Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 février 2012 5 10 /02 /février /2012 01:28

Death Note est un manga de Takeshi Obata (dessin) et Tsugumi Ohba (Scénario), en 12 tomes. Il a été adapté en anime et compte 37 épisodes.

 

Trois films ont vu le jour également : Death Note, Death Note II et un L change the world.

 

raito & L artbook

 

Raito (Light en français...) Yagami est un lycéen de 17 ans tout ce qu'il y a d'ordinaire. Enfin pas tout à fait puisqu'il est tout de même un excellent élève, sérieux et appliqué. Et surtout, il entre par hasard en possession d'un étrange cahier : le Death Note.

Selon les instructions du carnet, si l'on écrit le nom d'une personne en visualisant bien sa tête, cette personne mourra d'une crise cardiaque dans 40 secondes ! Il est même possible d'écrire la cause de la mort, voire son déroulement complet. Raito n'y croit pas dans un premier temps.

Et puis il fait le test sur un criminel recherché... Et ça marche. Quelques jours plus tard, Raito fait la connaissance de l’ancien propriétaire du carnet : Ryûk, un shinigami (= dieu de la mort) ! Poussé par l’ennui, il a fait entrer le carnet sur Terre, pour que quelqu'un le trouve. Et Raito a déjà bien rempli le fameux cahier pour éradiquer tous les gens mauvais de la terre...

Il a sa propre idée de la justice et il semble bien parti pour faire le ménage à grande vitesse. Mais alors que le monde entier est sur les dents, on envoie le grand détective que personne n'a jamais vu, L, pour contrer Raito. Commence alors un duel à distance entre deux grands esprits...

 

ryuk & raito

 

Cela commence à dater, mais je m'en souviens bien... J'ai eu une période de quelques mois où je lisais beaucoup de scantrads. Et à cette époque je suis tombée sur le premier chapitre de Death Note (il devait y avoir un tome ou deux de sortis au Japon à l'époque). J'ai accroché et chaque semaine, je venais lire mon scan. Quand j'ai eu fini le premier tome, je me suis prise une fameuse claque : je venais de lire un truc franchement énorme, bourré de potentiel... Je n'avais qu'une crainte : que les auteurs foirent la suite, ne sachent pas où ils veulent aller ou que sais-je encore... Heureusement je me trompais.

Il faut savoir qu'habituellement on distingue nettement deux parties à Death Note (et malheureusement je suis obligée de spoiler sur le milieu et grand tournant de l'histoire, sans cela ça va être compliqué pour moi de vous en parler, donc arrêtez-là votre lecture si vous ne souhaitez pas savoir ce qui se passe, ce serait franchement dommage de se faire spoiler là-dessus ^^). La première partie doit de mémoire courir jusqu'au tome 7 (et je ne sais plus jusqu'où ça va dans l'anime), c'est la partie « L ». La seconde reprend après, jusqu'à la fin, avec Near et Mello qui succèdent à L. Beaucoup de monde s'accorde à dire que cette seconde partie est moins bonne et que Near n'est qu'une copie de L. De là, certains s'en accommodent, d'autres prétendent que Death Note est un manga génial jusqu'au tome 7 et que la suite est aisément dispensable. Personnellement j'ai clairement moins aimé cette seconde partie, mais je ne la trouve pas mauvaise pour autant. Elle continuait à m'angoisser, à m'épater, à créer son suspens... Mais je rejoins le reste de la troupe de fans là-dessus : rien de comparable avec les 7 premiers tomes, que je n'hésite pas à qualifier de géniaux, vraiment.

 

misa & remu

 

Aux dessins, on retrouve Takeshi Obata, qui s'est rendu célèbre avec "Hikaru No Go", un shônen très sympa ! L'univers est très différent ici car plus sombre et plus adulte, mais c'est vraiment bien. Il perd un peu ce côté rond qu'il avait avec Hikaru no Go, et on obtient quelque chose de plus fin, de plus « sérieux »... Et j'avoue que c'est un vrai régal, ce dessin soigné. Takeshi Obata arrive à rendre Raito totalement différent selon les circonstances, jouant avec sa tête d'ange ou son rictus démoniaque ; c'est vraiment fort de ce point de vue là.

Du côté de l'anime, il faut bien dire que techniquement parlant, l'anime est une bombe. Alors ok chaque année un anime vient relancer la donne et tout, mais je suis désolée, Death Note c'est su-per-be. C'est nickel du côté du chara-design, et puis que dire de l'animation ? On nous offre des plans vraiment chouettes, en contre-plongée par exemple... Avec des nuances rouge (pour Raito) et bleu (pour L) assez originales... Franchement j'ai été bluffée à chaque épisode par la qualité de l'animation. Et histoire d'aller jusqu'au bout, précisons que les 3 OST sont géniales. Assurément et parmi tous les animes que j'ai vus (et croyez-moi, je commence à en avoir vu un peu ^^'), l'OST de Death Note reste une des meilleures. N'importe quel morceau, pas seulement les récurrents, constituent une réussite.

Le premier opening (« The World ») et le premier ending (« Alumina »), par le groupe de visual kei Nightmare, sont vraiment très très bons également. Les suivants seront un gros gâchis informe et c'est dommage, par contre -_-.

 

L & raito

 

Côté histoire, c'est évidemment là que la magie opère. C'est incroyable, ce truc. On a un scénario finalement simple dans son principe (un carnet qui tue les gens selon certaines règles, et un protagoniste bien décidé à bâtir un monde nouveau avec ce carnet et la redoutable intelligence qui est la sienne), mais le traitement qui en est fait est remarquable. C'est vraiment dans le développement des idées que je reste bluffée. J'ai beau connaître, je suis toujours admirative de l'intelligence et du soin apporté à cette idée. Je ne sais plus qui disait qu'il ne suffisait pas d'avoir de bonnes idées car tout le monde en a, et que le tout était de savoir les développer.

Quand on commence, tout tient principalement dans le personnage principal, Raito. Mégalo et pervers (pas au sens sexuel du terme évidemment), le voilà décidé à éliminer les mauvaises personnes de la surface de la terre pour après y régner en Dieu. Rien que ça. Mais Raito est remarquablement astucieux et intelligent. Il déploie des trésors d'ingéniosité ne serait-ce que pour cacher le Death Note dans sa chambre... Les plans qu'il monte sont assez hallucinants, franchement. C'est ça qui est dingue finalement dans ce manga : ça parle énormément, mais ça n'est pas ennuyeux. Je suis toujours restée bluffée par cet épisode (pour le coup je trouve ce passage plus représentatif dans l'anime que dans le manga, bien que cela tienne aussi sur des dizaines de pages) où Raito parle avec la fiancée du flic qu'il a tué. Et en gros elle va arriver au commissariat et elle ne doit pas y arriver, il a genre dix minutes pour la dissuader et l'envoyer à la mort. Et on a comme ça un épisode et demi (soit 30 minutes) où les deux personnages marchent. C'est la seule action du truc, ils marchent et discutent. Et pendant ce temps Raito pense à un moyen de se tirer de là. Donc concrètement il ne se passe rien, mais en même temps tout se joue. Avec mon frère, je me souviens qu'on a toujours trouvé ce moment vraiment terrible !

 

raito réfléchit

 

Mais j'aurais évidemment pu en citer plein d'autres. Tous les stratagèmes inventés par Raito sont bluffant. Et du coup c'est vrai que ça reste une histoire où perpétuellement, j'attendais la scène suivante. Je me demandais toujours ce qui allait se passer, j'étais toujours surprise... et même les rares fois où on soupçonne ce qui va se passer, le « comment » ou « quand » occupent totalement l'esprit, alors... Ce qui est bien dans cette histoire c'est que rien n'est jamais acquis. La moindre erreur peut être fatale à Raito et quelquefois, il s'en faut de peu. Et c'est toujours pareil : dans ces cas là, on se surprend à souhaiter qu'il s'en tire. C'est moins facile, pour moi du moins, de souhaiter sa totale victoire parce que L est un personnage extra, mais on stresse quand Raito est en difficulté, disons.

 

Face à lui, se trouve L, un excellent personnage qui est le parfait opposant. C'est une sorte de détective privé qui collabore avec la police. Personne ne l'a jamais vu, personne ne sait qui il est ni où il se trouve, il se contente de communiquer par ordinateur. Et cette affaire le passionne, il est convaincu dès le départ que ces morts en apparence naturelles sont le fait d'un homme qui se cache derrière le pseudo de "Kira". L a l'air d'être très intelligent lui aussi. Et très vite, il nous le prouve. Le duel qu'il va livrer à distance avec Raito est déjà passionnant alors qu'il débute à peine, et par la suite cette impression en fait qu'augmenter. Avec cette dégaine improbable et cet air d'enfant malade, L va tenter de contrer Raito. Dans un premier temps on a donc un duel à distance et franchement difficile de dire qui peut remporter la partie, entre les deux. Et ensuite L abat ses cartes et demande la collaboration de Raito dans son équipe. Et là c'est assez génial, parce que jamais L n'arrive à avoir de preuve, et pourtant très vite il sait que c'est Raito, ce tueur mystérieux. Cette partie là de l'histoire, je me souviens que je la redoutais presque en me disant qu'un duel à distance aurait été plus fun, mais en fait non. C'était 100 fois mieux, ces non-dits, ces soupçons, ce travail effectué à deux pas l'un de l'autre... jusqu'à ce qu'un ultime stratagème de Raito ne vienne encore tout chambouler de façon renversante. Mais bon on ne va pas tout dire non plus ^^

 

L lit

 

J'avoue que j'aime beaucoup L. Ils lui ont vraiment collé une personnalité atypique, entre ses petites manies (avec la nourriture notamment), son physique, et bien sûr sa grande intelligence... C'est vraiment un personnage hors norme.

Et donc la seconde partie reste, je trouve, de bonne facture. Mais ça sent un peu la redite avec Near, vrai clone de L, disons. Quant à Mello je ne l'aime pas particulièrement, mais il a au moins le mérite de proposer une alternative à cette intelligence que les protagonistes possèdent.

Evidemment on ne peut pas ignorer la réflexion qu'il y a derrière tout cela. On a tout de même une personne qui tue (et il ne fait pas dans le détail) mais au nom d'une justice. La sienne. On a toute une idéologie derrière tout cela, un mode de pensée bien construit. Raito est logique, dans son raisonnement. Raisonnement qu'on ne peut évidemment pas cautionner, à aucun moment. Déjà premier point tout bête, mais ça me choque d'avoir quelqu'un de si jeune. Vous me direz les héros dans les mangas sont souvent jeunes, ados, mais là compte-tenu de la noirceur du propos, des actes que Raito commet, ça fait bizarre je trouve. Ensuite il est clair que Raito est totalement mégalo et plus du tout les pieds sur terre. Et par moments il fait vraiment flipper, parce que ce qu'il a entre les mains a déjà fait de gros dégâts et pourrait en faire encore. Et évidemment le vieux coup du « je ne tue que les criminels » ne le dédouane absolument pas. D'ailleurs très vite il tue ceux qui le gênent aussi, notamment un policier, donc... En bref on ne peut pas se reconnaître là-dedans, mais il est clair que c'est tout à fait intéressant à suivre... et que je ne filerai pas ça à lire à un gosse, sous prétexte que c'est un manga. Mais la religion, la mort et la vie, la justice, la peine de mort... Ce sont de vrais sujets et ils sont traités plus ou moins subtilement, ce qui constitue sans nul doute un des intérêts du manga.

 

near,L,mello & raito

 

Si Death Note a connu le succès que l'on sait, ce n'est pas pour rien. Et pour le coup, lisez le manga ou regardez l'anime : les deux sont d'excellente qualité !

Partager cet article

Repost 0
Published by Marluuna - dans Mangas-Animes
commenter cet article

commentaires

alex 15/02/2012 18:08

même si la deuxième partie est moins bien, cela reste un manga juste extra quand même.
J'adore le personnage de L, tellement original!

Milady 12/02/2012 02:14

Je suis contente qu'on se comprenne ^-^ Et oui, j'avais tout de suite beaucoup aimé L... c'est un personnage très populaire de toute façon, il a réuni énormément de fans. Dans un sens d'ailleurs
j'ai un peu de respect pour l'auteur d'avoir oser le tuer parce qu'il devait savoir que cela ne plairait pas. Mais bon, j'aurais quand même préféré qu'il vive au moins jusqu'à la fin. Malgré tous
les défauts que comportent les adaptations au cinéma, j'ai trouvé sympa qu'ils modifient l'histoire pour garder L jusqu'au bout. Et puis quelque part je trouve aussi que L "méritait" d'attraper
Kira... ... *O* mais c'est mon anniv bientôt!!!! et mon père m'a appelé aujourd'hui pour me demander s'il y avait quelque chose qui me ferait plaisir!!!!! *vient d'y penser* bah voilàààà!!! youhou
O/

Marluuna 12/02/2012 02:26



;)


Oh oui L, je le vois souvent cité sur les forums quand par exemple on demande aux gens leurs personnages préférés dans les mangas/animes... Et c'est clair que pour tuer un perso si important et
si populaire (censé représenter le bien en plus, malgré ses méthodes), 'faut oser quoi. Ca m'épate toujours, les auteurs qui osent le faire, que ce soit dans uen série, un bouquin, ou autre...


Ah ben éventuellement oui, ça peut être un beau cadeau qui tomberait bien !! Bon je peux le demander aussi pour mon anniv mais là 'va falloir que je prenne mon mal en patience un petit moment
quand même ^^



Milady 12/02/2012 01:59

Oh mon Dieu non, pas Death Note T.T
J'ai commencé le manga en anglais à une époque où je lisais à peine l'anglais, je comprenais rien mais savais déjà que ça allait être génial.L'anime par contre je ne l'ai jamais vu en entier. J'ai
acheté le manga en anglais dès qu'il a fini d'être publié mais pour ce qui est de l'anime je me suis toujours arrêtée à la première partie. Cela dit pour ce qui est de la mort de L et de la seconde
partie en fait ce n'est pas que je trouvais la seconde mauvaise, c'est simplement que j'étais triste que L soit mort; Je sais pas, je trouve qu'il s'était installé une sorte d'affection entre lui
et les spectateurs, on connaissait le perso. Et il y avait une relation entre lui et Raito qui allait plus loin que juste chat-souris. Là je te parle pas de yaoi hein ! Mais il y avait une rivalité
qui était devenue personnelle et au moment où le manga a perdu cela , j'ai été triste. Bon cela dit la seconde partie n'est pas mauvaise pour autant^^ C'est vraiment un manga que j'aime beaucoup.
La fin m'a vaguement déçue dans un sens mais d'un autre côté elle avait quelque chose de parfait. Je ne veux pas en dire trop pour pas spoiler, c'est con ^^" Bref en tous cas comme je le disais:
Noooon pas Death Note T.T Cela fait des mois que je me retiens d'acheter les DVDs de l'anime .... tu tues ma résolution :'(

Marluuna 12/02/2012 02:10



Je suis totalement d'accord avec toi. Même sans parler de la seconde partie ni comparer les personnages, L était un personnage très installé dans l'histoire. En ce qui me concerne j'ai tout de
suite eu de l'affection pour lui, même sans parler du fait qu'il était "le gentil". Et en effet sa relation avec Raito était très bien construite, quel que soit le contexte donné. C'était un duel
personnel, installé dans une durée et c'est probablement pour cela que la suite a seulement fait figure de réchauffé pour bon nombre de gens.


Arf moi aussi je me retiens de les acheter (ce qui arrivera bien un jour, je ne me leurre pas). En fait si tu n'as pas spécialement les sous pour ça en ce moment, je m'en voudrais de briser une
sage résolution ^^'



sakuya972 11/02/2012 11:21

Alors, j'ai aimé Hikaru no Go et autant j'aime Bakuman, autant j'aime pas Death Note. Alors oui, c'est vrai que le dessin est au top et que le scénario est un des meilleurs de manga, que l'anime
est superbe. Mais, comme pour Dexter, je n'adhère pas à l'idée du "je ne tue que les criminels" comme justificatif. Je ne vais pas reprendre tout mon speech, c'est juste que l'idée de départ de
l'histoire me dérange.

Et Ryuk m'a traumatisée, je m'attendais pas à un truc aussi moche, surtout qu'à la base pour moi shinigami = bleach = pleins de bishos (ah Buyakuya...)

Cathy 10/02/2012 10:55

J'ai dévoré l'animé !
Comme toi (et beaucoup d'autres), j'ai nettement préféré la première partie à la seconde. La seconde se regarde tout à fait mais la première partie est d'une telle intensité que l'autre fait bien
pâle à côté. La pression retombe un peu comme un soufflé.
Le duel à distance entre Light et L est très sympa, mais j'ai préféré la partie suivante, surtout au niveau de tous les stratagèmes que développe Light pour pouvoir se débarrasser de L. À un
moment, j'ai même été un peu perdue et obligée de réfléchir sur ce qui se passait, ce qui avait été mis en place et ce que ça impliquait pour la suite.
Par contre, je n'aime pas le tout début. D'accord, l'histoire est assez courte et ce n'est pas forcément ce passage qu'on a envie de voir détaillé mais le coup du "Ho, j'ai trouvé un carnet. Tiens,
je peux m'en servir pour tuer des gens. Ah oui, tiens allez, si on tuait des gens avec ?" (je caricature à peine), j'ai trouvé ça un peu facile et mal amené, d'autant que rien ne laisse vraiment
penser que Light est un psychopathe au moment où il trouve le carnet. Il est présenté comme quelqu'un d'un peu désabusé mais ça s'arrête là.
Je n'ai pas trop aimé la toute fin non plus, mais là je crois que c'est plus parce j'ai regardé le dernier épisode en VOST et que mes sous-titres se sont mis à déconner au moment de monologue de
Ryuk, ce qui m'a passablement énervée évidemment. Du coup, je n'ai jamais su exactement ce qu'il avait dit. Encore une série qu'il va falloir que je regarde à nouveau. :D

Bon, j'ai l'air aigrie comme ça, mais ces petits défauts ne gâchent en rien la qualité de cette série à mes yeux.

Marluuna 10/02/2012 12:48



Je ne me souvenais plus si tu l'avais vu ou non, celui-là !:)


C'est tout à fait ça. Objectivement c'est bon, mais ça a le malheur de passer après une première partie géniale, donc bon...


Oui c'est vrai que si par la suite ses motivations nous sont bien détaillées et son comportement cohérent, au tout début ç a tombe un peu de nulle part. Pas pour l'intelligence car on voit qu'il
est en est bien doté, mais effectivement pour les motivations, c'est un peu brutal, c'est tout à fait vrai ^^


Ah ben je ne sais pas si ton avis changera si tu le revois, mais la toute fin m'a bien plue, personnellement. Totalement dans l'esprit désabusé et barré de l'histoire finalement ^^

Maintenant que je me relis (pourtant je me suis relue pas mal de fois) je me rends compte que j'ai zappé des tonnes de trucs, à commencer par Ryuk et l'intégration du fantastique dans cette
histoire, etc... Arf pas facile de penser à tout !


 



Présentation

  • : Marluuna
  • Marluuna
  • : Un blog pour parler de tout et de rien : musique, ciné, animes, dramas, séries, BD, artistes, livres... Et sûrement d'autres catégories qui me viendront au fur et à mesure aussi...
  • Contact

Recherche