Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Seconde et dernière partie du bilan portant sur les séries (saisons) de cette année.

Attention aux éventuels spoilers sur les séries mentionnées ^_^. Et bonne lecture !

 

Les saisons dont la diffusion est déjà terminée :

 

Doctor who, saison 11 :

Cette saison est celle du changement : scénariste et acteur principal (enfin actrice), rappelant ainsi un peu la saison 5 en son temps. Pour la première fois, le Docteur est une femme, en l'occurrence la géniale Jodie Wittaker. J'aime son Docteur qui, il est vrai, dans les premiers épisodes est un peu spectatrice (je veux dire par là que les choses se résolvent souvent toutes seules ou pas forcément grâce à elle en tout cas), mais est très rafraîchissant.

J'ai lu de dures et nombreuses critiques sur la qualité des scénarios. Personnellement, je ne souscris pas... Il y a vraiment de bons épisodes (je pense à celui sur Rosa Parks notamment, mais pas que), plus en tout cas, que ceux que je n'ai pas trop aimé. Et j'aime beaucoup les compagnons du Docteur. Pour moi, cette saison est jusque là réussie, et je ne comprends pas trop les mauvaises critiques...

 

13 reasons why, saison 2 :

Ce n'était pas une mince affaire, de revenir après une saison 1 qui personnellement, m'avait vraiment plu et marqué. Mais 13 reasons why a, je trouve, relevé le défi. Tout tourne cette saison autour du procès de Bryce, et nous allons voir les protagonistes de la première saison témoigner, et réagir face au procès. Le tout avec des flashbacks de Hannah et des personnes en question.

C'est toujours aussi difficile par contre, à ne pas mettre entre toutes les mains. Mais tout comme l'an dernier, je trouve que la série a une vraie utilité et met en lumière le harcèlement et la cruauté à l'école. Et donc cette année encore, je la place en haut de ma liste, tant il est difficile de passer à autre chose après l'avoir vu.

 

The 100, saison 5 :

The 100 entame sa saison après 6 ans, depuis la fin de la saison 4. Forcément, les personnages ont changé, que ce soit Clarke qui a survécu seule (enfin pas tout à fait) sur Terre, Bellamy et les autres dans l'espace, et Octavia et sa clique dans le bunker. Ils ne sont plus les mêmes et leurs relations non plus.

La menace cette année, vient d'un groupe de prisonniers arrivés sur Terre, bien décidés à en faire leur nouvelle maison, et à ne pas partager. Octavia non plus, n'est pas décidée à faire des concessions et ainsi, l'affrontement est inévitable. La fin de la saison laisse penser à un reboot l'an prochain et je suis curieuse, mais elle est aussi très émouvante et inoubliable, donnant lieu à l'une des plus belles scènes de la série à mon sens.

 

The Handmaid's tale, saison 2 :

Même si la diffusion est terminée, je viens seulement d'attaquer la seconde saison de cette série qui, l'an dernier, m'avait très impressionnée. Du coup je ne peux pas en dire grand chose, comme je débute à peine. Cela dit dès le début, on est remit dans le bain ! La scène d'introduction du premier épisode est pour le moins marquante, autant par ce qui s'y passe que grâce à la réalisation, toujours impeccable. Je sens qu'on va encore pas mal souffrir cette saison (c'est aussi pour cela que j'ai mis du temps à reprendre la série ^^), mais il faut bien admettre que dès les premières minutes, on retrouve une qualité indéniable et un casting inspiré. Cela promet !

 

Marvel's Jessica Jones, saison 2 (Article ICI) :

Jessica Jones cette saison, s'intéresse à son passé et à la manière dont elle a obtenu sa force surhumaine, alors qu'elle est encore traumatisée d'avoir dû tuer Kilgrave... J'aime toujours autant ce personnage, qui prend encore cher cette saison (comme les autres, d'ailleurs, puisque Trish, Malcolm, Jeri ne sont pas épargnés). Un tournant a également lieu dans la relation très forte qu'elle entretenait jusque là avec Trish, sa meilleure amie et sœur adoptive. J'avoue que le sort de Trish m'a moins touchée, voire le personnage m'a un peu gonflé (j'accroche moins aux déboires des gosses de riche en fait ^^), mais la rupture avec Jessica ne sera pas sans conséquences. J'espère que la série aura sa saison 3, comme pas mal de séries Marvel se font annuler en ce moment, car je l'aime beaucoup !

 

Death in paradise, saison 7 :

Cette saison, plusieurs enquêtes en rappellent certaines des saisons passées je trouve (celle du groupe de musique par exemple), mais plus pour la thématique, pas pour le déroulement de l'enquête ni la solution. Cela dit, je prends toujours autant de plaisir à regarder Death in paradise, qui est une petite série bien efficace. Et même si j'aimais beaucoup l'ancien inspecteur, j'aime aussi le nouveau arrivé la saison passée, Jack Mooney. C'est vraiment un personnage des plus sympathiques, qui s'est bien fondu dans la série. Vivement la prochaine saison !

 

L'Art du crime, saison 2 :

J'espère bien qu'il y aura une 3ème saison, car celle-ci m'a tout autant plu que la première ! Au détour d'une enquête, on en apprend davantage sur le capitaine Verlay, et c'est intéressant, d'autant plus que cela le rapproche encore de sa partenaire, Florence, car finalement ils ont plus de point communs que prévu.

La série continue par ailleurs à nous entraîner sur des enquêtes dans le milieu de l'art, et c'est l'occasion de (re)découvrir trois peintres. Cette association me plaît décidément beaucoup, on est toujours dans la dynamique du duo formé d'un consultant et d'un flic, mais ce contexte change un peu.

 

Baskets, saison 3 :

Toujours amère, Baskets est néanmoins attachante, avec sa famille très particulière. Cela dit, Dale m'a particulièrement agacé cette saison, et cela m'a un peu gâché le plaisir. De plus, si le propos de la série était intéressant en soi, je ne suis pas sûre que ce soit une série faite pour perdurer dans le temps, en fait. Du coup j'hésite, vu le nombre de séries à côté, à me lancer dans la saison 4 lorsqu'elle sera diffusée l'an prochain. On verra bien.

 

Les saisons toujours en cours (et en pause hivernale)

 

This is us, saison 3 :

J'ai lu pas mal de critiques mitigées sur cette saison, qui d'après plusieurs personnes, est en perte de vitesse, comme si la série peinait à se renouveler et s'essoufflait. Pourtant, des quelques épisodes que j'ai pu voir jusque là, ce n'est pas du tout mon opinion. En effet, la série me touche toujours autant, qu'il s'agisse de parler du présent ou du passé (en prime, je sens qu'on se dirige sur le passé de Jack au Vietnam, et je trouve que c'est intéressant). Pour moi, le casting est toujours aussi bon, et les répliques toujours aussi ciselées. Je suis toujours aussi enthousiaste à propos de This is us, et je ne pense pas que cela changera. C'est décidément une série marquante de ces dernières années.

 

How to get away with murder, saison 5 :

Je vous passe le couplet pendant lequel je m'extasie sur le talent de Viola Davis... ah ben c'est fait ^^. Sinon, Murder poursuit sa recette habituelle : nous montrer une scène -de préférence flippante- puisque nous ramener quelques mois en arrière pour nous montrer comment nous en sommes arrivés là, chaque fois en nous en montrant un peu plus. Ça marche chez moi, que voulez-vous. Je me demande qui, quoi, comment...

Cette année en prime, nous voyons Analise et ses étudiants bosser dur sur les suites de l'affaire qu'elle a emmené la saison passée jusqu'à la cour suprême, et c'est ma foi bien intéressant. J'aime toujours autant la série !

 

Criminal minds, saison 14 :

Criminal minds est toujours efficace, de mon point de vue. Le premier épisode reprend là où on avait laissé les personnages l'an dernier, à savoir en fâcheuse posture, et c'est une bonne entrée en matière. Il y a eu un ou deux épisodes qui m'ont moins plu, comme souvent avec ce type de formules, mais dans l'ensemble ce début de saison est convaincant pour moi.

 

The Good doctor, saison 2 :

Portée par Freddie Highmore, The Good doctor confirme qu'elle est une réussite. Moi qui ne suis pas fan à la base, des séries médicales, j'aime beaucoup celle-ci. Les « cas du jour » sont intéressants cette saison tout comme l'an dernier, et les nouveaux personnages dans l'équipe apportent réellement quelque chose. Je regrette un peu la relation entre Shaun et le Dr Glassman telle qu'elle était lors de la première saison car ils ont moins de scènes ensemble, mais cela permet aussi d'apporter quelque chose de nouveau aux deux personnages.

 

The Resident, saison 2 :

Cette série médicale confirme la bonne impression laissée par la première saison, avec ses personnages très humains, soucieux de leurs patients et impliqués plus qu'il ne le faudrait, même. Ce n'est pas toujours la fin que l'on aimerait, c'est parfois dur ou cruel (l'épisode avec les deux enfants, par exemple), mais cela fait toujours mouche. Je suis vraiment emballée par The Resident.

 

The Big bang theory, saison 12 :

The Big bang theory attaque son ultime saison, suite au mariage de Sheldon et Amy, dont le couple est toujours aussi bien géré. Mais -enfin !-, la série s'intéresse à Raj, qui fut longtemps délaissé quand même. C'est sympa en plus, ce qui est proposé par rapport à lui.

Pour le moment la saison propose de bons épisodes, où l'humour fonctionne toujours. Il n'y a plus qu'à souhaiter qu'elle nous offre une fin à la hauteur !

 

Modern family, saison 10 :

Modern family ne cesse de m'amuser, même si cette saison à l'occasion d'un épisode, les choses étaient un peu plus sérieuses... Rendus à peu près à la moitié de la saison, la série semble vouloir s'attarder un peu sur Hayley et la faire mûrir, ce qui n'est pas inintéressant. On a vu les enfants grandir tout au long de la série, et là-dessus, l'un des atouts de Modern family, ce sont bien eux, car ils sont quand même tous réussis, je trouve, comparé à bien d'autres séries où les gosses sont têtes à claques.

Pour le moment, aucune lassitude à l'horizon.

 

Supernatural, saison 14 :

Je ne me lasserai jamais de Sam et Dean, je crois que c'est un fait. 14 saisons, et si par le passé il y en a eu des passables, cela fait quelques années maintenant que je n'ai pas ressenti de mauvaise impression, je dois dire. Jusqu'ici, je passe toujours un bon moment devant. Et décidément, le personnage de Jack apporte vraiment quelque chose à la série. Il est en quelque sorte un fils pour ces deux roublards qui eux-mêmes, suivaient les traces de leur père lorsqu'on les a connu.

Quoi qu'il en soit, les menaces qui continuent à peser sur eux et leur petite troupe (ça aussi, cela renouvelle un peu les choses) me tiennent toujours en haleine...

 

Arrow, saison 7 :

Ce que j'aime avec Arrow, c'est qu'elle n'hésite jamais à redistribuer les cartes quitte à ne pas ménager ses personnages, et elle s'y tient un peu sur la durée. Le sort d'Oliver cette saison, n'est pas enviable du tout (c'est un euphémisme) et pas grand chose ne lui est épargné, tandis que Felicity change peu à peu, transformée qu'elle est par l'implosion de sa famille.

Les quelques scènes de Roy et William (puis d'autres) sont plus qu'intrigantes également … Je me demande vers quoi la saison veut aller, mais j'ai confiance dans le fait qu'elle ira au fond des choses.

 

Blindspot, saison 4 :

La fin de la saison 3 montrait que la donne allait changer, par rapport à Jane qui redevient celle qu'elle était en voulant infiltrer le FBI : quelqu'un qui cherche à le détruire et à sortir sa mère de prison, et qui est indifférente à Kurt et à l'équipe.

La question, c'est de savoir combien de temps ils (surtout Kurt) mettront avant de se rendre compte qu'elle n'est plus la Jane qu'ils connaissent, car celle-ci est douée pour se cacher. Les épisodes que j'ai vu sont intéressant car c'est tendu, parfois elle s'en sort in extremis, quand les soupçons commencent à poindre... Cela créé une sorte de suspens, parce que nous spectateur, on sait. Et cela permet aussi à la série de se renouveler un peu, au-delà de la traditionnelle histoire des tatouages.

 

Riverdale, saison 3 :

Cette saison s'ouvre sur le procès d'Archie, et cet arc va nous faire au moins quelques épisodes. De leur côté, Jug et Betty sont sur la piste d'un nouveau mystère : une sorte de jeu de rôles auquel jouent certains de leurs camarades, et dont les gages et autres défis vont très loin... Ce jeu ne semble pas inconnu de pas mal des adultes, qui ne souhaitent pas en parler...

J'ai repris sur le tard la saison, mais j'ai pratiquement rattrapé la diffusion. J'avoue que je trouve que plus ça va, plus c'est gros. Déjà la saison passée, le mystère était énorme, mais là entre ce qui arrive à Archie et le fameux jeu, je trouve que la série ne chôme pas. Après, ce n'est pas fait pour être crédible, c'est sûr. J'espère que le côté addictif fonctionnera toujours, et pour le moment je reconnais que ma curiosité est piquée ^^.

 

Blue bloods, saison 9 :

Cette saison, Blue bloods change la donne au moins pour Jamie, qui est devenu sergent et qui est fiancé. Il doit composer avec son nouveau rôle de chef, pour lequel il est doué, mais qui n'est pas évident. Erin aussi, a une promotion et du coup, elle ne fait pas toujours ce qu'elle souhaite...

C'est sympa, quand une série un peu routinière comme cela, surtout après autant de saisons, fait un peu évoluer ses personnages. L'an dernier d'ailleurs, c'était Danny, qui évoluait (personnellement, pour le coup). Cela change un peu la donne.

 

The Flash, saison 5 :

Cela fait un moment que je le pense : ce qui fait le sel de The Flash, ce sont ses personnages. Je les aime tous beaucoup (bon sauf Iris, ça n'a pas vraiment changé ^^), et l'ajout de Ralph dans la bande est un bon point aussi. La saison dernière avait également un bon opposant, je le reconnais. Cette année, la série amène un nouvel élément et oblige Iris et Barry à se montrer sous un jour un peu différent, ce qui n'est pas inintéressant.

J'avoue que j'ai eu peur, encore une fois, que The Flash règle ce nouvel élément en deux coups de cuillère à pot comme elle l'a si souvent fait par le passé, comme il semble qu'elle ne souhaite pas mettre (durablement) en danger ses personnages. Mais pour le coup cela semble tenir, cette fois. Qu'on aime ou pas ce changement, ils ne l'ont pas fichu en l'air en un épisode, c'est au moins cela. Je reste méfiante, mais au moins cette année on est partis du bon pied, je trouve.

 

DC's Legends of tomorrow, saison 4 :

J'ai repris la série tardivement, mais j'ai quand même vu quelques épisodes. Cette saison, les Legends comptent Constantine parmi eux, qui n'est pas forcément un personnage que j'affectionne, mais nous verrons bien son apport à l'équipe. Une équipe qui pourchasse les anomalies éparpillées ça et là dans le temps, suite à leurs actions de la saison passée. Legends of tomorrow est toujours bien barrée et c'est cela qui en fait un bon divertissement, car la série ne se prend définitivement pas au sérieux.

 

Supergirl, saison 4 :

Le thème de ce début de saison est pour le coup, intéressant. Certaines personnes blessées par les dommages causés par les aliens, se mette à causer du tort aux aliens vivant sur terre. Supergirl va devoir combattre les préjugés et la violence qui se déchaîne contre les aliens, dont certains vivent paisiblement. Je trouve que c'est plutôt intéressant, tout comme voir Alex diriger le DEO d'ailleurs. Winn me manque par contre, même si j'aime bien Brainy... Sans qu'elle soit ma série préférée de cet univers, Supergirl est un divertissement sympa.

 

Si toutefois vous avez réussi à aller au bout de cette tartine, j'espère qu'elle vous aura plu :) !

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :