Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

(1999)

 

D'après le roman d'Edgar Rice Burroughs.

 

Dans la jungle, un couple construit une maison et y élève leur nouveau-né. Mais le léopard Sabor dévore le couple, laissant ainsi le nourrisson livré à lui-même...

Kala, une femelle gorille qui a perdu son bébé également à cause de Sabor, recueille le nourrisson et le baptise Tarzan, l'élevant au milieu des gorilles contre l'avis du chef de clan, Kerchak. Tarzan grandit et devient un homme fort, jusqu'au jour où des explorateurs venus observer les gorilles arrivent dans la jungle. Tarzan va alors découvrir à quelle espèce il appartient en réalité...

 

Et ben Tarzan, c'est quand même vachement bien ! En tout cas c'est une des bandes sons que je préfère, ça c'est certain. Les chansons sont interprétées par Phil Collins et c'est vrai que je les aime toutes énormément, que ce soit en anglais ou en français d'ailleurs. Elles sont très jolies (« You'll be in my heart ») ou alors très rythmées (« Son of man »), bref j'adore. Il y en a beaucoup mine de rien, mais elles soulignent bien ce que l'on peut voir à l'écran et je n'ai pas trouvé cela dérangeant.

Tarzan(Disney)

 

L'histoire est bien connue puisque c'est celle de cet homme élevé dans la jungle parmi les gorilles. Des adaptations, il y en a eu à la pelle ! Alors voilà, outre Tarzan on retrouve bien évidemment Jane et tout ce qui fait à peu près le personnage tel qu'on le connaît. Ca n'est donc pas forcément le Disney le plus original de ce point de vue là, mais ce n'est pas bien important. Et je trouve que dans ce dessin animé, on a de très jolis moments. On rit beaucoup aussi évidemment, et on ne s'ennuie pas du tout. Mais il y a des moments que je trouve vraiment touchants, comme par exemple la fameuse rencontre de Tarzan avec Jane, lorsqu'il se rend compte qu'ils sont pareils... Les moments avec Kala également... C'est vraiment chouette. Pour moi c'est aussi pour ça que le film est de qualité : parce qu'il a vraiment des scènes très très fortes comme cela, qui marquent l'esprit. Et il a aussi de l'ingéniosité à travers de petites trouvailles (comme le passage à l'âge adulte de Tarzan durant la chanson « Son of man », vers le début...). Rien que la séquence d'ouverture est extrêmement bien faite (comme pour Le Bossu de Notre-Dame d'ailleurs).

On n'échappe pas au méchant de l'histoire (deux même, en comptant Sabor), mais je trouve Clayton moins réussi qu'un Jafar ou un Scar par exemple... Il est violent et attiré par l'appât du gain, c'est un vrai opposant évidemment, mais selon moi moins charismatique que d'autres méchants de Disney... On n'échappe pas plus aux bestioles rigolotes, ici Tok et Tantor, qui sont avant tout les meilleurs amis du héros mais qui sont effectivement très amusants. En plus en français, Tok est doublée par la voix de Muriel Robin qui est très reconnaissable et c'était une vraie bonne idée ! Même chose d'ailleurs pour Jane qui est doublée par Valérie Lemercier avec beaucoup de talent.

 

Tarzan, c'est avant tout la découverte. La découverte d'un monde nouveau par Jane et son père venus observer les gorilles dans leur milieu naturel, mais surtout la découverte pour Tarzan d'individus semblables à lui. Il se croyait appartenir aux gorilles et aux côtés de Jane, il découvre sa vraie nature, celle d'ailleurs que Kerchak a toujours rejeté en pensant qu'il mettrait un jour les gorilles en danger. Et on voit aussi tous ces moments où Tarzan découvre le monde d'où vient Jane à travers des diapositives, et apprend plein de choses... Il s'agit de deux mondes qui partent à la rencontre l'un de l'autre et à travers les personnages de Kerchak ou de Clayton dans un autre genre, on voit aussi des visons biaisées qu'ils peuvent avoir sur l'autre. Tarzan, c'est aussi l'acceptation de l'autre.

Techniquement, est-il besoin de le mentionner, c'est une réussite. J'avais regardé le making-of du dessin animé, qui était par ailleurs très intéressant, et j'y avais appris que toutes les scènes où Tarzan évolue sur les arbres sont inspirées du surf. L'animateur en question avait un fils passionné par ce sport et il s'en est inspiré pour créer ces scènes et leur donner un rendu énergique et vivant. Mais tout le reste est à la hauteur, que ce soient les décors (la jungle est vraiment géniale), les tons et bien entendu les personnages (le faciès de Tarzan est vraiment bien fait, de même que son anatomie). Les années 90 étaient riches pour le studio Disney et à mon sens Tarzan vient clore le cycle brillamment, avec cette animation de qualité et cette histoire très riche.

Tag(s) : #Films et dessins animés
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :