Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Dernier bilan de l'année. Assez peu de dramas cette année encore, par contre j'ai réussi à voir des dramas japonais, là où j'avais échoué lamentablement l'an dernier. Ce n'est pas mirobolant, mais je suis contente.

Attention aux spoilers.

 

Dramas japonais de 2020 entièrement vus :

 

Theseus no fune

Article ICI

J'ai adoré. Franchement, ça fait plaisir de voir un drama japonais de ce niveau (je ne dis pas qu'ils n'existent pas/plus, juste que j'ai tellement de mal à choper des sous-titres que je regarde pas nécessairement les meilleurs...). Theseus no fune avait ses défauts, mais ils me sont passés au-dessus tant j'ai aimé cette histoire si tragique, celle d'une famille qui a tellement souffert depuis que le père, policier de son village, a été accusé d'horribles meurtres... Elle est terriblement attachante cette famille en plus, et on la veut notre fin heureuse, une fois qu'on a appris à les connaître !

Ce drama m'a clairement donné envie de découvrir le manga d'origine, qui doit sûrement être un petit bijou !

 

Alibi Kuzushi Uketamawarimasu

Un policier un peu mis au placard se fait aider dans ses enquêtes par une jeune fille passée maître dans l'art de détruire les alibis des assassins...

Bon, ça ne casse pas trois pattes à un canard comme on dit chez moi, attendu que la mécanique est identique épisode après épisode. On ne s'intéresse même pas au passé du protagoniste ni même à leurs personnalités réellement en fait
… Tout repose vraiment sur une enquête, l'alibi en béton de l'assassin que la fille va démonter... Ca passait le temps, ce n'était pas désagréable du tout, mais il ne faut pas chercher plus.

 

Autres dramas japonais entièrement vus :

 

Control ~hanzai shinri sousa~ (2011)

Article ICI

Quelques mois après avoir fini Control, je maintiens ma conclusion : c'est un sympathique drama, divertissant, mais rien d'exceptionnel non plus. Il s'adresse aux amateurs du genre et/ou aux fans de Fujiki Naohito, qui comme à son habitude, est très bien. Hormis cela, c'est une classique histoire d'enquêtes menées par une flic et un consultant complémentaires et efficaces, mais ma foi ça faisait le job.

 

Nippon noir (2019)

Ouch... Nippon noir m'a attiré avec son postulat de base où un flic plutôt sanguin se réveille dans une cabane sans souvenirs de ces derniers mois, à côté du cadavre de sa supérieure... Mais très vite j'ai déchanté et je me demande toujours comment je suis allée au bout ^^. Entre le surjeu de certains personnages/acteurs, le gros complot qui se profile à base d'expériences interdites et le reste... Autant la relation du protagoniste avec le fils de sa chef m'a bien plu, autant le drama était trop « tous azimuts » pour que j'accroche réellement... Le côté un peu fantastique ici ne collait pas et pour un coup, le drama aurait sûrement gagné à rester plus classique dans son traitement je pense.

 

Dramas coréens de 2020 (ou pas) que je suis en train de regarder :

 

My Country, the new age (2019)

Seo Hwi est fils de général déchu, Nam Seon Ho est un bâtard méprisé par son père. Ils sont amis et chacun et un excellent combattant. Mais pour faire leurs preuves, ils font finir dans des camps opposés...

Un drama historique proprement génial : casting au top, bande son excellente, personnages hyper intéressants... Tout y est : action, drame, suspens... Franchement c'est super et je ne suis pas inquiète, je ne vois pas comment le drama pourrait me décevoir, à moins de complètement partir en cacahuète, mais je refuse d'y croire ^^.

 

Psychopath diary (2019)

Concept un peu particulier puisqu'il s'agit d'un gentil jeune homme qui se cogne la tête, perd la mémoire tandis qu'il entre en possession du journal d'un tueur en série, et qui en l'absence de ses souvenirs, pense être ce redoutable psychopathe !

Étonnamment malgré le sujet, c'est assez fun (du moins jusque là, soit à 1/3 du drama à peu près). Certaines situations sont assez comiques en effet. Cela dit, j'ai hâte que les deux personnages (le vrai et le faux psychopathe) interagissent davantage quand même, je pense que ça peut donner quelque chose de très sympa ! J'étais un peu sceptique, mais si ce drama continue ainsi, ce sera une bonne surprise.

 

When the weather is fine :

Hye Won est une jeune violoncelliste qui revient dans son village natal après plusieurs échecs. Elle y retrouve Eun Seob, qui tient une librairie et à une vie aussi tranquille que la sienne est chamboulée...

Encore une énième histoire d'amour, dirait-on. Mais c'est la présence de Park Min Young qui m'a fait commencer le drama car j'adore cette actrice. Ca et les commentaires très élogieux sur le drama et son ambiance. Ça a l'air d'être le genre de truc un peu bâteau mais qui cache une pépite. J'avoue qu'après deux épisodes vus, même si c'est joli, je ne suis pas à ce niveau d'enthousiasme encore, mais j'espère que cela viendra en avançant dans le drama !

 

Drama coréen de 2020 entièrement vu :

 

Flower of evil

Je n'en reviens pas de n'en avoir vu qu'un en entier... Challenge 2021 : faire bien mieux que cela !

Ce qui est cool, c'est que je l'ai adoré par contre. Il faut absolument que je fasse un article là-dessus. C'est un drama porté par un casting absolument parfait (et ensemble, et individuellement), avec de beaux personnages aux réactions parfois imprévisibles. Le drama m'a tenu en haleine chaque épisode sans exception, et j'étais contente aussi du traitement du sujet de base (un homme dépourvu de toute émotion qui se fait passer pour le mari et père idéal en tous points), qui n'était pas caricatural. Franchement, une superbe réussite.

Tag(s) : #Les TOP & bilans
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :