Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ATTENTION SPOILERS dans cet article. Vous voilà prévenus...

 

Lien vers l'article sur la série : Dexter


Dexter-s7.jpg

Saison 7

 

Comme chaque année, la saison de Dexter s'est achevée en décembre. Et comme chaque année, je me résigne à devoir déjà attendre septembre prochain pour avoir la suite (et fin, puisque la saison 8 sera la dernière). Dexter fait toujours partie de ces séries dont j'attends la reprise avec impatience.

L'an dernier, la saison 6 s'achevait sur un cliffhanger assez incroyable, rappelez-vous : Debra qui entrait dans l'église au moment même où Dexter tuait. Un fait qui changerait tout pour la série et ses personnages, et dont on attendait avec impatience les retombées. Cette année, le suspens est moindre (mais comment faire pire en même temps ?), mais pas inexistant pour autant, loin de là même. D'ailleurs la dernière scène m'a bien stressée, je dois dire >< !

Cette saison a eu pour point central, la relation entre Debra et Dexter. Il y a eu d'autres choses évidemment en dehors de cela, mais ça, ce fut capital. Et c'est ce que j'ai préféré, ça tome bien. Le traitement a été bien géré, et ce n'était pourtant pas évident, quand on y pense. Il fallait montrer comment Debra allait réagir en apprenant la vérité, et les scénaristes ont choisi de la faire passer par diverses étapes, en se donnant le temps à chaque fois, de traiter les choses. On attendait/redoutait cela depuis le début, alors je n'imagine pas le casse-tête que ça a dû être, d'écrire ces scènes !

D'abord, Debra n'apprend toute la vérité qu'au début de cette saison (la fin du premier épisode était grandiose, avec cette fameuse réplique (« Are you... a serial killer ? »). Et forcément, dans un premier temps elle réagit comme on s'y attendait : avec horreur, avec effroi. Elle est bouleversée, choquée... Rappelons tout de même que la saison d'avant, elle venait de découvrir et d'accepter qu'elle aimait son frère (et pas comme une sœur est censée aimer son frère...) ! D'ailleurs ce moment où elle lui avoue cela est terrible aussi, surtout par la réaction de Dexter... Bref. Ses premières réactions sont violentes, et c'est bien normal. Assez vite, Debra a conscience qu'elle ne peut pas le livrer à la justice. Elle ne peut pas se résoudre à cela.

 

michael-c-hall-jennifer-carpenter-dexter-season-7.jpg

 

Un moment, elle se dit qu'en le surveillant nuit et jour, il sera forcément obligé de renoncer à ses actes, et j'ai trouvé cette partie plutôt bien vue. Le garder près d'elle, toujours savoir où il est, ce qu'il fait... C'était excessif mais cela lui ressemblait parfaitement. Et puis forcément c'est impossible de le surveiller comme cela, alors vient le moment où elle tente d'assimiler, d'accepter... Là-dedans, il y a deux choses que j'ai trouvé vraiment bien faites. La première, c'est ce moment où Dexter tue un homme qui leur avait échappé (par les moyens légaux, du moins), et où elle se sent bien. Parce que forcément, elle-aussi pète un câble quand elle sait qu'un criminel échappe à la justice, et donc voir Dexter résoudre cela à sa façon, à un moment donné, lui procure une sensation positive, et j'ai bien aimé qu'on traite cela. Cela ne la rend pas plus cruelle ni plus mauvaise à nos yeux, juste un peu plus humaine encore... Et l'autre chose, mais ça c'est vraiment sur toute la saison, c'est le fait que depuis le début de la série, on a une image bien nette de Debra : c'est une fille droite. Elle est sans doute bien des choses, mais elle est honnête et droite, ça on le voit tout de suite. Et donc ce secret qu'elle apprend et même qu'elle protège, par amour pour Dexter, détruit toutes ses valeurs, tout ce qu'on sait d'elle. Évidemment le spectateur est bien content qu'elle agisse ainsi (même si elle n'approuve pas et qu'elle engueule sans cesse Dexter), mais du coup, en sachant ce qu'elle est -à savoir quelqu'un de bien-, une question se pose inévitablement : combien de temps tiendra-t-elle ? Malgré Dexter, malgré tout, Debra est quelqu'un de si droit normalement, qu'elle ne peut pas vivre avec un secret pareil, on le sait. Du coup cette saison, avec les différentes phases par lesquelles passe Debra, m'a un peu fait l'effet d'une bombe à retardement. Surtout vue son dénouement, où tout retour en arrière est impossible pour le personnage, et où plus que jamais on se demande : comment va faire Debra, maintenant ?

 

mmariani_50aa528f73481_247455.jpg

 

C'est de loin l'aspect que j'ai préféré cette saison, parce que comme je le disais, les scénaristes ont vraiment soigné ça, à mon avis. Même sans parler du fait que de toute façon, j'ai toujours adoré Debra. Reste encore à souligner la performance impeccable de Jennifer Carpentar (Michael C. Hall aussi était excellent, comme toujours, mais là il y a vraiment eu pas mal de scènes où Jennifer Carpenter était terrible !). Certaines scènes prenaient aux tripes et je suis bien convaincue que si l'actrice n'avait pas été si bonne, toutes bien écrites qu'elles soient, ces scènes n'auraient pas eu le même impact.

A part cela, la série a enfin décidé de redonner un peu de volume à LaGuerta ! Ouf. Ca faisait un bout de temps qu'elle se cantonnait au rôle de garde de service, ce qui était quand même dommage car le personnage (et l'actrice) méritaient mieux, il me semble. Cette saison, elle a eu de quoi faire puisque les scénaristes l'ont lancé sur la piste du boucher de Bay Harbor (car bien sûr elle n'a jamais cru Doakes coupable), et bien vite, de Dexter lui-même. Son duo avec Matthews avait du bon, mais même seule cela valait le coup. On la voit agir, se montrer persévérante, intuitive... Il était temps ! Elle a tout bon on le sait en plus, et c'est du coup inquiétant pour nous (et pour Debra, à qui elle se confie dans un premier temps, avant que la piste ne la conduise à Dexter). Cela créait pas mal de tensions et encore une fois, redorait le blason du personnage. J'étais enchantée. J'aurais même aimé que cela dure plus longtemps que cela, tiens...

 

Premiere-51.jpg batista-631x250.jpg

 

Mais si LaGuerta a donc trouvé une seconde jeunesse dans cette saison, d'autres personnages ont continué à s'enliser dans la médiocrité. Je parle de Quinn évidemment, que je ne peux plus sentir depuis un moment et qui m'a moins agacée que la saison passée (mais faire autant aurait été prodigieux), mais tout de même pas mal... Le personnage est inutile au possible et désespérant de bêtise. Son intrigue n'avait donc que peu d'intérêt à mes yeux, surtout vue la fin, pas mal bâclée quand même et assez prévisible. Dommage pour Louis par contre, que j'aurais aimé voir à l'oeuvre plus que cela... Quant à Angel, je trouve que son histoire sort un peu de nulle part mais je ne dis pas non, ma foi... Angel a de toute façon un capital sympathie indéboulonable, avec moi ^^'.

Et puisqu'on est dans les personnages, saluons la performance-éclair de Santiago Cabrera dans le rôle de Sal Price (que j'aurais aimé voir plus longtemps aussi). A croire qu'il est destiné à trépasser dans tous ses rôles lui (Heroes, Merlin... Dexter).

Autre thématique de cette saison : les méchants. Il y en a un à chaque saison sans exception, et ici voilà que l'on se heurte à un groupe de malfrats de l'Est pas franchement sympas, dont le leader (Isaac) veut la peau du type qui a descendu celui qui s'est avéré être son petit copain. Dexter, quoi. Bon pour le coup ce n'est pas ce que je retiendrai de la saison ; rien que l'an dernier, les méchants étaient quand même plus charismatiques. Je dois cependant dire que cette intrigue a fini par me convaincre et a pris des détours inattendus, c'était bien à suivre en définitive... Mais bon comparé à un bon vieux Trinity, hein... Ceci étant les moments entre Dexter et Isaac étaient toujours excellents, il faut le dire, grâce à la prestation des deux acteurs.

 

Dexter-saison-7-episode-10-Dexter-un-tueur-comme-les-autres.jpg

 

Et puis enfin, nous avons eu Hannah, qui a dû arriver en milieu de saison si je me souviens bien. Hannah, une empoisonneuse (et ce n'est pas une façon de parler...) qui finira par se mettre en couple avec Dexter. Lequel avait d'abord tenté de la tuer, c'est vous dire à quel point ce couple est sain ^^'... J'ai été charmée de retrouver la très jolie Yvonne Strahovski dans ce rôle car ayant regardé la série Chuck où elle tenait le premier rôle fémlinin, c'était forcément une joie de la revoir. En plus elle se débrouille très bien. Je suis mitigée cependant, sur Hannah. Enfin sur Hannah et Dexter, plutôt. Leur relation (pas bien saine encore une fois) présentait un réel intérêt puisque Dexter a enfin trouvé quelqu'un qui peut le comprendre, et surtout, pour qui il n'a strictement aucun secret. Même avec Lumen, il n'était pas compris comme cela. On comprend donc le bien que cela lui procure. En fait je crois que ce qui m'a dérangée là-dedans, c'est simplement que cela volait du temps d'antenne à Debra/Dexter, soyons justes XD. Non, une chose qui m'a un peu gonflée par contre, c'est au début où il sort avec Hannah, Dexter ne cesse de se demander « suis-je capable d'aimer ? ». Et là on a un peu envie de dire que cette question est sans intérêt puisque déjà traitée par le passé. Bien sûr que oui, il peut aimer. Il est humain, et il aime. Il le disait encore à Debra en début de saison, qu'il l'aimait. Et il y a eu Rita. Et Hannah, donc. Donc cette interrogation pour moi, n'était qu'une répétition. Ajoutons encore que vue qu'Hannah parvient à s'enfuir, peut-être la retrouvera-t-on la saison prochaine ?

 

dexter-saison-7-serial-killer-face-horreurs-1-er-episode-16.jpg

 

Dexter (le personnage), est confronté à tout ceci : Isaac, Hannah, Debra, LaGuerta... Une fois de plus avec l'ombre de Harry sur lui, il tente de se dépatouiller de tout ce cirque. Le personnage en tant que tel n'évolue pas autant que dans certaines saisons en fait (puisque l'amour, ça a déjà été traité, le partenariat aussi). Il se montre toujours rusé, prudent (mais pas assez) et j'avoue que la scène de l'arrestation était vraiment un grand moment ! L'acteur, sans surprises, se montre toujours aussi bon dans ce rôle taillé pour lui. Mais plus que Dexter tout seul, ce sont vraiment ces liens avec chacun des sujets que j'ai évoqué, qui font le personnage, dans cette saison. Et je me demande comment il finira...

En ce qui me concerne, c'est une bonne saison de Dexter. Bien aboutie, bien construite et qui fait grandement avancer les choses. C'est là qu'on se rend compte d'à quel point la série a des personnages (principaux) qui sont pensés en profondeur. Et aussi de combien ses acteurs sont doués. Vivement la prochaine saison, en espérant que la fin soit à la hauteur de la qualité de la série !

Tag(s) : #Séries occidentales
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :