Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Lee Da Hae : Jang Mi Ri

Kim Seung Woo : Jang Myung Hoon

Park Yoochun : Yutaka

Kang Hye Jeong : Hee Joo

 

16 épisodes

2011

 

15/20

 

Jang Mi Ri a été abandonnée par sa mère étant enfant. Orpheline, placée chez une famille d’accueil qui la faisait travailler dur, elle a juré se s’élever socialement parlant, afin de ne plus être appelée « orpheline ».

Quand elle rencontre le Directeur Jang qui dirige un grand hôtel, elle se fait embaucher car ce dernier cherche quelqu’un parlant japonais.

Mais elle qui a travaillé dans un bar douteux au Japon et qui n’a aucun diplôme, ne pourrait prétendre à un tel poste… Et Mi Ri doit absolument trouver un travail afin d’obtenir un visa pour rester en Corée, sinon elle devra retourner au Japon. Alors elle commence à mentir sur sa vie et son parcours universitaire… Quand il faut justifier ses dires, elle falsifie des documents… Commence alors un engrenage de mensonges importants, alors que sa relation avec le directeur Jang prend un nouveau tournant…

 

C’est drôle, j’avais le sentiment que ce drama avait moyennement emballé les foules… Je n’ai pas tellement lu de critiques élogieuses, en fait. Et pourtant quand on regarde les audiences, c’est plutôt bon. Mais indépendamment de tout ça, moi j’ai vraiment bien aimé ! Et je ne m’y attendais pas d’une part vu le thème et d’autre part vus les deux premiers épisodes, qui m’avaient assez plu pour poursuivre, sans toutefois m’enthousiasmer énormément.

Mais au terme du 16ème épisode j’ai bien dû faire le constat suivant : c’est vraiment un bon drama. Il est différent dans son histoire même et surtout dans son personnage principal, de ce que l’on peut voir dans le même genre… Alors c’est vrai qu’il est un peu lent à démarrer et que parfois on se demande à quoi s’en tenir (ce qui est voulu et assumé par ailleurs), mais globalement je n’éprouve aucune réserve particulière à son égard.

Déjà, la surprise vient de l’OST. Elle est assez originale pour le coup, assez classique (le genre classique hein, pas au sens péjoratif du terme) parfois aussi, et j’ai aimé tous les morceaux entendus dans le drama. C’est quelque chose qu’il fallait oser, puisqu’on ne s’attend pas à des morceaux de ce type dans un drama contemporain, mais c’est réussi. Et puis mention spéciale à la chanson « The empty space for you » de Yoochun (membre de JYJ), qui est vraiment très jolie (et puis bon quand on aime la voix de Yoochun, c’est un délice). Ceci dit –et j’ai beau être très fleur bleue- le moment où il la chante dans le drama est franchement « too much » XD.

Ah et aussi je voudrais dire que j'adore l'affiche du drama !! (cf ci-dessus) ^^

 

 

Il n’y a pas à tortiller, on a ici quatre personnages dont il faut parler. Il y en a d’autres évidemment, mais ces quatre là font le drama. Dans les autres, citons la belle-mère de Yutaka, puisque le rôle était de plus en plus important et que j’ai trouvé l’actrice très bonne. Citons évidemment sa grand-mère, qui était la grand-mère de l’héroïne de Coffee Prince, entre autres dramas, et que j’adore dans ces rôles taillés pour elle. L’assistant de Yutaka et qui deviendra le confident de Hee Joo aussi, était plutôt sympathique. J’aurais bien aimé d’ailleurs qu’il se passe quelque chose entre lui et Hee Joo, mais non. Remarquez c’est original au moins, pour une fois on a une complicité, un respect et une amitié homme/femme sans aucune ambiguïté ni autre pensée de part et d’autre. Voilà pour les autres personnages, qui méritaient tout de même d’être signalés (je passe volontairement sur l’ex employeur de Mi Ri qui est super présent mais l’acteur en faisait des tonnes et il m’a plus gonflée qu’autre chose).

 

La pierre angulaire de ce drama, c’est Mi Ri. Et si vous ne l’avez pas compris, le drama se charge de vous donner le ton dès l’épisode pilote. Tout tournera autour d’elle quoi qu’il arrive. Au début et c’est aussi ce que je n’ai pas aimé dans les premiers épisodes, elle est tellement au cœur de l’histoire que les autres personnages deviennent non pas fades, mais moins attrayants. J’avais peur que cela soit trop en fait. Et finalement non, pour la seule et bonne raison que l’actrice, Lee Da Hae (vue notamment dans My Girl) est épatante. Elle nous joue ce personnage qui enchaîne les mensonges, les vols pour pouvoir avoir ce qu’elle veut. Ainsi elle se sert de Hee Joo (avec qui elle était à l’orphelinat), lui volant petit à petit sa vie. Elle estime que Hee Joo (qui elle a été adoptée dans une bonne famille à sa place) lui a volé ce qu’elle méritait, et aujourd’hui elle reprend. C’est parfaitement injuste puisque Hee Joo n’a rien voulu de tout cela et elle est gentille comme tout, mais voilà, la jalousie et la cupidité aveuglent Mi Ri. C’est un personnage qu’on ne peut pas cautionner, parce qu’elle accomplit sciemment des choses ignobles, et puis elle trompe deux hommes bien. Mais d’un aurte côté le drama ne manque jamais de nous rappeler combien sa vie d’avant fut merdique (une mère qui se bare, un père qui meurt, l’orphelinat, la famille adoptive esclavagiste et pour finir embauchée dans un bar pas net pour payer ses dettes, faut avouer qu’il y a de quoi préparer sa révolte, du fond des forges de l’Isengard… Ahum ne nous égarons pas). Donc durant 16 épisodes, on (enfin moi, déjà) est partagé entre cette compassion parce que clairement, elle souffre, et ce dégoût, pour les saloperies qu’elle fait. Et c’est un personnage super bien écrit (réel, en même temps), pour cette ambivalence qui fait qu’on a toujours du mal à la cerner (ce qui est frustrant d’ailleurs, par moment, car on aimerait se fixer). Pareil quand elle entame une relation amoureuse, difficile de dire si et jusqu’à quel point elle est sincère là-dessus ? Moi ça m’a gênée. J’ai bien compris que c’était voulu, que c’était le personnage et ses contradictions, sa part de mystère aussi, mais parfois cela m’a dérangée, de ne pouvoir être sûre.

Lee Da Hae est magnifique dans ce rôle, franchement. Touchante à chaque larme versée, exaspérante à chaque coup bas, flippante aussi, notamment sur la fin où j’ai vraiment cru qu’elle perdait la boule… Chaque émotion, frayeur ou autre, se lit sur son visage et j’ai trouvé son jeu très fin (ça m’aurait saoulé d’avoir le fameux rire tonitruant du bad vilain de base face à la caméra, qu’on a dans la moitié des dramas japonais et que ça me gonfle, mais d’une force ! -_-). J’ai détesté le personnage, je l’ai aimé à d’autres moments, mais en tout il a toujours été passionnant, et c’est autant grâce à la façon dont il est écrit qu’à l’interprétation qui le sert.

 

 

Ensuite j’ai eu beaucoup de sympathie dès le début, pour le Directeur de l’hôtel Jang Myung Hoon. L’acteur a une physionomie sympathique et puis j’ai aimé la façon dont on nous pose ce personnage : un peu plus âgé que le reste des troupes, il a perdu la femme qu’il aimait parce qu’il la délaissait… Quand il rencontre Mi Ri, il va tomber amoureux et se perdre complètement dans cette relation, ignorant évidemment tout de la vraie personnalité de celle qu’il aime. Malgré tout j’ai trouvé de beaux moments entre eux, comme si Mi Ri était sincère (et je pense que dans la seconde partie du drama, quand elle le remercie de l’avoir transformé ainsi, elle est sincère)… Après on ne peut qu’avoir mal pour lui, surtout quand elle jette son dévolu sur un autre homme et commence ce double jeu (mauvais pour mes nerfs d’ailleurs). Dommage qu’en seconde partie, le personnage ne suive pas la ligne qu’il s’était fixé et se perd encore plus pour l’amour de cette femme qui n’en vaut pas la peine… Mais globalement il était touchant.

 

Yukata ensuite, est joué par Yoochun/Micky, vu auparavant dans SKKS (haha je n’ai pas à me retaper le nom du drama !). Je dirai qu’au début son jeu est très raide et il rappelle justement un peu son rôle précédant. Mais j’ai trouvé Yoochun plutôt juste finalement, dans ce rôle. Il a réussi à rendre son personnage plein d’humanité, touchant aussi… Le personnage au début ne présente qu’un intérêt limité : beau, gentil, riche, il a tout pour plaire. Sauf qu’il est aussi un peu plat voire mou (parce que bon moi si Mi Ri m’avait fait tout ce qu’elle lui fait dans les premiers épisodes, ça ne se serait pas passé comme ça ! Heureusement, le personnage évolue et s’il reste gentil et compréhensif, la seconde partie du drama le montre sous un jour nouveau. Partagé entre son amour pour Mi Ri et ce qu’il découvre peu à peu d’elle, j’aime bien ses réactions. Il ne la rejette jamais complètement, mais il lui dit quand même qu’il ne peut pas cautionner ça et qu’il a besoin de temps pour réfléchir. En fait dans la seconde partie du drama, je l’ai trouvé très crédible au niveau de ses réactions.

 

 

Enfin, le quatuor se complète avec Hee Joo, la bonne surprise du drama car je m’imaginais un personnage ennuyeux car hyper gentil, et n’ayant rien d’intéressant à dire… Mais Hee Joo est certes gentille, trop même, mais pas uniquement. Déjà elle aime Yukata, donc forcément le voir tomber amoureux de Mi Ri est une souffrance pour elle, puisqu’il lui fait du mal sans le vouloir, en se confiant à elle… Je l’ai trouvé émouvante dans toute cette partie là. Ensuite là où je l’ai adoré littéralement, c’est quand elle découvre ce que Mi Ri lui a fait (voler son diplôme, voler ses projets…). J’aime ses réactions. Elle ne dit rien parce qu’elle sait que Yukata sera blessé s’il apprend, mais elle n’aide pas Mi Ri pour autant, au contraire. Elle va l’éviter, la gifler même, elle lui fait bien comprendre combien tout ça est odieux et qu’elle ne peut pas cautionner tout ça. Elle va essayer de lui faire entendre raison, en vain, mais jamais elle ne sera complaisante. Après elle éprouve de la compassion car elle sait ce qu’est être orpheline, mais c’est différent, elle n’excuse rien. Du coup Hee Joo est quelqu’un aux réactions surprenantes (je m’attendais vraiment à la voir se faire marcher dessus tout le long), et elle m’a plus. L’actrice n’y est pas pour rien évidemment : elle savait se rendre émouvante et crédible à la voix, et je la reverrai avec plaisir dans autre chose :)

 

 

Finalement le drama n’est pas parfait. Il y a des longueurs, et puis le fait qu’on se demande toujours ce que pense vraiment Mi Ri (ce qui comme je l’ai dit est bien voulu, certes)… Mais j’ai trouvé l’histoire et les personnages très originaux, à commencer évidemment par l’héroïne. Le casting était réussi à n’en pas douter et le développement de l’histoire bien amené. Le suspens était là aussi, puisque les mensonges de Mi ri la mettent souvent sur le fil et on se surprend à espérer qu’elle ne soit pas découverte (aussi car on sait que cela blesserait du monde)… C’était franchement bien foutu et je n’en espérais pas autant du drama vus les premiers épisodes et les critiques, alors je suis ravie ! :)

Tag(s) : #K-dramas-K-movies
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :