Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 mars 2013 6 16 /03 /mars /2013 00:41

Ailes grises (Haibane renmei) est un anime de 13 épisodes datant de 2002.

 

Une fillette tombe du ciel et semble rêver... Et puis elle se réveille dans un endroit qu'elle ne connaît pas entourée de jeunes filles qui ont des ailes dans le dos et des auréoles au-dessus de leurs têtes. Elles la nomment Rakka (qui veut dire chute) en référence à son rêve. Rakka ne se souvient pas de sa vie d'avant, comme elles toutes. Elle reçoit son auréole également et bientôt, des ailes lui poussent dans le dos.

Vivant dans cette maison à l'écart de la ville, les « ailes grises » semblent être aimées et protégées par les habitants, et personne ici ne peut franchir le mur qui entoure la ville et ses alentours...


ailes_grises.jpg

 

Ailes grises est un bel anime assez court comparé aux formats habituels, et aussi très différent de ce qu'on peut nous proposer... même dans le genre fantastique d'ailleurs. Je le dis tout de suite : c'est typiquement le genre de choses qui ne plaira pas à tout le monde. Pas à cause du thème, mais plutôt à cause du rythme, à mon sens. C'est assez lent, très contemplatif... Si ce n'était le sujet principal, cet anime pourrait très bien bien se classer dans le genre « tranches de vie » après tout (surtout pour le début), car avant tout, nous regardons comment vivent ces jeunes filles, entre elles et avec les habitants du village... Moi cela me convient, j'aime bien cette manière de faire (pas seulement pour les animes d'ailleurs), mais je sais qu'on peut trouver cela ennuyeux. Voilà pour le petit « avertissement » ^^.

L'univers est contemplatif donc, mais avant tout très poétique. Après on est touché ou pas, c'est sûr, mais moi je l'ai été. J'ai trouvé cela très beau et bien conçu dans l'ensemble. On entre dans cet univers fantastique rien qu'avec l'opening d'ailleurs, et le reste de l'OST. L'anime a beaucoup de charme et je pense que c'est une question de simplicité, en grande partie. C'est-à-dire que certes on a un univers établi qui sort des cadres habituels, mais le développement après est très simple (ce qui ne veut pas dire simpliste, attention), de même que la construction des personnages. Du coup cela fonctionne, on est intéressé, touché, parce que l'histoire nous parle directement, sans artifices. Et j'ai beaucoup aimé cela, sur le principe. L'anime m'a émue aussi, parce qu'on s'attache vite aux personnages certes, mais aussi parce qu'il sait susciter l'émotion chez le spectateur, encore une fois par sa sobriété (parce que mine de rien, pas mal de thèmes forts et pas très drôles sont abordés, là-dedans...). Et sa force aussi. Certains passages m'ont marquée. De même, d'autres passages sont assez forts, intenses, et m'ont presque clouée devant mon écran. Je pense à cette scène du premier épisode par exemple, quand les ailes de Rakka poussent dans son dos. Je ne sais pas si c'est le jeu des teintes très grises qui a aidé ou quoi (ou je suis juste émotive en ce moment ^^'), mais la scène m'a presque crispée par sa « violence ». Je l'ai trouvé très impressionnante, en fait.

Tout cela est assez teinté de croyances, de certaines formes de croyances plutôt, mais jamais nettement. Je le dis aussi pour ceux qui pourraient être rebutés par cela : l'anime ne verse pas dans le religieux, là n'est pas le propos. Il y a une certaine atmosphère, certes, mais ça s'arrête là. Et ce n'était pas le propos de toute façon, je pense. Par contre on a certaines notions, certaines thématiques sur lesquelles la réflexion est intéressante. Je pense notamment à la notion de péché, très présente dans l'anime, surtout passés les premiers épisodes. On ne nous fait pas la morale, pas du tout, car le péché ici a un autre sens que le sens chrétien. Et j'ai apprécié la réflexion là-dessus.

 

Haibane02.jpg

rakka.jpg 

 

Evidemment on se pose pas mal de questions, dès le début. A commencer par : que sont les ailes grises (sachant que le mot « ange » ne sera jamais prononcé) ? Que font-elles ici et qu'est-ce qui leur arrive lorsqu'elles disparaissent ? Et tant d'autres encore... J'ai vraiment eu envie d'en savoir plus sur cet univers et sur la condition des personnages en tout cas, et ce dès le début. Au fur et à mesure des découvertes que fait Rakka, nous en apprenons davantage sur ce monde, ses enjeux et ses règles... C'est par elle que cela avance. Nos réponses viennent donc petit à petit et l'intérêt, l'envie de savoir la suite, est ainsi toujours présent (sans pour autant tomber dans un suspens insoutenable non plus hein, bien sûr ^^). Particulièrement rendu à environ la moitié de l'anime. En effet les premiers épisodes sont consacrés si l'on peut dire, à l'apprentissage de Rakka. Elle va assimiler tout ce qu'on lui raconte depuis qu'elle s'est réveillée, trouver des vêtements, un travail, etc... C'est surtout cette partie là qui est très contemplative... Puis ensuite l'intrigue se lance et les choses bougent un peu plus. C'est là que le suspens, l'impatience se font.

Si les personnages semblent êtres dotées de caractéristiques assez classiques dans les animes, elles se révèlent finalement être plus complexes et plus profondes qu'au premier abord. Elles gagnent en intérêt en même temps que l'histoire décolle, en fait. En tout cas je les ai toutes apprécié, avec un petit faible quand même pour la protectrice de Rakka, Reki. Sous son apparente assurance, elle cache tellement de souffrance qu'avant même qu'elle ne soit développée, je l'aimais déjà beaucoup pour sa complexité.

Du côté du visuel, c'est tout aussi réussi. En fait le chara-design reflète bien le ton de la série quand on y pense : il est simple. Très sobre, ce qui colle bien à l'histoire. Par contre pour ce qui est des décors, là c'est plus travaillé, et c'est franchement chouette. Cependant -car rien n'est parfait ^^-, ces décors, si beaux soient-ils, semblent un peu figés malheureusement. Ce n'est pas bien gênant, mais c'est notable.

Je conseillerai cet anime à ceux que le rythme lent et l'aspect contemplatif d'une histoire ne gênent pas. Ceux qui acceptent aussi de se laisser embarquer dans un monde particulier, avec une ambiance poétique... Ceux-là aimeront sûrement, tout comme ça a été mon cas. Pour les autres, pas fans de ce genre de choses à la base, alors ils n'aimeront pas Ailes grises, il me semble :).

Partager cet article

Repost 0
Published by Marluuna - dans Mangas-Animes
commenter cet article

commentaires

alex 20/03/2013 21:26


je crois que sa ne me plairait pas trop comme animé.. j'ai du mal avec ce genre de rythme .. surtout que là c'est un anime qui est court en plus.

Marluuna 20/03/2013 22:48



Oui ça ne te plairait pas trop je pense malheureusement... Il y en a d'autres que tu aimerais en revanche !



Présentation

  • : Marluuna
  • Marluuna
  • : Un blog pour parler de tout et de rien : musique, ciné, animes, dramas, séries, BD, artistes, livres... Et sûrement d'autres catégories qui me viendront au fur et à mesure aussi...
  • Contact

Recherche