Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Un film réalisé par Peter Farrelly, avec :

Viggo Mortensen : Tony Vallelonga

Mahershala Ali : Don Shirley

Linda Cardellini : Dolores

Dimeter Marinov : Oleg

Mike Hatton : George

(2018)

 

Dans les années 60, aux Etats-Unis, Tony Vallelonga travaille dans un cabaret comme videur. Le cabaret devant fermer quelques mois, Tony doit trouver de quoi subvenir aux besoin de sa famille.

Il est engagé par Don Shirley, un célèbre pianiste de jazz, pour le conduire et le protéger lors de sa tournée dans les Etats du sud. Une tournée qui ne sera pas de tout repos, puisque Don Shirley est noir et le sud très conservateur, ainsi que ses lois ségrégationnistes, ne l'accueillera pas à bras ouverts...

 

Green book a obtenu pas mal de récompenses, notamment aux Oscars, et il le méritait, je pense. En tout cas, j'ai beaucoup aimé, plus même, que ce à quoi je m'attendais. C'est un film évidemment plein de bons sentiments et dont on devine assez aisément l'issue, mais peu importe : c'est un beau message, porté par deux acteurs très convaincants, et il ne m'en faut pas plus.

Viggo Mortensen et Mahershala Ali portent le film, les autres acteurs étant réellement secondaires, tant en terme d'importance que de temps passé à l'écran. Les trois quarts du temps, c'est notre duo qui est présent, alors autant dire que la prestation des acteurs et leur alchimie étaient capitales pour le bon fonctionnement du film. Et ils sont sacrément bons, l'un comme l'autre. Viggo Mortensen, qui a pris pas mal de poids pour le rôle, est presque méconnaissable dans le rôle de cet homme qui a autant bon cœur au final, qu'il a une grande gueule. Quant à Mahershala Ali, la complexité de son personnage ressort tout en nuances, et c'est vraiment une belle performance de sa part !

Tony et Don, leurs personnages, ne pourraient pas être plus différents. Tony est marié, père, et a l'habitude de régler les problèmes de façon « musclée ». Peu cultivé, c'est un homme simple. Quant à Don, c'est un artiste doué, et un homme d'une grande culture. Mais c'est aussi quelqu'un de très seul, de prime abord qui prend les gens de haut. Comme on s'en doute, ils vont chacun apprendre à voir au-delà de la première impression et découvrir l'autre. Va naître un certain respect, puis une profonde amitié, à mesure du temps passé ensemble sur les routes du sud.

Tony est quelqu'un qui a des principes, et qui a certes quelques a priori au début du film, mais finalement c'est quelqu'un qui se montre assez ouvert et fidèle. Les connaissances de Don, ainsi que son talent au piano, vont l'impressionner tandis qu'il découvre que sous des dehors condescendants, Don est en réalité quelqu'un qui n'est pas heureux et qui est très seul dans la vie. Quant à Don, si au début les bavardages de Tony l'insupportent -Tony parle sans cesse- il découvre au fond un homme gentil et sur qui il peut compte : en effet, Tony va le tirer de pas mal de situations délicates avec sa « tchatche ».

Car comme attendu, le voyage n'est pas de tout repos. Des « simples » réflexions à la difficultés de trouver des endroits accessibles à Don (d'où le fameux Green Book, un livre recensant tous les endroits dans lesquels les noirs sont autorisés à se rendre), en passant par des scènes d'humiliations complètement assumées car normales du point de vue des personnages... Bien sûr que tout ceci a existé, ce n'est pas un scoop, mais le film montre tout cela de façon assez sobre et donc, percutante. Face à cela, la ténacité et la dignité du personnage de Don sont d'autant plus marquantes.

Et au milieu de tout cela, avec ce contexte qui est tout sauf drôle et certaines scènes assez dures, le film est étonnement très amusant. Grâce à Tony principalement, qui est impayable et dont l'impulsivité, en bon italo-américain qu'il est, en font un personnage très entier et nature. En tout cas j'ai souri, voire ri assez souvent. Ce n'est pas une comédie évidemment, mais je trouve que cela donnait un bon équilibre au film, et ne desservait pas du tout le propos initial, bien au contraire.

Green book fut une bonne surprise, et je le recommande sans hésiter. Pour son duo d'acteurs excellent, pour son ton juste, pour son propos.

Tag(s) : #Films et dessins animés
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :