Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Un long métrage d'animation des studios Disney, sorti en 2021.

 

Au coeur de la Colombie, vit la famille Madrigal, qui a une particularité : chacun de ses membres est doté d'un pouvoir magique qu'il met au service des habitants... sauf Mirabel, seule membre de la famille à n'avoir aucun pouvoir, ce qu'elle ne vit pas très bien...

Un jour, la magie de la famille est menacée, et Mirabel va tout faire pour la préserver...

 

Dans un style proche de Coco (que j'avais adoré), Encanto propose une animation colorée à souhait et franchement réussie ! C'est un régal pour les yeux, que de voir Isabela faire jaillir des fleurs toutes plus belles les unes que les autres, par exemple... sans parler du soin apporté aux tenues des personnages. Il y a vraiment beaucoup de scènes très jolies ou impressionnantes visuellement, ça c'est sûr.

Je reste un peu déçue par les chansons, en revanche. A part « Sous les apparences » de Luisa et surtout « Ne parlons pas de Bruno », les chansons ne restent pas en mémoire, contrairement à bien d'autres Disney. À la limite, j'ai plus aimé les chansons en espagnol qui passaient parfois en fond sonore, que celles chantées par les personnages. En y repensant, je pense que c'est parce que les chansons étaient trop descriptives. Pour le coup elles sont là pour expliquer des choses ou faire avancer l'intrigue, et je trouve toujours que c'est un procédé un peu grossier, qui empêche le fun d'une chanson. Par exemple la toute première chanson du film a pour but de nous présenter les membres de la famille Madrigal, et j'ai trouvé ça un peu long et maladroit d'emblée, pour tout dire. Ca fait très comédie musicale et je trouve que ce n'est pas forcément approprié.

La trouvaille d'Encanto à mes yeux, c'est incontestablement la maison, la « casita », qui est un personnage à part entière du film. Casita est imprégnée de magie et est « vivante » : elle amène les pantoufles lorsque l'on sort du lit, elle module son sol pour faire avancer les personnages, etc... Dès le début, on comprend que cette maison est comme un membre de la famille Madrigal et je dois dire que dans l'idée, et dans l'animation bien sûr, j'ai trouvé cela vraiment génial.

Dans cette fantastique famille où chacun a un pouvoir étonnant (la force, une ouïe exceptionnelle, le pouvoir de guérison, de changer d'apparence, etc...), Mirabel,15 ans, souffre de n'en avoir aucun, et sa grand-mère la déconsidère pour cette raison. Aussi lorsque Mirabel sent que casita se fissure et que la magie est en danger, tout porte à croire que c'est elle qui détruira la magie et la famille, alors qu'elle semble au contraire vouloir la préserver. Malgré son absence de pouvoir, Mirabel a toujours voulu se rendre utile du mieux qu'elle pouvait pour sa famille, et c'est un joli personnage, je trouve. Pas aigrie mais au contraire positive et volontaire malgré sa situation, c'est un personnage agréable à suivre.

Pas de grand méchant à combattre dans ce Disney en fin de compte, Disney change un peu la formule de ce point de vue et nous livre en prime une héroïne qui ne manque certes pas de courage, mais qui n'est pas non plus embarquée dans des aventures folles à mille lieues de chez elle... C'est assez intimiste finalement, mais la sauce prend. Là encore on en revient à casita, qui avec ses différentes chambres permet de voyager dans des univers entiers, sans pour autant bouger de la maison. On voyage bel et bien, mais sans quitter le foyer. Petit préférence pour la chambre d'Antonio et sa jungle peuplée d'animaux, personnellement ^^.

On pourra regretter des personnages peu développés qui n'ont d'autre but que d'agrandir la famille ou de faire un bon ressort comique (le cousin qui peut changer d'apparence, par exemple). Mais même si les personnages secondaires ne sont pas très explorés, elle reste sympathique cette famille, et leurs pouvoirs sont soit amusants, soit impressionnants, ce qui fait que cela fonctionne. J'ai aussi bien aimé le personnage de Bruno, que j'ai trouvé intriguant une bonne partie du film, puis très touchant au final.

Dans les thèmes abordés, Encanto ne révolutionne rien : l'importance de la famille, le fait que ce ne soit pas la magie qui fait de nous un être exceptionnel, etc... On pourra regretter un manque d'originalité, mais personnellement et c'est le cas de le dire, la magie opère toujours, je trouve. C'est beau, c'est divertissant, plein de magie dans tous les sens du terme, et encore une fois, j'ai passé un très bon moment !

Tag(s) : #Films et dessins animés
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :