Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 août 2012 5 10 /08 /août /2012 00:16

Un film de Christopher Nolan, avec :

Christian Bale : Bruce Wayne/Batman

Gary Oldman : James Gordon

Tom Hardy : Bane

Anne Hathaway : Selina Kyle/Catwoman

Joseph Gordon-Levitt : John Blake

Michael Caine : Alfred

Marion Cotillard : Miranda Tate

Morgan Freeman : Lucius Fox

(2012)

 The-Dark-Knight-Rises.jpg

 

Huit ans ont passé depuis la nuit où Batman a endossé la responsabilité de la mort d'Harvey Dent. Seul le commissaire Gordon est au courant de la vérité.

Le mensonge a longtemps été utile : Dent est devenu un héros et son unité anti-crime a fait des merveilles à Gotham City, qui connaît des temps de paix...

Cependant deux nouvelles têtes font leur apparition : Selina Kyle, une cambrioleuse avérée, et Bane, qui vont pousser Bruce Wayne à reprendre son rôle de Batman après tout ce temps... Alors que Gotham City est de nouveau menacée, Gordon espère que Batman sortira de sa réserve pour leur venir en aide, mais Batman est-il capable d'affronter un adversaire tel que Bane ?

 Film_Review_Dark_Knight_Rises-031da-4541.jpg

 

J'aime beaucoup les Batman de Christopher Nolan (et ceux de Burton aussi, évidemment). Le Begins et le Dark Knight m'avaient enchantée tous les deux, et ce troisième (et dernier, si j'ai bien compris -snif, d'ailleurs ><-) opus ne fait pas exception. Il fait fort, très fort. Il est long (plus de 2h30) mais je n'ai absolument pas vu le temps passer. Si j'osais, je vous dirai bien : c'était trop génial !! Mais bon, développons un peu l'idée ^^'.

Il faut dire que les actions s'enchaînent à un rythme plus que soutenu ! C'est bien simple, on en a presque le souffle coupé . Dès le début on donne dans du lourd, et ça ne cessera pas jusqu'à la toute fin. D'ailleurs je ne sais pas trop par quoi commencer cet article, du coup !

Allez, je vais commencer par l'OST, tiens. Hans Zimmer est aux commandes, et globalement j'apprécie ce qu'il fait. Le thème de Batman est plutôt « lourd » -au sens de chargé- et j'avoue que ça a vite fait de me coller des frissons -mais j'ai le frisson facile, je le reconnais volontiers-... Pour peu que ce thème sorte sur un plan de Batman sur un toit, cape au vent... J'adore :D. Cela souligne toujours bien l'action sans l'étouffer, et puis tout bêtement c'est plaisant à entendre. Il faudrait que je me la procure, tiens.

batman-the-dark-knight-rises-joseph-gordon.jpg

 

Les gadgets sont encore bien présents dans ce troisième volet. Mais rappelons que Batman, contrairement à ses autres copains super-héros, ne dispose d'aucun « pouvoir » en tant que tel. Certes il est sacrément balèze, mais bon il reste humain finalement. Donc il a à sa disposition tout un arsenal technique (merci M. Fox !) et en général c'est bien fichu. Et puis là, vu qu'on a sous nos yeux un Batman/Bruce Wayne désabusé pendant une heure de film (quand même!), quel plaisir de le voir ressortir la moto, la bagnole, l'avion et le reste quand ça arrive... Et puis j'ai toujours aimé les petites touches d'humour qui existent dans les entrevues entre Bruce Wayne et Fox, cette manière de jouer avec tout cet arsenal, justement. De manière générale de toute façon, ces scènes là envoient.

Je l'ai dit, ça ne manque pas d'action. Pourtant mine de rien on attend une heure finalement, avant que Wayne renfile son costume de justicier et tout... Mais même avant, on ne s'ennuie pas. Nolan nous introduit Bane et Catwoman, deux personnages célèbres du comics, et entre eux et les questionnements existentiels de notre héros, on a de quoi faire. Car ce qui est bon aussi dans ce film, c'est que tout est bien géré. Qu'on assiste à une course poursuite monstrueuse, à la prise en main de Gotham City par un monstre (moment génial du film, quand Bane libère les prisonniers !), ou que l'on voit Bruce se brouiller avec l'éternel Alfred... Tout est là. On est essoufflé quand ça se bat, on a le cœur serré quand Bruce souffre, on a la hargne quand on voit Gordon ou Blake mettre les mains dans le cambouis... Bref, on vit vraiment le film, qui est d'une grande intensité à tous points de vue. J'aime me sentir transportée dans l'action comme cela.

The-Dark-Knight-Rises-s-invite-dans-la-campagne-americaine_.jpg

 

Le film, bien que se passant 8 ans après le second, est dans la continuité. On est dans un Gotham City encore hanté par le souvenir du procureur Harvey Dent. Érigé en héros puisque Batman a porté la responsabilité de tout afin que sa mémoire ne soit pas salie, il reste un modèle et la ville connaît des temps de paix. Seule Gordon connaît la vérité, et Batman n'existe plus. C'est ainsi qu'on retrouve un Bruce Wayne qui n'est plus que l'ombre de lui-même. Reclus dans une aile du manoir, il ne s'est plus montré en public depuis longtemps... boiteux et plus soucieux de rien, il vit dans le souvenir de Rachel, son amour perdu. Seul reste Alfred, toujours fidèle au poste, qui désespère de le voir heureux un jour. Le fait qu'il reprenne le combat et réalise qu'on a toujours besoin de lui ne se fait pas en 5 minutes et c'est heureux. Il faudra les événements et des amis tels qu'Alfred ou Fox, pour qu'il comprenne enfin. Ensuite il faut qu'il se reprenne en main, notamment physiquement. Et j'ai bien aimé voir cela. Batman a toujours été mon super-héros préféré pour plein de raisons, mais notamment le fait que ce soit un torturé. Il a cette part sombre en lui, et il peut se laisser dominer par elle. C'est pourquoi j'ai aimé voir sa déchéance, puis son renouveau. En cela, le film fait pas mal écho au premier (Batman Begins) je trouve. La ligue des ombres est présente mais même sans cela, c'est comme si on revivait l'entraînement de Bruce, quand il doit recouvrer ses forces, puis dans la prison, quand il tente de s'évader. Il tombe, se relève (fidèle au dicton de son père), il apprend, s'entraîne... Ce Bruce Wayne là est certes riche de tout ce qu'il a vécu, mais il nous rappelle quand même bien celui du premier opus.

article_batman.jpg

 

Et puis Christian Bale est excellent dans ce rôle (youhou j'ai tenu deux pages avant de parler de lui ! xD). C'est un acteur que j'apprécie et je trouve que sur les deux précédents films il a fait du très bon boulot. Là encore, c'est le cas. Le Bruce Wayne qui baisse les bras, et celui qui se bat, quel que soit la facette de ce héros, il sait la jouer. D'ailleurs ce n'est pas un hasard si je parle plus de Bruce Wayne que de Batman : pour la première fois je trouve que dans ces films, l'identité réelle du héros surpasse celle du justicier. D'ailleurs il le dit souvent, que Batman n'est qu'un symbole. Mais bref, j'aime la prestation de Christian Bale, sans aucune fausse note et assez charismatique.

The-Dark-Knight-Rises-Anne-Hathaway-Selina-Kyle-Catwoman.jpg

 

Ma déception du film, finalement, c'est Catwoman. Pourtant comme le Joker en 2008, je m'étais jurée de ne pas comparer à l'ancienne version. Le Joker de Ledger, je lui ai laissé toutes ses chances sans penser à Nicholson. Là pareil, j'ai regardé Anne Hathaway sans vouloir penser à Michel Pfeiffer. Et de toute façon, si l'on fait la comparaison, elle perd. En fait le souci ne vient pas de l'actrice, qui est bonne, ça ce n'est pas un problème. C'est juste que je ne voyais pas Catwoman ainsi. À la limite c'est une voleuse comme une autre. Tout ce qui relève de l'aspect félin du personnage (pour le coup bien exploité dans Batman le défi à l'époque), est absent ici. Pourquoi « Catwoman » ? Elle vole, oui ok, mais encore ? Certes c'est une excellente voleuse et d'ailleurs le personnage en tant que tel n'est pas mauvais -elle a par ailleurs de très bonnes scènes avec Batman/Bruce Wayne-, c'est juste que je ne retrouve pas le personnage en fait. Après ça ne m'a pas gâché le film car de toute façon il ne repose pas sur elle, mais bon voilà, si je devais citer un aspect auquel j'ai moins adhéré, c'est celui-ci.

Ca et la révélation finale, un brin rapide à mon goût. Le twist final surprend, mais alors nous faire passer la pilule et réviser notre jugement sur deux personnages en 1mn30, c'est beaucoup demander XD. Enfin je n'en dirai pas plus sur le sujet, afin de ne pas spoiler.

Une-scene-coupee-de-The-Dark-Knight-Rises-revele-l-origine-.jpg

 

Rien à redire sur Bane par contre, interprété par le très bon Tom Hardy. Ce n'est pas le personnage de l'univers de Batman que j'affectionne le plus (il serait même dans les trois films, celui qui m'intéresse le moins en fait), mais cela dit il avait ce qu'il fallait de musclé et de flippant pour être attrayant. Et j'avoue que ses coups d'éclat faisaient forte impression à l'écran !

Il était apparemment de bon ton de critiquer Marion Cotillard. J'ai entendu cela, notamment de la part du public, partout ces temps-ci. Alors bon, moi je l'aime bien déjà à la base et là je l'ai trouvé bonne. Certes elle n'avait pas un personnage qui permettait de jouer énormément de choses, mais je n'ai rien à reprocher à sa prestation malgré tout. Je n’ai pas vraiment compris pourquoi cette descente en règle, en fait.

joseph-gordon-levitt-rises.jpg

 

Ce volet permet aussi d'introduire un nouveau personnage, le policier Blake. Je m'en suis voulue parce que j'ai capté qui il était seulement à sa deux ou troisième apparition ! XD. J'étais longue à la détente, mais le nom m'a induit en erreur... Et pour le coup, il était très intéressant ce jeune homme. Son désir de justice, mais surtout son désir de se battre, cela m'a bien plu. Il est un vrai héros finalement, en agissant et en ne cédant pas à la peur. Sa loyauté -mais pas aveugle- envers Gordon et sa foi en Batman, sa droiture, c'était vraiment bien fait. Pour une fois que j'apprécie un Robin à l'écran !! Car oui, c'est bien lui. Et la fin est très bien de ce point de vue : la relève arrive. L'acteur était bon et c'est vrai que s'il y avait dû avoir un quatrième film, cela m'aurait plu de le voir, ce personnage !

(Encore deux personnages et je vous lâche xD)

gary-oldman-gordonbatman-300x273.jpg

 

Il y a Gordon, le commissaire, seul dans la confidence. Je retrouve avec joie Gary Oldman que j'adore dans le rôle de ce flic foncièrement intègre et bon. J'ai aimé le voir se battre et secouer les puces d'un flic comme lui, qui préfère se cacher... J'ai aimé aussi la façon dont Batman lui fait subtilement comprendre qui il est à la fin... Il l'a bien mérité, le brave commissaire ! L'image même du type bien quoi, mais hanté par le secret qu'il cache (comme en atteste la fameuse lettre qu'il a rédigé pour tout expliquer).

Et enfin, que serait Batman sans Alfred ? Le majordome fidèle à son maître, campé ici par Michael Caine, est plus que jamais le repère de Bruce Wayne. Il lui permet de garder les pieds sur terre. Lors d'un joli moment, Alfred lui explique à quel point il aimerait le voir heureux... Et on sent combien il aime son maître. C'est d'ailleurs pour cette raison que je n'ai pas accepté la scène où Bruce le congédie, pour ainsi dire. Elle m'a fait verser ma larme parce que franchement, voir Alfred comme ça c'était pénible ><. Surtout après quand Fox vient au manoir et que Bruce vient lui-même lui ouvrir, du coup... Bref, loin de n'être qu'un faire-valoir, Alfred est le repère de Bruce, son allié, son ami. C'est une relation dont j'ai aimé la représentation dans ces films.

 bruce-wayne-alfred-dark-knight-rises-1024x6721.jpg

Bon, je crois que je vais quand même m'arrêter là, j'ai bien développé ! ^^. vous l'aurez compris, j'ai beaucoup aimé ce film, très réussi comme les autres. Nolan peut se réjouir : il a parfaitement réussi son coup !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Cathy 14/08/2012 00:47

Ah mais oui évidemment !!!!!!
Je savais que je pouvais compter sur toi !

Demande ce que tu veux ! ^^

Marluuna 14/08/2012 01:10



\o/


 


Muahaha la chose qu'il ne faut jamais dire !!



Cathy 13/08/2012 18:37

Je ressors du cinéma et je ne me suis même pas endormie ! *fière*
Et j'ai même lu ton article en entier ! *re-fière* ^^

Bon, globalement, je m'attendais à pire, je crois que j'ai plus apprécié celui-ci que le précédent (je n'ai pas vu Batman Begins). La 2e partie étant plus intéressante que la première (et "partie"
prend chez moi un sens concret puisque cette saleté de cinéma, en plus de commencer tous les films en retard et de nous faire asseoir sur des sièges pourris pendant 3 heures, a cru bon de nous
coller un entracte de 10 mn en plein milieu du film). Bref, c'était pas si mal finalement, même si j'ai du me faire expliquer un tas de trucs, connaissant très peu l'univers et n'ayant pratiquement
aucun souvenir du film précédent. J'ai même de la peine pour ce pauvre Robin, que j'ai trouvé sympa et qui n'endossera visiblement jamais le costume à l'écran. Par contre, le retournement de
situation à la fin, ben ça avait beau être surprenant et tout, je n'ai pas réussi à trouver ça crédible une seule seconde, allez savoir pourquoi. Moi Marion Cotillard, c'est l'inverse de toi : je
ne comprend pas pourquoi tout le monde l'ensence. Ce n'est pas une mauvaise actrice, mais personnellement, elle m'indiffère complètement.

Et pour finir, j'ai une colle : quand Blake arrive sur le pont avec les enfants, il est arrêté par les flics qui gardent ce coin ... et je suis certaine d'avoir déjà vu celui à qui il parle (dans
une série probablement), mais impossible de trouver où je l'ai vu (et vu le rôle mineur qu'il a là, va-t-en retrouver son nom au casting).
Si tu me dis qui c'est, tu auras ma reconnaissance éternelle. :D

Marluuna 13/08/2012 23:01



*clap clap*


Ca existe encore les entractes ? oO


Oui c'est dommage, pour une fois qu'on avait un bon Robin à l'écran !


Alors l'acteur je n'ai pas le nom mais là où tu l'as vu c'est dans Dexter : il joue quinn, le coéquipier de Debra depuis... la saison 4 ? Ou 3 ? Je ne sais plu. Mais enfin c'est là que tu l'as vu
:)


Qu'est-ce que je gagne ? *o*


 



Oxo 10/08/2012 11:50

Pour revenir sur Cotillard, il n'est pas de bon ton de s'attaquer à elle, elle joue bien jusqu'à cette fameuse scène.

Pour le reste, Catwoman n'est pas défini comme tel, c'est juste une voleuse de haut vol. Après forcément, on sait que ce perso emblématique.


Sinon et pour ne pas finir sur des notes un peu négatives, le film est très bon, très dense mais compréhensible et clôture en beauté la trilogie de Nolan !

Marluuna 10/08/2012 12:07



Oui mais en lisant certaines critiques, je t'assure que c'était le lynchage automatique de bout en bout, c'est ça que j'ai pas compris oO


 


Bon ben ça on en a déjà parlé donc je ne reviens pas dessus ^^'


 


Roh vi ! Dommage que ce ne soit qu'une trilogie d'ailleurs (mais je sais, je sais : il faut savoir s'arrêter)



Présentation

  • : Marluuna
  • Marluuna
  • : Un blog pour parler de tout et de rien : musique, ciné, animes, dramas, séries, BD, artistes, livres... Et sûrement d'autres catégories qui me viendront au fur et à mesure aussi...
  • Contact

Recherche