Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 janvier 2017 6 21 /01 /janvier /2017 21:23

Un film réalisé par James Marsh, avec :

Eddie Redmayne : Stephen Hawking

Felicity Jones : Jane Wilde Hawking

Charlie Cox : Jonathan Jones

Simon McBurney : Frank Hawking

David Thewlis : Dennis Sciama

Maxine Peake : Elaine Mason

Harry Lloyd : Brian

(2014)

 

The Theory of everything raconte la vie de Stephen Hawking, physicien et cosmologiste mondialement connu.

Le film traite de sa jeunesse, alors qu'il est étudiant à Cambridge jusqu'à sa renommée avec sa théorie sur le temps, en passant par les premiers symptômes puis l'évolution de sa maladie rare. Sans oublier sa rencontre, puis son mariage avec une étudiante en littérature, Jane.

 

Même si pour moi, tout ce qui relève de la science en général est assez obscur je le reconnais, je sais quand même qui est Stephen Hawking (et pas seulement grâce à The Big Bang Theory, roh ^^). Je connaissais aussi (dans les très grandes lignes) sa théorie sur le temps, les trous noirs... Mais ça n'allait pas chercher plus loin. J'ai donc appris qui est cet homme à l'intellect fabuleux. Qui il est professionnellement et personnellement, aussi (car finalement le personnel est très présent). J'ignore si tout est fidèle, que ce soit sur les faits ou même sur sa personnalité, donc là-dessus je ne peux me prononcer.

Mais en tous cas le film présente quelqu'un de fascinant. Quelqu'un de brillant, mais de simple. Pas arrogant pour un sou ni rien, il est d'une grande gentillesse et a de l'humour aussi. Ses premiers moments avec Jane sont touchants parce qu'elle n'entend rien à son domaine mais cela ne veut pas dire qu'elle n'est pas intelligente. Bien au contraire, elle a des réflexions pertinentes et elle montre de l'intérêt. Une grande place est accordée à cette femme d'un courage exemplaire. Elle n'a jamais songé à se détourner de lui alors qu'on lui avait prédit qu'il ne vivrait pas plus de 2 ans, lorsque sa maladie a été diagnostiquée (et alors même que Stephen et son père lui ont fait comprendre qu'elle devrait partir et ne pas s'attacher à quelqu'un de condamné). Elle a assuré toute seule pendant des années le confort de son mari et de leurs 3 enfants sans une plainte, avec patience, amour et gaieté. Bien sûr à un moment elle est épuisée, elle a besoin d'aide. Moins Stephen est capable de faire des choses seul, plus Jane doit prendre sur elle et il est normal qu'elle demande de l'aide de la part de quelqu'un de qualifié. Mais elle reste une femme admirable je trouve.

Stephen lui, est tout à fait charmant (le visage de Eddie Redmayne, qui personnellement me plaît beaucoup ^^, aide forcément). De l'esprit, de l'humour, de l'amabilité... Il a le monde à ses pieds au début du film. Et ce qui est étonnant c'est que malgré sa maladie, malgré la perte petit à petit de sa faculté de marcher, de se déplacer et même jusqu'à celle de parler, il devient un esprit incontournable dans son domaine, écrivant des livres qui se vendront à des millions d'exemplaires et lui apporteront la reconnaissance de ses pairs. Dans un discours qu'il livre devant une assemblée vers la fin du film, on voit qu'en plus il a gardé son humour et sa vitalité, et c'est vrai que c'est qu'un de très fort, même si bien sûr sa maladie le touche, forcément.

Autour d'eux, plusieurs personnages importants. Jonathan, qui va un temps aider et soulager Jane en s'occupant de la petite famille. Elaine, l'infirmière qui prendra le relais en s'occupant de Stephen. Les parents de ces derniers aussi. J'ai particulièrement apprécie, dans des rôles plus secondaires, Brian (Harry Lloyd, que j'aime beaucoup), un ami de Stephen depuis Cambridge et Dennis (le toujours impeccable David Thewlis) dans le rôle de son professeur et mentor, qui a cru en lui aussitôt et l'a toujours soutenu.

Dans les rôles respectifs de Jane et Stephen, Felicity Jones et Eddie Redmayne méritent les éloges qui leur ont été faits. Elle, que j'ai découvert récemment dans le rôle principal de Rogue one, est charmante et fait preuve à la fois de sensibilité et de caractère. Elle a vraiment quelque chose cette actrice, une présence forte, je trouve. Lui, que j'avais beaucoup aimé dans Les Animaux fantastiques et dont j'aimerais creuser la filmographie, est d'une grande justesse et a aussi beaucoup de charme et de charisme. Ils sont tous deux bluffants.

Le seul reproche que l'on pourrait faire à The Theory of everything, c'est qu'il se concentre tant et si bien sur la vie personnelle de Stephen Hawking, que l'on a finalement peu de choses à découvrir sur le scientifique. Bien sûr ces parties là sont simplifiées, car nous ne sommes pas dans un documentaire, mais finalement elles ne sont pas si nombreuses, comparées à celle touchant au couple Hawking. C'est mon seul regret.

Mais le reste est si bien fait que personnellement, je n'ai pas été dérangée plus que cela. Le film m'a beaucoup intéressée et je ne me suis pas ennuyée du tout !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Marluuna
  • Marluuna
  • : Un blog pour parler de tout et de rien : musique, ciné, animes, dramas, séries, BD, artistes, livres... Et sûrement d'autres catégories qui me viendront au fur et à mesure aussi...
  • Contact

Recherche