Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 août 2016 1 08 /08 /août /2016 23:30

Un film d'animation réalisé par Chris Renaud et Yarrow Cheney.

(2016)

Max est un chien qui vit à Manhattan avec Cathy, sa maîtresse bien aimée. Quand elle part travailler la journée, il reste là à attendre qu'elle rentre, ou à discuter avec les animaux voisins.

Mais un jour, Cathy rentre avec Duke, un énorme chien sauvé de la fourrière. Duke est bien décidé à se faire sa place dans cet appartement, et Max ne veut pas partager sa Cathy. A force de se chamailler, ils se retrouvent égarés, pris par la fourrière et délivrés par Pompon, un lapin leader des animaux abandonnés par leurs maîtres et qui font la guerre aux humains. Prétendant adhérer à ses idéaux par crainte, Max et Duke espèrent rentrer chez eux...

Il y a quelques années, on nous proposait avec « Toy's story », de voir ce que font les jouets, lorsque nous ne sommes pas dans les parages. « Comme des bêtes » reprend un peu cette idée, mais avec des animaux de compagnie, cette fois. Chats et chiens bien sûr, mais aussi hamster, oiseau, et bien d'autres encore... Et je peux vous dire qu'ils ne chôment pas, quand leurs maîtres ne sont pas là ! On dit qu'ils ne glandouillent rien de la journée, mais c'est faux, ils n'arrêtent pas ^^' !

Le film a des gags vraiment bien vus, qui parleront à qui a, ou côtoie, des animaux : le chien qui bloque devant une « baballe » ou un papillon, le chat qui ne se contient plus devant un laser rouge... J'avoue que je me suis bien marrée, rien qu'avec cela. La bande-annonce faisait déjà envie (le caniche qui écoute du metal dès que son maître a le dos tourné, moi ça m'a fait ma journée XD), mais fort heureusement, tout n'était pas dedans, et le film a encore pas mal de bons gags sous le coude !

Le clou du spectacle qui n'était pas encore trop dévoilé dans la bande-annonce, c'est sans aucun doute le lapin blanc complètement ravagé, Pompon. Ce lapin, je vous jure, je crois que j'en ai pleuré à certains moments, tant il est givré et à fond tout le temps. Et puis la voix de Willy Rovelli, c'est du pur génie ça ! L'avoir choisi, avec la voix qu'il a, pour doubler un tel personnage, c'est démentiel. Pompon voue une haine féroce aux humains, depuis que son maître l'a abandonné (il appartenait à un magicien qui s'en servait pour ses tours). Sous terre, c'est tout un monde qu'il a réuni sous ses ordres : serpents, cochons, crocodiles... Tous des animaux abandonnés, qui sont ravis de recueillir Duke et Max, qui prétendent avoir assassiné leur maîtresse. Mais ils ne font pas illusion longtemps et bientôt, Pompon les pourchasse à travers la ville (ce qui donne lieu à des scènes tordantes ^^). Bref vous l'aurez capté, j'adore ce lapin XD !

Comme des bêtes a pas mal de scènes qui sont des références ou des clins d'oeil à d'autres films, également. Je n'ai certainement pas tout décelé, loin de là, mais j'ai notamment cru percevoir West Side Story, lors de la scène avec les chats dans la ruelle, ou bien encore Charlie et la chocolaterie (dans la fabrique de saucisses). C'est décelable pour les plus grands bien entendu, mais cette double lecture est toujours quelque chose de sympathique. Certes ce n'est pas aussi mordant ou tranché que dans un Shrek par exemple, mais ce n'est pas gênant. L'important je pense, est que l'on puisse s'amuser, petits comme grands, autour d'une histoire qui finalement a encore une morale simple, mais saine : on peut s'accepter même si on est différents, et apprendre à vivre ensemble.

Même si on se marre, il y a effectivement une vraie histoire derrière. Celle de Max et Duke. Max est un chien qui ne jure que par sa maîtresse, Cathy, et pour qui l'arrivée de Duke, un autre chien que Cathy a sauvé de la fourrière, va perturber le train-train quotidien. A force de se faire des crasses, ils se font chopper par la fourrière avant d'être récupérés par Pompon, donc. S'ensuivent alors pas mal de péripéties pour rentrer chez eux, tandis que de leur côté, leurs amis tentent de les retrouver, menés par Gidget, qui est amoureuse de Max. le groupe d'amis vaut surtout le coup pour la chatte, Chloé, ainsi que Gidget et le faucon, je dois dire ^^.

Et finalement il s'en passe, des choses en 1h30 (je crois) de temps ! On ne s'ennuie pas car tandis que l'on rit, c'est une vraie aventure à travers la ville (Manhattan en plus, pas le petit bled !), et l'on va de rebondissements en rebondissements. En effet, Max et Duke sont à la fois à la recherche de leur foyer (et au passage, on apprend à mieux connaître Duke), et poursuivis par Pompon et sa clique.

Qui plus est, c'est très très joli ! Dès les premiers plans, on nous montre Manhattan avec des lieux que l'on connaît via le cinéma ou les séries (oui, parce que je n'y suis jamais allée ^^'), comme Central Park par exemple, et le rendu est vraiment très beau !

J'ai vraiment aimé Comme des bêtes. Plus que je ne le croyais au départ, à vrai dire ! J'ai passé un bon moment devant et il va sans dire que je verrai la suite, annoncée pour 2018 :).

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Freyaska 09/08/2016 18:00

Quand je l'ai vu il y a une semaine, j'ai pensé à toi. Je me doutais que ce film d'animation allait te plaire et te faire beaucoup rire.
Perso, j'ai aimé les premières minutes quand on découvre ce que font les animaux pendant que leurs maîtres ne sont pas à la maison. Après j'ai eu du mal à accrocher. Le genre comique ne fait vraiment pas parti de mon répertoire...

Marluuna 09/08/2016 21:08

Tu me connais bien :). J'ai bien ri en effet.

Présentation

  • : Marluuna
  • Marluuna
  • : Un blog pour parler de tout et de rien : musique, ciné, animes, dramas, séries, BD, artistes, livres... Et sûrement d'autres catégories qui me viendront au fur et à mesure aussi...
  • Contact

Recherche