Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 septembre 2017 5 08 /09 /septembre /2017 23:15

Un roman policier écrit par Agatha Christie, en 1930.

 

Le pasteur Clement vit avec sa femme Griselda, nettement plus jeune que lui, dans un petit village d'apparence tranquille. Jusqu'au jour où le colonel Prothero, homme assez peu populaire, prend rendez-vous avec lui et l'attend dans son bureau, où on le retrouve mort, une balle dans la tête.

La police mène l'enquête et Clement s'implique dans l'affaire, ainsi que sa voisine, Miss Marple...

 

Cette histoire nous est narrée à la première personne par le pasteur Leonard Clement, personnage principal de l'histoire. Il nous raconte donc les choses de son point de vue et de ce fait, on connaît sa façon de penser, ses sentiments sur telle ou telle chose ou personne... Ce n'est donc pas un policier, mais malgré tout il a un esprit d'analyse plutôt censé, et il apporte quelques pierres à l'édifice, en faisant certaines découvertes. Il s'implique dans l'enquête, car le crime a eu lieu dans son bureau. Personne ne l'accuse, car il est vite mis hors de cause, mais du même coup, il veut savoir qui et pourquoi, a tué ce colonel borné et ronchon que pas grand monde, pas même sa propre famille, n'appréciait.

Miss Marple est sa voisine, et au début ce n'est pas vraiment un portrait très flatteur, qui nous est fait d'elle. Elle est dépeinte comme une vieille dame célibataire qui commère et à qui rien n'échappe, depuis sa fenêtre. Ceci dit, il est vrai que de là ou depuis son jardin, dont elle aime s'occuper, elle est témoin de pas mal d'allées et venues, dont certaines sont importantes pour situer certaines personnes... qui plus est, elle a la mémoire des détails, ce qui s'avère très utile. Clement se rend vite compte qu'elle est loin de radoter et qu'en vérité, son esprit est plus qu'affûté que celui de bien des gens et sa connaissance de la nature humaine est grande. Il prend donc au sérieux ses opinions et ses déductions, alors que, surtout dans un premier temps, les policiers en charge de l'affaire n'y accordent que peu de crédit. La vieille dame a donc un rôle secondaire en ce sens que ce n'est pas elle qui raconte l'histoire et qu'on la voit moins souvent que notre pasteur, mais il est essentiel malgré tout.

Je ne le savais pas, mais il s'agit du premier roman dans lequel Miss Marple apparaît. Coïncidence ou non, c'est également, dans ceux que j'ai lu avec elle (donc assez peu, encore, en fin de compte), certainement celui que je préfère jusque là. Je lui trouve un rôle plus présent, j'ai l'impression d'avoir plus pu la connaître, alors que dans les autres romans, on la voyait moins. Cela ne change pas le fait que je lui préfère toujours Hercule Poirot, mais mon opinion de cet autre personnage phare d'Agatha Christie a quelque peu changé, avec L'Affaire Prothero.

Le moins que l'on puisse dire, c'est que la victime, le colonel Prothero, n'était pas exactement appréciée dans le village. Et comme d'habitude, il y a plusieurs suspects, plus ou moins évidents, qui se présentent à nos yeux. Certains ont le mobile, d'autres l'opportunité d'avoir commis ce crime... Mais démêler tout cela ne sera pas une mince affaire. Comme dans toute histoire de ce genre qui se situe dans un petit village, tout le monde se connaît, les rumeurs vont bon train et certains cachent des choses. J'ai toujours aimé ce genre d'ambiance, c'est aussi ce qui fait le charme de ce type de romans policiers, je trouve. Si L'Affaire Prothero n'est pas le meilleur qui soit, il remplit bien son office ceci dit, et j'ai passé un agréable moment de lecture.

Partager cet article

Repost 0
Published by Marluuna - dans Livres-contes
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Marluuna
  • Marluuna
  • : Un blog pour parler de tout et de rien : musique, ciné, animes, dramas, séries, BD, artistes, livres... Et sûrement d'autres catégories qui me viendront au fur et à mesure aussi...
  • Contact

Recherche