Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Une série créée par Howard Gordon et Alex Gansa, avec :

Claire Danes : Carrie Mathison

Damian Lewis : Nicholas Brody

Morena Baccarin : Jessica Brody

Mandy Patinkin : Saul Berenson

David Harewood : David Estes

 

Deux saisons diffusées. Série en cours.

 

Homeland_saison-1.jpg

Carrie Mathison travaille pour la CIA. Une de ses sources lui apprend qu'un marine américain fraîchement libéré à Bagdad après huit ans de détention, aurait changé de camp...

Alors que Nicholas Brody rentre aux Etats-Unis en héros et retrouve sa femme et ses deux enfants après toutes ces années, Carrie est persuadée que celui que tout le monde acclame prépare une attaque terroriste sur le sol américain, et elle va tout faire pour le prouver...

 

Homeland est une série d'une qualité exceptionnelle. C'est pour cela que franchement, même si cet article ne vous botte pas trop, je vous encourage à vous y mettre quand même. Ceux qui aiment les intrigues complexes et remarquablement bien écrites, les personnages forts et évolutifs, ne pourront que s'incliner devant Homeland. Pour moi, elle rejoint vraiment ces très rares séries qui bénéficient d'une profondeur et d'une qualité rares. Pourtant j'ai mis du temps à m'y intéresser : le synopsis ne me disait rien, ce genre d'histoires n'est pas ce que je préfère habituellement. Mais les bonnes critiques, toutes unanimes, m'y ont poussé.

 

homeland_promo.jpg

 

Je crois qu'une des choses qui m'a le plus vite plu avec Homeland, c'est l'absence de tout manichéisme, chose que je redoutais en commençant. Il y a à la base le camp des gentils et celui des méchants. Bon. Mais les choses sont loin d'être si nettes. Parmi ceux qui sont censés être dans le bon camp, on trouve des gens à la moralité plus que douteuse ou aux actes un peu limites... Et de la même façon dans le camp des opposants, on n'a pas des barbares assoiffés de sang. Cela repose ce vieux constat dont on parlait pendant la guerre par exemple : résistant ou envahisseur, tout dépend de quel point de vue on se place. Là c'est pareil, tout est une question de oint de vue, pour les personnages. Alors malheureusement je ne peux pas trop en dire au risque de spoiler, ce qui serait dommage, mais voilà l'idée : rien n'est clairement établi et rien n'est acquis. Et il faut éviter d'être trop prompt à juger.

Homeland ne manque pas de rebondissements. La série sait nous surprendre et bien malin celui qui saura voir ce qui va se passer. La fin de saison 1 comme la 2, nous laisse en plus suspens et les cartes sont une nouvelle fois redistribuées. Mais même en cours de saison, on a vraiment des rebondissements incroyables, des coups de théâtre qui nous font nous dire qu'aucun retour en arrière n'est plus possible maintenant, ou qui nous font nous demander ce qui va se passer désormais. Franchement c'est impossible de quitter des yeux un épisode, lorsqu'il est lancé. Et parfois on a une tension pas possible qui est limite insupportable pour nous spectateur (je pense à cette scène en saison 1 où Brody est avec le vice-président et qu'il doit faire un choix (je n'en dis pas plus)... dans la façon dont c'est filmé -et joué-, c'est d'une tension à couper le souffle ! Et d'une autre manière, on a des scène où la prestation des acteurs combinées à des dialogues excellents nous cloue sur place (là je pense à un interrogatoire de la saison 2, qui prend plus de la moitié de l'épisode et qu'on ne voit pas passer). Il n'y a pas forcément énormément d'action dans Homeland en fait. C'est plus une histoire de choix que vont faire les personnages, et les conséquences que cela aura. Et c'est passionnant de les regarder faire.

Je crois que malgré l'écriture et le reste, Homeland n'aurait pas pu être aussi bonne sans des acteurs de qualité. Et là-dessus, on a tiré le gros lot je pense, que ce soit les deux acteurs principaux ou les autres, tous sont très bons dans leurs rôles. Ils livrent tous une performance qui franchement, amènerait presque à reconsidérer les autres séries que l'on regarde et à en attendre mieux/plus. Mais bon, il faut comparer ce qui est comparable et comme je l'ai souvent dit, je suis bon public donc je peux rester devant une série moyenne, si j'aime les personnages. Juste que quand débarque un truc comme Homeland, ça force le respect.

 

20298570_jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg Morena-Baccarin-Homeland-350.jpg

 

Déjà, pour moi qui ait commencé à regarder Esprits criminels il y a quelques mois, j'ai été ravie de revoir Mandy Patinkin dans le rôle de Saul (même si je ne l'ai pas reconnu tout de suite ^^). Il est bon cet acteur, c'est dingue. La relation de Saul et Carrie est d'un certain point de vue, celle que j'aime le plus dans la série (peut-être parce que c'est la plus authentique). Il a un côté très paternel avec elle et même s'il y a des clashs, on voit combien il s'en fait quand Carrie est en danger... C'est tout simple, ça ne prend que quelques scènes par saisons, mais je trouve cela chouette. Et comme dans Homeland il y a peu de choses « belles », cela fait du bien aussi.

Autre personnage secondaire (bien qu'il soit si important qu'il est dur de le qualifier ainsi), Jessica, la femme de Brody. Morena Baccarin est toujours aussi belle et c'est vrai que sa performance n'a pas à rougir face aux acteurs principaux. Jessica, c'est une femme sur qui tout tombe dessus du jour au lendemain. Croyant son mari décédé, elle a commencé une sérieuse relation avec le meilleur ami de celui-ci... Et comment lui en vouloir ? Huit années sont passées, normal qu'elle veuille refaire sa vie ! Et quand on voit les dérapages de Carrie avec Brody, on lui en veut encore moins. Pourtant Jessica essaie durement de soutenir Brody (et ce n'est pas évident, vu le traumatisme qu'a subi celui-ci, et les secrets qu'il a pour elle), elle veut qu'il partage ce qu'il pense avec elle... On la voit se battre et puis lâcher prise, et là encore, c'est compréhensible. Jessica n'est pas une femme frivole qu'on peut détester facilement : au contraire elle est intelligente et forte, et très digne aussi. C'est un personnage admirable, qui mérite d'être heureux. Je suis contente que la série ait pris le temps d'aussi bien le développer, je ne m'y attendais vraiment pas.

 

homeland_recap_rect.jpg homeland-saison2-3.jpg

 

Bon j'ai un peu plus de mal avec ses deux enfants. Chris est un peu inexistant mais pas vraiment dérangeant. Dana m'a plus gonflée par contre. En fait j'ai un problème avec l'actrice je crois. Je n'aime pas sa façon de jouer que je trouve hyper « forcée ». Je ne sais pas comment le dire mais il y a quelque chose de pas naturel... On voit qu'elle joue, quoi. Et du coup j'ai eu du mal avec Dana, même si le personnage en soi était loin de n'être qu'une ado en crise. Il est normal qu'elle soit perturbée par tout ce qui arrive et elle partage des scènes très intéressantes avec Brody aussi... Mais je crois vraiment que le jeu de l'actrice ne m'a pas permis de m'impliquer dans le personnage.

Autre personnage important : Abu Nazir. Il a pris une place importante depuis la mort de Ben Laden, et Carrie n'a de cesse de vouloir le stopper. C'est un personnage dont on parle beaucoup, plus qu'on ne le voit. Et évidemment selon les points de vue, il passe de terroriste à quelqu'un de très bien. L'acteur le joue très bien aussi, on a notamment l'occasion de le voir surtout dans la saison 2. C'est un personnage clef car finalement, tout tourne autour de lui.

Passons maintenant à Brody, incarné par le très bon Damian Lewis, qui récemment m'avait tapé dans l'oeil quand j'avais regardé Life (où pour le coup le personnage est bien différent). Brody est de retour chez lui après 8 ans de captivité. Tout l'intérêt du personnage dans la première saison est qu'on ignore si Carrie voit juste ou pas. Il est en proie à un traumatisme qui lui fait avoir des cauchemars et certaines peurs, il s'est converti à l'Islam, et son attitude est très étrange... On ne sait pas si c'est dû à tout ce qu'il a vécu (et qui expliquerait facilement tout cela) ou si effectivement il a changé de camp. La série nous promène dans tous les sens et se faire son idée est difficile, mais c'est palpitant. Il est difficile d'avoir de l'empathie pour ce personnage toutefois, bien qu'il soit présenté comme une victime... Il est si distant, froid, « bizarre » même que même sans parler de son possible changement de camp, c'est difficile de s'y attacher. Attention c'est un personnage extrêmement intéressant hein, la question n'est pas là, je dis juste qu'on n'essaie pas de nous le rendre sympathique outre mesure. En tout cas Damian Lewis est impeccable de justesse. Il nous rend à merveille la tension, les doutes qu'éprouvent son personnage.

 

1124238_homeland-saison-1-episode-8.jpg

 

Je dois dire que dans le rôle de Carrie, Claire Danes m'a épatée. A tel point que je crois que c'est la meilleure actrice de série télé que j'ai pu voir depuis un moment... Pourtant je ne suis pas particulièrement fan de cette actrice, je l'ai toujours trouvé juste, mais sans plus. Mais là c'est dingue... Pour vous dire, je crois que j'aurais du mal désormais à la voir dans un autre rôle, tant on a l'impression qu'elle est Carrie, qu'elle ne joue pas la comédie. Carrie est agent à la CIA. Déterminée à arrêter Abu Nazir et à empêcher toute attaque terroriste, elle se voue corps et âme à son travail. Souffrant de troubles bipôlaires, elle a une attitude très extrême qui font que pour ses supérieurs elle n'est pas forcément très fiable. Par exemple en saison 1 on la voit mettre Brody sur écoute, placer des caméras chez lui et l'espionner jour et nuit. C'est très perturbant d'ailleurs, de la voir entrer ainsi dans son intimité. Carrie est un personnage très entier, qui va au bout des choses : elle ne reculera devant rien pour prouver qu'elle a raison, que celui que tous érigent en héros est un traître. Si elle a raison ou pas, on le voit à terme, mais enfin c'est quelque chose ! En plus elle connaît des évolutions très importantes au cours de la série, mais là encore je spoilerai tout en en parlant, donc voilà (argh c'est frustrant ^^').

Car effectivement les choses prennent des tournants divers au fil du temps mais c'est tellement bon et surprenant que mieux vaut le découvrir par soi-même, ce serait dommage de se gâcher le plaisir de la découverte. Quoi qu'il en soit j'y reviens : regardez Hommeland :). C'est une série remarquable par son sujet même, qu'elle traite avec beaucoup d'intelligence et de justesse. La majorité des scènes laissent bouchée bée car elles sont écrites avec brio, et jouées par des interprètes qu'on n'a jamais vu aussi bons. De temps en temps, cela fait du bien de voir une série qui écrase toutes les autres par son ambition et sa qualité.

Tag(s) : #Séries occidentales
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :