Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Une série créée par Toby Whithouse, avec :

Aidan Turner : Mitchell

Russell Tovey : George

Lenora Crichlow : Annie

Sinead Keenan : Nina

Michael Socha : Tom

Damien Molony : Hal

Kate Bracken : Alex

 

Série terminée en 5 saisons.

 

Trois colocataires, deux hommes et une femme, partagent une habitation.

Une entente peu banal, car il s'agit d'un vampire nommé Mitchell, d'un loup-garou du nom de George et enfin d'un fantôme, Annie...

 

Pour commencer, je voudrais préciser que je parlerai ici de la série anglaise. Car il y a eu un remake américain (comme c'est original...) que personnellement je n'ai pas poursuivi parce que j'ai trouvé ça bof... Je ne sais pas ce que ça pourrait donner si on découvrait cet univers en commençant par le remake, du coup ? Mais bon la série originale, elle, est plutôt pas mal. Clairement, je n'irai pas vous dire de vous jeter dessus absolument dans le sens où il y a une thématique, une ambiance, un rythme qui font que la série peut ne pas plaire, et ça je le conçois parfaitement. Il y a aussi un changement de casting, partiel dans un premier temps, puis total à la dernière saison. Et ça, ça désoriente pas mal le téléspectateur quand même (Misfits, une autre série anglaise, a d'ailleurs connu cela aussi au fil de ses saisons). On suit un trio de personnages (vachement bien assortis en plus) et voilà qu'on nous les retire pour nous en coller d'autres ! C'est un peu dur à avaler, quand même ! Mais coup de pot, le dernier trio est vachement bien aussi en fait. Il faut juste dépasser ce changement là, mais personnellement j'y suis parvenue au bout d'un moment, et j'ai pu m'intéresser aux trois nouveaux aussi.

L'idée de départ de la série n'est pas banale, jugez plutôt : un fantôme, un vampire et un loup-garou vivant sous le même toit, en bonne intelligence. Bon, ce n'est évidemment pas aussi facile et c'est encore moins le monde des Bisounours, hein. Il y a des hauts et des bas. Chacun a ses problèmes, inhérents à ce qu'ils sont. Le loup-garou se transforme uniquement lors de la pleine lune, mais il est incontrôlable et dangereux ... Le vampire doit chaque jour lutter contre ses instincts qui feraient de lui une bête féroce... Quant au fantôme, elle ne sait pas pourquoi elle est encore sur terre et elle cherche un peu à unifier ce petit groupe... Ce qui fait l'intérêt de chacun des personnages, c'est vraiment leur condition, et au-delà de ça, leurs problèmes liés à celle-ci. Et par exemple, j'ai adoré Georges, le loup-garou, qui était quelqu'un de gentil, de réfléchi, qui peinait à accepter sa nature profonde... Quant à Mitchell, c'était vraiment le vampire torturé par excellence, celui qui est sur terre depuis plus longtemps que les autres et qui sait de quoi il est capable s'il cesse ne serait-ce qu'un instant de lutter contre sa nature. J'avais moins d'empathie pour Annie, le fantôme, au début. Je la trouvais un peu gonflante, à se mêler de tout, comme cela... J'ai appris à l'apprécier au fil des saisons en fait, pour sa gentillesse et finalement, parce qu'elle était le lien. L'équilibre entre cette bande de colocataires bizarres. Et puis chacun impacte les deux autres. Par exemple Mitchell, quand il perd le contrôle et commet des actes assez graves, ça a un impact direct non seulement sur lui, mais sur sa relation avec Annie et George. Le synopsis n'avait pas menti : ce sont vraiment trois créatures surnaturelles qui vivent ensemble. Mais tout ce que cela suppose et ce que ça ouvre comme possibilités scénaristiques, on se le représente moins au début.

  Pour moi, la série a perdu un peu en intérêt lors de sdeux départs du casting d'origine. Et là, dur de ne pas spoiler si je veux vous parler des personnages qui suivent... Disons qu'il y avait une espèce de mélange entre la perte des personnages d'origine (que j'adorais) et puis aussi un essoufflement de l'histoire, une perte de rythme que je ressentais vraiment. J'ai un peu décroché à ce moment-là pour être honnête, et il m'a fallu un petit moment pour me relancer dans la série. Et puis la dernière saison, j'ai appris à aimer les personnages et comme pour le trio de départ, leur association. Alex, Hal et Tom, c'était un groupe d'enfer aussi. Toujours un loup-garou, un fantôme et un vampire, toujours cette cohabitation, mais à leur manière... Avec en plus une vraie amitié, un lien entre le vampire -Hal- et le loup-garou -Tom- dont j'ai adoré le développement tout en finesse lors de cette cinquième et dernière saison.

Pour la première vague du casting, on a deux têtes déjà vues ça et là. Aidan Turner, maintenant il parle à bien des gens puisqu'il incarne Kili, un des nains dans Bilbo le Hobbit. Mais pour moi il reste avant tout Mitchell, parce que c'est là que je l'ai connu et apprécié ^^'. Il incarnait à merveille ce vampire sombre, torturé (et pas qu'un peu !), sauvage aussi... Et puis côté loup-garou, on avait Russell Tovey, qu'on a par exemple pu voir dernièrement dans Sherlock au cours de la saison 2. Un très bon acteur, ce monsieur. George m'a émue un nombre incalculable de fois et nul doute que le talent de son interprète était en grande partie responsable.

Et puis pour la deuxième vague, que des inconnus, mais tout aussi bons par contre. Là j'ai apprécié réellement le fantôme, Alex, qui étaient pétillante et qui avait du caractère. Tom (dont l'interprète est le frangin d'une actrice de Misfits, ce qui se voit comme le nez au milieu de la figure ^^) incarnait un loup-garou que j'ai adoré aussi (et je n'aurais pourtant pas cru parce que j'aimais tellement George !). Il était benêt mais il avait le cœur sur la main et une sincérité qui faisait fondre ! Et enfin on avait Hal, le vampire aux manières très mondaines, limite coincé et d'une autre époque, mais qui se révélait d'une grande cruauté quand il ne se contenait plus... Très intéressant, ce personnage aussi !

 

Au-delà des personnages en tant que tels, la série a voulu exploiter également leur communauté en général. Les autres vampires, les autres loups-garou, le purgatoire, etc... La série s'est créée petit à petit une véritable mythologie qui donnait des enjeux (notamment vers la fin, avec la petite Eve) et c'est cela aussi qui relançait régulièrement l'intérêt et qui permettait de situer les personnages par rapport à d'autres de la même nature, par rapport à un contexte aussi... Ca remettait les choses en perspective.

Clairement, tout n'était pas bon dans cette série. Il y a eu des creux, des moments où disons-le franchement, l'ennui m'a gagnée. Mais au final, je retiens que la série a pu se relever malgré le changement total de casting, et ça c'est plutôt chouette. Je retiens aussi des moments poignants, durs, drôles aussi... Et les plus contrebalancent les moins au final. Je garde beaucoup d'affection pour cette série, que je reverrai avec plaisir, et surtout pour ses personnages.

Tag(s) : #Séries occidentales
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :