Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Une série britannique créée par Debbie Horsfield, avec :

Aidan Turner : Ross Poldark

Eleanor Tomlinson : Demelza

Ruby Bentall : Verity

Caroline Blakiston : Agatha Poldark

Phil Davis : Jud Paynter

Beatie Edney : Prudie Paynter

Jack Farthing : George Warleggan

Luke Norris : Dr Dwight Enys

Heida Reed : Elizabeth Poldark

Kyle Soller : Francis Poldark

Gabriella Wilde : Caroline Penvenen

 

Série en cours, 4 saisons.

 

XVIIIème siècle, en Cornouailles.

Ross Poldark revient de la guerre d'indépendance après des années, mais ce retour n'est pas brillant : son père est mort, ne lui laissant qu'une mine familiale à l'abandon et deux serviteurs paresseux... Comble de malheur, la femme qu'il a toujours aimé est aujourd'hui fiancée à son cousin...

 

D'après les romans de Winston Graham.

 

(Attention, si vous n'avez pas commencé, certains événements sont un peu spoilés).

J'ai tardé à regarder cette série, alors que j'étais sûre qu'elle me plairait. Et ce fut bien le cas ! J'ai regardé plutôt rapidement les 4 saisons et maintenant, j'attends la diffusion de la 5ème, qui sera également la dernière.

Ce n'est pas souvent que j'attaque par là, mais il faut souligner la beauté des décors. C'est un véritable enchantement, ces paysages escarpés, cette verdure et la mer en toile de fond... Je ne compte plus le nombre de scènes où j'aurais envie de faire des captures d'écran, tant c'est beau à voir. La dernière saison, qui se passe davantage à Londres, m'a un peu privé de ces décors naturels et cela m'a bien manqué (même si Londres était sympathique à découvrir aussi, et cela avait le mérite de changer). En tout cas je ne m'en lasse pas, c'est un régal pour les yeux. Et j'aime bien les musiques, aussi.

Je suis tout de suite tombée amoureuse des personnages. Enfin, Ross et Demelza, surtout. Ross est issu d'une grande famille, mais vu ce qu'il trouve quand il revient de la guerre, il n'a pas d'autre choix que de se retrousser les manches s'il veut survivre. Tout le monde le donne perdant, y compris sa propre famille, mais Ross est quelqu'un de tenace (c'est un euphémisme...) et qui n'a pas peur de mouiller sa chemise. C'est aussi quelqu'un qui a bon cœur et qui ne supporte pas l'injustice. Du début de la série jusqu'à aujourd'hui, il est le premier à se lever s'il faut aider quelqu'un (quitte à se mettre en danger ou en difficulté). Il a sa famille à nourrir, ses serviteurs, puis les gens qui travaillent dans sa mine...

Sans cesse, il pense aux autres avant de penser à lui (et parfois même au détriment de sa famille). Ross est aussi un impulsif qui ne sait pas se taire quand quelque chose lui déplaît, et qui a un vrai problème avec l'autorité. Plus d'une fois on a envie de lui dire « mais reste tranquille ! » car souvent il s'attire des problèmes tous seuls comme un grand ^^'. C'est un personnage qui a beaucoup de qualités et que j'aime beaucoup, mais ce qui est intéressant c'est qu'il n'est pas exempt de reproches. Outre sa faculté à s'attirer des problèmes qui parfois, sont lourds de conséquences, il fait parfois des choses qu'on ne peut pas cautionner (dans la saison 2, ce qu'il fait à sa femme est impardonnable). Il est loin d'être parfait, et c'est aussi bien.

J'ai également tout de suite adoré Demelza, l'exemple même de la chenille qui se transforme en papillon. Pas bien née, elle est complètement garçon manqué, et elle est prise sous l'aile se Ross qui la fait travailler pour elle. Pour cela, elle lui voue une sincère reconnaissance et admiration, puis bientôt, elle tombe amoureuse de lui. Au fil des épisodes, Demelza va révéler la magnifique jeune femme qu'elle est (je trouve l'actrice d'une grande beauté) et même si elle manque de culture et qu'elle doit apprendre à se comporter en société, elle a beaucoup de cœur, de bon sens et d'intelligence. Et elle est très travailleuse, aussi. C'est un personnage vraiment solaire et bienveillant, qui encaisse pas mal de choses, et dont la simplicité touche pas mal de monde autour d'elle. Elle commet des erreurs aussi, souvent en voulant bien faire et en s'impliquant dans les affaires des gens qu'elle apprécie. Mais elle apprend, et gagne en maturité au fil des saisons. La concernant, j'ai particulièrement aimé les premières saisons, où elle touche les gens par sa simplicité et sa bonté et où on découvre son potentiel, au-delà de sa condition sociale initiale. Son couple traverse bien des épreuves et rares sont les moments de paix pour eux, mais je trouve qu'ils vont très bien ensemble et j'espère qu'ils sauront résister aux obstacles qui s'annoncent encore.

Poldark fait graviter pas mal de personnages autour d'eux, familles, amis, collègues, ennemis... La palme du personnage détestable revient sans conteste à George, dont j'ai cru au début qu'il pourrait être capable de se raisonner, mais qui a une haine si violente envers Ross, qu'il ne fait que devenir encore pire. George ne recule devant aucune manoeuvre pour devenir quelqu'un de plus important qu'il ne l'est déjà et rend Ross responsable de tout ce qui lui arrive de mauvais. J'ai aussi eu du mal avec Elizabeth, l'amour perdu de Ross qui épouse Francis, le cousin de celui-ci lorsqu'il revient de la guerre. Elizabeth est un personnage fondamental pour le personnage de Ross, qui se définit notamment par son amour pour elle, et même s'il aime sincèrement Demelza, Elizabeth sera toujours à part pour lui. Elizabeth est un personnage qui ne m'a jamais été très sympathique, même si je reconnais qu'elle a vécu des choses dures et qu'elle a beaucoup de volonté. Mais elle est aussi coupable que Ross, de ne pas mettre un point final à leur histoire passée et en continuant ainsi à faire souffrir ceux qui tiennent à elle.

Francis est un personnage faible, qui longtemps ne m'a pas inspiré plus de sympathie que son épouse, mais qui a fini par se racheter en redevenant quelqu'un de bien, soucieux de sa famille et de son cousin. Et j'ai beaucoup aimé Agatha et Verity aussi, la grande tante et la cousine de Ross. Mais pour les personnages secondaires, je dois dire que ma préférence va au Dr Enys, ami de Ross et médecin jusqu'au bout des ongles, totalement dévoué à ses patients. La série finit par l'étoffer un peu en le définissant par autre chose que son métier et c'était vraiment bien joué, cela n'a rendu le personnage que plus sympathique et intéressant. Mais bref, je ne peux malheureusement pas revenir sur tous les personnages, car il y en a pas mal mine de rien ! En tout cas les intrigues secondaires sont tout aussi réussies, je trouve (par exemple plus récemment, celle autour de Morwenna m'a beaucoup intéressée).

Poldark est une série qui n'hésite pas à malmener ses personnages. Ils vivent des temps difficiles et pour survivre, rien n'est évident. Les galères des Poldark avec leurs mines sont vécues intensément car c'est leur source de revenu, pour eux mais aussi pour tous ceux qui y travaillent. Il y a aussi la faim, les maladies de l'époque qui n'épargnent personne... Durant les 4 saisons, il y a eu beaucoup de drames, beaucoup d'injustices aussi, du fait du hasard ou des manigances de George... Autant dire que parfois, le suspens est insoutenable ^^. Ce qui est intéressant aussi, c'est que la série s'écoule sur plusieurs années, ce qui permet de voir les personnages et les situations évoluer (cela fait un peu bizarre en saison 1 d'ailleurs, on a l'impression que tout arrive vite ^^).

Mais il y a aussi de beaux moments, qui sont d'autant plus appréciables que les personnages galèrent bien, avant d'y parvenir, et qu'ils le méritent aussi. Dans tous les cas, la série sait toucher, indigner ou émouvoir selon le cas. C'est bien sûr dû aussi, aux acteurs qui sont tout à fait crédibles, du rôle le plus important au plus petit. Pour ma part, j'ai vraiment beaucoup aimé et je sais déjà que quand elle s'achèvera, Demelza et Ross me manqueront certainement. En attendant, vivement la saison 5 !

Tag(s) : #Séries occidentales
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :