Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Une série créée par Emerald Fennell et Phoebe Waller-Bridge, avec :

Jodie Comer : Villanelle

Sandra Oh : Eve

Kirby Howell-Baptiste : Elena

Fiona Shaw : Carolyn Martens

Kim Bodnia : Konstantin

David Haig : Bill

Sean Delaney : Kenny

Owen McDonnell : Niko

 

Série en cours, une saison. Renouvelée pour une saison 2.

 

Eve travaille au MI5, les services secrets britanniques, mais la vie d'agent secret n'est pas celle qu'elle avait imaginé.

Elle se lance sur les traces d'une tueuse aguerrie, Villanelle, quitte à, tout perdre...

 

Le moins que l'on puisse dire, c'est que Killing Eve ne chôme pas. Quand on fait le bilan de tout ce qui s'est passé au cours de cette première saison, alors qu'elle ne compte que 8 épisodes, cela se voit. Et je suis ravie de savoir qu'il y aura bien une suite, surtout vu la façon dont la saison se termine !

Killing Eve, c'est l'histoire de deux femmes. Eve est agent secret au MI5. Sous exploitée, elle se saisit d'une affaire de meurtres qui, elle en est convaincue, sont l'oeuvre d'une femme. Carolyn Martens (la tante Petunia de Harry Potter, rien que ça !) croit en son potentiel, et la met officieusement sur l'affaire alors qu'Eve vient de perdre son travail. Eve traque alors cette femme dangereuse mais tout aussi brillante qu'elle, et essaie de comprendre ce qu'elle a dans la tête. Cette femme, c'est Villanelle, qui tue comme n'importe qui ferait un simple travail anodin. Elle est douée, elle aime le luxe et elle est surtout psychopathe, car rien ne semble l'atteindre. Son seul lien semble être l'homme qui vient lui donner ses différentes missions. Villanelle sait très vite qu'Eve est après elle, et alors qu'elle pourrait la tuer 10 fois, elle se contente de l'observer, de l'approcher même, mais sans la blesser.

Une relation de fascination se noue entre les deux femmes qui, à part sur la fin, interagissent somme toute assez peu finalement. Pourtant Eve est mariée à un homme formidable, Niko, et elle fait enfin quelque chose d'intéressant, mais elle semble attirée par Villanelle, à mesure qu'elle en apprend sur elle. Ces deux femmes sont au centre de la série et bien qu'elles soient très différentes l'une de l'autre, elles sont passionnantes, chacune à leur façon. Eve est chaleureuse, un peu maladroite et spontanée, tandis que Villanelle est froide, calculatrice et sûre d'elle, mais ce sont deux personnages très réussis. Et servis par deux actrices impeccables, Sandra Oh et Jodie Comer, qui nous livrent plus d'une fois des scènes marquantes.

On apprend que Villanelle est employée par une organisation dont elle-même ne connaît pas les membres. Ses missions lui permettent juste de vivre à son aise sans se soucier de l'argent et au début, cela semble lui suffire. Mais on va découvrir que même si elle ne ressent pas les choses comme tout le monde, il y a malgré tout des choses qui peuvent la toucher. À certains moments, elle semble réellement blessée, même s'il est difficile parfois de savoir si elle ne joue pas la comédie.

Quant à Eve, au début elle s'investit dans la traque de cette tueuse et ce d'autant plus qu'après, cela devient une affaire personnelle pour elle, pour différentes raisons. Elle est entourée de sa meilleure amie Elena, de son ancien boss Bill (un chouette personnage, dont j'aime bien la relation avec Eve justement), et de Kenny, un pro de l'informatique amené par Carolyn. Cette petite équipe ne paie pas de mine, mais ils vont sacrément progresser dans l'affaire, surtout grâce à la ténacité d'Eve, qui n'hésite pas à se mettre en danger (ce qui forcément, ne plaît pas tellement à son mari).

Thriller psychologique haletant et bien écrit, bien réalisé aussi, Killing Eve ne manque pas d'un certain humour (approprié et judicieusement employé évidemment, je vous rassure, ce n'est pas une comédie non plus). Mais il faut avouer que cet humour grinçant fonctionne, notamment car les dialogues sont excellents. Le ménage avec la tension et le côté dramatique fonctionne à merveille, et c'est quand même chouette quand une série réunit à la fois un bon scénario et un bon casting, il n'y a pas à dire.

Bref, j'ai été convaincue par ce jeu du chat et de la souris plein de suspens, et j'ai hâte de connaître la suite l'an prochain !

Tag(s) : #Séries occidentales
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :