Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le 9 décembre 2017, j'ai -enfin- pu voir Florent Pagny en concert au Zénith de Dijon. Cela faisait longtemps que j'avais envie de le voir. Je ne suis pas une inconditionnelle qui connaîtrait par cœur tous ses albums, mais enfin il fait partie de mes artistes français favoris, je pense. Je connais pas mal de ses chansons, même si je n'adhère pas à l'ensemble de sa discographie pour autant. Il sait s'entourer, et a de forts jolis textes, ainsi que de belles mélodies. Et il a aussi et surtout une voix puissante, au timbre très reconnaissable. Ce que j'apprécie, c'est qu'il est autant capable de chanter quelque chose de doux et émouvant, que quelque chose de très puissant. J'ai l'impression qu'il peut à peu près tout chanter, se l'approprier et en faire quelque chose de très chouette (je pense notamment à ses reprises de grands classiques, qui sont tout à fait bonnes).

Bref, nous voilà donc parties à quatre, dont ma moman et ma didou, pour ce concert qui pour moi, était une première. Un concert qui va durer bien 2h, avec en tout une vingtaine de chansons interprétées. J'en connaissais la grande majorité, j'en ai découvert quelques unes, et puis bien entendu il y avait la part belle au dernier album sorti « Le Présent d'abord », en toute logique.

C'était un très bon concert, d'abord parce qu'on était bien placées, un peu sur la droite dans les gradins mais pas trop loin, donc on avait une bonne vue de la scène et de l'artiste. Un artiste généreux, vocalement au top, et accessoirement plutôt sympathique et plein d'humour. Il parle beaucoup au public, entre chaque chanson, et personnellement j'aime bien cela, je trouve que c'est sympa et que ça ne fait pas juste le type qui vient faire le job et qui s'en va. Qui plus est, Pagny est Bourguignon d'origine, donc à Dijon il est un peu à la maison, et ça se sent ^^.

Au niveau des effets, c'était plutôt bien aussi. L'écran au fond de la scène passait des images qui illustraient les titres et c'était souvent très chouette, de même que les lumières. C'était encore soft, comparé à d'autres artistes, mais personnellement cela m'a plu.

Vocalement, rien à redire. Quand on aime Pagny, c'est un régal de l'entendre en live. C'est tellement mieux que sur CD. Parce que les chansons sont réarrangées, (je pense par exemple à « Ma Liberté de penser » dans une version rock que j'ai adoré !), parce que ce n'est pas un copié-collé de l'album et parce que sa voix est vraiment belle, forte et pleine de possibilités, donc en concert c'est un bonheur tout simplement. Il y a même par exemple, une chanson que j'ai bien aimé, « Châtelet les Halles », alors que normalement je ne l'aime pas trop ^^'...

Le concert s'ouvre, sans trop de surprise, sur « Le Présent d'abord », le titre phare du dernier album éponyme. Une chanson qui est vraiment bien et reste facilement en tête. Ensuite, Florent Pagny rend hommage à Johnny Hallyday, dont les obsèques avaient eu lieu le jour même et avec qui il avait chanté plusieurs fois en duo. L'hommage était attendu bien sûr, même si je pensais qu'il allait plus le faire vers la fin du spectacle, je ne sais pas pourquoi. C'était court, sobre, mais joli. Et il lui dédicace la chanson suivante, « Chanter », qui est personnellement, la chanson de Pagny que je préfère. Il en a de très jolies et beaucoup que j'adore, mais j'ai toujours aimé « Chanter » tout particulièrement, pour ce qu'elle raconte... J'étais donc ravie de l'entendre !

« Encore », tirée de l'album « Habana » fait partie de ces quelques chansons que je ne connaissais pas avant le concert (je n'en connaissais aucune de cet album, d'ailleurs). Par contre après, ce fut « Savoir aimer », et celle-là je la connais bien ^^, je l'aime beaucoup ! En concert comme cela, j'ai même eu quelques frissons sur la fin ^^.

« La Beauté du doute » vient ensuite, il s'agit d'un titre du dernier album et l'un de ceux que je préfère. Plus je l'écoute, plus j'apprécie les paroles de cette chanson, je dois dire. Vient après une autre de mes chansons préférées, à savoir « Et un jour une femme », dont j'aime beaucoup ce qu'elle raconte aussi !

« Les Murs porteurs » était le titre phare de l'album « Vieillir avec toi », puis ce fut « Châtelet les halles », qui fut comme je le disais, pour moi une bonne surprise puisque j'ai bien aimé l'entendre, alors que je suis loin d'être fan de la chanson normalement (et je me souviens avoir bien aimé le visuel aussi, sur l'écran).

« C'est le soir que je pense ma vie », est issue de l'album « Tout et son contraire », encore un album que je ne connaissais que de nom. Mais contrairement à « Encore » qui ne m'avait pas déplu, je n'ai pas trop aimé « C'est le soir que je pense ma vie », à vrai dire... On ne peut pas tout aimer !

Vont suivre trois reprises pour le coup différentes, mais trois chansons dont j'aime la version originale : « Requiem pour un con » (Serge Gainsbourg), « Beau et con à la fois » (Jacques Brel) et « Space oddity » (David Bowie). Trois styles, donc. Mais même si j'avais la chanson d'origine bien en tête pour les trois, comme je le disais plus haut, Pagny n'est jamais ridicule sur une reprise, car il se réapproprie la chanson aisément et la fait à sa sauce. Des trois, je pense avoir préféré (d'une courte tête, car les 3 étaient vraiment bien) « Beau et con à la fois », peut-être, car c'est toujours impressionnant de voir quelqu'un chanter du Brel sans problème ^^.

Retour sur le dernier album avec « Je connais personne » et « Entre mes lignes », puis un titre bien connu, « Ma Liberté de penser », dont comme je le mentionnais plus haut, j'ai beaucoup aimé l'arrangement ! Et pourtant j'aime beaucoup la musique de cette chanson, mais je me suis laissée convaincre par cette version plus rock sans problème ^^.

« Je veux en voir encore », puis « Habana » (que je connaissais pas et que j'ai bien aimé, pour le coup, c'était entraînant). Ensuite il y a eu « Caruso », incontournable chanson dans la discographie de l'artiste, et qui permet, si besoin était, de confirmer la puissance vocale du chanteur. Je rêvais d'entendre « Caruso » en live et c'est désormais chose faite, je suis contente. Celle-là aussi, elle m'a collée des frissons ^^.

« Donde va la vida », encore une que je ne connaissais pas avant, puis « Le Soldat », un autre titre de l'album « Vieillir avec toi » que j'aime beaucoup ! Le concert s'est ensuite achevé sur deux titres du dernier album, « Immense » et « Dessine ».

Comme pour chaque concert, si je faisais la liste des chansons que j'aurais aimé entendre, cela durerait des heures ^^. Mais pour le coup j'ai bien aimé cette setlist. Elle était équilibrée, entre les chansons du dernier album, les titres incontournables de l'artiste, et d'autres moins connues, provenant de différents albums. C'était pas mal, ainsi.

Vous l'aurez compris, je suis sortie enchantée, et avec la certitude que je retournerai le voir ! C'était un bien chouette concert ! :)

Tag(s) : #Critiques d'albums-chansons-lives-clips
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :