Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Article sur la saison 1 ICI.

 

Seconde saison pour cette sympathique série qui m'avait bien plu l'an dernier. HPI est une série divertissante, sans prise de tête et pleine d'humour. Je passe toujours un bon moment devant, et cette seconde saison est selon moi, fidèle à la première. La série aura d'ailleurs une 3ème saison, que je suis impatiente de découvrir.

Nous avions laissé Karadec, l'équipier de Morgane, en délicate posture puisqu'il avait agi hors des clous et faisait donc l'objet d'une enquête de l'IGPN. Sans trop de surprises, cette enquête se focalise rapidement sur Morgane, soupçonnée d'être une fauteuse de troubles dans l'équipe, avec son comportement peu orthodoxe.

Le début de la saison joue pas mal sur cette histoire et casse un peu la dynamique Morgane/Karadec puisqu'ils ne peuvent plus faire équipe (même si Morgane s'incruste toujours dans les enquêtes par la petite porte, évidemment). Cela permet aussi d'introduire le personnage de Roxane, l'enquêtrice de l'IGPN qui va devenir un personnage récurrent et qui est plus sympathique qu'il n'y paraît... Après quoi, on retrouve notre duo de façon un peu plus classique on va dire. Pour autant, la série va au-delà du classique « je t'aime moi non plus » entre les deux protagonistes, même si on se dirige lentement mais sûrement de ce côté.

Cette seconde saison s'attache à montrer Karadec sous un nouveau jour. Il apparaît ainsi un peu plus humain, plus sympathique. Quelques scènes témoignent de son attachement à son équipière farfelue (la scène de la danse est vraiment chouette), et j'ai plus apprécié le personnage cette saison.

Morgane est toujours aussi fantasque, et la scène d'ouverture de la saison (le shopping façon Pretty woman) donne le ton ! Audrey Fleurot semble bien s'amuser dans ce rôle, et c'est communicatif ! Et puis Morgane est touchante aussi, à plusieurs reprises, et notamment lorsqu'on revient à Romain, le père de sa première fille qu'elle n'a jamais pu oublier... ou lorsqu'elle commence à voir Karadec autrement. Il y a des scènes où le personnage baisse un peu la garde et devient plutôt émouvante, pour le coup. Si le cerveau de Morgane fonctionne mieux que le nôtre, en revanche elle semble moins douée pour le quotidien et les relations, et c'est ce qui la rend touchante.

Si j'ai un reproche à faire, c'est l'histoire de Romain finalement. J'avais déjà trouvé que c'était un peu rapide dans la 1ère saison, et là c'est un peu pareil. On se met à en reparler assez tardivement quand même, et finalement c'est vite plié. Alors pour le coup, cela donne lieu à des scènes réussies, et c'est aussi l'occasion de voir Patrick Chesnais en père de Morgane, mais finalement tout cela tient en 2 épisodes, alors qu'il y aurait eu moyen de dérouler cela en fil rouge sur toute la saison je trouve, cela aurait été mieux amené.

Cette saison donne aussi plus de place aux seconds couteaux, notamment Céline, la commissaire et Gilles, personnage assez comique notamment lorsqu'il se retrouve à héberger Morgane et toute sa marmaille. Le personnage de Morgane prend forcément beaucoup de place et il semble que les scénaristes adorent la mettre dans des situations improbables, mais pour autant, c'est sympa aussi de voir que les personnages secondaires, toutes proportions gardées, ne font pas que tapisserie...

J'ai encore passé un bon moment devant cette série et j'espère que la saison 3 sera du même acabit !

Tag(s) : #Séries occidentales
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :