Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 octobre 2012 1 01 /10 /octobre /2012 00:04

Paradise Kiss est un manga de 5 tomes de Ai Yazawa, publié en France chez Kana. Il a également fait l'objet d'une adaptation en anime, qui compte 12 épisodes. Et plus récemment, nous avons aussi eu droit à un film live.

 

team.jpg

Yukari est une jeune lycéenne plutôt sérieuse et sans histoires.

Par hasard, elle rentre deux personnes pour le moins originales qui lui montrent leur atelier, un lieu où eux et d'autres étudiants en école de mode travaillent à la conception et fabrication de vêtements avec un style bien particulier. Ils veulent que Yukari soit leur mannequin pour un défilé important pour eux, en portant leur robe.

Yukari accepte et découvre une façon d'être, de penser et de vivre plus intense que celle qu'elle connaît, notamment avec George, leader de la bande dont elle va tomber éperdument amoureuse...

 

isabella_n-b.jpg miwako.png

 

Ai Yazawa, c'est un nom que l'on connaît, dès lors que l'on s'intéresse à l'univers du manga. C'est en effet la célèbre créatrice de Nana, shôjo très apprécié. Assez fan de musique et de mode, elle introduit cette seconde passion dans ce manga, dont c'est carrément le sujet. Par ailleurs, Paradise kiss a un lien étroit avec son précédent manga nommé « Gokinjo une vie de quartier ». On retrouve en effet certains personnages, cependant on peut tout à fait lire Paradise Kiss sans avoir lu l'autre manga.

J'aime le travail de Ai Yazawa, et ce manga ne fait pas exception. En plus l'adaptation animée est très fidèle et si elle n'apporte rien de plus, ça reste rapide et très sympa à regarder.

Les dessins sont vraiment beaux, et que dire des différents vêtements que portent et/ou que créent les protagonistes ! On sent que Ai Yazawa se fait bien plaisir et on en a aussi à regarder ces pages que l'on a sous les yeux. On pourrait croire que le noir & blanc enlève du charme à ces créations, mais en fait il n'en est rien. Ceci dit en anime, cela rend très bien aussi, d'autant que comme pour l'anime de Nana, le chara-design et le trait en général sont très bien rendus. C'est vrai que c'est un style différent de celui que l'on voit même dans les shôjos, mais je l'apprécie beaucoup, pour ma part. Et puis encore une fois, ces vêtements, et la fameuse robe, ce sont de vraies merveilles !

 

yukari---georges-n-b.jpg

 

Comme d'habitude chez Ai Yazawa, rien n'est laissé au hasard. Intrigue mise en place et déjà étoffée dès le début, personnages intéressants et farfelus... Tout ça réussit à faire que l'on accroche vite et que l'on veut savoir la suite. Chaque personnage a une psychologie relativement fouillée et conserve sa part de mystère un petit moment, le fameux George en tête évidemment. L'héroïne est très attachante parce qu'assez ordinaire finalement... Ses pensées nous sont rapportées avec toute la justesse et la finesse qui caractérise Ai Yazawa... Ainsi a-t-on connaissance de ses doutes, ses angoisses et ses joies... C'est intéressant de la voir faire ses propres choix petit à petit, cesser de se plier à la volonté de sa mère et de subir cette vie terne, banale qu'elle avait jusqu'ici... Quelque part, cela fait rêver.

George quant à lui est dès le début très mystérieux. Un vrai artiste, tel que la représentation romantique aime à les montrer. Un peu agaçant et capricieux parfois, et pour cela il n'est pas mon favori. La petite troupe de manière générale, fonctionne bien ensemble, avec Isabella, Miwako ou encore Arashi... Mais bon, c'est évidemment le couple Yukari/George qui reste l'un des principaux enjeux de l'histoire (hey, on est dans un shôjo après tout !). Elle évolue assez vite (en même temps nous n'avons que 5 tomes). C'est une relation étrange mais très très forte. Je ne sais pas si elle est bien saine -ou bien censée, du moins-, mais elle est forte, et on le ressent bien. Du coup il est difficile de voir comment l'issue pour leur couple, pourrait être heureuse en fait. Non pas qu'on ne veuille pas les voir rester ensemble, mais cela semble irréalisable (mais je ne vous dis pas ce qu'il en est à la fin ^^). C'est une relation passionnée en tout cas, et qui contient pas mal de souffrance...

Après quoi, les événements majeurs s'enchaînent à un bon rythme et c'est fou de voir comme la passion de ces personnages devient la notre, finalement. Autant la mode dans la vie, je n'en ai strictement rien à faire, autant là j'étais à fond :D.

 

yukari_robe.jpg

 

En fait je retrouve ce que j'avais aimé -encore plus- dans Nana : la force des sentiments. Les relations humaines sont bien dépeintes, mais surtout les sentiments des personnages. Certes ils sont extrêmes et peut-être romancées, mais on y croit.

 

Bref, j'ai bien aimé ce manga et l'anime qui en a découlé. Pour le film par contre, je ne l'ai pas encore vu (honte à moi !), donc j'aurais l'occasion d'en parler quand ce sera fait !

Partager cet article

Repost 0
Published by Marluuna - dans Mangas-Animes
commenter cet article

commentaires

alex 10/10/2012 00:36

Oh oui c'était vraiment bien comme animé, comme nana :) Et tellement Beau surtout, je reste toujours impréssionnée...

Présentation

  • : Marluuna
  • Marluuna
  • : Un blog pour parler de tout et de rien : musique, ciné, animes, dramas, séries, BD, artistes, livres... Et sûrement d'autres catégories qui me viendront au fur et à mesure aussi...
  • Contact

Recherche