Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 septembre 2012 6 22 /09 /septembre /2012 00:10

Scénariste : Arleston/Nicoloff

Dessinateur : Carrère

Éditions : Soleil

Série toujours en cours, 20 tomes parus (sans compter des albums hors-série).

Léo Loden était commissaire de police à Marseille, avant de tomber pour une bavure qu’il n’avait pas commise. Devenu détective privé, il a parfois du mal à joindre les deux bouts, mais on lui propose toujours des enquêtes pour le moins… intéressantes, et qui lui font quitter sa ville natale.

Aidé par son oncle Loco et par Marlène, sa petite amie inspecteur de police, Léo Loden ne manque jamais de ressources afin de découvrir le fin mot d’une histoire…

 

Arleston, scénariste qui multiplie les histoires et qui est l’un des grands noms de la maison d’édition Soleil (Delcourt/soleil aujourd'hui), se retrouve une fois de plus aux commandes d’une série, policière cette fois. Chez Arleston, il y a eu du très bon, et la plupart du temps, le bon côtoie le moyen, pour le dire gentiment. Néanmoins il faut lui reconnaître une chose : il sait raconter une histoire. Je veux dire par là qu’il a toujours les éléments explicatifs, ceux qui sont de l’action pure, et qu’il sait trouver le bon équilibre entre, de sorte que la lecture soit agréable et facile. Et il a également le ton juste (enfin moins maintenant) entre l’épique et l’humour (Lanfeust de Troy et Trolls de Troy sont deux séries où l’on en a un grand aperçu). Et c’est exactement ce qu’il fait ici : il nous raconte des enquêtes policières (une par album), mais non sans un pan d’humour, voire même un bon côté décalé. Ses personnages principaux sont attachants, la lecture est très divertissante et globalement je dirai que le niveau est le même d’album en album. J’ai bien sûr mes albums/enquête(s) préféré(e)s, mais c’est normal dans ce type de séries.

Il semble clair que les plus âgés des amateurs de BD, ou les vrais accros, feront le lien avec une BD du nom de Gil Jourdan, aujourd’hui un peu oubliée du grand public malheureusement. Maurice Tillieux avait créé ce personnage de détective privé menant des enquêtes, flanqué d’un ancien cambrioleur, d’une secrétaire débrouillarde et d’un inspecteur de police un peu gaffeur… Arleston rend hommage à cette bonne BD dans la pure tradition franco-belge et ne manque pas d’y faire référence, surtout au début de la série. Cela ne peut que me plaire, puisque Gil Jourdan est un classique que j’adore. La filiation est évidente, même sans ces clins d’œil apparents d’ailleurs.

Je l’ai déjà dit, il y a un dosage parfait entre le côté « enquêtes » et l’humour. Ce dernier vient majoritairement du tonton Lolo d’ailleurs, qui est un sacré personnage ! Marin à la base, cuisinier épouvantable mais bon vivant, ses remarques sont savoureuses et ses coups de main sont parfois assez… créatifs, dirons-nous :D . Après, il y a des choses qui reviennent souvent et qui font tellement partie de cet univers qu’on ne peut pas concevoir de ne plus les trouver. Je pense ici aux éternelles engueulades entre Marlène et Léo… A l’indic Amadeus et son acolyte russe également… Tout cela ajoute aux éléments comiques, et cela contribue au côté plaisant qui ressort à chaque fois de la lecture de l’un ou l’autre album de cette série.

Les enquêtes sont bien goupillées, de sorte à ce que tout soit logique et cohérent à la fin. Attention ce n’est pas non plus de l’Agatha Christie hein, car la série ne se prend pas non plus très au sérieux (ce qui est une qualité), mais on s’en fiche : ce n’est pas ce qu’on veut. Ici on veut se divertir, et c’est le principal. Mais quoi qu’il en soit, il faut reconnaître que les enquêtes sont parfois très intéressantes (j’ai notamment 2-3 albums que j’aime particulièrement, à ce niveau là).

Qui plus est, les personnages sont tous sympa et amusants à leur façon. Marlène en flic intraitable qui entend mener son fiancé à la baguette… le tonton Loco qui aime la rigolade et la bonne bouffe… Amadeus et ses combines… Et Léo lui-même, qui ne manque pas d’un humour grinçant, mais qui est un bon flic… Il y a vaguement une petite évolution scénaristique du côté de notre couple principal d’ailleurs, mais en dehors de cela, on ne peut pas dire que les personnages évoluent énormément d’album en album.

Graphiquement parlant par contre, ça ils évoluent. Le trait de Carrère au premier album et tel qu’il est actuellement, est quand même relativement différent. J’ai l’impression qu’il a évolué pour coller au côté plus « comique » de la série. En tout cas il est vraiment dans le style franco-belge. Je pense qu’il reflète assez bien l’esprit de la série, qui plus est. Pour ce qui est des couleurs, cela a changé plusieurs fois (actuellement cela doit être Cerise qui s’y colle, si je ne me trompe pas). C’est assez classique mais là encore, c’est ce que l’on attend d’une telle série.

C’est vraiment sympathique à lire. Pour moi la sortie d’un nouvel album de Léo Loden est quelque chose que je ne rate pas, parce que c’est toujours un bon moment :) .

Partager cet article

Repost 0
Published by Marluuna - dans BD Franco-belges
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Marluuna
  • Marluuna
  • : Un blog pour parler de tout et de rien : musique, ciné, animes, dramas, séries, BD, artistes, livres... Et sûrement d'autres catégories qui me viendront au fur et à mesure aussi...
  • Contact

Recherche