Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Une série de Marlene King, d'après les romans Sara Shepard, avec :
Lucy Hale : Aria Montgomery
Asheley Benson : Hanna Marin
Troian Bellisario : Spencer Hastings
Shay Mitchell : Emily Fields
Sasha Pieterse : Alison DiLaurentis

 

    2 saisons. Série toujours en cours.

 

Article lié : Pretty Little Liars - Saison 2

Pretty little liars


Alison, Aria, Emily, Spencer et Hanna sont inséparables. Ces jeunes adolescentes sont tout le temps fourrées ensemble. C'est encore le cas un soir qu'elles se retrouvent pour fêter le retour de vacances d'Alison. Et puis elles s'endorment et lorsqu'elles se réveillent, Alison et Spencer manquent à l'appel. Spencer revient bientôt, disant qu'elle était sortie puisqu'elle avait vu qu'Alison n'était plus là, et qu'elle croit avoir entendu crier... Alyson a disparu ce soir là.
Un an plus tard, Alison reste introuvable... Nul ne sait ce qu'elle est devenue. Avec le temps, les quatre amies restantes se sont éloignées... L'une est partie en Islande pour un an avec ses parents et revient seulement, l'autre s'éloigne par son comportement superficiel... Bientôt, le quatuor se reforme lorsque toutes, elles reçoivent des textos signés « A ». Cette « A » semble en savoir long sur elles, elle connait leurs moindres secrets, ce qu'elles voudraient cacher : Aria qui sort avec le prof de littérature, Hanna qui était boulimique, Spencer qui n'a pu s'empêcher d'embrasser le fiancé de sa sœur, et Emily qui n'accepte pas son homosexualité. Des secrets que seule Alison savait. Les menaces continuent, prennent d'autres formes et les filles se soutiennent afin de continuer à cacher leurs secrets et de découvrir qui est ce « A », et ce qui a bien pu arriver à Alison...

Je n'avais pas voulu regarder cette série lorsqu'elle avait débuté, pour d'obscures raisons et notamment une affiche qui promettait une série d'ados avec 4 filles bien jolies mais sans rien de plus... J'aurais dû voir plus loin. Car lorsque je me suis décidée, j'ai regardé la saison 1 en moins de 15 jours. Je suis devenue méchamment accro à cette série, c'est complètement fou !
Cette série n'est pas parfaite, elle souffre même de certains défauts et je comprends qu'on n'aime pas, mais personnellement, je suis fan ! Je ne sais pas pourquoi, si ça tient aux personnages ou quoi, mais j'ai perdu toute objectivité tant c'est addictif ^^'.
D'abord, il y a une intrigue « policière » au sens où Alison a disparu, il faut savoir ce qui lui est arrivé. Et puis il y a le corbeau, ce « A » qui sait tellement de choses... Mais la série n'a pas la prétention de faire dans le thriller. Comment dire, il y a du suspens (un épisode donne envie de voir le prochain), il y a des coupables potentiels et tout, mais la police ne joue qu'un rôle mineur. On sait qu'elle est sur le coup, mais les enquêteurs sont peu présents à l'écran. Ce sont les filles qui font avancer les choses, avec les informations que A, qui les manipule complètement, veut bien leur laisser. Du coup la série ne se prend pas pour ce qu'elle n'est pas, c'est pas Sherlock Holmes ni rien et elle y gagne. Car le suspens est là, les informations reçues ou trouvées, les actes qui font avancer l'histoire, tout est une pièce du puzzle. La série a ceci de convenu que forcément, dès que les filles soupçonnent untel d'être A, on est sûrs qu'untel n'est pas coupable. D'ailleurs la difficulté réside aussi dans le fait que certains personnages font un acte qui cause préjudice à l'une des quatre filles, mais il n'est pas A pour autant. Il peut agir par vengeance, par exemple. Donc il faut dissocier les actes perpétrés par A de ceux de tel ou tel personnage qui au final n'a rien à voir là-dedans. Ca brouille un peu les pistes et c'est plutôt pas mal. C'est juste qu'effectivement si Spencer ou autre s'écrit « c'est lui/elle, c'est A !! », ben on peut dormir tranquille : c'est certainement pas lui/elle. De ce point de vue là c'est répétitif, mais il faut bien des suspects potentiels.

 


Clairement, la série repose sur ses 5 personnages principaux. Je dis 5 car alyson reste très présente : d'abord elle est au cœur de toutes les discussions, et puis il y a un tant de flashback que c'est un vrai personnage, pas « la disparue » uniquement. Détestable Alison, bien loin de l'amie idéale d'ailleurs. Un personnage sombre, manipulateur et cruel dont on ignore jusqu'où les frasques pouvaient aller (ce qui lui a coûté la vie d'ailleurs). Difficile ensuite de dire quel personnage est le mieux : elles ont toutes quelque chose, elles sont bien un peu stéréotypées, mais elles sont sympathiques et on s'y attache parce que même si elles ont fait des choses dont elles n'ont pas à être fières, elles morflent, dans cette saison ! Aria nous apparait en premier et on peut se dire qu'elle est le personnage principal. Je l'aimais bien en début de saison, mais plus ça va, plus je lui préfère les 3 autres. Elle stagne je trouve. Toutes évoluent beaucoup au fil des épisodes, et Aria pas tant que cela. Et puis l'histoire avec son prof est mignonne, mais c'est un peu lassant au fur et à mesure, vu que un coup c'est « c'est mal ce qu'on fait » et juste après  « ouais mais on est bien ensemble alors on va être plus prudents et on continue ! ».
Emily est très touchante, parce qu'elle est sensible, humaine (toute la partie où elle se rapproche de Toby alors que tout le monde se méfie de lui, est vraiment bien), généreuse... Elle est très douce aussi. Le seul regret que j'ai sur elle, c'est qu'on dirait qu'elle ne se définit que par son homosexualité (vous me direz elle n'est pas la première dans les séries). C'est important, c'est même son problème majeur (s'accepter, le dire à ses parents, à l'école etc)... Mais au bout d'un moment, on aimerait qu'elle soit autre chose. Fort heureusement la fin de la saison insiste sur son côté « nageuse hors pair » et c'est déjà mieux. La saison 2 abonde largement dans ce sens, d'ailleurs.
Spencer,je l'ai adoré d'emblée. Froide, hautaine, intelligente, elle était la seule à tenir tête à Alison. Sans approuver ses actes (collectionner les petits amis de sa sœur, c'est pas génial...), elle est un personne qu'on comprend, qu'on apprécie et qu'on soupçonne, même ! La police se lance sur ses traces et après tout, n'est-elle pas la dernière personne à avoir vu Alison en vie ?... Un personnage complexe donc, dont l'esprit évolue pour déboucher sur une relation très touchante avec Toby, chose impensable en début de saison !
Enfin, Hanna, celle que finalement, je préfère. Hanna était ronde, pas sûre d'elle, c'était une suiveuse. On la retrouve au retour d'Aria d'Islande, mince, populaire et un brin superficielle. Mais au fond, Hanna reste la fillette rondelette brimée par Alison (un épisode assez déroutant montre d'ailleurs A s'amuser au dépend d'Hannah en la forçant à avaler des gâteaux en forme de cochons, alors qu'elle a eu tant de mal à perdre du poids...). Mais elle a du courage. Ainsi alors que je pensais voir Spencer en meneuse, il s'avère que c'est Hannah qui a un moment donné, en a assez et veut découvrir l'identité de A, donc elle mène l'enquête. C'est un personnage attachant, sensible mais avec du caractère, que j'aime beaucoup.
Pretty little liars nous montre aussi énormément de personnages secondaires, présents dès le début (comme les parents) ou qui arrivent en cours de route. Et là, c'est 50-50 : c'est bien et pas bien. Bien parce que ça pimente le truc et globalement ce sont de bons personnages, utiles et tout... Mais pas bien car c'est trop et du coup, certains passent à la trappe vite fait bien fait, ou ils sont amenés tellement vite dans l'histoire que ça perd en crédibilité. Limite : machine rencontre truc, ils sympathisent et à la fin de l'épisode hop, ils sont amis/amoureux. On aurait plus le temps de voir évoluer et de croire à la relation si c'était fait sur plus d'épisodes. Alors après certains sont nickel, comme Lucas, ou même Caleb (pourtant ça se fait vite, mais l'acteur est bon et la relation toute choupi)... Toby aussi est un excellent personnage secondaire, dont on ne sait jamais que penser ! Et bien sûr il y a Ian, personnage trouble dont il parait tellement évident qu'il est coupable, qu'on a peine à le croire finalement... Quoique... Sans oublier Jason, davantage présent en saison 2.
Mais vraiment, j'étais accro à cette saison 1 ! Je ne sais pas si c'était si bon que cela, mais ça passait tout seul, j'ai adoré et j'ai trépigné d'impatience en attendant la suite ! Et puis si on arrive à regarder ça sans avoir envie de savoir qui est A, ben donnez-moi le truc ^^'.

 

La seconde saison a occulté ce travers de nous sortir des personnages du chapeau tous les deux épisodes, il faut dire qu'il y a déjà assez à faire avec ceux qui existent. On en est actuellement à environ la moitié de la saison et je trouve cela toujours aussi bon ! Les filles ont d'autres facettes, la pression s'intensifie et plus que jamais, l'envie de savoir est forte ! :)

Tag(s) : #Séries occidentales
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :