Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Un film d'Olivier Dahan, avec :

Marion Cotillard < Edith Piaf

Sylvie Testud < Momone

Jean-Pierre Martins < Marcel Cerdan

Louis < Jean-Paul Rouve

Clotilde Courau < Anita

Gérard Depardieu < Louis Leplée

Pascal Greggory < Louis Barrier

Marc Barbé < Raymond Asso

Emmanuelle Seignier < Titine

(2006)

 

 

Comme son titre l'indique, voici un film sur un monument de la chanson française, une petite bonne femme à la voix d'or inégalée jusque là : Edith Piaf. De son enfance à sa mort, de Paris à New York, des cabarets à l'Olympia, en 2h20, on (re)découvre une artiste si petite par la taille et pourtant avec un talent colossal. Ses joies, ses peines, ses succès et les tragédies de sa vie nous sont raccontées, sans oublier les moments marquants : l'Olympia, la rencontre avec Leplée puis avec Cerdan... L'occasion pour les "anciens" de retrouver des souvenirs et peut-être, pour les plus jeunes, de découvrir une artiste qui donne au mot "talent" tout son sens.

 

Ceux qui me connaissent savent combien j'attendais ce film, depuis des années. Dès qu'un embryon de projet a commencé à filtrer, j'ai été au taquet. Et meme en ayant attendu à ce point, je n'ai absolument pas été déçue lorsqu'il est enfin sorti. Je ne saurai pas vraiment décrire tout ce que j'ai ressenti, il faut le voir pour comprendre...
Le film traite de la vie d'Edith Piaf du moment où elle était une petite fille jusqu'à sa mort... Et c'est une succession de scènes de Piaf à 20, 40, 30 ans etc... Mais sans aucune continuité. Sans cesse, on alterne. Cette organisation peut quelque peu déconcerter, mais je m'y suis vite habituée (il suffit de voir l'apparence de Piaf pour voir à quelle période de sa vie on est, et meme sans cela, on nous resitue les choses), cependant cela peut peut-être ennuyer, qui sait ? Le fait de ne pas avoir quelque chose de suivi, chronologiquement parlant, peut ennuyer.

Ce film est une pure merveille, un hommage magnifique à une artiste au talent inégalé et au caractère bien trempé. Certes, le film met l'accent sur les évènements tragiques de sa vie (alors qu'elle a tout de même eu des moments de joie), mais c'est fait avec un tel brio que la fin nous laissera bouche bée. C'est un film qui prend aux tripes, qui touche juste. Combien de fois ai-je eu le coeur serré, à combien de moments ai-je été émue ? Les larmes sont sorties plus d'une fois, mais à deux moments particulièrement (ne pas aller plus loin dans cet article si vous ne voulez pas plus de spoilers) : la mort de Marcel Cerdan, où la douleur de Piaf est tellement palpable que ça fait mal (elle déambule dans son appartement en hurlant "Marcel" avant de s'effondrer), et la toute dernière scène, Piaf chantant "Non, je ne regrette rien". Cette chanson est pour moi l'une des plus belles chansons françaises, et cette scène est magique, vraiment.
Lumière, musiques, costumes, maquillage évidemment, tout est parfait.
Mais celle qui donne au film toute sa substance, c'est la superbe Marion Cotillard. Rarement une actrice m'aura autant émue, bouleversée, fait sourire, pleurer, tant de choses en si peu de temps. Cotillard est Piaf, de la tête aux pieds. La gestuelle, mais surtout le regard (incroyable), tout y est. Elle a l'énergie qu'il faut, l'émotion, le charisme. Quand elle joue Piaf à la fin de sa vie, ça fait mal tellement c'est réel, de voir cette petite bonne femme à l'agonie. Qu'elle discute, chante, Marion Cotillard s'efface pour laisser Piaf venir en elle, et, le maquillage aidant, on est vraiment mystifié, alors que dit comme cela, ressemblance n'était absolument pas évidente.
 
Quel plaisir, pour moi qui adore Edith Piaf et qui suis très admirative de sa voix, d'entendre ces magnifiques chansons, de (re)voir ces anecdotes connues ou moins connues. C'est l'occasion pour les plus âgés de retrouver des souvenirs, et pour les plus jeunes de (re)découvrir une artiste qui, même des années après sa mort, continue à être présente.
C'est saisissant, magnique, troublant, et on n'en ressort pas indemne, assurément.
Tag(s) : #Films et dessins animés
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :