Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Lee Jong Suk : Cha Eun Ho

Lee Na Young : Gang Dan Yi

Jung Yu Jin : Song Hae Rin

Wi Ha Jun : Ji Seo Jun

Jo Han Chul : Bong Ji Hong

Kim Sun Yung : Seo Yung Ah

Kim Tae Wu : Kim Jae Min

 

16 épisodes

2019

 

14,5/20

 

Cha Eun Ho travaille comme rédacteur en chef dans une maison d'édition, tout en étant lui-même écrivain. Il ne manque pas d'argent, a du succès avec les femmes, tout lui réussit.

Pour sa meilleure amie, Gang Dan Yi, c'est tout l'inverse. Elle vient de divorcer, et est au chômage. Auparavant dans la publicité, elle avait arrêté pour élever son enfant et à son âge, avec autant d'années sans travailler, il est dur pour elle d'être prise au sérieux, surtout après sa prestigieuse carrière. Les dettes s'accumulent, d'autant que les études de sa fille ont un coût. Elle a caché tous ses soucis à Eun Ho, mais elle est aux abois, finissant par perdre sa maison.

Elle finit par se faire embaucher pour un travail bien en deçà de ses capacités, en mentant sur son CV, dans la maison d'édition où travaille Eun Ho...

 

Ca m'a fait bien plaisir de regarder un drama qui se passe dans le monde de l'édition. Bon il y a aussi de la romance, de la tranche de vie, le lot de drame propre à toute comédie romantique digne de ce nom, etc, mais le monde des livres est très important. C'est le métier de nos protagonistes, qu'ils soient éditeurs, rédacteurs, petites mains, illustrateurs... Beaucoup de scènes se déroulent au bureau, il y a pas mal d'enjeux sur la sortie d'un nouveau livre, la promotion, décrocher des contrats avec des auteurs, organiser des événements... Et ma foi, c'est un contexte qui m'a plu, c'est d'ailleurs cela aussi, qui m'avait donné envie de commencer Romance is a bonus book. Evidemment le contexte importe peu lorsqu'on raconte une éternelle romance, mais ma foi en tant qu'amoureuse des livres, j'ai apprécié.

C'est aussi à travers les yeux de notre héroïne, Dan Yi, que l'on rentre pleinement dans ce milieu. Elle décroche ce boulot en mentant (à la baisse) sur son CV parce que sa grande carrière passée dans la pub et ses années de femme au foyer ne donnent pas une bonne image d'elle. Et l'urgence à ce moment, c'est de trouver un job, peu importe lequel, et de ramener de l'argent. Ce boulot va de servir le café à préparer les réunions en interne, amener des cadeaux aux auteurs à réparer le photocopieur, emballer des livres, etc...

On voit vite que Dan Yi en a largement sous le pied, mais elle est heureuse de faire ce travail. Elle va tenter de proposer ses idées ça et là mais se heurte à pas mal de freins (voire de malhonnêteté), alors même que ses idées sont bonnes, parce qu'elle sait rédiger et que la publicité évidemment, ça la connaît. Elle s'investit au-delà de ce qu'on lui demande, parce qu'elle aime ça, parce qu'elle aime les livres, et parce qu'elle en est capable. Et aussi parce que certaines collègues expérimentées la soutiennent, comme Hae Rin et Yung Ah, deux personnages que j'ai bien aimé. Et elles vont vite voir que parmi tous les nouveaux employés, elle est clairement une case au-dessus. Eun Ho s'en rend compte aussi, et plaide sa cause subtilement, les deux faisant au travail comme s'ils ne se connaissaient pas, pour ne pas qu'il soit dit qu'il a pistonné Dan Yi.

Pire, ils habitent même ensemble puisque Dan Yi a perdu sa maison. Le temps de se retourner, Eun Ho l'héberge, aussi il est parfois compliqué de faire comme si de rien n'était au travail...

Evidemment, Eun Ho ne va mettre très longtemps avant de comprendre qu'il l'aime. Il mène une vie assez dissolue avec les femmes et il pense à Dan Yi comme une vieille amie, mais il tient à elle et ça le touche, lorsqu'il apprend qu'elle lui a caché tout ce qui allait de travers dans sa vie... A force de vivre ensemble, il se montre jaloux lorsque Dan Yi s'intéresse à un autre homme, Seo Jun.

Pour le coup je n'étais pas plus fan que cela, à l'idée de les voir finir ensemble (ce qui était la fin logique d'un tel drama), parce que leur amitié me plaisait bien telle quelle et qu'ils avaient une belle complicité en l'état. Je ne les visualisais pas du tout en tant que couple (et cela n'avait rien à voir avec leur différence d'âge). D'autant plus que côté Dan Yi, l'illustrateur Seo Jun était tout ce qu'il y avait de sympathique, et était clairement épris d'elle. Et côté Eun Ho, il y avait Hae Rin, une collègue avec qui il est sorti, très amoureuse de lui, et qui est un personnage secondaire que j'ai vraiment appris à aimer.

Au début elle semblait un peu froide au travail, et un peu pathétique, de s'accrocher comme cela à Eun Ho qui lui fait clairement comprendre qu'entre eux c'est fini. Mais contrairement à la rivale de base dans les dramas, Hae Rin avait quelque chose d'intelligent et des réactions inédites. Même si elle s'accroche à lui, cela ne l'empêche pas d'apprécier vraiment Dan Yi, y compris lorsqu'elle commence à soupçonner quelque chose entre elle et Eun Ho. Et avant cela, elle la soutient professionnellement parlant, faisant peu de cas de son statut au sein de la boîte et comprenant qu'elle a de réelles compétences.

Cela dit et mis à part le fait que je ne les voyais pas comme un couple, c'était deux personnages sympathiques. J'ai eu un peu de mal au début du drama, avec le fait qu'on nous rejoue pour la énième fois la composition de la pauvre héroïne à qui il n'arrive que des malheurs façon Cosette, et qui va trouver refuge auprès de son ami (beau et riche, cela va sans dire ^^). C'est convenu, et surtout on l'a beaucoup vu déjà ^^. Dan Yi m'est devenue plus sympathique après, une fois qu'elle a tout dit à Eun Ho et qu'elle accepte son aide. Quant à lui, il m'est aussi devenu plus sympa après, quand on va au-delà de l'image de coureur de jupons sous lequel le drama nous le présente, et qu'on découvre quelqu'un de gentil, attentionné et talentueux.

Mais je dois bien avouer que toute la petite bande de la maison d'édition, quasiment au complet (j'ai été moins fan des deux autres petits nouveaux arrivés en même temps que Dan Yi), m'a bien plu. Ils étaient soit drôles, soit touchants et pimentaient bien le drama. Plusieurs fois, ils m'ont même plus plu que les deux protagonistes ^^.

Romance is a bonus book se regarde bien. Ça ne renouvelle pas le genre de la comédie romantique (et honnêtement, à mon sens on peut trouver mieux en la matière), mais c'est sympa, divertissant. Et encore une fois, le contexte m'a plu ^^.

Tag(s) : #K-dramas-K-movies
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :