Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 janvier 2013 1 21 /01 /janvier /2013 00:03

Ranama ½ est un manga de Rumiko Takahashi qui compte 38 tomes au total. Il a été adapté en anime, ce dernier comporte 167 épisodes et quelques OAV ont suivi. Plus récemment, un film live a même vu le jour.


shampoo-ranma-akane---ryoga.jpg

 

Genma Saotome et son fils Ranma arrivent chez la famille Tendo, dont le père est un vieil ami de Genma. Un mariage a été arrangé entre Ranma et l'une des trois filles Tendo, Akane.

Seulement Ranma et Akane passent leur temps à se disputer.

Et pour ne rien arranger, il s'avère que Ranma a un petit souci : au contact de l'eau froide, il se transforme en femme et c'est le contact de l'eau chaude qui lui fait retrouver son apparence masculine...

 

Ranma ½ est une série bien connue en France grâce au Club Dorothée (*_*). J'étais fan ! Et d'ailleurs j'en profite pour raconter un peu ma vie (oui, encore ^^). En grandissant, j'ai cessé de m'intéresser aux animes. Seuls restaient pour moi ceux vus étant petite justement, mais je ne les avais pas revu et en voir de nouveaux ne me disait rien. Et au lycée une fille férue de manga m'a rappelée Ranma ½ et je lui ai dit que je n'avais aucune idée de la façon dont l'histoire se finissait, finalement. Alors elle m'a prêtée tous les tomes cette année-là, et puis j'ai revu l'anime. Et c'est à partir de là que je me suis dit « ah mais finalement il y a sûrement des mangas et des animes qui me plaîraient » et que j'ai envisagé de m'y mettre sérieusement (ce que j'ai fait quelques mois plus tard grâce à mon frère, mais bref, c'est autre chose ^^). Tout cela pour dire que Ranma ½ fait partie de ces animes marquants de mon enfance (au même titre que par exemple Saint Seiya, pour ne citer que cela). Et encore maintenant (que j'ai acquis les DVD ^^) je les regarde avec plaisir, parce que ça me fait toujours autant marrer :D.

 

ryoga.jpg shampoo-chan_manga.jpg

 

Malgré eux, Ranma et Akane se retrouvent fiancés, mais ils ne se supportent pas. Voilà ce que l'on sait dès le début, et ce qui va nous occuper un moment ^^. Akane n’aime pas les garçons et Ranma encore moins. Elle est violente, têtue, elle aime les arts martiaux et est peu féminine. Ranma quant à lui, est un rien macho et maladroit. Cependant, nombre d’opposants se dresseront pour briser le couple. Beaucoup d’hommes sont intéressés par Akane et beaucoup de femmes désirent épouser Ranma. Il y a donc beaucoup de défis lancés qui contribuent à faire ressortir la jalousie des deux protagonistes à coup sûr, qui mine de rien, forment un couple solide et indestructible en se sauvant mutuellement la vie ou l’honneur à plusieurs reprises. C'est l'éternel souci du couple qui n'arrive pas à avouer ses sentiments. Rumiko Takahashi nous lance des miettes de temps en temps, des moments où ils sont un peu plus sincères, mais c'est très rare et très bref. Le reste du temps ils s'engueulent ou se boudent. Mais d'une certaine façon ils sont unis. Evidemment quand j'étais petite, ça me faisait surtout rire.

Ranma est en outre expert en arts martiaux. Très agile, très rapide et excellent dans l’art d’éviter simplement les coups, il est très fort. Mais au fond de lui, il a terriblement honte de se transformer en fille (même s’il l’utilise parfois à son avantage) et il désire retourner en Chine pour retrouver son état initial. Ca aussi, c'est un des points de cette histoire. Le but, c'est quand même aussi qu'il brise cette malédiction et cesse de se transformer dès qu'on lui balance de l'eau à la figure (et on lui en balance ! :D). Qui plus est il n'est pas le seul à se transformer. On verra pas mal de personnages arriver en cours de route, qui eux-aussi ont ce souci ^^. Quant à Akane, c'est un fort caractère elle-aussi. Elle se montre de mauvaise fois et est assez brutale, surtout comparée à ses deux sœurs qui sont plus féminines... Mais c'est aussi un personnage sensible et assez fort, qui m'a toujours beaucoup plu. Et puis les volées qu'elle flanquait à Ranma restent mémorables XD.

 

kasumi.jpg ranma-chan_surprise.jpg

ranma-N-B.jpg  akane_determinee.jpg

 

Ranma ½ est une série à prendre vraiment à la rigolade. Rumiko Takahashi s’en est donnée à cœur joie pour nous concocter un truc débile à souhait. J’aime ! Les situations sont vraiment absurdes, les défis lancés sont très cons (genre il faut faire une course en portant un plat de nouilles sans le renverser pour remporter le cœur d’Akane), c’est vraiment sans queue ni tête par moments. En plus, les personnages sont très sérieux, puisque le but (sortir avec Akane ou Ranma) leur tient réellement à cœur, mais les épreuves par lesquelles ils passent les ridiculisent complètement, personne n’y échappe. C'est la marque de fabrique de Rumiko Takahashi ça, on la retrouve dans ses autres œuvres (Lamu, Inuyasha, Maison Ikkoku/Juliette je t'aime...). Elle ajoute toujours de l'humour à ses histoires, de préférence absurde. Mais avec Ranma ½, elle s'est surpassée ^^'. S’il y a tout de même une histoire (Ranma et ses transformations qu’il voudrait arrêter), l’accent est donc mis sur l’humour, pas toujours des plus fins d’ailleurs. On retrouve les nombreux clichés du genre : la fille qui assomme le héros régulièrement par exemple.

Bon mais même comme ça, il faut avouer pour être honnête que parfois ça traîne en longueur. Car tous les combats/défis/événements reposent sur le couple Akane/Ranma, finalement. Sur ce couple qui n'évolue pas jusqu'à la fin. Alors évidemment on sait comment ça se termine : ils ont beau se taper dessus, s’insulter, jurer que l’autre est un laideron, dès qu’un opposant à leur couple se présente, l’un lui met la pâtée en jurant à l’autre que «ce n’est pas pour toi que je le fais !»… Tout est dans les non-dits donc. Si ça fait bien marrer sur le principe, c’est un peu longuet quand même, parfois. Mais évidemment, je me rends compte de cela maintenant que je suis adulte, et puis parce que j'avais revu tous les épisodes à la suite. Le manga satisfait plus que l'anime de ce côté là, notons-le, puisque même si c’est au bout de 38 volumes, on y arrive quand même (gniiii) !

Ranma ½ est une bonne illustration des thèmes chers à Rumiko Takahashi : l'humour donc, l'amour et l'amitié, mais aussi la représentation d'un certain mode de vie, d'une tranche de la population japonaise. Dans Ranma ½, c'est surtout le choc des générations, qui est représenté. Les personnages de l'âge de Ranma et Akane sont sans cesse embêtés par ceux de l'âge de leurs parents. On a ces deux pans : cette génération plus ancienne qui peut passer le relais (notamment au niveau des arts martiaux), mais qui en même temps ne comprennent pas grand chose et sont source de problèmes pour les enfants.

 

ranma---akane_fleur.jpg

 

Si son style graphique a évolué depuis (en temps temps Ranma ½ ne date pas d'hier, donc c'est compréhensible), il est cependant bien identifiable. Assez classique (les grands yeux, le mode chibi, les codes du manga...), mais très efficace. Et adapté autant pour le shôjo que le shonen du reste.

Moralité : Ranma ½ ne casse pas des briques mais c’est tellement poilant et déjanté que de temps en temps, un petit épisode pour m’abrutir n’est pas de refus. Et puis j'aime cet humour, moi. Et surtout, je ne suis pas objective je vous dis : c’était ma série de quand j’étais pitite ^^ Par contre le style de Rumiko Takahashi, j’aime. Jusque là j’ai tout aimé de ce que je connais d’elle. Passée maître dans l’art des rebondissements et des situations absurdes, elle trimbale son grain de folie dans ses mangas, pour mon plus grand plaisir car même si ça ne fait pas de Ranma ½ un chef d’œuvre, j’adore cet aspect loufoque de la mangaka. A noter que l'anime est très loin de traiter tout le manga et que donc, il faut lire ce dernier si on veut avoir la fin (et la majorité des développements, d'ailleurs ^^).

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Marluuna - dans Mangas-Animes
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Marluuna
  • Marluuna
  • : Un blog pour parler de tout et de rien : musique, ciné, animes, dramas, séries, BD, artistes, livres... Et sûrement d'autres catégories qui me viendront au fur et à mesure aussi...
  • Contact

Recherche