Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 février 2012 4 23 /02 /février /2012 00:23

A la base, j'avais décidé d'éditer mes articles au fil des saisons pour les séries, et ce surtout si la série en question se terminait, afin de donner un avis complet... Mais je me suis dis que ce serait plus pratique de créer un article pour la saison 4 de Merlin notamment (je ne ferai ça que pour les séries que je préfère, sinon on ne va pas s'en sortir ^^), vues le nombre de choses que j'ai à dire sur le sujet ^^'. D'ailleurs je précise que l'article présent sera plein de spoilers dans le texte et peut-être dans les images (j'en sais rien, j'ai pas encore choisi celles que je mettrai). A ne pas lire donc, si vous souhaitez vous garder la surprise. Sinon, tant pis pour vous.

 

merlin-pouvoirs

 

Ainsi que mon article sur la série ( Merlin (série anglaise) ) ne s'en cachait pas, j'adore cette petite série. C'est vraiment une de celles qui fait partie de mon top 10. C'est aussi une série qui se laisse aller à la paresse scénaristique parfois (ahhh ce tonton Agravaine qu'on nous pose vaguement en deux répliques genre « mais si, il a toujours été là », un peu comme Sir Leon en son temps d'ailleurs), et qui a une fâcheuse tendance à faire passer ses personnages pour de parfaits crétins quand ça arrange tout le monde, ce qui est le plus souvent très drôle, mais parfois frustrant. En bref, tout cela pour dire que je ne suis pas aveuglée : la série a ses défauts et la saison 4 n'échappe pas à la règle. Cependant et bien que j'ai adoré les autres, celle-ci sera probablement ma saison préférée (du moins jusqu'à l'arrivée de la 5). C'est un tournant pour nos personnages, c'est intense... Et c'est à nouveau un grand final. Et nom d'un p'tit bonhomme, que j'aime cette série, décidemment !!

Nos personnages évoluent, on assiste à des rapports différents entre eux, on a l'occasion de voir des moments clefs de la légende se produire sous nos yeux -ébahis, les yeux-... Les personnages en prennent plein la tronche, Arthur en tête... bref finies les gamineries, on a un trône à gérer, quoi. C'est vraiment la saison de la maturité je trouve. En plus l'accent est mis sur la relation entre Arthur et Merlin et ça ne peut que me plaire. C'était déjà le cas avant vous me direz, mais là je trouve que ça s'installe vraiment, que Merlin de plus en plus se pose en sage conseiller (le nombre de fois où Arthur lui demande « tu ferais quoi toi » ou « tu en penses quoi », c'est quand même révélateur...)

 

chevaliers

 

J'avais carrément délaissé nos chevaliers dans la critique que j'avais faite il y a quelques mois, alors rattrapons-nous maintenant. Alors les chevaliers, y a du bon et du moins bon. Un peu déçue peut-être, qu'après tout le tralala en fin de saison 3, anoblissement & co, nos chevaliers soient tout juste bons à suivre Arthur et à dérouiller du méchant sans réfléchir. Vous me direz : ils sont là pour ça et ils le font bien. Certes... Mais honnêtement sans parler du final, des épisodes comme celui centré sur Elyan (le 10 je crois) sont bienvenus, juste histoire qu'on voit qu'ils ont un cerveau aussi (encore que c'est même pas vraiment Elyan qu'on voit, finalement). Ca ne m'empêche pas de les aimer attention -et même beaucoup-, mais je m'imaginais qu'ils soient plus présents, même si je ne sais pas bien comment. J'ai bien conscience qu'on les voit beaucoup (d'ailleurs c'est à croire qu'à Camelot ils ont 6 chevaliers contre 12 000 en face, ça j'adore...), donc je ne sais pas ce qu'il aurait fallu de plus... Ceci étant je les aime tous, avec une nette préférence pour Gauvain, qui quand même me fait bien marrer (mais j'étais contente qu'en fin de saison il soit en mode guerrier et qu'il nous prouve qu'il est le plus fort des chevaliers). Gauvain est un élément comique la plupart du temps mais j'ai aimé qu'on nous rappelle sa force et son amitié envers Merlin (lorsqu'il l'accompagne à la recherche de Gaius). Bon et puis Gauvain a du pot, il a quand même eu droit à son background lui : on sait d'où il vient, ce qu'il pense (et il ne pense pas qu'à boire à la taverne, non môssieur), on sait pourquoi il agit... Ouaip, je l'aime bien. Puis le voir dérouiller l'armée de Morgana dix par dix à la fin juste pour un quignon de pain, c'était beau. Comme il le disait lui-même dans le final de la saison 3 : « And that's Sir Gwaine, to you ».

 

merlin affaibli et lancelot

 

J'ai des regrets concernant Lancelot, en fait. J'aimais assez le personnage, prometteur et tout... Puis bon c'est un peu Lancelot, quoi. Chevalier parmi les chevaliers, censé être le plus noble et tout (d'ailleurs la noblesse du cœur, il l'a, ça c'est un aspect très bien développé dans la série pour ce personnage). Mais alors je n'avale vraiment pas le coup du Lancelot revenu d'entre les morts, manipulé par Morgana et qui séduit Guenièvre. J'ai bien compris que la série illustrait ici la fameuse trahison envers Arthur, scène célèbre de la légende s'il en est... Mais j'ai du mal avec le fait que les deux étaient ensorcelés et donc, non responsables de leurs actes si on pousse le raisonnement jusqu'au bout. Déjà cela les dédouane de tout à nos yeux et c'est dommage dans cette série dans le fond : dès qu'on personnage « gentil » fait un sale truc, c'est parce qu'il est ensorcelé. Du coup ils n'ont jamais rien à se reprocher (je caricature, évidemment). J'aurais trouvé ça plus fin et plus intéressant pour les personnages si Guenièvre et Lancelot avaient agi d'eux-mêmes... Les voir (surtout elle) vive avec ça, s'en remettre et surtout, assumer m'aurait semblé mieux (bon, même si Guenièvre s'en veut beaucoup de toute façon, mais c'est après le principe que j'en ai). Vous me direz que personne ne sait qu'ils étaient ensorcelés, mais je trouve que vu que nous spectateur on sait, ça change la donne. On les excuse facilement puisque « c'est pas leur faute ». Et donc j'en reviens à mon Lancelot : c'est dommage qu'il finisse ainsi. Le plus noble des chevaliers de la table ronde méritait une fin digne de ce nom (d'ailleurs ils se sont bien rattrapés à la fin de l'épisode, avec le « thank you Merlin »). Dommage... Ce sera mon vrai regret de la saison : quitte à le faire revenir -en même temps, qui en doutait ?-, j'aurais aimé que ce soit vraiment lui. Puis le faire revenir tout de noir vêtu, dès la preview c'était grillé qu'il était en mode « bad vilain »:D. Merlin est en effet une série qui a son code couleurs : les gentils en rouge ou de couleur vive, les méchants en noir... Et Morgana souvent en robe verte, dans les premières saisons, ce dont je vous laisse déduire le symbole... Donc Lancelot tout de noir vêtu, c'était cramé XD. Mais si, cette théorie tient la route, ne riez pas ! :D

 

leon, perceval et arthur épées

 

Hormis cela Sir Leon est toujours trop cool, incarnant à merveille la loyauté. Cette fidélité envers Arthur est le fait de tous les chevaliers, mais Sir Leon l'exprime si bien... Perceval a un background... bah inexistant en fait, mais bon il est trop fort... J'ai toujours en travers de la gorge son introduction au lance-pierre la saison précédente par Lancelot : « tiens j'ai trouvé un grand gaillard en chemin alors je l'ai ramené, ça peut toujours servir... ». Super. On aurait quand même pu se creuser un peu le ciboulot pour nous ramener Perceval. D'autant que c'est pas le moins célèbre des chevaliers, quoi... Ou alors lui coller un épisode rien qu'à lui en saison 4, ça m'aurait convenu. Mais non. Allez je ne suis pas chiante : si on me le développe en saison 5, je suis prête à oublier tout cela ^^.

Elyan gagne un peu d'épaisseur en cours de saison.... Vaguement, parce que concrètement le fait que sa sœur parte en exil a l'air de vachement l'attrister (c'est pareil ça, j'aurais pas dédaigné le voir dans l'épisode en question, c'est quand même son frère !). Mais l'acteur est tout à fait convaincant dans l'épisode 10.

 

tristan et yseult

 

Nan ces chevaliers sont balèzes au fond... Et l'esprit de groupe fonctionne bien parce que toutes les scènes où ils sont ensemble sont bonnes. Ils sont donc extra au final... et fin prêts pour accueillir le p'tit nouveau, Tristan (non parce que je veux bien être pendue si le bonhomme ne reste pas à la cour, vue comment ça tourne pour lui en fin de saison... Par ailleurs on me confirme dans l'oreillette que l'acteur aurait signé son contrat, voilà qui est donc dans la poche). J'ignore où sont Ivanohé, Galahad, Keu, Yvain et les autres... J'espère qu'on en aura encore un ou deux à venir la saison prochaine malgré tout, ce serait bien ^^. En tout cas j'aime bien Tristan, pour revenir un instant sur lui. Ce n'est pas la première fois qu'on nous fait le coup du futur chevalier qui à la base n'aime ni les nobles ni Arthur et qui change d'avis en voyant le roi et son cœur grand comme ça... Mais l'acteur est juste, et son Iseult est séduisante à souhait, alors je marche. J'ai hâte de le voir prendre place autour de la Table ronde. D'ailleurs je veux revoir cette fichue table, nom d'un chien !

 

agravaine

 

Tant qu'on est dans les personnages, continuons avec notre tonton Agravaine, qui finalement disparaît comme il est venu. Sa disparition nous permet au moins de voir qu'une fois de plus la violence n'est pas pour Merlin (son visage grave et coupable lorsqu'il lui confirme être un sorcier et que donc, il sait qu'il va devoir le tuer...), et que ben... Il est bien puissant, quoi. Mais c'est bête à dire, j'avais presque de la sympathie pour Agravaine finalement. Bon d'abord, la prestation de Nathaniel Parker est excellente, il n'y a rien à redire. Mais hormis cela, on comprend vite que le tonton s'est entiché de Morgana et que donc il ferait n'importe quoi pour elle -alors qu'elle s'en fout, mais comme de l'an 40-... Du coup lorsqu'il va lui dire au revoir et qu'elle n'en a rien à secouer, le pauvre m'a presque fait de la peine, tiens. Enfin ceci étant c'est plus ou moins sa nièce... Tout du moins une femme qu'il a connu gamine, disons, mais bon il faut croire que ça ne l'arrête pas. Bref, bye bye Agravaine.

 

morgana pendragon

 

Morgana justement, je ne sais pas vraiment quoi en dire. Je l'ai mieux aimé que dans la saison 3 où je n'en pouvais plus de ses petits sourires mauvais à la caméra... Là elle nous fait encore le coup, mais moins. Mais c'est vrai que la voir parler à son chaudron au fond de sa cabane en forêt me désespérait un peu, tant je me demandais si les scénaristes avaient prévu autre chose pour elle... Et puis finalement on tombe dans un schéma sans originalité avec elle : elle monte un plan, et il foire. En fait ce qui a grandement compensé tout cela et qui fait que malgré tout j'affectionne encore un peu le personnage de Morgana, ce sont les nuances. Dans la saison d'avant elle était méchante et c'était tout. Bon elle aimait sincèrement sa sœur, mais voilà. Ici elle est plus nuancée, et pourtant ça passe par des petits détails... Je pense à deux scènes. La première est quand Agravaine vient lui annoncer la mort d'Uther. Morgana ne saute pas de joie ni rien et j'ai trouvé ça bien comme réaction : elle vient quand même de tuer son père, il est normal que ça fasse quelque chose... Et surtout, la seconde scène est lors du final, quand elle se trouve face à Arthur. Katie McGrath joue très bien à ce moment là, cette tristesse et surtout ce doute, qui se lit dans les yeux de Morgana. Bien sûr les paroles ne suivent pas, elle le hait et veut le tuer dit-elle, mais ce regard... Ca lui fait quelque chose de se trouver face à Arthur (qu'elle adorait quand même, en début de série)... Ca rend le personnage plus intéressant, outre la question qui se pose à la fin : pourquoi Althusa l'a-t-il sauvé ? Je pense qu'on peut lier cela au fait que Morgana a un rôle à jouer, par rapport à la magie. Jusque là elle ne nous parle que de sa vengeance, mais Morgana c'est beaucoup plus que cela, et du coup grâce à ce petit dragon blanc, j'ai bon espoir que la saison 5 propose autre chose pour elle. Ce ne serait pas trop tôt.

 

morgana et arthur confrontation

 

Tiens, j'ai vraiment cru qu'ils allaient en finir avec Gaïus. L'idée m'a angoissée toute la saison, et encore plus avec l'épisode où Gaïus est enlevé. Richard Wilson est un formidable acteur et déjà que je n'aime pas quand il souffre, mais là... Et puis je ne sais pas, l'épisode où il envoie Merlin tout seul soigner un village... Ca sentait bon le passage de témoin façon « je n'ai plus rien à t'apprendre, tu es un homme, mon fils »... Et bon, globalement quand on entend ce genre de trucs, ça signifie qu'on va zigouiller le perso sous peu. Et vu comme Gaïus n'est pas en bonne forme dans le final, j'avais peur. Et je comprends bien la portée qu'aurait, même en saison 5 d'ailleurs, un tel acte : la disparition de ce personnage majeur pour Merlin (le personnage, non la série) l'obligerait à grandir d'un coup, d'autant que ce n'est plus comme en saison 1 où il faisait connerie sur connerie et avait vraiment besoin d'un mentor. Mais même si je comprends bien ça... pitié messieurs les scénaristes, ne m'enlevez pas Gaius ;_ ;. Là j'en pleurerai mais alors, on m'entendrait renifler jusqu'à Londres, je vous le dis.

Sinon nous laissons Anthony Head à l'épisode 3 puisque Uther passe l'arme à gauche. Si cela m'attriste un peu de ne plus voir ce très bon acteur, en revanche évidemment, c'est ce que tous on attendait, qu'Arthur devienne roi. Mais Anthony Head part sur une très bonne prestation, sur un Uther qui reçoit le coup fatal (ou presque...) en protégeant son fils. Et après l'avoir vu si mal, si vide, c'est bien qu'il, soit à nouveau lui-même une dernière fois. Au fond Uther aura tout été : détestable autant qu'admirable, dans son amour pour son fils (et pour sa fille aussi, d'ailleurs). Mais je crois que je vais volontairement éluder tout ce qui se rapporte à cet épisode 3 afin de me garder ça pour le jour où je lui ferai sa review pour lui tout seul. Parce que, par la barbe de Merlin, qu'est-ce que j'aime cet épisode ! Il contient ce fabuleux passage que j'aime tant et... et... nan, je garde ça pour ma review ^^

Je crois que globalement il y a plusieurs axes à cette saison : l'accession d'Arthur au trône et sa gestion du royaume, sa relation avec Guenièvre, et celle avec Merlin, ainsi qu'évidemment, le secret de ce dernier. Après on retombe dans le schéma du un épisode = une histoire, même si évidemment tout se tisse en toile de fond.

 

arthur couronnement

 

Pour l'accession d'Arthur à la tête du royaume, il s'agissait de ne pas foirer le truc parce que bon, ça, la table ronde et l'épée dans la pierre, perso c'est un peu LES trucs que j'attendais, en bonne fan des légendes arthuriennes. Et je trouve qu'ils ont traité ça bien. Déjà fin épisode 3 justement, quand on entend les trompettes et qu'on comprend qu'on va au couronnement, moi j'en frissonnais d’avance... Et puis ce Merlin tellement, mais tellement fier en criant son « long live the king ! »... brrr quoi. Par la suite les scénaristes ont su y aller à un bon rythme pour Arthur. Le bonhomme est Roi et donc c'est lui qui décide. Et il a beau être un grand guerrier, être loyal, avoir du cœur et tout et tout... Ben Arthur n'a même pas 25 ans et voilà, la couronne mine de rien, elle pèse lourd. Et je trouve qu'il nous fait bien sentir le poids de tout ceci et combien son père lui manque... On voit aussi qu'être roi, c'est être seul, terriblement seul. Et en fin de saison, on a l'impression qu'Arthur ne le supporte que difficilement (faut dire qu'il est entouré de traîtres qui sont des gens qu'ils aimait profondément, ça a de quoi refroidir). Cette scène toute bête où Merlin s'en va de sa chambre après lui avoir parlé et qu'on nous fait un plan sur Arthur, assis au bord de son lit, en armure, est terrible je trouve... La solitude du roi m'a explosé à la figure. Arthur fait son lot de conneries (notamment quand il amène la guerre, rien que ça, aux portes de Camelot), et comme il a foi en tonton Agravaine (qui est un peu le Crima langue de serpent du truc, quoi, le côté verdâtre en moins), ben les bonnes décisions, il a du mal à les trouver. Donc Arthur se plante, parce qu'on n'est pas roi du jour au lendemain comme ça, et j'ai trouvé ça bien foutu. Il y a une vraie évolution. Et il grandit aussi, il grandit tellement... Cet épisode où un gamin druide vient le hanter en s'emparant du corps d'Elyan était génial ne serait-ce que pour la fin, où Arthur avoue avoir tué cet enfant et les siens puisqu'il commandait l'assaut, et il se repend... Bref, fini, le Arthur empoté de la saison 1.

 

arthur pendragon triste

 

Bradley James a beaucoup progressé dans on jeu, je trouve, depuis le début. Non pas qu'il était mauvais avant, hein, loin de là. Mais je ne sais pas, je l'ai trouvé tellement juste, dans ces scènes poignantes... Quand durant le final, il dit à Merlin qu'il ne comprend pas pourquoi tout le monde le trahit, pourquoi on le déteste comme ça... Sérieusement il ne vous fend pas le cœur ?? Ou inversement, quand il explose de rage et fonce sur Lancelot et le prenant sur le fait en train de bécoter sa promise... Il fait un peu peur, nan ? Nan franchement, j'aime cet Arhur et l'idée de voir comment le personnage en arrive à devenir ce que la légende retiendra, ça me passionne dans cette série.

Sinon on avance avec Guenièvre (oui parce que bon, la faire plier des serviettes et soigner les malades, ça va deux secondes). Ils sont mignons ensemble et je trouve qu'on ne leur a pas facilité les choses. Leur histoire s'est étalée sur tant de temps que finalement, c'est d'une grande crédibilité. On comprend qu'ils s'aiment, on sait que Guenièvre est intelligente et courageuse, juste aussi, donc elle sera une bonne reine... Et puis disons-le : Uther n'est plus là pour s'y opposer, donc... Quand Arthur la demande en mariage, ça n'étonne personne, c'était la suite logique et ça tombe au bon moment. Sauf que non. Parce que si je m'attendais à la trahison avec Lancelot, j'ignorais qu'elle se ferait sous cette forme (je ne reviendrai pas là-dessus) et encore moins aussi tôt (avant le mariage). Donc j'ai été saisie, c'est le moins que l'on puisse dire. Au point que je ne voyais pas bien comment on pourrait rattraper le coup... Parce que bon nous on sait que Guenièvre était envoûtée, mais Arthur l'ignore et il continuera de l'ignorer d'ailleurs. Et il l'exil, pour m'achever. La voilà donc rayée de la carte durant quelques épisodes (un ou deux en fait), et là je me suis fendue d'un WTF selon moi bien mérité. Parce que bon, on fait ce qu'on veut avec la légende dans cette série et perso ça me va, mais alors me virer Guenièvre de la série, laissez-moi vous dire que j'aurais fait tourner une pétition ! (sauf si c'était pour nous le coller avec Merlin parce que bon... c'est pas que les auteurs cherchent, mais un peu quand même... ).

 

guenièvre

 

Et puis là encore j'aime beaucoup la maturité d'Arthur là-dedans : il sait que Guenièvre n'est pas une traînée pour autant, il l'aime toujours... mais il ne peut plus avoir confiance en elle et en tant que roi, il doit faire quelque chose (Agravaine l'aurait bien fait rôtir sur le bûcher, lui, donc j'imagine que l'exil c'est encore bien). Et de là, on voit le pauvre Arthur passer par toutes les phases, jusqu'à se rendre compte que ça ne lui passera pas, que c'est Guenièvre et pas une autre... Alors même dans le final il ne veut pas (ne peut pas ?) lui pardonner et tout et tout, et puis Tristan et Iseult, tout ça... Et bam, on me les marrie dans l'avant-dernière scène ! O_O . Si je m'attendais... Mais enfin c'est très bien : c'est sobre, solennel, on sent l'amour entre les deux, et puis Angel Coulby est si jolie (la styliste a décidé que le violet c'était sa couleur, donc y a pas de raisons : après les robes de servante violettes, la voilà en robe de mariée violette :D). Et donc la voilà reine de Camelot. Ca on peut dire qu'elle en a fait, du chemin. Morgana s'en étoufferait, de voir cela. D'ailleurs elle l'a vu, en fait.

 

merlin & arthur rient

 

Je l'ai dit, la saison accentue davantage la relation Arthur/Merlin, point essentiel de la série à mes yeux. Ca passe par des scènes drôles (ces chamailleries qui sont de chaque épisode), par des phrases aussi (Arthur lui disant de but en blanc « tu es mon ami »...), par des gestes (Arthur qui l'enlace quand il le retrouve, lors d'un épisode où Merlin est porté disparu)... Ou le fameux « tu es mon seul ami et je refuse de te perdre ». Merlin dépasse le stade du serviteur et s'impose en conseiller. Cela se voit par le nombre de fois où Arthur lui demande son avis... quand la princesse qu'Arthur doit épouser comprend qu'Arthur écoute ce que Merlin a à dire... Et puis cette scène que j'ai adoré lorsqu'on soupçonne Gaïus d'être un traître et que le seul regard noir de Merlin suffit à mettre Arthur mal à l'aise... J'aime cette foi que Merlin a en lui, la façon qu'il a de lui dire qu'il sera le plus grand Roi qu'on ait jamais vu... Sa fierté quand Arthur devient Roi ou lorsqu'il retire l'épée du rocher... ou quand il se marrie. Son dévouement pas possible... Il y a sa mission, certes, mais il y a surtout cette foi qu'il a en Arthur, indépendamment de cela. Et de l'autre côté, il y a Arthur qui pendant un temps ne peut plus se raccrocher qu'à lui, et qui même s'il le taquine, a tout à fait conscience de la loyauté qui est celle de Merlin. Même s'il ignore jusqu'où elle va. Franchement je l'ai dit dans un article récent (ici) donc je vais en rester là, mais c'est vraiment une relation que j'aime énormément, et qui plus est dans laquelle on sent l'amitié entre les deux acteurs derrière cela.

 

merlin cheval et arthur

 

J'en termine (enfin, vous dites-vous :D) avec celui qui porte le nom de la série. Merlin, et bien des fois je le sens un peu comme une bouilloire prête à siffler. Il voudrait dire qui il est, ça le démange... Et au moment où il y croit le plus, voilà que via la mort d'Uther, Arthur est remonté comme jamais contre la magie... La déception de Merlin est terrible à ce moment là, je trouve. De la même façon quand Arthur se plaint d'être sans cesse trahi par les siens, on ne peut pas faire autrement que de se dire que le jour où il saura qui est Merlin... Il ne va pas penser à ces années d'amitié, à ce que Merlin a été pour lui... Il ne va voir que l'homme de magie, celui qui lui ment depuis le début... Et je vous avoue que plus le temps passe, plus je redoute la réaction d'Arthur. Mais vraiment. Notre Merlin quant à lui, évolue encore. D'un point de vue personnel puisqu'il s'enhardit, et puis au niveau de ses pouvoirs aussi. Il devient bien costaud, le gamin. Et il y a des choses graves je trouve. Outre la mort d'Agravaine, moi j'ai été très choquée par l'avant-dernier épisode où -pour lui sauver la vie certes- Merlin enlève à Arthur toute volonté et le rend ainsi totalement idiot. C'était drôle ok, moi la première j'ai ri... Mais quand on y regarde deux secondes... Ce gamin peut en claquant des doigts asservir le souverain de Camelot, quoi ! Autant se dire qu'on est content qu'il ne passe pas du côté obscur. Et ce côté plus trouble au personnage, me plaît beaucoup.

On a de plus en plus la vision de ce Merlin seul, qui n'en peut plus de cacher qui il est. Ok il a Gaïus, mais n'empêche qu'autant on sent Arthur seul à cause de son rôle de Roi, autant on sent Merlin seul à cause de son secret. Je ferai court en disant simplement que je trouve Colin Morgan épatant. Ce type me fait sourire en deux secondes, me fait pleurer en autant de temps... Il joue les émotions extrêmes comme rarement un type de son âge -qui a pour la première fois un rôle principal dans une série- sait le faire et j'ai l'impression qu'il prend de la carrure, à mesure que son personnage en prend. C'est un magnifique Merlin à mes yeux. Attachant, émouvant, drôle, puissant... Un Merlin très différent de la représentation habituelle que l'on a du personnage, mais j'adhère totalement.

 

merlin & arthur épée

 

Pour ce qui est des épisodes en eux-mêmes, globalement j'ai adhéré à chacun. Peut-être un peu moins au 5 (lorsque Arthur déclenche une guerre), dont j'ai compris le message (montrer que Roi, ce n'est pas quelque chose de facile et qu'on ne prend pas toujours les bonnes décisions), mais qui m'a moins plu. J'ai particulièrement aimé le final, l'épisode 3, le 8 aussi... J'ai aimé voir l'épée être retirée de la roche devant tout ce monde... Voir Merlin en piètre assassin d'Arthur (XD)... Il y a quantité de scènes que j'ai aimé mais dont je pourrai reparler à l'occasion. Une qui m'a marquée, par exemple, fut celle dans l'épisode où on enlève Gaïus, lorsque le druide s'agenouille devant Merlin pour lui montrer sa fidélité... Que cet homme puissant se mette au service de ce gosse qu'est Merlin... Ca m'a collé un de ces frissons ! Voilà, exemple choisi parmi tant d'autres !

 

Bon honnêtement si je m'écoutais, je vous parlerai ensuite épisode par épisode, de ce que j'ai retenu, mais là on s'en sortirait pas... autant que, comme pour le 3, je fasse carrément une vraie review détaillée comme pour les Sherlock ! Donc je vais en rester là, espérant avoir dit l'essentiel sur cette saison 4. Rassurez-vous (ou pas) on n'attendra pas la saison 5 pour reparler de Merlin sur le blog puisque j'ai des fiches acteurs et personnages à faire, des reviews d'épisodes, et très certainement un petit tour sur les lieux du tournage que je vous relaterai ici ^^.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

sakuya972 01/03/2012 17:44

J'ai enfin terminée la saison et je suis d'accord avec toi, c'est la meilleure saison de Merlin, en attendant la prochaine.

Les points positifs:
- la relation entre Merlin et Arthur devient de plus en plus forte et vraiment je ne sais comment les scénaristes vont se débrouiller, mais si on suis la logique du discours d'Arthur, il va
terriblement en vouloir à Merlin quant dil saura la vérité. Plus le temps passe et plus je pense qu'il serait temps qu'il sache parce que plus ça prendra du temps plus ça sera douloureux.
- Arthur est enfin roi et il prend conscience au fil des épisodes du poids de la fonction. Ça lui pèse mais il apprend vite et on sens vraiment qu'il sera un grand roi. Merlin joue un grand rôle
dans la vision qu'à Arthur de sa fonction. J'ai rarement vu une série où un personnage a une aussi grande fois en un autre personnage. Même quand Arthur est prêt à tout lâcher à la fin de la
saison, Merlin est là pour lui prouver qu'il peut le faire. Et entendre tout le temps qu'on est destiné à être le plus grand roi qu'à connu le royaume ça motive malgré soi.
- Morgana a eu quelques victoires. Dans les premiers épisodes, j'ai eu un peu peur que Merlin déjoue chaque pièges lancés par Morgana. Elle est censée être une sorcière très puissante et le fait
qu'elle perde chaque fois la décrédibilisait un peu. Les mimiques de l'actrice m'agacent toujours autant, mais il faut reconnaitre qu'elle en fait moins que dans la saison 3. Par contre, tout le
long de la saison, je me suis que pour quelqu'un qui hait autant son père c'est fou ce qu'elle lui ressemble. Elle a un côté sadique, sans coeur qui ne me plait pas du tout. Elle ne comprend pas
pourquoi le peuple reste fidèle à Arthur, et j'avais de lui dire "mais cocotte, ils vont pas t'aimer si tu passes ton temps à les mettre dans la misère".

Les points négatifs:
- la trahison de Gwen/Lancelot. J'ai pas vraiment apprécié le coup de la magie comme pour dédouaner Gwen et je trouve que cette partie de la légende est arrivée trop tôt. Arthur a beaucoup souffert
mais je pense que l'impact aurait été encore plus fort si ça s'était passé plus tard.
- même si c'était très émouvant quand Arthur retire Excalibur de la roche, j'ai été un peu déçue qu'au final ça soit Merlin qui la retire.

J'arrête là parce que je pourrais parler encore longtemps, d'Agravaine, l'oncle débarqué d'on ne sait où et de Gwaine qui me fait rire et que j'adore. Si quelqu'un devrait savoir le secret de
Merlin ça devrait être lui parce que comme s'est vraiment son ami et vu son caractère il ne va pas le juger.

sakuya972 23/02/2012 15:50

J'ai toujours pas terminé la saison 4, mais y a pas à dire c'est la meilleure saison. Je dis ça à chaque nouvelle saison, mais c'est vrai. Tu m'as mis l'eau à la bouche, je vais me dépêcher de voir
la suite.

Cathy 23/02/2012 09:14

Que dire que tu n'as pas déjà dit ? :D
Je suis d'accord avec presque tout en fait. Les points positifs comme les points négatifs. J'aurai juste trois nuances à apporter.
Tout d'abord, quand Arthur retire l'épée du rocher (j'en ai eu les larmes aux yeux), j'ai été un poil (mais vraiment un tout petit poil) déçue que ce soit finalement Merlin qui "déverrouille" le
truc, et pas Arthur qui fait ça tout seul comme un grand. C'est un peu de la triche quand même. :D
Ensuite, dans la relation Arthur/Guenièvre/Lancelot, je suis tout à fait d'accord avec toi, sauf qu'ils auraient eu bien du mal à l'amener autrement en fait. À ce stade de l'histoire, Guenièvre
n'aurait jamais trahi Arthur de son plein gré (on le voit bien d'ailleurs quand elle revoit Lancelot revenir d'entre les morts : ça lui fait quelque chose évidemment, mais ça s'arrête là, elle n'a
plus ce genre de sentiments envers lui). Il aurait donc fallu 3 ou 4 saisons de plus pour pouvoir amener ça dans les règles de l'art. Mais ça n'empêche que ce n'est effectivement pas juste car au
final les personnages n'ont rien à se reprocher (et puis j'ai de la peine pour Guenièvre, qui s'en veut et ne saura jamais qu'elle était envoûtée).
Enfin, concernant Gaïus, j'ai moi aussi eu très peur qu'on nous l'enlève mais je me demande si c'est bien possible tout ça. Après tout, il est le seul (puisque Lancelot n'est plus là), à connaître
le secret de Merlin (je ne compte pas le dragon :D), et il apporte à ce dernier un semblant de stabilité. Et si on lui enlevait Gaïus, je pense que Merlin serait bien capable de nous faire un
carnage, vu sa puissance actuelle. C'est d'ailleurs clairement dit à un moment (je ne sais plus où mais j'ai une excuse M'dame, je n'ai vu la série qu'une fois^^) : la différence entre Morgana et
Merlin, c'est que Morgana n'a personne vers qui se tourner, alors que Merlin a Gaïus.


Bref, vivement la saison 5 !

(et Hiiiiiiiiiiiii ! pour ta dernière phrase^^)

Marluuna 23/02/2012 20:38



Oui pour l'épée, un ami à moi a eu le même sentiment que toi donc je vois bien ce que tu veux dire ;). Après ça me l'a pas fait car je pense que ça accentue encore l'importance de Merlin à ses
côtés et puis après tout quand il l'a mise dans le rocher, Merlin l'a fait avec la magie, donc ça ne peut être retiré que comme ça. Mais en fait si je veux être totalement honnête avec toi je te
dirai que la trouille d'Arthur au moment de le faire + les gens qui apparaissent dans la clairière à ce moment là + le petit rayon de soleil pile dessus et la musique épique... Bah ça m'a suffi
en fait XD


Oui d'ailleurs Agravaine le dit lui-même au début de l'épisode, que ça ne fonctionnera pas car il est évident que Guenièvre aime sincèrement Arthur. Donc faire comme ça était logique d'un certain
point de vue quant à l'évolution des personnages... Mais j'ai toujours beaucoup de mal à le concevoir quand même XD


Et pour ce bon Gaïus franchement je ne sais pas : l'un comme l'autre marcherait. Le laisser en vie, pour les raisons que tu cites. Mais le tuer, comme on tue souvent le mentor du héros dans plein
de films, ça le ferait grandir et ça bouclerait la boucle, ça s'est vu des dizaines de fois, donc je ne sais pas... Je n'espère pas en tout cas !


(hiiiiiii aussi, d'abord ^^)



Présentation

  • : Marluuna
  • Marluuna
  • : Un blog pour parler de tout et de rien : musique, ciné, animes, dramas, séries, BD, artistes, livres... Et sûrement d'autres catégories qui me viendront au fur et à mesure aussi...
  • Contact

Recherche