Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 août 2013 6 17 /08 /août /2013 00:57

Cesare est un manga de Soryo Fuyumi, publié en France par Ki-oon. Au Japon le manga est toujours en cours et il compte environ 10 tomes.

 

Angelo entre comme étudiant à l'université de Pise. Il y rencontre vite le fameux Cesare Borgia, dont la réputation le précède. Entre les machinations, les rivalités entre les différentes factions de l'école, la vie assez paisible d'Angelo va beaucoup changer, au contact de celui qui est en passe de devenir un important personnage...

 

Cesare Borgia fait partie de ces personnages historiques que je trouve assez intéressants (et sur lesquels beaucoup de choses ont été écrites, qui plus est). C'est pour cela que j'avais lu le manga Cantarella il y a plusieurs années, qui avait Cesare pour protagoniste. Mais alors que Cantarella introduisait dans son histoire du fantastique, ici Cesare semble avoir ce désir d'être au plus près possible de la vérité. Les deux directions sont clairement distinctes. Enfin, je dis « vérité », mais comme je le disais on a écrit beaucoup de choses sur ce personnage... Ce que j'entendais avec ce terme, était plus une crédibilité par rapport au contexte de l'époque. Et ça me semble clairement réussi.
 

Et on sent d'emblée que la mangaka n'a pas lésiné sur ses recherches afin de rendre son récit crédible, authentique. Ainsi, j'ai aimé (re)découvrir les moeurs de l'époque, les règles (notamment via l'école)... On sent qu'il y a de la profondeur et qu'on ne nous balance pas tout cela au hasard. Et la prouesse est de nous livrer tout cela sans aucune lourdeur ni rien : c'est très agréable à lire au contraire. Et très intelligent aussi. Et cerise sur le gâteau : c'est donc aisément abordable.
Le personnage de Cesare nous est présenté par un intermédiaire, comme le résumé le laissait présager. Angelo est nos yeux : on découvre par lui ce monde, ces gens, et donc Cesare. L'angle pris est assez intéressant, du coup, et peu habituel. Et le jeune Borgia est fascinant, plein de classe et d'intelligence... Pour tout dire, en finissant ce tome, j'avais vraiment hâte de lire le tome 2 ! On a de la sympathie pour Angelo, dont la candeur et l'honnêteté touchent, d'autant qu'il est intelligent lui-aussi... Mais à travers lui, c'est bel et bien Cesare qui retient toute l'attention du lecteur... Cela dit, ça et là quelques autres personnages se démarquent et semblent prometteurs, comme par exemple l'inévitable bras-droit de Cesare, pour ne citer que lui...
Pour ne rien gâcher, le dessin est tout à fait à la hauteur. Il est délicat, et aussi bon pour les personnages que pour les décors. Je formulerai un reproche ceci étant : je trouve qu'il manque parfois un peu de relief, de dynamisme... Ca n'enlève rien à sa beauté en tant que telle, c'est certain, mais du coup cela semble un peu "figé" sur certaines planches. Mais bon, rien que la case avec Cesare qui arrive à l'école sur son cheval, est terrible ! C'est sûr que c'est vraiment très beau.
C'est un très bon début, prometteur, et je recommande la lecture de ce manga, sans aucun doute. Même quand on n'est pas nécessairement passionné d'Histoire, je pense que ça peut passer, car l'angle et la façon de faire sont bien tournés.

Partager cet article

Repost 0
Published by Marluuna - dans Mangas-Animes
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Marluuna
  • Marluuna
  • : Un blog pour parler de tout et de rien : musique, ciné, animes, dramas, séries, BD, artistes, livres... Et sûrement d'autres catégories qui me viendront au fur et à mesure aussi...
  • Contact

Recherche