Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 août 2013 4 22 /08 /août /2013 00:04

Un anime de 26 épisodes, tiré d'un jeu vidéo. Il y a également 3 OAV sorties avant l'anime, mais il n'est pas nécessaire de les avoir vu pour comprendre ce dernier.

Inferno est une organisation mafieuse aux Etats-unis. Son meilleur assassin se nomme Phantom.

Ein est le Phantom. Cette jeune fille a pour mission d'entraîner un jeune homme amnésique, qu'elle baptise Zwei. Il découvre alors ce qu'est Inferno, et les missions qui sont les leurs en tant qu'assassins...

 

L'anime se découpe en trois parties, clairement distinctes (et là je vais devoir spoiler pas mal, sans cela je ne pourrai parler que des premiers épisodes dans cet article ^^'). La première, et selon moi la plus intéressante, est l'apprentissage de Zwei et ses premières armes. C'est aussi la découverte des personnages pour nous, de l'organisation aussi... La seconde partie se déroule quelques mois après, alors que Zwei (qui se nomme en réalité Reiji) est devenu le Phantom. Il a pris en charge une petite fille nommée Cal, à qui il enseigne comment tuer. Enfin, la troisième et dernière partie se déroule quelques années plus tard, alors que Cal est devenue Drei, le nouveau Phantom, et que Zwei et Ein se sont installés au Japon pour fuir tout cela... Chaque partie est séparée par un laps de temps plu ou moins long, mais c'est surtout la situation des personnages, qui créé une vraie rupture, puisqu'ils changent complètement d'état.

 

Je dirai que cet anime est assez difficile à suivre, parfois. Honnêtement il y a eu deux ou trois fois où on m'a perdue. Pas dans ses coupures entre les parties -encore que la fin de la première et le début de la seconde, je me suis perdue quand même ^^'-... Mais vraiment ça et là, au détour d'une action... Je me suis retrouvée à me dire « mais ils font quoi là ? » par exemple, tellement je ne captais plus rien. Alors le premier coup, je me suis dit que cela venait de moi qui n'était pas assez attentive, mais bon, deux-trois fois, je n'y crois plus trop... Je pense que l'anime va vite sur certaines choses, et lentement sur d'autres, et que tout ce qui concerne vraiment les magouilles liées à l'organisation, et bien parfois c'est assez mal traité. Globalement on comprend bien qui on doit tuer et pourquoi, mais le dessous des cartes n'est pas des plus limpides... Notez que l'anime et les personnages étaient suffisamment intéressants pour que malgré cela, je ne décroche jamais ni ne perde en intérêt... Ce qui est quand même bien ^^.

Cela reste un anime noir, on s'en doute rien qu'au synopsis. Cet anime est clairement un seinen et il affirme son statut. C'est un monde mafieux assez dur qu'on nous présente là, et on suit des personnages qui ne sont pas des enfants de choeur... Pourtant on va les suivre et à aucun moment on ne peut voir Ein ou Zwei comme des monstres. Mieux : malgré leur boulot d'assassin, on les voit un peu comme des victimes. Elle n'a aucune personnalité ni émotion en dehors de son maître, lui est amnésique et enrôlé là-dedans... On ne peut que se prendre d'une certaine pitié, malgré leurs actes et même s'ils montrent peu d'émotions. C'est même assez perturbant de ressentir cela, d'autant qu'en prime on touche du doigt la question de la légitimité du crime (un peu comme la série Dexter peut poser le problème, d'une toute autre manière cependant). Est-ce juste de tuer pour se défendre, pour survivre ? Ce sont des personnages qui ne savent plus qui ils sont, ce qu'ils sont supposés ressentir... Ils sont totalement à la merci de ceux qui sont leurs créateurs finalement, et ils tuent parce qu'on leur en donne l'ordre, et parce que s'ils ne tirent pas les premiers, ils sont fichus. Psychologiquement, l'anime est donc vraiment passionnant à suivre, rien que pour cela. En plus il y a le suspens et les rebondissements nécessaires pour nous donner toujours envie de revenir à l'épisode suivant...

Ein pour le coup, est dépourvue d'émotions lorsque l'anime débute. Elle est aux ordres de son maître, Scythe, qui lui a lavé le cerveau, lui enlevant ainsi tout souvenir et tout sentiment. On voit que Reiji essaie de lui donner une identité en commençant par lui donner un nom, mais le contrôle qu'exerce Scythe sur elle est grand, et ce jusqu'à la fin.

Zwei quant à lui, a tout de même des émotions, malgré son statut d'assassin. À la base il n'était qu'un touriste ordinaire, mais qui a été témoin d'un meurtre de Ein. En tentant de s'échapper, on a dénoté chez lui un grand instinct de survie et du potentiel, d'où pourquoi il a été choisi par Inferno. Il se révèle en effet d'un niveau exceptionnel. Quand il retrouve la mémoire, il montre du coup plus d'émotions, et il commence également à penser par lui-même, ce qui le rend tout de suite plus intéressant. On voit cela notamment quand il veut aider Ein à retrouver ses souvenirs, où quand il prend Cal, une petite fille, sous son aile...

Cal justement, est un personnage que j'ai détesté dans la troisième partie. Autant gamine elle était mignonne et attachante, autant adulte, je n'ai pas aimé. Elle croit avoir été abandonnée par Reiji et elle veut donc le faire souffrir... Mais je ne sais pas, j'ai trouvé que le personnage n'était pas cohérent. Elle est trop théâtrale, trop aguicheuse et arrogante pour que ça passe... On pourrait pourtant la comprendre, mais je ne sais pas, ce n'est pas passé. Du coup, j'ai moins aimé la dernière partie de l'anime, vu que Cal est très présente...

Pour la forme, je crois qu'on ne peut pas reprocher grand chose à cet anime. L'OST est essentiellement composée de musiques d'ambiance qui correspondent parfaitement à l'anime et ses actions. Très franchement je n'ai pas vraiment adhéré, mais objectivement je reconnais que ça se mariait bien quoi qu'il en soit. Le chara design quant à lui est très réussi, et l'animation n'a pas à rougir non plus. Durant les nombreux échanges de coups de feu, les balles qui volent dans tous les sens et le reste, c'était impeccable. On pourra peut-être regretter des arrières plans un peu faiblards face au reste, mais ce n'est pas bien gênant.

C'était un anime assez intéressant et différent de ce qu'on voit habituellement. Il avait en prime le mérite de se renouveler, puisqu'à chaque nouvelle partie commencée, on regagnait en intérêt vu que cela relançait la donne. Il était de qualité sur tous les plans et je le recommande et qui est intéressé par ce genre car c'est probablement l'un des meilleurs animes faits dans ce domaine là.

Partager cet article

Repost 0
Published by Marluuna - dans Mangas-Animes
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Marluuna
  • Marluuna
  • : Un blog pour parler de tout et de rien : musique, ciné, animes, dramas, séries, BD, artistes, livres... Et sûrement d'autres catégories qui me viendront au fur et à mesure aussi...
  • Contact

Recherche