Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 mai 2013 5 24 /05 /mai /2013 00:06

Une série de Scott Silveri, avec :

Matthew Perry : Ryan King

Laura Benanti : Lauren

Julie White : Anne

Suzy Nakamura : Yolanda

Tyler James Williams : Owen

Brett Gelman : Mr K.

John Cho : Steven

Sarah Baker : Sonia

Allison Miller : Carrie

Bill Cobbs : George

Tonita Castro : Fausta

Seth Morris : Danny

 

Une saison de 22 épisodes.

 

 

Ryan King est un célèbre commentateur sportif à la radio, un brin égocentrique. Sa femme est décédée il y a peu et il tente de surmonter cette perte en revenant vite travailler et en faisant comme si tout allait bien.

Mais, convaincu que Ryan est loin d'être remis, son patron Steven l'oblige à intégrer un groupe de soutien. Ne prenant d'abord pas cela au sérieux, Ryan décide finalement d'y rester... Et il va influencer la vie des autres membres, par son comportement...

 

J'ai regardé cette série pour Matthew Perry, évidemment. Il était mon préféré des Friends et après l'échec de Mr Sunshine, sa précédente série qui a été vite annulée, j'espérais que celle-ci fonctionne. D'autant qu'en lisant le scénario, ça n'avait pas l'air si drôle que cela. Enfin clairement Go On était une comédie, mais on s'attendait forcément à des moments poignants, sérieux... On allait quand même nous parler de deuil, quoi. Le tout était de trouver le bon dosage pour ne pas que la série se perde dans le larmoyant ou au contraire, dans un humour trop noir...

Pour moi, Go On fonctionne. Parce qu'elle a su trouver cet équilibre, notamment. Je sais que parfois Matthew Perry en fait trop et que son personnage peut être énervant à force d'égocentrisme, mais ça a fonctionné. Je me suis marrée, parce que cette équipe de bras cassés en tient une fameuse couche quand même ! Et comme je l'escomptais, j'ai aussi été touchée. Pas au point de verser des larmes ni rien (quoi qu'il y a eu une fois ou deux où c'était quand même limite...), mais touchée. Ryan a ces phases inévitables je suppose, alors qu'il doit vivre sans sa femme. Ces choses qui pour lui sont des énormes pas à franchir (avoir un rendez-vous avec une autre femme, par exemple, ou simplement dormir seul dans son lit). Et la série montre aussi tous ces petits rien, cette complicité qu'il y avait entre lui et sa femme (comme le fait qu'il se réveille chaque nuit à la même heure, à l'heure où elle bougeait en dormant, pour ne citer que cela)... Ca semble très vrai et ce sont tous ces petits détails qui rendent Ryan attachant, et qui donnent aussi à la série une autre dimension.

 

Les autres membres du groupe sont aussi concernés, même si c'est dans une moindre mesure puisque les choses tournent quand même autour de Ryan. Chacun est là pour un problème sérieux (perte d'un être cher, perte de la famille, trahison...), et même si on n'y accorde pas autant de place qu'à Ryan qui est le protagoniste, on peut quand même les voir évoluer et se confronter par moments à leurs problèmes. J'ai particulièrement aimé, à ce titre, Anne. Elle a perdu la femme avec qui elle était en couple depuis des années et comme Ryan, elle ne parvient pas à s'en remettre. J'ai trouvé l'actrice vraiment digne et juste, et le rapprochement de Anne et Ryan en cours de saison m'a vraiment plu. Ils ont eu de chouettes moments (et aussi de plus drôles, notamment quand ils draguent la même femme, qui cerise sur le gâteau, est jouée par Couteney Cox !). Après, les histoires de certains autres personnages ne m'ont pas vraiment passionné, je dois dire. D'autant que certains membres étaient assez effacés. Mais c'est intéressant de voir comment le comportement très laxiste et impulsif de Ryan va jouer sur ces personnages... Le message est très simple : on peut apprendre de tout le monde, surtout des gens très différents de nous, finalement.

Mais la cohésion du groupe fonctionne dans tous les cas, que ce soit dans ces moments sérieux ou ceux (plus nombreux) déjantés. Je ne dis pas qu'on se tape sur les cuisses à chaque fois durant les 20 minutes d'un épisode, mais Go On m'a souvent fait rire, tellement c'est absurde (et puis Mr K. est vraiment hilarant :D). Les vannes de Ryan ou le côté extrême de certains membres comme Sonia par exemple, ou de certaines situations, cela fonctionnait avec moi. Les scènes qui se passaient au travail de Ryan fonctionnaient moins bien à mon avis, durant une bonne partie de la saison. Pourtant j'aimais bien son boss, Steven, mais je trouvais ces scènes longues et pas passionnantes. Ca s'est un peu amélioré au fil du temps (enfin c'est surtout qu'il y en a moins, je pense ^^'), mais clairement, je préférais les scènes avec le groupe de soutien. Je les attendais davantage. Par contre l'assistante de Ryan était assez sympa quand même, dommage qu'elle n'ait pas été assez développée (mais la série a déjà énormément de personnages à gérer, donc cela se comprend).

 

J'avais aussi peur que passés quelques épisodes, ce soit très répétitif. Je ne sais pas pourquoi, mais j'avais vraiment cette crainte là avant de commencer la série. Et comme je le disais tout à l'heure, Ryan évolue beaucoup, il réapprend à vivre doucement, à surmonter son chagrin, ce qui fait qu'il y a beaucoup de situations nouvelles à gérer. Je n'ai donc pas eu ce sentiment de lassitude ou de redite, qui arrive parfois à certaines séries. On pourrait tout de même se dire que c'est dommage que Matthew Perry joue encore le couplet de l'homme qui parle beaucoup et qui est narcissique, mais qui au fond est blessé... Cela fonctionne parce que c'est son créneau (quoique ses multiples apparitions dans The Good Wife, dans le rôle d'un beau salaud, montrent qu'il sait jouer autre chose puisqu'il était excellent), mais c'est vrai qu'heureusement qu'il y ces scènes qui humanisent Ryan, sans quoi ce serait un personnage très gonflant par moments. Mais ça marche, quoi qu'on en dise, ce clown triste qui utilise l'humour parce qu'il souffre trop...

Go On n'a pas forcément la carrure de ces séries qui ont marqué le petit écran et que l'on n'oubliera pas, mais ne boudons pas notre plaisir : elle est correcte. Elle est drôle -et c'est quand même ce qu'on lui demande ^^-, elle est touchante et vraie. Et elle compte, outre Matthew Perry, de bons acteurs. Je n'en demande pas plus.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Marluuna
  • Marluuna
  • : Un blog pour parler de tout et de rien : musique, ciné, animes, dramas, séries, BD, artistes, livres... Et sûrement d'autres catégories qui me viendront au fur et à mesure aussi...
  • Contact

Recherche