Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Yeo Jin Goo : Ha Sun / Le Roi Lee Hun

Lee Se Yung : La Reine Yu So Wun

Jang Gwang : L'eunuque Jo Nae Gwan

Jang Yung Nam : La Reine douairière

Kim Sang Kyung : Lee Gyu

 

16 épisodes

2019

 

16/20

 

Ha Sun est clown, et le plus souvent lors des spectacles avec sa troupe, il interprète le Roi.

Il se trouve que le Roi Lee Hun et lui, se ressemblent à s'y méprendre. Désireux d'échapper à des tentatives d'assassinat, le Roi charge son plus fidèle conseiller de ramener Ha Sun pour jouer son rôle à la cour le temps que les choses se calment...

 

Le principe de cette histoire a déjà été décliné de nombreuses fois. Apparemment, le drama est un remake d'un film coréen qui est une variation du célèbre conte « Le Prince et le Pauvre ». Deux personnes de condition différente, se ressemblant comme deux gouttes d'eau, qui échangent leur place. Une histoire que j'aime bien, et qui ici est un peu différente puisque le pauvre prend la place du Roi, mais ce dernier se terre en attendant de revenir, et ne prend pas sa place auprès des siens.

Ce Roi, il est assez détestable. Égoïste, capricieux, mesquin... Il y a des moments où il fait pitié c'est vrai, mais on comprend très très vite que Ha Sun ferait un bien meilleur Roi que lui. Il n'a pas d'éducation, il ignore bien des choses, mais c'est quelqu'un de bien. Il est droit, juste, altruiste et franc. Bien sûr les premiers temps, il commet des maladresses comme il n'est pas familier des usages de la cour et que certaines choses lui paraissent absurdes et le font réagir. Mais on sait qu'avec un peu d'entraînement, il peut être un bon Roi pour son peuple. Un peuple dont il est issu et qu'il comprend d'ailleurs, et une fois sur le trône, il ne l'oublie pas et veut son bien-être.

Ha Sun est naïf et va apprendre comment évoluer dans ce monde où traîtrises et coups-bas sont réguliers. Entre la Reine douairière et un ministre qui convoitent le trône et ne reculeront devant rien pour le faire tomber, il doit en plus protéger son secret, car il est hors de question que l'on découvre qu'un clown a pris la place du roi... Bref, le drama joue pas mal avec nos nerfs quoi ^^. Yeo Jin Goo est vraiment bon dans les deux rôles, qu'il joue sans caricature, avec beaucoup de justesse.

Autour de Ha Sun, deux personnes seront capitales. Il y a l'eunuque Gwan, qui va se prendre d'affectation pour lui. Bien qu'il le traite comme s'il était le Roi, l'eunuque se soucie de lui et on voit qu'il l'apprécie et fait ce qu'il peut pour le protéger. Il s'inquiète pour lui aussi. C'est un personnage discret mais sympathique. Et puis évidemment, il y a le secrétaire général en chef, Lee Gyu, un personnage que j'ai vraiment aimé. Cet homme de confiance est celui à qui le roi va confier la tâche de placer Ha Sun sur le trône à sa place, temporairement. Fidèle au Roi et désireux de bien gouverner cette Nation, le secrétaire va se montrer dur envers Ha Sun, il ne va rien lui passer. Et puis plus le drama avance, plus il va comprendre que le Roi est perdu, affaibli par les substances qu'il prend et détruit par le pouvoir, tandis qu'il comprend aussi que Ha Sun est intelligent à sa façon et a du cœur. Il pourrait bien être capable de ne se laisser pervertir par le pouvoir...

Lee Gyu est un personnage dont on doute au début. Le fait de placer un clown sur le trône, et tout ce qu'il fait en général, le fait-il pour son propre intérêt ? Pour tirer les ficelles dans les coulisses et gouverner réellement en manipulant une marionnette ? Ses ennemis lui opposent cela et c'est vrai qu'on peut se poser la question. Mais on comprend qu'il n'en est rien et que même s'il a parfois fait de mauvaises choses, il a toujours eu la Nation et son bien-être comme objectif. On s'en rend compte lorsqu'il se met à réaliser que Ha Sun fait de bonnes choses et qu'il le traite mieux qu'au début, en le considérant réellement, autrement que comme un clown...

Et puis il y a la Reine aussi. Une Reine froide au début, mariée à un Roi à qui elle est fidèle par devoir, mais elle n'est pas heureuse. Ha Sun et elle vont tomber amoureux rapidement et la Reine va se transformer, devenir plus chaleureuse et ouverte. C'est une jolie romance que le drama nous raconte. Il a d'ailleurs bien réussi le dosage entre cet aspect et toutes les autres thématiques, à mon avis. Evidemment j'ai redouté le moment où la Reine apprendrait qui est véritablement en face d'elle. Comment réagirait-elle, en sachant qu'un clown se fait passer pour le Roi ? Qu'elle n'a rien vu, et qu'il l'a trompé ? Mais en attendant, chacun de leurs moments de complicité était vraiment joli, je trouve. C'est une relation à l'image de la Reine : discrète, sobre, mais que l'on sent solide et sincère.

Mis à part l'ultime rebondissement dans le dernier épisode, dont je n'ai pas trop vu l'intérêt, The crowned clown est un drama que j'ai aimé suivre et dont j'ai apprécié toutes les thématiques. Il y avait des personnages attachants (en plus de ceux cités ci-dessus, il y en a beaucoup d'autres), des costumes magnifiques, une OST sympa... Un bon drama historique, en somme.

Tag(s) : #K-dramas-K-movies
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :