Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 août 2012 5 03 /08 /août /2012 00:05

SursisLe01.jpg

Une BD en deux tomes, chez Aire Libre. Par Gibrat.

 

En pleine Seconde Guerre Mondiale, Julien est un jeune homme qui comme beaucoup d’autres à l’époque, est emmené au STO (Service du Travail Obligatoire) en Allemagne. Sauf que Julien saute du train en marche et retourne se planquer auprès de sa tante, dans son petit village. Mais le train duquel Julien a sauté a été bombardé et ainsi, tout le monde pense qu’il est mort. Mort, Julien doit le rester. Alors il « emprunte » la maison de son ancien instituteur, laissée à l’abandon et il vit caché en attendant la fin de la guerre, ravitaillé en secret par sa tante Angèle, seule dans la confidence… La maison étant située au cœur du village, Julien peut tout voir de là où il est, et notamment le café et la jolie Cécile qui y travaille en tant que serveuse, et qu’il a toujours aimé…

Pour ceux qui aiment la BD mais qui trouvent cela un peu cher et n’aiment pas se lancer dans de longues séries, Le Sursis est fait pour vous ! Deux tomes seulement, et voilà une histoire bouclée (enfin presque, je vous renvoie en fin d’article).

Et quelle histoire !… Evidemment ce qui frappe avant tout chose, c’est le réalisme du graphisme de Gibrat (qui assure donc seul le scénario, le dessin et les couleurs). Peut-être que les couleurs assez ternes donnent un cachet vieillot à la BD (mais il ne faut pas oublier que l’on se situe en pleine guerre aussi, donc on n’attend pas quelque chose de flamboyant, visuellement parlant), mais cela importe peu face au talent qui est celui de Jean-Pierre Gibrat. Qu’il s’agisse de ses décors (le petit village est d’un réalisme impressionnant) ou de ses personnages (combien de garçons sont tombés amoureux de Cécile et de sa petite robe à pois ?), tout est bluffant de détails. Le contexte est Historique, avis donc aux amateurs. Cependant la BD ne touchera pas seulement ces derniers. En effet on a là un vrai contexte, bien posé (avec la milice, les discours entendus à la radio, bref tout ce à quoi on est habitué dans les films se situant dans cette période troublée) ; en un mot, Gibrat maîtrise son sujet et il ne fait pas de faux pas, ce qui était important dès lors qu’un récit se veut réaliste, et en accord avec des évènements qui se sont effectivement déroulés.

Pour autant comme je le disais, ces deux tomes ne s’adressent pas forcément aux amateurs d’Histoire (dont je fais partie) uniquement. Car après tout, cette histoire est celle d’un homme, Julien. Et Julien n’a rien d’un combattant et encore moins d’un héros. Il serait même un peu lâche sur les bords, voyez-vous. Et pourtant on va s’y attacher sans qu’on y fasse attention. On va le suivre, bien planqué qu’il est à attendre que tout passe, et on va s’attacher à lui, à sa tante Angèle et à Cécile aussi…

Cette BD suscite une vraie émotion, tout particulièrement dans son second tome, qui donne tout son sens au titre de la série et à tout ce récit. Car Julien va évoluer, on s’en doute. Il y sera forcé par les évènements, puisque dehors la vie continue et qu’on ne l’attend plus… Et on peut souligner une fois encore le talent de Gibrat, véritable raconteur d’histoires, qui nous montre l’art et la manière de nous faire plonger avec lui dans cette période sensible, avec ses personnages… Et en si peu d’albums, c’est un joli tout de force. A mon sens, Le Sursis est non seulement à lire, mais aussi à posséder.

Quelques années plus tard, Gibrat a sorti une autre série toujours en deux tomes, Le Vol du Corbeau (dont j’aurais sûrement l’occasion de vous reparler). Pas vraiment une suite, mais plutôt une continuité au Sursis, le Vol du Corbeau est à lire pour que la boucle soit bouclée.

Partager cet article

Repost 0
Published by Marluuna - dans BD Franco-belges
commenter cet article

commentaires

Oxo 03/08/2012 09:47

CECILLLLLLLLLLLLLLLLLEEEEEEEEEEEEEEEEEEEE!!!!

Marluuna 03/08/2012 23:35



;)



Présentation

  • : Marluuna
  • Marluuna
  • : Un blog pour parler de tout et de rien : musique, ciné, animes, dramas, séries, BD, artistes, livres... Et sûrement d'autres catégories qui me viendront au fur et à mesure aussi...
  • Contact

Recherche