Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 janvier 2017 1 30 /01 /janvier /2017 22:53

Le Crime de l'Orient-Express est un roman policier d'Agatha Christie, publié en 1934.

 

Hercule Poirot s'apprête à faire du tourisme à Istanbul, quand on le rappelle à Londres pour une affaire. Il prend alors l'Orient-Express, train dans lequel il retrouve M. Bouc, l'un de ses amis qui est un des directeurs de la compagnie.

Une nuit, M. Ratchett, l'un des passagers, est assassiné sauvagement dans sa cabine, lardé de plusieurs coups de couteau. Le docteur du train, Constantine, s'étonne des blessures qu'a reçu la victime et qui dénotent à la fois de la force et de la faiblesse. Comme s'il y avait deux personnes, qui avaient frappé Ratchett.

Rapidement, Poirot découvre la véritable identité de Ratchett : Casetti, un gangster qui avait enlevé et tué Daisy Armstrong, une fillette. Une affaire qui avait fait beaucoup de bruit et causé la mort de sa mère, le suicide de son père et d'une servante. Poirot commence alors, avec M. Bouc et le docteur Constantine, l'interrogatoire des différents passagers de l'Orient-Express...

 

Je poursuis tranquillement mes (re)lectures des romans d'Agatha Christie. Il y a du choix, ce n'est rien de le dire, alors dans l'absolu, j'en ai pour un moment ^^. Et j'ai envie de voir les adaptations maintenant (films et/ou séries), alors je ne suis pas arrivée au bout ! ^^. D'autant que j'ai appris récemment qu'une nouvelle version du film tiré de ce roman, de et avec Kenneth Branagh (et plein d'autres gens bien au casting), allait voir le jour prochainement ! Ca fait envie, et je vais garder un œil là-dessus ! Mais bref, parlons du livre, pour l'heure.

Le Crime de l'orient-express est sans doute l'un des plus connus et appréciés, et c'est vrai qu'il est excellent ! Je me suis replongée dedans avec bonheur, de bout en bout jusqu'à cette fin surprenante (on la sent venir au bout d'un moment, mais c'est tellement bien fait). L'explication même, fait tout le sel du roman. Plus que dans d'autres encore, parce qu'il y a quelque chose d'assez émouvant dans la résolution de cette énigme, dans l'explication certes, mais aussi dans les actes de Poirot... Outre le simple fait qu'il est mis fin à notre suspens puisque tout nous est dévoilé de fond en comble, j'ai trouvé l'histoire des personnages attachante d'un certain point de vue, et cela m'a marqué. Cela vaudrait le coup de le lire une seconde fois, d'affilée, tant qu'on a tout bien en tête, pour justement avoir cette seconde lecture maintenant que l'on connaît le fin mot ^^ ! Bref, j'ai adoré ^^'.

Déjà, c'est pratiquement un huis-clos complet : à part les premières pages du livre, toute l'action se passe dans le train, et même, dans un wagon déterminé. Et j'aime bien les huis-clos, cela ajoute du piquant aux enquêtes policières je trouve, quand c'est bien fait (ce qui est le cas ici). Bloqués par la neige, les passagers ne peuvent en effet sortir du train, et donc le coupable s'y trouve également. En attendant l'arrivée de la police locale, c'est donc Hercule Poirot qui va mener l'enquête, assisté de M. Bouc, un des directeurs de la compagnie et ami du détective, et du médecin du train, le Docteur Constantine. Le détective partagera avec eux ses réflexions et découvertes, tandis que ses deux acolytes seront présents lors des interrogatoires des différents passagers (le Docteur apporte également son expertise médicale bienvenue, quant aux blessures de la victime). Mais c'est bien sûr Poirot qui va démêler toute l'histoire, avec rien d'autre que son œil exercé et sa logique.

Car dans ce train, ils n'ont pas de contact avec l'extérieur. Autrement dit, impossible de vérifier les identités des suspects, leurs antécédents, ni quoi que ce soit d'autre. Poirot doit donc déduire les choses, à partir des indices qu'il trouve (et encore, certains indices semblent avoir été posés là juste pour brouiller les pistes).

La première difficulté, c'est que les blessures de Ratchett, la victime, indiquent clairement deux assassins, un homme et une femme, probablement. Et comme toujours, reviennent les mêmes questions : qui l'aurait tué, et pour quelle raison ? Il apparaît assez vite, le « pourquoi ». Ratchett, sa véritable identité et son passé, sautent rapidement aux yeux du détective belge, et ainsi, le motif semble tout trouvé. Ratchett ou plutôt Casetti de son vrai nom, était un ravisseur d'enfants et l'une d'elle, la petite Daisy Armstrong, fut tuée après son enlèvement (cette histoire est inspirée d'un fait réel). Et Ratchett s'en tira, malgré tout. On imagine donc aisément le « pourquoi », il semble évident qu'il ait un lien plus ou moins étroit avec cette sombre histoire. Le « qui » bien sûr, demeure un mystère jusqu'au bout, tandis que le « comment » nous est expliqué par bribes, progressivement, entre les éléments que Poirot découvre et les témoignages des passagers du train...

Ces passagers sont assez hauts en couleurs, entre la vieille américaine qui ne jure que par sa fille, la jeune femme froide et détachée, le vieux colonel de retour des Indes, etc... Ils sont de nationalités et de classes différentes. Des anglais, des italiens, des américains, des militaires, des nobles, des valets et bonnes, et j'en passe... Ce petit monde réuni dans ce train donne un étrange assemblage, des plus intrigants ! Poirot lui-même le constate dès le début, d'ailleurs, avant même que le crime ne se soit produit, si ma mémoire est bonne.

J'ai été passionnée par ce roman, que j'avais du mal à lâcher le soir ^^'. Le fait que Poirot ne puisse pas envoyer de télégramme ou obtenir des renseignements de l'extérieur constitue un élément qui m'a particulièrement plu dans la progression de l'enquête, qui du coup ne se fait qu'à base de témoignages (qui sont décortiqués dans tous les sens) et d'indices. C'est vraiment une bonne histoire.

Partager cet article

Repost 0
Published by Marluuna - dans Livres-contes
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Marluuna
  • Marluuna
  • : Un blog pour parler de tout et de rien : musique, ciné, animes, dramas, séries, BD, artistes, livres... Et sûrement d'autres catégories qui me viendront au fur et à mesure aussi...
  • Contact

Recherche