Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 juillet 2015 3 08 /07 /juillet /2015 00:05

Un film d'animation des studios Pixar.

(2015)

Riley est une adolescente qui quitte sa ville natale pour San Francisco, à cause du travail de son père.

Nous allons suivre ce qui se passe dans sa tête, en suivant les 5 principales émotions : Joie, Tristesse, Dégoût, Colère et Peur. Suite à un accident, Joie et Tristesse sont expulsées du quartier général et tandis que les trois émotions restantes doivent garder le contrôle sans Joie (qui jusque là dominait), Tristesse et Joie tentent de rentrer en traversant tout ce qui compose le cerveau de Riley...

Pixar revient avec un dessin-animé qui part d'une idée originale. Et non seulement l'idée est bonne, mais en plus ils l'ont développé comme il le fallait. Avec de l'humour, de l'énergie, de la tendresse... Vice-versa était décrit comme un petit bijou par la presse (en tout cas pour ce que j'en avais lu), et j'avais vraiment très envie de le voir. Il n'a pas volé les éloges qu'on lui fait, de mon point de vue : c'est effectivement un très bon Pixar, et je ne peux que le recommander chaudement. Il plaira aux plus jeunes comme aux plus grands.

L'idée, c'est de partir du principe que dans notre cerveau, 5 émotions principales tiennent les rênes et font « tourner la boutique » en quelque sorte. A côté de cela, il y a tout un monde qui se développe dans l'esprit : le train de la pensée, le coin de l'imaginaire, la fabrication des rêves, les îles de la personnalité, et j'en passe. Bref, c'est un vrai univers qui est créé, sauf qu'il se situe dans la tête de la petite Riley. À une occasion nous verrons les émotions propres à son père et à sa mère aussi (et il s'agit là d'une scène plutôt hilarante), mais c'est avant tout celles de Riley, que nous suivons durant à peu près 1h30.

Personnellement, le concept m'a tout de suite parlé ! Je pensais que, bien fichu, cela pouvait être fun et novateur, et c'est ce que ça a été. J'ai le rire facile, et c'est vrai que Colère, Dégoût ou Peur m'ont bien fait marrer chacun à leur façon. Chacun est guidé par ce que suggère leurs patronymes évidemment et ils sont livrés à eux-mêmes après la disparition de Joie, qui jusque là régnait principalement sur les humeurs de Riley. Autant dire que ça va pas mal secouer ! Voir Colère péter un câble et déclencher un désastre en plein repas de famille de Riley, c'est quand même très bon. Mention spéciale à Dégoût, doublée par Mélanie Laurent (oui, j'ai vu le film en VF), qui a fait un bon job et m'a fait sourire rien qu'avec le ton de sa voix plus d'une fois. J'ai beaucoup aimé Marilou Berry aussi, qui double Tristesse et apporte beaucoup de drôlerie et de tendresse à ce personnage.

Si Vice-versa est là pour nous parler à sa façon des tribulations de l'adolescence (vaste sujet...) -surtout que là, l'adolescente en question est déracinée-, le voyage qu'accomplissent Joie et Tristesse côte à côté dans l'esprit de Riley leur permet de mieux se connaître et de comprendre que l'une n'existe pas sans l'autre. C'est un point qui m'a bien plu. Joie est l'émotion primordiale et la source de nombreux souvenirs heureux pour Riley (symbolisés par des sortes de boules de cristal), et on voit bien au début qu'elle écarte Tristesse, car quand celle-ci touche un souvenir, il change et devient plus triste (forcément). Or, Joie ne veut pas de tristesse, pour Riley. Sauf que leur périple va montrer à Joie que Tristesse a sa place comme les autres, et est nécessaire. Elle ne transmet pas sa tristesse, mais s'en sert pour compatir, écouter les gens, en remarquant que quand on parle de ses problèmes, on se sent mieux après. Joie découvre tout cela et comprend que Tristesse est tout aussi utile qu'elle. Et puis personnellement, j'ai trouvé Tristesse bien plus attachante que Joie...

Vice-versa explique à sa façon, sans chi-chi, ce qui se passe dans la tête d'un adolescent, être incompréhensible s'il en est. Évidemment toutes les émotions ne sont pas représentées, mais on a les principales, et on ne vient pas voir un documentaire non plus. On est avant tout là pour s'amuser, et c'est réussi. Cela dit il y a bien quelques moments tristounets ou qui ont pincé mon petit cœur fragile, comme cette dernière scène avec l'ami imaginaire de Riley (qui du coup est bien réel, dans sa tête), par exemple... C'est ce qu'on appelle un « beau film », il n'y a pas à dire...

Ce n'est pas très original mais disons-le : Vice-versa est aussi très joli. Chaque émotion a sa couleur (et une bouille terrible), et le film est vraiment plein de vie. J'adore la façon dont est fait le QG, et surtout les îles de la personnalité (l'île de l'amitié, l'île de la famille, l'île des bêtises, etc...). Vice-versa est plein de belles trouvailles, et elles rendent superbement bien à l'écran.

Vous l'aurez compris : j'ai adoré Vice-versa. Il n'y a rien à jeter là-dedans, à mes yeux, et j'ai vraiment passé un excellent moment devant !

Ah oui, mention spéciale aussi au court-métrage lancé avant le film, sur l'histoire de deux volcans, et que j'ai trouvé très joli ! ^^

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Alex 23/07/2015 20:56

pour aller le voir oui mais tu as bien fait ;)

Alex 08/07/2015 21:18

On s'est trompé de salle? mais jveux savoir la fin sur les volcans ^^. c'était tellement mignon ce court métrage... Sinon vice et versa j'ai beaucoup aimé. J'étais pas franchement emballée, mais j'ai adoré. L'idée était tellement original, les îles, le train les émotions,... tout était bien trouvé!! La joie me faisait penser à la fée clochette physiquement. L'animation est vraiment chouette !! :)

Marluuna 08/07/2015 21:26

lol c'est vrai que j'ai cru qu'on s'était plantées de salle au début... Mais je ne regrette pas d'avoir cu ce court-métrage, il était vraiment joli !
T'étais pas emballée pour aller le voir tu veux dire ? Contente que ça t'ait plu alors !

Présentation

  • : Marluuna
  • Marluuna
  • : Un blog pour parler de tout et de rien : musique, ciné, animes, dramas, séries, BD, artistes, livres... Et sûrement d'autres catégories qui me viendront au fur et à mesure aussi...
  • Contact

Recherche