Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 octobre 2012 4 11 /10 /octobre /2012 00:04

Un film d'Alfonso Cuarón, avec :

Daniel Radcliffe < Harry Potter

Rupert Grint < Ron Wesley

Emma Watson < Hermione Granger
Gary Oldman < Sirius Black (Patmol)
David Thewlis < Remus Lupin (Lunard)
Timothy Spall < Peter Petigrow (Queudver)
Emma Thompson < Sybille Trelawney
Michael Gambon < Albus Dumbledore
(2003)

 



Harry part de chez son oncle et sa tante, après une ultime insulte qu'il ne supporte plus. Il est récupéré par le Magicobus, qui transporte les sorciers en détresse et le conduit à Londres, au Chaudron Baveur. Là, il retrouvera Ron et Hermione, mais un nouveau danger fait son apparition : Sirius Black s'est échappé de la prison d'Azkaban. C'est un tueur qui est le seul à avoir réussi cet exploit, mais surtout, il est un fidèle partisan de Voldemort et cherche à tuer Harry... Les gardiens de la prison, les Détraqueurs sont postés à Poudlard pour pouvoir retrouver Black...

 

Harry Potter et le prisonnier d'Azkaban est mon préféré de la saga. Même si j'adore la Coupe de Feu et même si ce troisième volet fait pas mal de coupes par rapport au livre, il n'empêche : je l'apprécie beaucoup. Et principalement pour l'ambiance qu'il introduit. Il y a la neige, l'hiver, les détraqueurs angoissants à souhait, la cabane hurlante... Je le trouve plus adulte par rapport à ceux d'avant. Pourtant ce n'est pas que c'était particulièrement drôle, dans les deux volets précédents, mais je trouve ce troisième opus résolument plus adulte et plus sombre, et c'est ce qui me plaît tout particulièrement ! Et puis j'aime beaucoup la photo, je trouve les images particulièrement belles et soignées. Les tons bleu/vert ajoutés à l'ambiance sombre, je trouve ça super chouette !

Enfin, je suis assez fan des histoires qui introduisent un voyage dans le temps, quelle que soit la façon dont c'est fait, donc j'ai beaucoup aimé la dernière partie du film, avec le retourneur de temps. Je ne sais pas, c'est un peu comme Retour vers le futur : j'aime voir les personnages qui se regardent en train d'agir, qui interviennent dans des scènes où ils sont déjà... Ca m'a toujours fascinée et la façon dont c'est pensé et filmé et ici, j'adore.

harry-potter-et-le-prisonnier-dazkaban-9.jpg  110725e-image-de-Harry-Potter-et-le-prisonnier-d-Azkaban-44.jpg

 

Nos acteurs ont bien grandi. Et pas qu'un peu. Ils ont gagné des centimètres et des traits plus âgés; on peut le voir de films en films mais là, ça m'avait interpellée à l'époque. Et leur jeu d'acteur s'en ressent forcément aussi par rapport à avant, il s'est amélioré. Je n'ai jamais considéré Daniel Radcliffe comme un grand acteur, donc là je fais plutôt allusion à Rupert Grint et surtout Emma Watson, qui surjouait beaucoup étant enfant afin d'accentuer le côté capricieux (et tête à claque) de son personnage, et qui ici commence à bien s'améliorer (et puis Hermione a la part belle, sur la fin !).


De nouveaux personnages apparaissent également, dont deux que j'adore. Sirius Black tout d'abord. Gary Oldman nous en fait une représentation très vivante, le montrant comme quelqu'un qui a perdu l'esprit, quelqu'un de dangereux. Ca commence d'emblée avec les affiches sur lesquelles il apparait une bonne partie du film, avant qu'on ne le voit enfin en personne. J'aime cet acteur, et je n'aurais pas pu rêver mieux pour ce rôle ! Et puis l'autre personnage dont je parlais, c'est Lupin. Je ne sais pas pourquoi mais j'ai tout de suite aimé ce personnage, sa voix calme, son côté rassurant (malgré sa condition) et compréhensif avec Harry... Il fait office de mentor, mais un mentor plein de compassion, de compréhension... Et qui a bien connu les défunts parents de Harry, ceux-là même qui lui manquent tant (ce qui donne d'ailleurs lieu à une jolie scène où Lupin et Harry sont sur un pont)...
On en apprend un peu sur le passé des parents de Harry justement. D'ailleurs la critique indéniable que je ferai au film, c'est qu'il y a des points de détails totalement inexpliqués pour le spectateur qui n'a pas lu le bouquin. Ce qui était mon cas la première fois que j'ai vu ce film. Exemple parmi d'autres : ces noms qu'ont les parents de Harry (enfin son père) et leurs amis : Lunard, Patmol, etc... On ne nous dit pas qui c'est, ni tout ce qui va derrière cela. Ainsi quand Harry aperçoit l'image d'un cerf et est persuadé que son père est venu le sauver, on ne peut pas comprendre pourquoi. On peut le deviner, oui, mais ce n'est pas clair, parce que rien de tout ce pan de l'histoire ne nous est expliqué. alors je sais bien que quand on adapte un livre, on ne peut pas tout mettre. La Coupe de feu est d'ailleurs un bon exemple de coupes significatives... Mais dans cet opus, en tant qu'ignorante du livre, je l'ai réellement vécu comme une incompréhension. C'est là une critique que je ferai à ce film malgré le fait que je l'apprécie.

 

harry-potter-prisonnier-d-azkaban-255286.jpg

 

18023.jpg

 

D'ailleurs en parlant de ce côté de l'histoire, au niveau "petites inventions de cet univers" : j'adore la carte du Maraudeur. C'est super bien pensé, et à l'écran ça rend vraiment bien !

Voilà voilà ! Quelques éléments sur ce films, totalement subjectifs comme toujours^^. Je n'ai pas commencé par chroniqué le premier, mais bon ce n'est pas bien grave, ça viendra ^^

Partager cet article

Repost 0

commentaires

alex 11/10/2012 16:53

oh qu'elle surprise que tu es choisi le 3 eme ^^.
C'est vrai qu'il est bien celui là, mais bon maintenant j'aime vraiment beaucoup le 7 :) .
Il y a de sacrées inventions dans HP et la carte en est un excellent exemple . J'attend avec impatience que tu fasses un article sur chacun d'entre eux =)

Marluuna 11/10/2012 22:16



oui hein ? ^^



Présentation

  • : Marluuna
  • Marluuna
  • : Un blog pour parler de tout et de rien : musique, ciné, animes, dramas, séries, BD, artistes, livres... Et sûrement d'autres catégories qui me viendront au fur et à mesure aussi...
  • Contact

Recherche