Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 août 2012 2 07 /08 /août /2012 00:05

Yu yu Hakusho est un anime de 112 épisodes et 2 films, adapté d'un manga en 19 tomes publié chez Kana. L'auteur, Yoshihiro Togashi, n'est autre que celui d'Hunter x Hunter, série dont j'ai déjà parlé sur ce blog. D'ailleurs, on peut voir quelques touches, marques de fabrique de l'auteur qui le démontrent. En effet, Yu yu Hakusho a été fait avant et a permis à son auteur de se faire connaître ; l'on y ressent les prémices de ce que sera Hunter x Hunter pour la façon de procéder, ceci en moins travaillé puisque je pense que l'univers d'Hunter est plus riche, mais surtout plus "sérieux". Par contre, les personnages sont plus ou moins calqués sur ceux de Yuyu Hakusho...

 



L'histoire met en scène Yusuke Urameshi, 14 ans et véritable voyou. Il sèche les cours, fume, est réfractaire à toute forme d'autorité et il se bagarre sans arrêt. A part son amie d'enfance Keiko (et encore), personne ne semble avoir d'influence sur lui. Mais un jour, Yusuke se jette au devant d'une voiture en voulant sauver un petit garçon qui était au milieu de la route. Grâce à lui l'enfant est sauvé, mais Yusuke meurt sur le coup. Le voilà devenu un esprit flottant au-dessus de la ville, et c'est là qu'il rencontre Botan. Elle est la guide du monde spirituel (c'est un peu le passeur de la mythologie grecque)... Botan lui explique que sa mort n'était pas prévue. En effet, personne pas même le Tout-Puissant, ne pensait qu'un voyou pareil aurait un jour un tel geste héroïque. C'est pourquoi aucune place ne lui a été réservée nulle part.

Yusuke ayant commis un acte exceptionnel, les mesures le seront donc. Il obtient d'Enma Junior (prince du Rekkai, le monde des esprits) le droit de ressusciter s'il vient à bout d'une épreuve. Il reçoit un objet, l'œuf de la créature spirituelle, qu'il devra garder sur lui. L'œuf se nourrit de son énergie et la créature qui en sortira sera le reflet de son âme. Autrement dit, si Yusuke continue dans cette voie, un démon en sortira et il sera bon pour l'enfer. D'abord convaincu qu'il ne manquera à personne et que tout ceci est inutile, Yusuke change d'avis en voyant sa mère et Keiko effondrées par sa disparition.
Yusuke parvient évidemment à ressusciter, et alors qu'il croyait son aventure terminée, ce n'est en fait que le début. Il est promu détective du monde spirituel par Enma Jr et sera assisté par Botan. Il devra enquêter dans le monde des humains afin de le protéger des monstres, et reçoit donc certains pouvoirs en conséquence, le plus connu étant le Reygun (rayon astral.)
Très vite, Yusuke n'est plus seul dans ses missions. Il reçoit l'aide de Kuwabara, son rival avec qui il se battait souvent. Ces deux-là sont en fait les meilleurs amis et même si une rivalité persiste entre eux, chacun sait l'estime qu'ils se portent. Une des premières missions de Yusuke est de retrouver les 3 grands trésors du monde des ténèbres, volés par 3 démons. Deux d'entre eux sont Kurama et Hiei, deux puissants démons. Une grâce leur est par la suite accordée par Enma Jr s'ils acceptent de coopérer avec Yusuke dans ses missions. Voilà donc la bande de 4 individus constituée...           

 

 

Je voulais voir cet anime depuis pas mal de temps déjà, quand je m'y suis enfin mise. J'étais tombée sur une chronique sur un blog et ça m'avait donné envie. Et même s'il a vieilli, même s'il y a nettement plus abouti depuis, eh bien j'ai une certaine tendresse pour Yuyu Hakusho, qui est je dois dire, un de mes shônen favoris ! J'ai lu le manga et regardé l'anime (plusieurs fois), donc mes critiques englobent les deux (ce qui est facile vu que l'naime suit vraiment bien le manga).

Le point fort de Yu yu Hakusho, c'est son histoire de base. Beaucoup de shonen pourraient se résumer ainsi : un jeune garçon peu doué mais plein de détermination s'est fixé un but à atteindre, et au cours de son périple, il rencontre des alliés et des ennemis puissants, etc, etc.... Ce « résumé » un peu facile pourrait être celui de nombre de shonen, ce qui n'empêche pas que ça marche quand c'est bien fait (Naruto en est un parfait exemple). Là, on a une histoire un brin différente, qui pose 3 mondes : celui des humains (ningenkai), celui des monstres (makai) et le monde des esprits (reikkai). L'idée permet plein de possibilités. Le héros, bien que simple humain, est original également. A peine entré en scène, le voilà déjà mort. La chose n'est pas banale. Ok, on sait qu'il va ressusciter, il ne mettra pas plus de deux tomes (soit quelques épisodes) d'ailleurs pour y parvenir. Mais loin d'être un super héros plein de pouvoirs, Yusuke reste un humain avec tout ce que ça implique comme limites et sentiments (que n'ont pas les démons). C'est une personne dotée d'une énergie astrale démesurée et de grandes capacités, certes, mais il reste un jeune homme (enfin humain.... pas vraiment, mais vous verrez par vous même)..
Cette idée de détective du monde spirituel est intéressante puisque originale. Rendez-vous compte : un héros qui officie pour le bien de tous et pas seulement pour lui-même, et ce sans être un saint. Bon, il devient détective car on ne lui laisse guère le choix, mais n'empêche. Enfin un type qui ne veut pas être « le plus »... quelque chose. Il aide les humains, point. Ca change. Après faut pas pousser, Yusuke n'est pas un saint et ne se dévoue pas corps et âme au bien de l'humanité ; c'est quand même un impulsif doublé d'une tête de mule. Et Yu yu Hakusho reste un shonen avec tout ce que ça implique comme codes : un héros qui n'abandonne pas et devient toujours plus fort, des alliés puissants, une rivalité qui cache une grande amitié, etc etc...

kurama-et-hiei.jpg

 

Il est par ailleurs intéressant de constater que les 4 personnages présents ressemblent étrangement à ceux d'Hunter x Hunter comme je le disais. Yusuke n'a pas la candeur de Gon, mais il a cette habilité à tirer partie des situations, à s'en tirer par une pirouette. Kuwabara, comme Leolio, est un peu le « boulet », l'élément comique un peu grande gueule mais au grand cœur. Hiei, comme Kirua, a un côté sombre un peu asocial, et on se demande sans cesse s'il ne va pas rebasculer du côté obscur. Quant à Kurama, à l'image de Kurapika, c'est l'androgyne de service, le calme et le sang-froid alliés à une grande intelligence et une puissance collossale.

Je dois dire que j'aime beaucoup cette série. En fait je ne peux pas vraiment donner de raisons pour que l'on regarde parce que je sais pertinemment qu'il existe bien mieux, que ce n'est pas toujours recherché et que ça vire très vite DBZ... Mais même en ayant conscience de tout ça, j'accroche bien. Et a quoi ça tient, honnêtement je ne sais pas vraiment. Peut-être parce que comme pour Hunter, on retrouver cette énergie dans les personnages et dans l'action, cette envie d'à chaque fois vouloir connaître la suite, ce qui va se passer... Et puis je pense que même si Hunter est en général plus abouti, Yu yu Hakusho est plus attachant. Peut-être parce que c'est moins « prise de tête » dans les explications (c'est sûr qu'il n'y a pas besoin d'amener son cerveau pour lire ce manga) et que le comique des personnages est plus basique, du coup, on s'attache plus aux personnages parce que c'est moins sérieux. Mais c'est sans doute aussi une question d'état d'esprit, il y a des moments où on a envie de regarder un truc simple, et d'autres où on voudrait voir un truc qui va nous épater...

kuwabara---yusuke.jpg


Par contre, comme j'avançais en parallèle le manga et l'anime à l'époque, une chose me frappait : le ton de la série. Pas que ça me choque, mais les personnages sont plus grossiers dans le manga. Dans l'anime, ils s'expriment plutôt bien. Kurama a un langage assez soutenu et poli, alors quand je lis dans le manga « je me les ferai tous ! », venant de lui ça me choque un peu ^^. Et cela ne vient apparemment pas que de la traduction. Je pense en général, que les personnages sont plus attachants dans l'anime, où leurs relations sont bien montrées (amitié grandissante...), alors que le manga est plus comique et bourrin... Par contre, le manga montre 2-3 petites choses absentes de l'anime, telle que la rencontre entre Hiei et Kurama par exemple.... Et moi qui aime beaucoup ce duo, j'ai apprécié en savoir plus.
Le reproche que je ferai à cette série est qu'à la base, on est sur cette idée de détective du monde spirituel et qu'après on bifurque sur le tournoi du monde des ténèbres, donc duels un contre un qui s'enchaînent façon DBZ. Honnêtement j'aime bien parce que les combats sont intéressants, bien menés, les techniques originales et on ne s'ennuie pas. En plus, c'est l'occasion de rencontrer certains adversaires de choix, des personnages comme l'équipe du Dr Ichigaki ou encore Chuu... Mais je regrette que l'on n'ait pas conservé cette originalité du début de la série. Mais bon c'est un choix. Comme dans Hunter, on retrouve un peu d'originalité dans les affrontements. Là où Gon battait ses ennemis avec une astuce, Yusuke fait pareil. Même si son pouvoir augmente de plus en plus, au début c'est surtout par des pirouettes qu'il s'en tire, et ça désacralise les combats, c'est sympa je trouve.

yuyu-hakusho.jpg

 

Les personnages sont sympas même si pas innovants. Il y a le héros qui n'abandonne jamais, son rival et ami qui fait rire, les deux démons aux grands pouvoirs. Ca fait une sacrée équipe ! Perso, j'ai surtout un faible pour Kurama et Hiei, la fine équipe et les plus intéressants à mon goût. Même si nombre d'autres personnages sont excellents, à commencer par Yusuke mais aussi Botan, Shizuru ou Enma Jr, Hiei et Kurama sont par leur statut de démon, en marge. Le premier est fort, mais c'est un peu le "Vegeta" du truc, dans le sens où il reste un démon et ne rejoint la fine équipe que parce qu'il y trouve un intérêt. Evidemment petit à petit il aime être avec eux, même s'il ne l'avouera jamais, mais il a toujours ce côté noir, sombre et très cynique. Et son duo avec Kurama est assez bien vu, parce que ce dernier, qui est le personnage que je préfère, le connait bien et perçoit le changement qui s'opère en lui, à mesure que Hiei passe du temps avec eux tous. Kurama est un démon très ancien et extrêmement puissant, malgré ses airs doux et sa vie d'humain qu'il s'est crée sur terre. Il arrondit les angles et semble posé, mais il se montre impitoyable lors d'un combat...
Donc voilà, encore du shonen classique mais bien huilé, avec différents arcs tous de niveau équivalent. Je l'ai revu et relu plusieurs fois, et je ne m'en lasse pas.

Partager cet article

Repost 0
Published by Marluuna - dans Mangas-Animes
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Marluuna
  • Marluuna
  • : Un blog pour parler de tout et de rien : musique, ciné, animes, dramas, séries, BD, artistes, livres... Et sûrement d'autres catégories qui me viendront au fur et à mesure aussi...
  • Contact

Recherche