Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Article sur la saison 1 ICI.

 

Au terme de 3 saisons, A Discovery of witches a pris fin. Cette petite série mêlant humains, démons, vampires et sorcières, avait sans doute de quoi nous tenir au-delà avec un tel univers, mais finalement elle aura été plutôt courte (cela dit, j'imagine que c'est raccord avec les livres dont elle est issue, et que je n'ai pas lus).

J'ai bien aimé cette 3ème saison, plus que la seconde d'ailleurs. Pourtant la seconde se passe essentiellement dans le passé, au XVIème siècle, et le côté historique avait tout pour me plaire sur le principe, mais je l'ai trouvé un peu longue. Je crois aussi qu'elle a souffert d'être arrivée tardivement (2 ans il me semble) après la diffusion de la 1ère saison, et pour ma part je n'étais plus très au clair. Il aurait fallu que je revois la 1ère saison avant de m'y attaquer je pense, car j'étais un peu perdue par moments.

Alors que pour le coup, j'ai attaqué la 3ème saison peu après avoir vu la 2ème, et c'est mieux passé. Le reproche majeur que j'aurais à faire à cette ultime saison, c'est la gestion du temps. Parfois on s'aperçoit que finalement, des mois sont passés, mais on ne le perçoit pas tout de suite dans le récit, je ne sais pas comment dire, mais c'est un peu déstabilisant. Finalement, c'est presque la grossesse de Diana qui nous sert un peu de repère, comme on voit son ventre s'arrondir petit à petit. Mais il y a des moments où je ne comprenais pas tout de suite que plusieurs mois s'étaient écoulés entre deux événements (notamment lors des épisodes à la Nouvelle-Orléans par exemple). Et finalement cette saison va très très vite. Alors on ne s'ennuie pas, ça c'est vrai, mais notamment s'agissant du dénouement (même si j'ai beaucoup aimé la scène finale !), je trouve que cela aurait mérité de plus le développer, plus prendre son temps... Il faut dire aussi que de 8 et 10 épisodes pour les saisons 1 et 2, on est passé à 7 pour celle-ci alors que c'était la dernière ! Il y avait donc beaucoup de choses à dire, à boucler, et moins de temps pour le faire. Ceci explique en partie cela.

Il y a cependant de bonnes choses dans l'intrigue, et notamment dans les intrigues secondaires d'ailleurs. Ainsi le deuil de Sarah, la tante de Diana, est touchant à souhait (Alex Kingston y est pour beaucoup). Il faut dire que la fin de la seconde saison sur ce point, était terrible. De même, j'avais beaucoup aimé le personnage de Gallowglass la saison dernière, et je suis ravie de le retrouver encore, dans un rôle très touchant lui aussi (avec son amour à sens unique pour Diana, qu'il a toujours protégé, comme on l'apprend finalement). Et puis j'ai aussi aimé retrouver Jack, le fils adoptif de Diana et Matthew, car j'adore cette relation qu'ils ont tous les 3. enfin, j'ai aussi beaucoup aimé le développement de Marcus cette saison. J'aime bien le personnage depuis le départ de toute façon.

Au niveau de l'intrigue principale, les choses se précipitent donc, car Matthew décide de défier la Congrégation (qui réunit des représentants de chaque espèce) et les vieilles lois qui régissent leurs vies à tous depuis des siècles. Matthew décide aussi d'explorer ce que recouvre la « fureur sanguinaire », dont lui et sa lignée sont atteintes, afin de trouver un remède. Le temps presse d'autant plus qu'un vampire inconnu atteint de fureur sanguinaire sévit à Oxford, mettant en péril le monde des créatures aux yeux des humains.

De son côté, Diana cherche à réunir les pages manquantes du manuscrit ancien qu'elle avait découvert, alors que ses pouvoirs sont à leur apogée (les scènes de magie sont d'ailleurs toujours réussies, comme c'est le cas depuis le début de la série). De ce fait, le couple est souvent séparé au cours de cette saison malheureusement, mais moi qui n'ait jamais été trop fan de Diana, je dois dire qu'elle m'a bien plu cette saison, dans sa détermination et sa force. Le personnage a gagné en maturité et s'est épaissi au fil des saisons, devenant ainsi vraiment intéressant je trouve.

Avec un final réussi même si un peu rapide, A Discovery of witches ne s'en sort pas si mal en si peu d'épisodes. Elle aura été une série plaisante à suivre malgré quelques longueurs par moments, proposant un univers fantastique que j'ai beaucoup aimé et que je n'ai pas si souvent l'occasion de voir à la télévision.

Tag(s) : #Séries occidentales
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :