Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Kamenashi Kazuya : Nakamura Keisuke

Kuriyama Chiaki : Ogawara Yukiko

Fujiki Naohito : Momose Rui

Sasaki Kuranosuke : Takada Seiichiro

Takaki Yuya : Noda Daichi

Hashimoto Kanna : Ogawara Wakaba

Hayashi Kento : Koike Yuto

Sugimoto Tetta : Ide Masaya

 

9 épisodes

2018

 

16/20

 

Accusée à tort du meurtre d'une petite fille par la police et les médias, la mère de Nakamura Keisuke a fini par se suicider alors qu'il était adolescent.

Des années plus tard, Keisuke décide de se venger des gens qui, selon lui, sont responsables de ce que sa mère a subi, à savoir les journalistes qui travaillent sur une émission réputée qui, à l'époque, avait fait passer sa mère pour une criminelle.

Dans le même temps, il se rapproche de deux sœurs dont le frère semble lié à l'affaire...

 

Pour le coup, ce sont autant les 4 premiers noms du casting, que le synopsis, qui m'ont poussé à voir Final cut. Et puis Kame dans un registre sérieux pour le coup, je l'aime bien. Plus que dans les comédies plus légères, en fait. Et enfin, je dois bien avouer que les histoires de vengeance, j'aime bien cela en principe, donc l'affaire était jouée.

Keisuke (et Kame est très bon dans le rôle, je trouve) n'a que sa vengeance en tête, c'est simple. Il a vu sa mère être malmenée par les journalistes à l'époque de l'affaire, coupable toute trouvée pour eux et la police, et c'est lui qui l'a trouvé lorsqu'elle s'est ôtée la vie... Les années ont beau avoir passé, il ne peut pas oublier cela, et c'est compréhensible. Il va donc s'attaquer un par un aux journalistes qui tous, on le voit via des flashbacks, ont eu une attitude incorrecte avec lui et sa mère à un moment donné (et le mot est un peu faible, pour certains). En acceptant d'aider des gens victimes des journalistes de diverses façons, il va à chaque fois mettre en lumière leur comportement en les filmant (car bien sûr il n'y a pas qu'avec sa mère qu'ils se sont mal conduits) et en les faisant chanter avec ces preuves. Ce faisant, il va remonter jusqu'au visage de l'émission, le présentateur Momose Rui (l'excellent Fujiki Naohito), que l'on penserait au-dessus de tout soupçon mais qui est impitoyable avec ses collègues, même si par la suite il est un peu plus nuancé. Cela, c'est surtout les premiers épisodes.

Dans le même temps, Keisuke sort avec deux sœurs, Ogawara Wakaba et Ogawara Yukiko (Kuriyama Chiaki), afin de savoir ce qu'est devenu leur frère. Ce dernier a été aperçu par sa mère le jour du meurtre dont elle a été accusé, mais le témoignage de ses sœurs le plaçait à son domicile. Pourtant, et sachant bien que sa mère est innocente, Keisuke pense que leur frère pourrait être impliqué. Seulement depuis l'époque, il a totalement disparu, soi-disant est-il à l'étranger. Mais tout cela est bien étrange, d'autant que les parents cachent clairement quelque chose à leurs filles. Cela, c'est plus la seconde partie du drama. Et j'ai apprécié les deux parties d'ailleurs, même s'il y avait plus de suspens dans la seconde, forcément, puisque c'est plus axé sur la recherche du véritable meurtrier (d'ailleurs le face à face final était vraiment bien), et les choses s'accélèrent.

Le hic là-dedans, c'est que Keisuke finit par tomber amoureux de l'une des deux sœurs, à savoir Yukiko. Pour autant, sachant les raisons pour lesquelles il l'a abordé au départ, le fait qu'il mente sur à peu près tout ce qui le concerne et qu'il sorte aussi avec sa sœur (que pour le coup, il n'aime pas, mais bon quand même)... on se dit que côté romance, c'est bien mal barré, cette histoire ^^. Ceci dit, ce n'est pas l'aspect principal du drama non plus, même si j'avoue que je me demandais comment cela allait finir entre eux, d'autant que Yukiko a souvent eu des réactions auxquelles je ne m'attendais pas du tout.

Les personnes qui sollicitent Keisuke apportent des affaires qui m'ont toutes plu globalement, mais c'est vrai que le fil rouge (toujours très présent de toute façon) était ce qui m'intéressait le plus. Cela sentait le drama où à la fin, le héros obtient justice et réparation, mais pour autant rien n'était joué non plus, donc je suis restée assez curieuse tout du long, quant à la façon dont tout allait se solutionner, d'autant que les personnages n'avaient pas forcément des réactions attendues, comme je le disais un peu plus haut au sujet de Yukiko, ce qui est plutôt une bonne chose d'ailleurs.

J'ai aussi beaucoup aimé le rôle de Takada Seiichiro, le policier qui a travaillé sur l'affaire à l'époque, et qui sent bien que Keisuke va être un problème, à fourrer son nez partout. Déjà j'aime bien l'acteur, Sasaki Kuranosuke, qui m'est très sympathique, mais en plus le personnage prend toute sa dimension vers la fin du drama, et j'ai beaucoup aimé son rôle.

Final cut est un drama plutôt efficace, porté par un casting solide et une histoire qui tient en haleine comme il le faut. Je pense que cela s'est vu, mais il m'a bien plu ^^'.

Tag(s) : #J-Dramas-J-movies
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :