Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 février 2013 3 13 /02 /février /2013 00:08

Un «drama special » de Yoshida Ken, avec :

Kazunari « Nino » Ninomiya : Kurasawa Hideo

Kato Rosa : Nozaki Saori

Watanabe Ikkei : Nawa Shinsuke

Asano Kazuyuki : Sumida Shuji

Kaneda Akio : Matsumiya Sadao

(2009)


door_to_door_487.jpg

 

Basé sur une histoire vraie, ce film a pour protagoniste Kurasawa Hideo, un jeune homme qui est atteint d'une maladie grave. En effet, une paralysie cérébrale l'empêche de marcher et de se tenir comme tout le monde, et même de parler normalement.

Mais malgré cela, Hideo décide de devenir vendeur de porte-à-porte. Et le travail n'est pas facile pour lui...

 

Ce drama spécial s'inscrit dans un projet de la télévision japonaise et grosso modo, chacun de ces dramas a pour but de raconter un handicap, une maladie, en suivant le point de vue du malade (et donc les différentes étapes de son parcours, que ce soit physiquement ou moralement d'ailleurs). Inutile de vous dire qu'avec un tel postulat, on se marre assez peu, ma foi... Mais il faut le dire, ces dramas là, qui sont en fait des films pas trop longs -des téléfilms en fait, je cherchais le mot-, étaient pour ceux que j'ai vus en tout cas, des plus réussis. Il ne s'agit pas d'apitoyer le public en montrant uniquement les limites et la souffrance du malade face à ce dont il souffre... Il s'agit également de montrer le courage de ces personnes, qui n'abandonnent pas et qui donnent une belle leçon de vie en se battant jusqu'au bout. A ce titre, j'avais particulièrement aimé « Yuuki » avec Kamenashi Kazuya, parce que l'histoire en elle-même était dramatique et même assez horrible, mais pourtant tout était plein de gaieté et d'optimisme, et cela m'avait beaucoup touchée... Mais il y a plein de ces dramas de ce genre que j'ai apprécié de toute façon ! Mais enfin ne nous leurrons pas : cela a beau être teinté d'optimisme, avec ces objectifs là et tout et tout... Ben on pleure quand même et à un moment donné on se sent triste hein, 'faut le dire aussi T_T.

 

630_original.png

 

Door to Door, c'est donc l'histoire de ce jeune homme qui vit avec sa mère, qui est fils de vendeur de porte-à-porte et qui veut en faire aussi son métier. Il veut même être le meilleur là-dedans, en fait ! Sauf que dès qu'on le rencontre, on comprend d'emblée que la route sera bien longue pour Hideo... Mentalement il n'y a pas de souci, il est capable et intelligent, et qui plus est c'est un gentil garçon. Mais physiquement en revanche, son corps le trahit. Une paralysie cérébrale le fait marcher « bizarrement », et toute sa gestuelle s'en trouve touchée, jusqu'à sa bouche qui est tordue et qui le fait donc parler de manière étrange également. Et évidemment, pour le métier qu'il a choisi, l'apparence et tout ce qui va avec sont primordiales. Cela représente donc un vrai défi, ni plus ni moins.

C'est donc à ce moment là que je vous avoue (et vous ne vous en doutiez pas, je suis sûre) que j'ai pleuré comme il fallait au cours de ce film. Forcément. Je vais vous dire, rien que voir Nino comme cela, ça me collait les larmes aux yeux de toute façon... parce que comme pas mal de films de cette veine (il y a eu « Marathon » également ou encore « Niini no koto wo wasurenaide », pour ne citer que ceux là), il sonne juste, tout simplement. Dans les réactions des personnages, dans leurs actions, dans le ton employé aussi... C'est pour cela que c'est émouvant : parce que cela semble vrai. Et parce que quelque part aussi, c'est chouette. Voir quelqu'un comme cela, se montrer plus batailleur et plus courageux que la plupart des gens dits bien portants, c'est une leçon, quoi qu'on en dise. Alors certes on peut la trouver simpliste, bêbête ou encore facile, ou ce que vous voulez, mais n'empêche... Les dramas japonais mettent souvent en avant ce principe du « n'abandonne jamais », et autres « continue de faire des efforts » dans leurs histoires... Parfois c'est mal fait ou de façon trop lourde, ça c'est sûr et certain, mais quand c'est bien fait comme ici, on ne peut qu'adhérer au principe et même en retirer quelque chose, personnellement. Ainsi, le scénario remplit bien son objectif : il nous (enfin moi, du moins) a intéressé et touché, le tout avec justesse.

 

357_original.jpg

 

Mais il serait injuste et surtout faux, que de dire que toute la réussite de Door to Door repose uniquement sur son histoire. Pour moi elle repose aussi (et surtout ?) sur la magistrale interprétation de Nino dans le rôle titre. Nino, même les non initiés au monde asiatique peuvent l'avoir aperçu (Lettres d'Iwo Jima de Clint Eastwood, les gens, et oui ^^). Pour moi c'est avant tout le membre du groupe Arashi, groupe que j'aime beaucoup (et qui finalement est composé de 5 bons, voire pour certains excellents, acteurs ^^). Et depuis pas mal d'années, c'est aussi l'un de mes acteurs japonais favoris, donc. Nino est vraiment très bon, quel que soit le rôle qu'il s'approprie. Il a bien entendu fait des comédies, des rôles un peu moins sérieux, mais depuis quelques années il a aussi touché au genre policier et à d'autres registres divers... Et je sais qu'en regardant un drama avec lui, au pire je pourrai être déçue du drama, mais pas de sa prestation ! Ce sont des films comme Door to Door qui m'ont convaincue de cela : il n'y a qu'à le voir jouer, franchement. Il est épatant. Il a bien sûr modifié sa démarche, sa façon de se tenir pour ce rôle, mais je crois que le plus surprenant reste sa façon de parler. Ca n'a pas dû être facile mine de rien ! Mais je trouve que le résultat est là : il se fond tellement dans son rôle que j'ai pour un peu failli oublier que c'était lui, en fait. Ça, c'est pour le rôle dans ce qu'il suppose comme jeu particulier pour un acteur, mais bien sûr dès qu'il s'agit d'être juste, émouvant, touchant ou tout ce qu'il faut, Nino se pose là aussi. Door to Door lui a sûrement donné l'un de ses rôles les plus complexes et les plus attachants, quand on regarde sa carrière jusque là.

Du coup c'est vrai qu'à côté de lui, on retrouve des personnages/acteurs au style plus habituel dans les dramas japonais. Reste évidemment la mère, que j'ai beaucoup aimé et qui est primordiale, et la collègue, mignonne comme tout (même si pour le coup pour avoir vu l'actrice dans autre chose, son jeu reste assez limité tout de même). Mais il y a pas mal de scènes toutes simples, qui nous marquent forcément par leur humanité et par la sincérité qui s'en dégage.

Je sais qu'il y aurait sûrement d'autres choses à dire à propos de Door to Door mais personnellement, je ne ferai que me répéter ^^'. Je ne peux que vous conseiller de le voir, car il compte parmi les plus réussis du genre et qu'à mon sens ce n'est pas un film tire-larmes justement, mais un beau film tout court. Une réussite.

Partager cet article

Repost 0
Published by Marluuna - dans J-Dramas-J-movies
commenter cet article

commentaires

riza 15/02/2013 19:44

Je connais pas du tout, mais là tu m'as donné bien envie de découvrir... Pas courant, comme thème, en tout cas, et j'ai bien envie de le voir, maintenant !

Marluuna 16/02/2013 00:32



Muahaha encore une que je vais convertir à mes "machins asiatiques", dixit mes proches^^.


Non franchement, ce film là est vraiment bon, et étonnant :)



alex 13/02/2013 19:29

C'est un trèc beau film , une réussite complète!
J'ai vraiment découvert Nino en tant qu'acteur dans ce film , je reste impressionnée par sa prestation. Chapeau bas Monsieur Nino (oui s'il passe par là lool ).
Et le film ne cherche pas à nous faire pleurer à tout prix, c'est très juste je trouve! :)

Marluuna 13/02/2013 21:07



Ah je ne savais pas que tu l'avais vu oO !!



Présentation

  • : Marluuna
  • Marluuna
  • : Un blog pour parler de tout et de rien : musique, ciné, animes, dramas, séries, BD, artistes, livres... Et sûrement d'autres catégories qui me viendront au fur et à mesure aussi...
  • Contact

Recherche