Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Nishikido Ryo : Aoi Ryosuke

Hideaki Takizawa («Tackey ») : Ryuzaki Shinji

Mizukawa Asami (Hasebe Nagisa)

 


                                   

9 épisodes

2009

 

15/20

 

Ryuzaki est en prison, accusé d’homicide. Lui possède la Main de Dieu : d’un seul toucher, il peut guérir toutes les blessures et les maladies, exceptées les siennes. Un pouvoir qu’il entend bien maîtriser comme bon lui semble, même si beaucoup aimeraient se l’approprier.

Hasebe Nagisa est une jeune policière droite et pure qui voit de ses propres yeux le pouvoir de Aoi, puis celui de Ryuzaki. Plongée dans cet univers malgré elle, elle assiste à la bataille sans merci que vont se livrer la Main de Dieu et la Main du Démon.

 

Quand on a vu pas mal de dramas, à un certain moment il est logique d’en regarder certes pour l’histoire, mais aussi à cause des acteurs. Pour Orthros no Inu, ce fut les deux. Je l’ai regardé parce qu’il y avait Ryo, mais en prime ce qu’on en disait me plaisait bien. Et au bout du compte, j’ai découvert là un drama très bon. Pas excellent, non, mais très bon quand même, dans ce genre policier/fantastique où depuis le très bon Maou, je n’avais rien vu de vraiment intéressant.

L’histoire est simple : deux hommes aux pouvoirs opposés et qui en plus ne correspondent a priori pas à leur personnalité, vont être amenés à se croiser. Et au milieu d’eux, Hasebe, droite et juste, incrédule d’abord et bientôt convaincue, qui veut juster protéger ceux qui en ont besoin et éviter le pire aux deux hommes. Avec une telle histoire, il fallait inévitablement traiter le sujet suivant : si j’avais un tel pouvoir, est-ce que je m’en servirai, et si oui, comment ? Pouvoir éliminer tous ceux passant en travers de ma route, ou soigner ceux qui n’ont rien demandé et qui souffrent… Tentant. Ce thème est au cœur du drama, et l’on en voit les deux aspects. Il y a celui qui refuse d’user de son pouvoir parce qu’il tue, mais qui voudrait pousser l’autre, qui lui peut guérir, à l'utiliser. Et il y a celui qui entend maîtriser tous les tenants et les aboutissants de son pouvoir et d’en user de façon à ce qu’il en tire un profit. Deux aspects en perpétuelle évolution et qui je trouve, sont vraiment bien montrés. J’attendais vraiment le drama au tournant sur ce point et je n’ai pas été déçue.

Après, et c’est aussi lié à ce thème ci-dessus, les personnages sont en perpétuelle évolution. Ils s’interrogent, doutent, avancent puis reculent, se croisent, se détestent puis s’aident d’une certaine façon… En seulement 9 épisodes, ils évoluent beaucoup, et ça c’est intéressant aussi, comparé à plusieurs dramas où le personnage ne bouge pas ou peu entre le début et la fin (je vise un peu le protagoniste de Proposal Daisakusen là ^^).

Petit plus qui fait plaisir : la flic au milieu est intéressante ! J’avais peur d’avoir LE perso niais, forcément amoureuse des deux à la fois et qui va pleurer au moindre truc de traviole, et non. Bon, il faut dire aussi que depuis Last Friends et Nodame Cantabile, j’adore Mizukawa Asami, elle n’est vraiment pas mauvaise, je trouve ! Son perso est touchant qui plus est.

Ryo, ensuite, ma motivation première. Et bien il ne m’a pas déçue. Ce n’est pas son meilleur rôle (traumatisée je suis par Last Friends ><), certes, mais c’est loin d’être son plus mauvais (en même temps a-t-il déjà été mauvais ?). Il fait passer beaucoup d’humanité à travers son personnage qu'il rend très attachant et touchant dans sa détresse. Il pourrait couler, se faire ‘bouffer’ par ce pouvoir, mais il agit au contraire, et j’ai bien aimé ça. Donc ce n’est pas encore cette fois que Ryo me décevra.


                                  

Et j’en viens à LA bonne surprise du drama : Tackey. J’aime bien Tackey, même si ce que j’ai vu de lui en dramas et films ne m’a jamais paru transcendant non plus. Il est par ailleurs membre de Tackey et Tsubasa (oui, c’est lui qui fait Tackey, c’est fou non ? XD) et là encore, j’aime bien mais vraiment sans plus. Mais j’aime bien Tackey quand même, il me fait rire et il a une méchante classe quand il veut. Et là, il veut. Il joue un personnage sombre et que l’on pense sans aucun scrupules et manipulateur au début (d’ailleurs il l’est finalement). Mais son personnage est bien plus complexe à mesure qu’on avance et je l’ai préféré à celui de Aoi. Ryuzaki souffre énormément et on n’a idée d’à quel point, uniquement par petites touches. C’est en cela que la fin du drama est très bien trouvée et pas décevante du tout, parce que c’est ce qu’il fallait. Par contre il m’aura bien fait stresser ce drama, grrr ><. Mais pour revenir sur Tackey (je vous vois venir, tiens ^^'), c’était franchement une bonne surprise. Il joue pas mal (bon en même temps avoir l’air sombre et mystérieux, c'est la base du Johnny’s) et son personnage est vraiment très intéressant.

A propos de Tackey justement (on n'en sortira pas), c’est lui qui interprète le générique… bon bah c’est sympa niveau images, il est plutôt bien foutu… La chanson j’aime bien, mais je ne sais pas si je m’y serai intéressée si elle n’avait pas été celle du générique quoi.

En parlant des musiques, je dois avouer que c’est mon regret pour ce drama : une OST classique. Pas mauvaise, mais pas de quoi soulever les foules non plus. Comparée à celle de Maou, vraiment bien fichue, c’est une petite déception. Et s’il faut dire un autre point négatif : le drama souffre parfois de certaines longueurs. Rien de grave, juste notable parfois. Ah et aussi : j’ai détesté la ministre ><. Je trouvais l’actrice trop caricaturale et voilà, elle m’a gonflé ><

 

Mais sinon, on a un bon trio intéressant, tant pour les persos que pour le jeu des acteurs, une histoires bien fichue et intéressante psychologiquement parlant, donc c’est un drama que je recommande vraiment.

15/20


Aoi-sensei est un jeune professeur de lycée à la gentillesse exemplaire. Malheureusement, il possède la Main du Démon : d’un simple toucher, il peut tuer net une personne. Un pouvoir qui l’effraie et le détruit peu à peu, l‘amener à quitter son poste d‘enseignant.

Tag(s) : #J-Dramas-J-movies
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :