctionne sans aucun doute avec Charlie Crews.

Côté personnages secondaires, certains sont réussis aussi, notamment Ted, l'ancien escroc avec qui vit Charlie, ou le nouveau chef en saison 2, un personnage que j'ai vraiment beaucoup aimé pour ses manières brusques mais qui a bon fond... ou encore l'avocate. J'ai eu un peu plus de mal avec l'ex-femme de Charlie par contre, parce que je trouve trop faciles ses excuses, ses regrets et la façon dont Charlie semble ne pas lui en vouloir, alors qu'elle l'a quitté pendant qu'il était en taule quand même...

life-nouvelle-serie-inedite-partir-4-mars-sur-L-5.jpeg

 

Bref pour résumer, je vous la conseille fortement ! C'est assez drôle mine de rien, grâce au personnage principal en grande partie, c'est bien fichu et ça ne ressemble à rien d'autre alors que pourtant cela se situe dans un créneau qui pullule de séries. Je la reverrai avec plaisir ! :)

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Solène 12/09/2012 21:49

Non seulement il n'y a pas d'ambiguïté dans la relation de Crews et de Reese, mais en plus les scénaristes se moquent gentiment, à un moment, de cette possibilité même : quand Reese est brièvement
remplacée en saison 2 par le personnage de ... j'ai oublié son nom, mais celui joué par Gabrielle Union, là, l'ex-avocate-et-future-maire... à un moment Charlie est assis à réfléchir, les yeux dans
le vague, et elle lui sort d'un ton nerveux tout un discours sur le fait qu'elle a lu des livres qui expliquaient qu'il était normal qu'il y ait une tension sexuelle entre eux, que c'était fatal
entre un partenaire féminin et un masculin, et que le fantasme était un moyen de gérer ça... Et puis Charlie se réveille et lui dit "Pardon, de quoi tu parlais ? Je pensais à autre chose.". C'est
con comme scène mais ça m'a fait sourire, dans la mesure où c'est effectivement un cliché tellement récurrent dans un tas de séries (Bones en tête). ^^
Un moment que j'ai beaucoup aimé aussi (encore en saison 2) c'est quand Reese a Crews au téléphone et que sans le voir, elle arrive à deviner ce qu'il fait tellement elle en vient à bien le
connaître, elle sait exactement quelle posture il a adopté et ce que ça signifie... Et lui lui confie la progression de son enquête alors même qu'elle n'y participe pas, et c'est aussi parce qu'il
a ces discussions avec elle qu'il et capable de progresser et de réaliser certaines choses.
Pour les personnages secondaires, Ted m'a bien fait rire je l'avoue ! Une réplique notamment qui m'a tuée, c'est le moment où il se persuade que la relation entre Crews et lui est comparable à
celle de personnages de Batman et qu'il est là, complètement angoissé : "Dis, Charlie, je ne suis pas Robin, hein ?" et quand Charlie nie, "Alors je ne suis pas non plus Albert, hein ?"... XDD
Quant à l'ex femme de Charlie, il serait en effet logique qu'il lui en veuille, mais je crois que ce qu'on essaie de nous montrer, c'est que quelque part il essaie de récupérer ce qu'il avait avant
sa condamnation, de reprendre les choses là où il les avait laissées au moment de la "parenthèse" de sa vie en prison (de la même façon que quand, au début, on lui dit que son partenaire sait
quelque chose, il ne pense pas à Reese mais va spontanément voir Bobbie Stark.). Enfin peut-être que je me trompe, en même temps. :)
Dans tous les cas, c'était une série plutôt chouette, ce qui est plutôt agréable quand on les choisit, comme moi, à moitié au hasard. XD

Marluuna 15/09/2012 11:22



Je me souviens bien du second passage que tu mentionnes ^^ ! Et c'est vrai que ce sont ces petites choses qui permettent de vraiment nous montrer leur duo comme une relation de confiance, de
complicité même... C'est pareil, y a une scène que j'adore dans ce genre : ils sont dans un ascenseur et Charlie a un oeil au beurre noir, alors elle lui dit "est-ce que j'ai envie de savoir ce
qui s'est passé" ? Lui répond "non", et elle de répondre "contente d'avoir parlé avec toi" :D.


Oui par rapport à son ex-femme je comprends bien la démarche, et même le point de vue de Charlie si tu préfères... C'est vraiment elle, son attitude à elle que je n'aime pas. Tu me diras : dans
le contexte, ce qu'ils ont vécu etc, qui sait comment on aurait réagi ? Mais même, je n'apprécie pas le personnage...



alex 10/09/2012 15:00

Très bonne série :) je reste malgré tout un peu sur ma fin.. mais on a quand même des réponses donc sa passe, effectivement ce n'est pas comme Tru calling ou là ça ne va pas du tout, du tout!^^
J'ai vraiment aodré ce perso, Crews il est tellement original, drôle cette obsession pour les fruits ..^^ mais voilà il a un côté un peu plus sombre il n'est pas juste drôle. et le duo avec reese
fonctionne vraiment bien j'ai vraiment apprécié leur relation ou à aucun moment on nopus laisse sous entendre qu'il pourrait se passer quelque chose et c'est pour le mieux :).
Et effectivement les enquêtes sont souvent très intéressantes, donc pas déplaisant quoi :).
Série que je reverrai avec plaisir :) et l'acteur Damian Lewis m'a donné envie du coup de commencer sa nouvelle série Homeland tant je l'ai adoré dans ce rôle ;)

Présentation

  • : Marluuna
  • Marluuna
  • : Un blog pour parler de tout et de rien : musique, ciné, animes, dramas, séries, BD, artistes, livres... Et sûrement d'autres catégories qui me viendront au fur et à mesure aussi...
  • Contact

Recherche