Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Dernier récap' de l'année ! J'ai essayé de ne pas commencer trop de choses, et je mise sur les mini-séries, d'autant qu'il y en a pas mal depuis quelques années :).

 

Séries :

 

Gaslit :

Début des années 70. Martha Mitchell est mariée au procureur général John N. Mitchell, proche du président Nixon. Elle va participer au scandale du Watergate, ce qui placera son mari dans une situation délicate...

Casting 4 étoiles pour cette petite série sur le scandale du Watergate. J'avais vu le très bon film « The Post » il y a quelques années sur le même sujet, mais la série (pour l'instant du moins, je débute seulement), ne s'attache pas aux mêmes personnages. C'est intéressant en tout cas, et c'est un sujet que je ne maîtrise que dans les grandes lignes, en plus.

 

Inside man :

Un prisonnier condamné à mort est régulièrement sollicité, du fait de sa grande intelligence, sur certaines affaires... Une jeune journaliste vient le voir car une femme qu'elle a rencontré par hasard semble avoir disparu...

Là-aussi, le casting est alléchant (et puis moi, quand il y a David Tennant, je fonce tête baissée ^^). Le 1er épisode est vraiment bien fichu, j'ai trouvé. J'aime beaucoup l'ambiance, ce petit côté extravaguant chez les personnages et dans certaines situations (les scènes de prison notamment). C'est assez original et cela donne très envie de poursuivre !

 

The Resident, saison 6 :

Déjà la 6ème saison pour cette série médicale, une des rares que je suis avec intérêt car ce n'est pas mon genre de prédilection, en base. Les premiers épisodes sont de très bonne facture, je trouve, et réunissent tout ce qui fait que la série fonctionne. C'est plutôt une bonne nouvelle, The Resident ne semble pas s’essouffler, malgré les années qui passent et le départ de plusieurs personnages d'importance.

 

Dramas :

 

Little women :

Trois sœurs sans argent, dont la mère les a abandonné, se retrouvent impliquées dans une affaire qui les amène à se battre contre la famille la plus riche et la plus influente de Corée du Sud.

A part le titre, le drama semble ne rien avoir en commun avec l'oeuvre originale, pour le coup. En tout cas il est encore assez rare qu'un drama m'accroche sans réserve dès le 1er épisode, et là c'est totalement le cas. J'ai tout de suite été intéressée par ce qui se passe et surtout, par les personnages (les 2 sœurs aînées principalement). Je ne sais pas trop pourquoi à dire vrai, car pour le coup le sujet semble assez banal ou du moins, régulièrement traité dans les dramas, mais j'ai accroché. Je poursuis donc avec enthousiasme.

 

Animes :

 

Koukyuu no karasu :

Au palais royal, vit une étrange concubine, qui a des capacités particulières et peut répondre à toutes les demandes... L'empereur vient un jour la trouver avec une requête...

Visuellement, l'anime est très chouette : le design des personnages est très beau, les couleurs, l'ambiance, même l'OST sont travaillées. Sur la forme, Koukyuu no karasu est un bel anime. Et pour le coup, le scénario est intéressant aussi. Il y a un côté mystérieux et en même temps assez simple, dans le déroulement de l'histoire. Ce n'est pas un anime absolument incroyable, mais il est plaisant à suivre en tout cas.

 

Violet Evergarden :

Violet, une jeune femme soldat, est hospitalisée à la fin d'une guerre qui aura duré 4 ans. Elle n'a qu'une obsession : le Major, son supérieur dont elle attend des nouvelles et dont elle ne comprend pas les derniers mots qu'il lui a adressé. Elle est recueillie par un subordonné du Major qui dirige une entreprise postale. Violet va alors devenir une « poupée de souvenirs automatiques », c'est-à-dire une personne capable de retranscrire les sentiments des gens en rédigeant leurs lettres.

J'ai eu un coup de cœur pour cet anime que je trouve déjà très très beau en etrme d'animation et de chara-design. Et puis l'histoire me plaît beaucoup. On a cette héroïne qui semble dépourvue d'émotions et qui cherche à comprendre celles des autres afin de les retranscrire, et l'anime est finalement assez émouvant, souvent. Je trouve qu'il y a une certaine poésie qui plane sur tout cela, alors qu'on est dans un contexte post-guerre pourtant. J'aime beaucoup et j'espère que la qualité sera là tout du long.

Tag(s) : #Blabla divers
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :