Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 mai 2017 6 20 /05 /mai /2017 22:47

Une série créée par David E. Kelley, avec :

Reese Witherspoon : Madeline Mackenzie

Nicole Kidman : Celeste Wright

Shailene Woodley : Jane Chapman

Alexander Skarsgård : Perry Wright

Adam Scott : Ed Mackenzie

Laura Dern : Renata Klein

 

Saison 1, 7 épisodes.

 

A Monterey, Madeline Mackenzie et Celeste Wright, très amies, semblent chacune mener une vie parfaite. La première a deux filles et un mari aimant, et elle s'investit pleinement dans une pièce de théâtre qu'elle est en train de monter. La seconde a deux garçons et un mari souvent en voyage d'affaires, qui l'aime énormément.

Le jour de la rentrée, Madeline rencontre Jane, mère célibataire qui vient d'arriver en ville. Elle se lie d'amitié avec elle, surtout après que le fils de Jane soit accusé d'avoir voulu étrangler la fille d'une des femmes les plus influentes. Dès lors, l'intégration ne sera pas facile pour le fils de Jane, au grand désespoir de celle-ci...

 

Il est assez rare, à ma connaissance du moins, qu'une série américaine soit si courte (7 épisodes seulement), c'est plus le propre des séries anglaises, habituellement. Mais cela n'a pas affecté le propos, au contraire même. La série est allée à l'essentiel très vite, il y a eu le temps de suspens nécessaire pour que l'intérêt ne faiblisse pas (en plus des histoires parallèles), et de fait, ces 7 épisodes étaient des plus intenses. Petit bémol sur le premier, qui a la tâche ardue de tout mettre en place : intrigue, personnages, contexte... Ce qui n'est jamais facile je pense, et qui là, n'a pas été très excitant : ce n'est en effet qu'à partir du second épisode que j'ai commencé à accrocher, le premier ayant certes des qualités reconnaissables, mais étant un peu trop « mou » pour moi.

Via des témoignages de plusieurs personnes que l'on devine être des habitants de la ville -mais on se garde bien de nous montrer les protagonistes lors de ces séquences-, on comprend qu'un crime s'est produit. Mais qui est le coupable, et d'ailleurs, qui est la victime, on se garde bien de nous le dire jusqu'au dernier épisode. Sur la victime, au bout d'un moment, je me suis doutée assez vite de son identité. Sur le coupable, en revanche, je n'avais pas prévu cela comme ça. On va donc comprendre petit à petit ce qui a amené à ce crime, tandis que les histoires personnelles des protagonistes va nous être dévoilée (et elles ont plus ou moins de rapport avec le reste). Madeline, Celeste et Jane ont leur passé, et on va apprendre à le connaître d'épisode en épisode.

Jane, dès le début on sait que sa vie n'est pas rose. Elle veut prendre un nouveau départ ici avec son fils (qu'elle a eu alors qu'elle fut violée par un homme inconnu), et le fait que dès le début son fils soit accusé d'être violent, la décourage forcément... Madeline en réalité, souffre de ne pas être assez parfaite : sa fille aînée lui rend les choses difficiles, et son couple n'est pas exactement plein de passion... Quant à Celeste, sa vie si parfaite ne l'est pas : elle entretient avec son mari une relation violente (physiquement) qui dégénère vraiment parfois, et encore, on ne mesure pas tout de suite jusqu'où cela va... Petit à petit elles nous dévoilent qui elles sont, leurs souffrances, même celles qu'elles n'admettront pas les unes aux autres. D'ailleurs quand on y songe, il n'y a réellement que Jane, qui se confie aux autres et qui raconte son histoire. Madeline ne parle pas de ses problèmes, pas plus que Celeste. Au contraire même, elles font de gros efforts pour que personne ne soupçonne rien. C'est pour cela par exemple, que les séances de Celeste avec la conseillère conjugale ou psychologue, je ne sais plus vraiment, sont désarmantes : parce que cette femme va progressivement l'amener à se rendre compte de sa situation, qu'elle niait jusque là (et même sûrement, d'abord à elle-même).

Le casting est parfait, surtout les 4 figures de proue (qui faisaient partie de mes raisons pour regarder la série, avec le réalisateur, David E. Kelley, dont j'aime habituellement les séries) : Alexander Skarsgård est étonnant, en mari qui vénère sa femme et pour autant, lui colle des beignes dès qu'elle le contrarie (et il est souvent contrarié...). Nicole Kidman, dont pourtant je ne suis pas la plus grande fan habituellement, est pleine de fragilité et de blessures, elle en est vraiment troublante... Shailene Woodley est désarmante alors qu'elle se demande si la façon dont son fils a été conçu fait qu'aujourd'hui il est « bizarre »... Et enfin Reese Witherspoon m'a bluffée dans le rôle de cette femme presque hystérique, épuisante mais au final aussi touchée que les autres... Pour le coup elle était vraiment parfaite dans ce rôle.

La réalisation m'a plu aussi, avec des images aux couleurs assez « passées », qui donnent une ambiance mélancolique qui colle plutôt bien au scénario. Il faut bien dire aussi que la série a un côté « contemplatif », au sens où il n'y a pas d'action au sens strict du terme. Les événements se déroulent, les personnages (pour certains) agissent bel et bien, mais en soi, les amateurs de « série qui bouge » n'y trouveront pas leur compte, il me semble... Pour moi, mis à part le premier épisode, cela ne m'a pas dérangée. J'ai trouvé cela suffisamment intriguant pour poursuivre et plus la série avançait, plus j'avais envie de voir la suite.

Je ne veux pas trop en dévoiler sur chacune d'elle (Jane, Celeste et Madeline) car ce qu'on apprend au fur et à mesure est ce qui nous donne les clefs des personnages et par là même, celle du mystère final. Qu'on l'ait vu venir ou pas, je trouverai dommage de trop vous en dévoiler ici. Il n'y a que 7 épisodes, cela serait dommage de les déflorer. Disons que l'on touche à plusieurs thèmes : de l'adultère à la femme battue en passant par l'agression sexuelle, sans oublier les intrigues de pouvoir en quelque sorte, dans le sens où certaines personnes sont plus influentes que d'autres... C'est diversifié et intéressant, et pour être honnête je trouve que, sur le fond comme sur la forme, cela se démarque des autres séries américaines, et cela fait plaisir.

Je crois qu'une saison 2 n'est pas prévue au programme et je ne l'attends pas spécialement : tout est dit, à mon sens.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Alex 28/05/2017 21:34

Pour le coup j'ai accroché dès le premier épisode? Je n'aime pas trop habituellement ce type de série où le rythme est trop mou, mais là est l'exception! Tout d'abord les 3 actrices principales sont fantastiques ! les scènes effectivement chez une conseillère conjugale (à la base) sont vraiment top. J'ai souvent été stressée / angoissée pour les scènes avec Nicole Kidman et son mari je me demandais toujours quand ça allait péter...
Resse W...était vraiment au top! J'avais deviné des petites choses mais tout le long je me demandais qui allait mourir et qui était l'auteur, et je ne suis pas déçue de la fin. S'il y a une saison 2 pourquoi pas mais sinon c'est très bien comme ça!

Marluuna 28/05/2017 23:48

Oui c'était quand même angoissant, les scènes avec Perry et Celeste...
Ah donc tu n'avais pas trouvé la victime alors ? (bon l'auteur je crois que personne ne pouvait trouver)...

Présentation

  • : Marluuna
  • Marluuna
  • : Un blog pour parler de tout et de rien : musique, ciné, animes, dramas, séries, BD, artistes, livres... Et sûrement d'autres catégories qui me viendront au fur et à mesure aussi...
  • Contact

Recherche