Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 janvier 2017 7 22 /01 /janvier /2017 21:49

Une série de Jason Rothenberg, avec :

Eliza Taylor-Cotter : Clarke Griffin

Bob Morley : Bellamy Blake

Marie Avgeropoulos : Octavia Blake

Paige Turco : Abby Griffin

Lindsey Morgan : Raven Reyes

Devon Bostick : Jasper Jordan

Christopher Larkin : Monty Green

Henry Ian Cusick : Marcus Kane

Isaiah Washington : Thelonius Jaha

Richard Harmon : John Murphy

Thomas McDonell : Finn Collins

Ricky Whittle : Lincoln

 

Série en cours, 3 saisons. Renouvelée pour une saison 4.

 

100 ans après un holocauste nucléaire qui a décimé la population de la Terre, les survivants vivent dans des stations spatiales, l'Arche. Mais à force, les ressources viennent à manquer. Secrètement, 100 adolescents (des prisonniers) sont envoyés sur Terre afin de voir si elle est de nouveau habitable.

Les 100 parviennent à destination sur une Terre effectivement habitable et doivent apprendre à y survivre car elle n'est pas sans dangers pour autant. Très vite, émerge Clarke, fille du médecin de l'Arche qui est notamment à l'origine de l'envoi de ces adolescents sur Terre. Brillante, courageuse et avec des connaissances médicales, elle est la voix de la raison pour le groupe. Il y a Finn aussi, la droiture même, qui apaise les tensions, et puis Bellamy, qui ne recule devant rien pour protéger sa sœur Octavia... Sans pouvoir communiquer avec eux, l'Arche se demande si leur entreprise est un succès ou un échec, alors que la situation sur la station est de plus en plus compliquée...

 

 

L'envie de regarder The 100 m'est venue de l'article élogieux de Milady. Je ne m'étais jamais intéressée à cette série avant, mais cela m'a donné vraiment envie. A peine l'avais-je commencé, que ça a été une véritable addiction. J'ai vraiment eu un coup de cœur pour le propos et la façon dont il est traité, et j'avais sans cesse envie d'enchaîner les épisodes. Par la suite mon rythme s'est ralenti parce qu'il y avait d'autres choses à regarder et parce que quand j'aime beaucoup quelque chose comme cela, à un moment je n'ai pas non plus envie que cela passe trop vite ^^. Mais finalement ça y est, j'ai tout rattrapé ! Et je suis fin prête pour la saison 4, qui devrait apparemment débuter début février !

Au départ (car la série a fait du chemin depuis) on suit ce groupe de 100 ados qui étaient prisonniers sur leur station spatiale. 100 jeunes filles et garçons envoyés sur une Terre que leur peuple avait déserté des décennies plus tôt, après un holocauste nucléaire. Et de leur réussite à vivre et survivre sur Terre, dépend le sort des leurs, car les ressourcent s'épuisent sur l'Arche, leur station (politique nataliste, expulsion dans l'espace pour les crimes graves, autant de solutions draconiennes...). Ils découvrent que la terre est redevenue habitable... et habitée, aussi. Il y a des terriens et ils ne sont pas franchement ravis de leur venue sur leur territoire. Dès lors, ces jeunes personnes doivent apprendre à survivre, à se débrouiller sans aucun adulte avec eux pour les guider. Des figures émergent forcément : Clarke et Bellamy, ainsi que Finn, qui sont clairement des têtes pensantes et des leaders, chacun à leur manière toutefois. Il y a des dissidences dans les rangs (Murphy par exemple) et les conflits ne sont pas dus uniquement aux terriens, mais ils apparaissent d'abord entre eux. La première saison est celle de la découverte. De la terre, de ses dangers, de ce qu'elle peut leur donner et des terriens. Les saisons 2 et 3 introduiront ou développeront de nouveaux enjeux et de nouvelles menaces (on en a déjà une belle annoncée pour la saison 4). J'avoue avoir un faible pour la première saison car j'aimais vraiment cette idée de découverte et d'absence des parents, mais toute la série est de bonne qualité. L'action est très présente, mais il y a de la réflexion aussi, et des camps distincts, qui nous apportent chacun leur point de vue sur les choses...

L'une des choses que j'aime le plus dans cette série, c'est qu'elle va au bout de ses idées et n'hésite pas à aller loin, en l'occurrence. Ces ados doivent grandir et faire certaines choses pour survivre, et on s'en doute, ce ne sont pas toujours de bonnes choses. Ils doivent « se salir les mains » en quelque sorte, en particulier Bellamy ou Clarke, les leaders. Et le scénario n'hésite pas à leur faire faire des choses terribles, des choses difficiles à cautionner et surtout, non rattrapables. Ils font des actes qui ne peuvent être rachetés, peu importe le bien qu'ils font par ailleurs, et ils devront vivre le reste de leur vie avec ces choix et leurs conséquences. Et ça n'est pas évident, comme on peut le voir notamment en saison 3. Ce n'est pas comme ces séries où le personnage peut se racheter en faisant de bonnes actions, ou bien un élément viendrait in extremis l'empêcher de commettre l'irréparable. Ici on va jusqu'au bout et on doit assumer les conséquences, et elles sont souvent lourdes. Ainsi, on a des personnages du bon côté qui font de terribles choses et d'autres qui nous surprennent en n'étant pas si pourris qu'on le pensait. Tour à tour on se trouve à aimer ou non un personnage, ou à être déçu par lui tout du moins. Et c'est vraiment intéressant. Murphy est plein de surprises par exemple, et que dire de Bellamy, qui est plein de contradictions ! Même Marcus Kane n'est pas l'homme mauvais que l'on pensait qu'il était au début de la série. Bref, les personnages ne sont ni tout noir ni tout blanc, et ils n'en finissent pas d'évoluer. Et bien sûr ils prennent cher aussi, et ils ne s'en remettent pas facilement. Au moins, c'est crédible. Et ça, c'est vraiment un gros atout.

Des personnages, il y en a beaucoup en fait. Mais chacun a à un moment ou à un autre, sa petite part d'héroïsme ou du moins, son développement (Jasper est un personnage secondaire et pourtant, un grand soin lui est apporté tout au long de la saison 3, par exemple). Des alliances se font et se défont aussi, des amitiés naissent, des relations de respect aussi. J'ai notamment bien aimé voit l'évolution de la relation Bellamy/Clarke. Au début ils sont tous deux leaders, mais opposés dans leur façon de penser et d'agir. Bellamy a du mal à partager le « pouvoir » avec elle d'ailleurs. Et puis il s'adoucit, se préoccupe davantage du bien-être des siens et il commence à apprécier Clarke. Une relation de confiance puis d'amitié s'établit entre eux, au fil des épisodes, et je l'aime beaucoup je dois dire.

The 100 a été un coup de cœur donc, qui n'a jamais faibli. J'attends avec impatience la 4ème saison (et c'est cool, il ne me reste plus longtemps à patienter), en espérant qu'elle continue sur cette lancée ! En tous cas ce serait une erreur, vu son casting, de penser qu'il s'agit là d'une énième série pour ado. Elle est dure, elle ne lésine pas, et en plus c'est plutôt bien écrit, au niveau de la psychologie des personnages. Un casting solide là-dessus, et c'est une série que je recommande !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Marluuna
  • Marluuna
  • : Un blog pour parler de tout et de rien : musique, ciné, animes, dramas, séries, BD, artistes, livres... Et sûrement d'autres catégories qui me viendront au fur et à mesure aussi...
  • Contact

Recherche