Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les Quatre Filles du docteur March est un roman de Louisa May Alcott, publié en 1868. En fait, c'est le premier de 4 tomes, même si communément sous ce titre-là, on englobe toute cette histoire. Les tomes suivants sont : « Les filles du docteur March se marient », « Le rêve de Jo March » et enfin, « La grande famille de Jo March ».

A partir de cette histoire, divers films ont été faits (j'adore celui de 1994 avec Winona Ryder dans le rôle de Jo March, dont j'ai déjà parlé ici par le passé ^^) ainsi que des dessins animés (dont un qui était vraiment génial et que j'adorerais revoir).

 

fillesdudrmarch5.jpg

 

L'histoire est celle de quatre sœurs nommées (de la plus âgée à la plus jeune) Meg (la plus raisonnable et raffinée), Jo (la plus sauvage), Beth (la plus douce et simple) et Amy (qui est assez coquette). Elles vivent avec leur mère tandis que leur père est absent, car c'est la guerre (de Sécession).

La famille n'est plus aussi riche qu'autrefois, pourtant les March n'hésitent jamais à venir en aide aux plus démunis.

 

Je crois que c'est par le biais du dessin animé (qui passait sur le 5, je crois bien) que j'avais découvert pour la première fois cette histoire. Et puis j'avais demandé à ma mère de m'acheter le livre, un peu plus tard. Elle ignorait qu'il y avait d'autres tomes et moi aussi ; et pendant longtemps j'ai lu et relu ce qui s’avérait n'être que le premier tome en fait. Ce n'est qu'à l'IUT qu'une amie (Marie-Anne, si jamais tu passes dans le coin ^^) m'avait appris qu'en réalité il y en avait trois autres ! Je me suis donc empressée de les dégoter ! Ils sont d'ailleurs très bien (et se concentrent plus sur Jo, qui d'ailleurs s'est assagi avec le temps), mais évidemment j'ai toujours une affection particulièrement pour le premier, d'où pourquoi j'en parle aujourd'hui ^^.

J'ai été séduite par ces 4 sœurs très différentes et leur quotidien fait de petits drames, de petites joies... L'écriture (du moins avec la traduction) est très vivante, ce qui fait qu'on n'a aucun mal à imaginer le visage des personnages mais aussi des scènes entières... Et je souris durant ma lecture, facilement. C'est la preuve que cette histoire me touche toujours, même après bien des relectures :). J'aime beaucoup cette famille. Elle ne roule plus sur l'or et les sœurs tout comme leur mère vivent dans l'inquiétude par rapport à leur père qui est parti à la guerre, mais pourtant elles arrivent toujours à être optimistes quoi qu'il en soit, et à se préoccuper de leur prochain... Leur quotidien n'est pas épargné par les disputes cependant (dont la terrible, après qu'Amy ait brûlé le manuscrit de Jo...), mais tout est bien qui finit bien. C'est juste leur vie en fait, mais pourtant c'est passionnant tout de même. Probablement parce que ces quatre sœurs sont très fortes et bien que très charitables, pas exemptes de défauts tout de même (la coquetterie, l'envie, la jalousie, la colère, etc...). Et là-dessus, leur mère veille au grain, n'oubliant jamais de leur donner une leçon lorsqu'elles le méritent...

Meg (Margaret), c'est l’aînée. Elle est coquette, mais elle sait se mesurer et les bonnes manières sont une nécessité pour elle. On voit cependant que les richesses lui font envie, et elle veut paraître toujours impeccable pour ne pas que l'on voit que sa famille manque d'argent... Amy, c'est la plus jeune, qui est passionnées par l'art (et qui est douée pour cela). Capricieuse, têtue et coquette, elle est très agaçante dans ce livre et j'ai eu du mal à l'apprécier (même si on voit qu'elle a du cœur) ; je l'ai davantage aimé dans les livres suivants à vrai dire...

Beth est toute douce, toujours à tempérer les caractères des unes et des autres (et surtout ceux de jo, pour qui elle fait office de bonne conscience)... Elle est sûrement la plus charitable de toutes les sœurs March, et il est difficile de ne pas l'apprécier... Je me souviens de Claire Danes dans la peau de Beth, dans le film de 1994... Elle était très bien !

 

4-filles-du-docteur-march-1994-2-g.jpg

 

Et puis enfin il y a Jo, que j'ai tellement aimé et que j'aime toujours un peu plus quand je me relis le livre. Jo, je m'y reconnaissais beaucoup... et pour ce qui restait, c'était aussi ce que j'aurais voulu être. Sa liberté, son audace, tout cela me faisait rêver... Et puis son amour des livres, sa fièvre de l'écriture et son talent... Ce côté garçon manqué me plaisait énormément, probablement parce que là aussi je me reconnaissais pas mal là-dedans (à 15 ans, je n'étais pas très féminine ^^', maintenant ça va mieux). Et puis Jo est très colérique, très emportée aussi et là... hum... ben là aussi, ça me parle bien ^^'. J'aime bien aussi, dans ce livre, son amitié avec Laurie (Théodore Laurence), le jeune homme qui vit avec son grand-père, dans le voisinage des March.

Je n'ai pas vraiment d'explications à donner sur des pages et des pages en fin de compte. Je suppose qu'on a tous un ou plusieurs livres que l'on peut régulièrement relire sans jamais se lasser, et qui comporte des personnages qu'on aime tant retrouver... Les Quatre filles du docteur Marche, c'est tout à fait cela pour moi :).

Tag(s) : #Livres-contes
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :